fbpx

janvier 7

0 comments

Comment photographier un nouveau-né ?

Par Gaëtan Berthouly

janvier 7, 2021


Peut-être avez-vous eu l’idée saugrenue de vous reproduire ?

Et peut-être avez-vous « créé la vie » !

Bravo.

Et comme quand on achète une nouvelle voiture.

Et ba on veut immortaliser tout ça.

Le montrer à tout le monde, inonder les réseaux sociaux !

La photo de nouveau-né est un sujet assez particulier et pas tant abordé que ça sur l’internet mondial.

Finalement si nous sommes nous-même parent cette période ne dure jamais longtemps.

Ce qui laisse peut de temps pour se préparer.

Et on a peut-être pas les moyens ou l’envie d’aller chez un photographe.

Si on est professionnel on peut éventuellement s’être spécialisé dans ce type de photo.

Mais sur PhotomaniaC on abord TOUS les sujets (c’est le but).

Même ceux qui n’intéressent pas grande monde.

Que vous soyez parent, professionnel ou simplement curieux, cet article vous aidera pour la photographie d’humanoïdes nés récemment (aussi appelé « nouveau-né »).

Comme d’habitude, à travers cet article le but est d’écrire une véritable ressource sur ce sujet.

Vous allez donc trouver beaucoup d’informations. Que je mettrai à jour, et remettrai en forme avec le temps !

Pour naviguer dans l’article, allez dans le sommaire au début de l’article et cliquez sur les titres !

Allez, en avant Guingamp !

woman in brown and black floral dress lying on white bed
Dominic Ong @dominic0ng

1-Matériel & équipement

Boîtier : vous pouvez obtenir de bonnes photos de votre bébé en utilisant n’importe quel appareil photo.

Si vous êtes parents et n’êtes pas très à l’aise avec la photographie, dans des bonnes conditions de lumière et un décor un peu travaillé vous pouvez même choisir de shooter en automatique.

Les boîtiers sans miroir ont l’avantage de prendre des photos silencieuses !

Objectif : si vous avez un reflex numérique et des objectifs à grande ouverture (comme un 28-70 mm 2,8 ou même un 50 mm 1,8), je vous recommande d’utiliser un de ces objectifs et de garder votre ouverture assez grande, autour de 2,8.

Cela contribuera à rendre l’arrière-plan plus flou et à donner aux photos un aspect un peu plus professionnel.

Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas : si vous éteignez votre flash (il le faut), votre appareil photo sera obligé d’utiliser la plus grande ouverture possible (le réglage portrait vous aidera également).

(Si vous êtes un professionnel ou avez le budget l’objectif 100 mm f/2,8 Macro est intéressant pour faire de la photo macro de détails).

Trépied : votre appareil photo aura peut-être plus de mal à maintenir une vitesse d’obturation assez élevée s’il n’y a pas beaucoup de lumière dans votre maison (de surcroît si vous fermez votre ouverture).

Alors pensez à utiliser un trépied si vous en avez un, ou un support comme une pile de livre (attention à ne pas la faire tomber) ou une table ou votre partenaire de vie.

(Vous pouvez aussi retenir votre souffle à chaque déclenchement mais n’oubliez pas de respirer !)

Réflecteur : ce petit accessoire bien pratique vous permettra d’ajouter de la lumière là où vous en avez besoin. Obtenez une lumière plus douce avec le côté blanc. Une lumière plus chaude avec le côté doré. Une lumière plus froide avec le côté argenté. Empêchez la lumière de se réfléchir avec le côté noir. Lorsque vous avez terminé, il se replie en un petit paquet léger, ce qui vous permet de le ranger et de voyager avec lui très facilement, vous pouvez en trouver tout un pack ici par exemple.

Chiffons de lingettes : il y a de fortes chances que vous deviez nettoyer quelque chose pendant la séance, alors gardez des lingettes et des chiffons pas loin.

Chauffage d’appoint : comme nous allons l’évoquer plus après, vous allez probablement prendre en photo votre « p’tit bout » (et je ne parle pas de celui de votre conjoint) en photo dans le plus simple appareil, alors un petit chauffage au cas où peut servir.

Couvertures ou tissus (toile de fond) : si vous devez investir dans une chose c’est bien le fond ! Je vous conseille d’acheter quelques mètres du velours extensible noir le moins cher que vous pouvez trouver. Le velours noir fonctionne très bien comme toile de fond car il ne présente pas de plis et apparaît généralement en noir uni sur les photos. Sinon, parcourez la maison à la recherche de couvertures que vous pourriez avoir. Les couvertures très texturées cachent aussi très bien les rides.

Couvertures supplémentaires : entre les poses, il est bon d’avoir quelques couvertures supplémentaires pour emmailloter le bébé afin de le rendre heureux.

Sucette : gardez une sucette à portée de main à chaque instant. C’est votre botte secrète ! Votre bébé endormi peut se transformer en bébé réveillé voire pleurant à tout moment ! Alors une petite tétine positionnée habilement et rapidement dans sa bouche le renverra tout de suite dans les bras de Morphée. Une fois le bébé réveillé retransformé en bébé endormi : vous pouvez alors retirer la tétine et prendre de nouveau vos photos.

Autres accessoires : vous avez peut-être beaucoup d’idées et vous avez envie de beaucoup d’accessoires (chapeau, bandeau, etc.)

Si vous n’en avez pas, ce n’est pas grave !

C’est même potentiellement mieux (surtout si vous débutez) !

Les photos de nouveau-nés sont plus belles avec moins d’accessoires.

Le mieux c’est de vous concentrer sur le sujet : le bébé !

black DSLR camera
ShareGrid @sharegrid

2-Je viens de regarder et mon matériel n’est pas terrible, il est même complètement à chier

Même si un meilleur équipement permet parfois d’obtenir de meilleures photos (il est vrai  !).

Ce qui va surtout primer c’est de savoir comment l’utiliser !

A quoi ça sert d’avoir une Ferrari si vous ne savez pas conduire ?

Alors si vous avez quelques mois avant la naissance de votre bébé, passez un peu de temps à faire connaissance avec votre appareil photo (« Salut, ça va ? »).

Si vous n’avez pas le temps de vous entraîner, lisez alors un bon article complet sur le sujet.

Oui comme le mien par exemple !

turned-on black Canon DSLR camera

Smart @smartphotocourses

3-Sur quels réglages je dois partir ?

Déjà ne partez pas restez ici.

Vous allez probablement vous déplacez souvent lors de la séance donc les réglages d’exposition changent souvent.

Si vous faîtes du post traitement pensez à photographier en RAW.

Mode de prise de vue

Au niveau du mode de prise de vue : vous pouvez utiliser le mode manuel ou le mode priorité à l’ouverture (éventuellement automatique si vous n’avez pas le temps ou l’envie de maîtriser les autres modes).

Le premier mode (manuel) vous permet de modifier les trois réglages d’exposition.

Mais le second permet de régler certains paramètres à votre place, en fonction de l’ouverture choisie.

Le mode manuel : le plus de contrôle

En mode manuel, vous pouvez régler les trois paramètres.

Le posemètre de votre appareil photo vous aidera à orienter vos choix de réglages pour obtenir une exposition correcte.

Vous devrez garder un œil dessus (généralement en bas ou sur le côté du viseur).

Vous pouvez aussi regarder de temps en temps les photos sur l’écran LCD pour vous assurer que vous n’avez pas besoin d’ajuster vos réglages (pas tout le temps fiable).

Si vous êtes professionnel : un posemètre est le mieux !

La priorité à l’ouverture : plus adapté aux débutants

Cst plus rapide et plus facile à comprendre pour les débutants.

C’est un bon entre deux entre manuel et automatique.

La priorité à l’ouverture (A ou Av sur le sélecteur de mode) peut offrir plus de contrôle que vous ne le pensez.

Dans le menu de l’appareil photo, activez la sensibilité ISO automatique et définissez une vitesse d’obturation minimale selon que le bébé est immobile ou en mouvement.

Avec la fonction ISO automatique et la vitesse d’obturation limitée, vous pouvez vous concentrer sur le réglage de l’ouverture.

L’appareil photo s’assurera que la vitesse d’obturation est égale ou supérieure à celle que vous avez sélectionnée, et que la sensibilité ISO est la plus faible possible pour équilibrer la vitesse d’obturation et l’ouverture.

Si la photo est trop claire ou trop sombre, utilisez le réglage de la compensation d’exposition pour éclaircir ou assombrir l’image. Une valeur positive éclaircit l’image, tandis qu’une valeur négative l’assombrit.

Vitesse d’obturation

La vitesse d’obturation de l’appareil vous permet notamment de figer tout mouvement dans une photo.

Bon ici vous ne photographiez pas un cheval qui galope mais un bébé endormi, le seul mouvement que vous devez figer est le tremblement de vos propres mains.

Dans ce cas, vous devrez utiliser une vitesse d’obturation au moins aussi rapide que la longueur de votre objectif.

Si vous photographiez avec un objectif de 100 mm, réglez la vitesse d’obturation sur au moins 1/100, par exemple.

Plus le bébé est actif, plus la vitesse d’obturation doit être rapide.

Un bébé relativement immobile, mais souriant et éveillé, a besoin d’une vitesse d’obturation un peu plus rapide qu’un bébé endormi.

L’idéal est de commencer à 1/160 ou plus.

Les bébés qui rampent ont besoin d’une vitesse d’obturation encore plus rapide, d’au moins 1/250.

S’il y a beaucoup de lumière dans la scène, vous pouvez utiliser une vitesse d’obturation encore plus rapide.

L’ouverture

L’ouverture de l’objectif détermine le degré de flou de l’arrière-plan et du premier plan.

Pour obtenir un arrière-plan flou, vous aurez besoin d’un objectif à grande ouverture ou d’un nombre f faible, tel que f/2,8.

Attention cependant : plus l’ouverture est grande, plus il est difficile de faire la mise au point.

Si vous photographiez le bébé avec un autre membre de la famille : une ouverture de f/2,8 laissera probablement au moins une personne un peu molle et floue.

Si l’ouverture est vraiment large et que le bébé n’est pas face à l’appareil, un œil sera au point alors que l’autre ne le sera pas.

Plus vous êtes proche du bébé, plus l’ouverture doit être étroite pour que le sujet reste net.

Si vous faites un gros plan des orteils du bébé, vous pouvez réduire un peu l’ouverture au lieu de photographier grand ouvert.

Commencez par ces réglages d’ouverture.

Ajustez-les en fonction de la profondeur de champ ou du degré de luminosité de l’image :

  • f/2,8 et moins : arrière-plan crémeux et doux pour les portraits de bébés, idéalement avec les deux yeux à la même distance de l’appareil photo pour qu’ils restent nets.
  • f/4 : Un arrière-plan encore doux, mais il est plus facile de faire la mise au point sur le bébé. Ce réglage est également bon pour les gros plans.
  • f/8 : Photographier le bébé avec d’autres membres de la famille, lorsque vous voulez que les deux personnes soient bien mises au point.

La vitesse d’obturation et l’ouverture ont également un effet sur la luminosité de l’image :

  • Des vitesses d’obturation plus rapides et des ouvertures plus étroites créent une photo plus sombre.
  • Une vitesse d’obturation plus lente et une ouverture plus large créent une photo plus claire.

ISO

La sensibilité ISO permet d’équilibrer l’exposition.

Cela vous permet d’utiliser la vitesse d’obturation et l’ouverture qui conviennent le mieux à la photo.

Vous obtenez ainsi une image bien exposée.

Les valeurs ISO plus faibles sont moins sensibles à la lumière. Cela crée des images plus sombres.

Tandis que des valeurs ISO plus élevées éclairciront l’image.

En revanche, des valeurs ISO plus élevées réduisent la qualité de l’image.

Cela introduit du bruit ou du grain dans l’image, cela peut être un style mais dans la photo de nouveau né, on apprécie souvent un style très « doux » donc peu granuleux.

Chaque appareil photo est un peu différent.

La plupart des reflex numériques et des appareils photo sans miroir modernes peuvent supporter au moins 3200 ISO sans obtenir une qualité d’image médiocre.

Certains peuvent aller plus haut.

Alors n’hésitez pas à tester votre appareil avec des réglages plus élevés et à voir les résultats que vous obtenez.

De base, pour ce type de photo, vous devriez utiliser le réglage ISO le plus bas.

Tout en vous permettant d’utiliser une vitesse d’obturation suffisamment élevée pour figer le mouvement.

Photos gratuites de à l'intérieur, bébé, blanc
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/a-l-interieur-bebe-blanc-couverture-161534/

4-Quand prendre des photos de nouveau-né ?

La plupart des gens recommandent de tenir une séance de photos de nouveau-nés dans les dix premiers jours de la vie de votre bébé.

Quand les bébés sont aussi jeunes, ils sont généralement très somnolents, ce qui est une bonne chose pour les photos.

Au-delà de 2 semaines, les bébés commencent déjà (pour le plus grand bonheur des parents) à moins dormir, et/ou sont plus difficiles à endormir.

Bref, tout ça ne nous arrange point cher(e)s camarades !

Pourquoi c’est mieux?

Parce qu’un bébé qui dort :

  • ne pleure pas
  • n’a pas les yeux qui louchent
  • n’a pas une énorme sucette dans la bouche 
  • ne agite pas ses bras de manière incontrôlée (ce qui arrive assez régulièrement lorsqu’il est éveillé).

Et ça, c’est BANCO !

Les nouveau-nés endormis ont l’air doux et paisible.

Tandis que les nouveau-nés éveillés peuvent avoir l’air un peu gênés.

D’ailleurs si vous faîtes des recherches, ils sont très souvent endormis !

Si vous commencez votre séance de photos pendant que le bébé dort, vous pouvez obtenir de nombreuses photos de bébés endormis, puis quelques autres au réveil.

Une autre raison de tenir une séance photo peu après la naissance est que les bébés changent RAPIDEMENT les premiers mois (bientôt la fac’ !).

Et vous ne voulez pas manquer l’occasion de photographier ce tout petit nouveau-né !

Cela signifie-t-il que vous ne pouvez pas prendre de bonnes photos lorsque votre bébé a trois semaines au lieu de sept jours ? Bien sûr que non.

Mais plus tôt peut être plus simple, ce qui est toujours une bonne chose.

Certains parents choisissent de faire des séances essentiellement sur les premières 48 heures après la naissance !

Au cours de ces séances, vous avez souvent l’occasion de couvrir un grand nombre d’étapes, même les petites, comme le premier bain du bébé.

En prêtant attention à ces détails fugaces (par exemple, le brassard de l’hôpital) et à ces rituels (par exemple, la coupure du cordon ombilical) au cours des premières heures et des premiers jours, vous obtiendrez des images significatives et intemporelles.

Photos gratuites de adorable, bébé, concentrer
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/adorable-bebe-concentrer-dormir-373963/

5-Comment être sûr qu’il sera endormi (et donc calme) pendant la séance ?

Prévoyez de mettre en place tout ce dont vous avez besoin pour votre séance photo tôt dans la journée.

Ensuite, gardez votre bébé actif et éveillé pendant un certain temps, puis nourrissez-le, puis préparez-vous à prendre des photos quand il commencera à s’endormir.

clear hour glass beside pink flowers
Nathan Dumlao @nate_dumlao

6-Combien de temps pour prendre des photos ?

Prévoyez de passer au moins une heure pour prendre de bonnes photos.

(Certains professionnels y consacrent deux fois plus de temps).

Si vous prenez des photos de votre propre bébé, vous pouvez aussi prévoir de ne passer qu’une demi-heure, mais essayez de le faire une fois par jour pendant la première semaine par exemple.

Déterminez ce qui conviendra le mieux à votre emploi du temps, mais sachez que cela ne sera pas rapide.

De plus, la séance de photos sera beaucoup plus facile si vous avez quelqu’un pour vous aider, alors incitez votre mari/maman/ami à devenir votre assistant ainsi qu’un FOUET !

Photos gratuites de adorable, bébé, couverture
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/adorable-bebe-couverture-dormir-2168843/

7-Comment habiller le sujet ?

Les nouveaux-nés sont plus beaux photographiés nus, ou simplement en couche, ou dans un simple body blanc.

Pourquoi ?

Car la plupart des vêtements de bébé sont standards et beaucoup trop grands pour les nouveau-nés et ne sont pas très photogéniques.

Et en gardant les vêtements extrêmement simples, on garde l’accent sur le bébé.

Cependant, les bébés nus sont des bébés qui ont froid !

Alors gardez un radiateur d’appoint à côté de votre bébé pendant tout le temps où vous le photographiez.

Vous finirez par être couvert de sueur, mais votre bébé restera à l’aise Blaise.

Photos gratuites de adorable, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-individu-amour-mignon-3617844/

8-Gardez le bébé heureux

Un point crucial pour avoir de beaux résultats et être productif pendant la séance est de veiller au bien-être du bébé !

Il y a trois petites choses simples que vous pouvez mettre en place

Garder votre zone de prise de vue au chaud : vraiment au chaud. J’ai utilisé avec succès mon radiateur infrarouge à quartz que nous utilisons pour chauffer notre chambre en hiver, mais n’importe quel petit radiateur fera l’affaire. L’autre solution consiste à augmenter le thermostat de votre maison pendant que vous prenez des photos.

Le bruit blanc : il fait des merveilles pour garder bébé endormi. Vous pouvez par exemple télécharger une application appelée « Sound Sleeper » qui propose un certain nombre de sons apaisants que vous pouvez faire écouter bébé pendant la séance.

Nourrir le bébé : assurez-vous que bébé a un ventre bien plein et qu’il a fait son rôt, de préférence pas longtemps avant la séance.

BONUS : en plus de ces trois éléments, la plupart des bébés semblent beaucoup plus coopératifs et calmes le matin que l’après-midi et le soir. Essayez donc de planifier tourner entre le petit déjeuner et le déjeuner.

Le matin vous aurez en plus de ça une bonne lumière…

Photos gratuites de adorable, bébé, couché
https://www.pexels.com/fr-fr/@kelvinocta16

9-Et la lumière dans tout ça ?

Version simple, pour les débutants, petits budgets

Pour de bons portraits, éteignez votre flash (surtout si il est intégré et que vous n’avez rien pour diffuser).

Le flash intégré de votre appareil fera plus de mal que de bien dans la plupart des situations de photographie.

Alors assurez-vous de ne pas l’utiliser lorsque vous essayez de photographier votre nouveau-né.

Préférez plutôt la lumière naturelle, si vous n’êtes pas pro (quoique même pro) ça suffira amplement.

Travaillez LA QUALITÉ de votre lumière.

Trouvez plutôt une bonne source de lumière naturelle : comme une grande fenêtre ou une porte vitrée (si elle dispose d’un rideau blanc et est orientée plein nord c’est encore mieux).

Et installez-vous à proximité.

Veillez à ce que la lumière ne soit pas trop dure (on le sait par rapport à l’ombre, ombre nette : lumière dure, ombre non nette : lumière douce).

Donc pour ça plutôt tôt le matin ou en fin d’après-midi.

La qualité d’une lumière c’est aussi sa direction.

Positionnez vous à 45° degrés par rapport à la lumière.

Veillez à ce que la lumière ne vienne pas directement sous ou au-dessus du visage du bébé.

Si vous avez suffisamment de lumière, vous n’aurez pas besoin de votre flash ni de vos plafonniers (qui ne sont pas non plus un bon plan pour faire des portraits).

S’il fait assez chaud, vous pouvez même vous installer dans votre garage avec la porte ouverte pour laisser entrer beaucoup de lumière (vous pouvez utiliser un drap de lit pour diffuser la lumière).

Pour connaître le bon moment dans la journée voici une astuce :

Prêtez attention à la lumière de la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

Notamment celle avec la plus grande fenêtre.

Remarquez quand la pièce est lumineuse, mais que vous ne pouvez pas voir l’ombre de la fenêtre sur le sol devant elle.

C’est le moment de la journée où il faudra planifier votre séance photo pour le nouveau-né !

baby in white shirt lying on white textile
Ádám Szabó @adamtailor

10-L’installation à la maison (fond / lumière / support)

Ici je vais vous présenter une installation que vous pouvez réaliser si vous êtes par exemple parents et pas vraiment professionnel (encore que ?), et surtout si vous n’avez pas trop de budget.

Elle est assez simple mais efficace.

Pensez toujours à la sécurité du bébé en premier !

Pas de bricolage hasardeux ou de choses en équilibres en hauteur.

Faîtes l’installation dans un premier temps, assurez vous que rien ne soit dangereux, puis installez le bébé ensuite.

Vous devez également avoir une autre personne présente à proximité du bébé À TOUT MOMENT pour vous assurer que le bébé est en sécurité.

Ne faites rien qui puisse mettre en danger la sécurité du bébé.

Voici l’installation :

  1. Une grande fenêtre : une fenêtre qui va jusqu’au sol, comme une porte fenêtre serait encore le mieux, mais si vous n’en avez pas INUTILE DE FAIRE DE TRAVAUX, on fera avec.
  2. Un fond solide : comme son nom l’indique cela va servir… DE FOND, d’arrière plan pour vos photos. Vous pouvez vous en procurer dans des magasins de bricolages, ou peut-être avec vous des plaques ou chutes d’anciens travaux qui traînent chez vous. Vous pouvez mettre deux chaises derrière cette plaque pour tenir le fond. Vous pouvez utiliser une planche seule en tant que fond uni OU vous pouvez vous en servir de support de fond, vous draperez ce support avec un drap ou motif de votre choix. Au niveau de sa position, le fond ne doit pas être parallèle et parfaitement face à la fenêtre, donc pivotez le fond de 45°. Pourquoi ? Car de cette manière la tête du bébé sera ainsi un peu plus proche de la fenêtre que ses pieds, ce qui permettra à la lumière de toucher son front en premier et de créer de légères ombres juste sous son nez et son menton. Vous n’avez pas de panneau pour votre fond ? Dans ce cas vous pouvez placer 2 chaises, en vous servant des dossiers comme support pour des couvertures. Notez que si vous utilisez une toile de fond, elle DOIT être fixée par des pinces aux chaises devant lesquelles elle se trouve pour éviter qu’elle ne tombe.
  3. Coussins de canapé : vous voulez que le bébé soit un peu surélevé par rapport au sol afin de pouvoir le photographier aisément sous TOUS LES ANGLES (pas uniquement du dessus : pas intéressant). Une possibilité est donc d’utiliser les gros coussins de votre canapé pour faire un support avec une base stable. Vous pouvez éventuellement poser le bébé tout en bas sur le sol pour le photographier directement d’en haut lors d’une pose sur le dos.
  4. Oreiller, coussin haricot ou pouf ! les coussins de canapés vous servent de base, mais pour finir votre petite tour, c’est bien d’avoir quelque chose d’un peu mou sur lequel on peut allonger le bébé et ensuite le déplacer pour l’aider à se positionner. Un petit pouf serait parfait, mais si vous n’en avez pas vous pouvez utiliser un oreiller ou un coussin haricot.
  5. Film plastique de protection : cette protection n’est nécessaire que si vous prévoyez de photographier le bébé sans couche. N’oubliez pas, un bébé, est aussi et surtout une machine à caca et à pipi, IL EST FORTEMENT PROBABLE qu’il ait des envies pressentent, donc mieux vaut prévoir cette éventualité, alors protégez votre oreiller et vos coussins avec un sac poubelle par exemple.
  6. Un observateur : je l’ai déjà précisé plus en haut, mais je le rappelle ici, chaque fois que vous photographiez un bébé, vous avez vraiment besoin d’une autre personne comme observateur. LA SEULE TÂCHE de cette personne est de s’assurer que le bébé ne tombe pas des coussins sur le sol, et j’insiste, sa seule tâche, pas autre chose, 100% dédié à ça. Si vous photographiez un nouveau-né, il est très peu probable qu’il soit assez fort pour rouler n’importe où, surtout une fois qu’il est bien câlé dans le coussin ou le sac de haricots, MAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS on n’est jamais trop prudent, parce que sinon il va falloir attendre 9 mois pour en avoir un nouveau ! Assurez-vous donc que votre « veilleur de bébé » s’assoit par terre à une longueur de bras du bébé.

Une fois que vous avez mis en place les éléments de base, vous pouvez recouvrir le tout d’une couverture de couleur unie.

Utilisez des pinces pour fixer la couverture aux planches de fond et assurez-vous que les pinces fixent également la planche aux chaises pour qu’elle ne tombe pas (si vous n’avez pas de planche de fond, fixez simplement la couverture sur le dessus des chaises).

Laissez la couverture descendre le long de la planche.

Il faut qu’elle pende suffisamment pour pouvoir la positionner sur le support.

Le but est de MINIMISER LES PLIS autant que possible : car ils attireront très facilement l’œil dans l’image finale et ça on veut éviter (surtout si on ne maîtrise pas la retouche).

Utilisez plus de pinces sur les côtés si nécessaire.

De plus, vous pouvez fixer le panneau de fond aux chaises sur lesquelles il repose pour être sûr qu’il ne tombera pas pendant la séance photo.

Pour finir, avant le grand petit moment : essayer votre installation avant de commencer votre séance, si possible, avant même que le bébé n’arrive. Faîtes quelques photos, servez vous d’un objet.

Photos gratuites de adorable, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/@laura-garcia-1667452

11-Faire connaissance et liste de contrôle (si vous êtes professionnel)

Si vous êtes photographe de nouveau nés, pensez à bien faire connaissance avec les parents en amont de la séance.

De manière à les mettre à l’aise (Blaise). Mais aussi à définir éventuellement quelles photos ils veulent absolument, accessoires, décors.

Un bon conseil aussi est d’envoyer une liste de contrôle de ce qu’ils doivent faire avant la séance :

  • Choisir des vêtements pour eux
  • Choisir des vêtements pour le bébé (toutes les tenues de bébé doivent être respirantes et faciles à mettre et à enlever)
  • Garder le bébé éveillé pendant une heure ou deux avant la séance photo (pour qu’ils soient bien et endormis. De cette façon, ils n’auront pas à s’inquiéter une fois sur place.)
  • Le nourrir de préférence pas longtemps avant la séance
  • Si ils ont des contraintes particulières (les yeux ouverts, avec telle personne…)

baby's fac
Irina Murza @irinamurza

12-Comment faire poser son bébé simplement chez soit ?

Poses créatives VS poses « simples »

Vous vous êtes sans doute déjà pas mal renseigné sur les poses de nouveaux nés via l’internet mondial.

Et vous avez sans doute vu une grande variété de poses de nouveau-nés !

Emmaillotement, panier, bain de lait, suspendu à une branche, sur un requin !

Ces poses sont cool et originales mais elles ont des inconvénients :

  • Elles prennent du temps à être mises en place (30 minutes voire plus !)
  • Certaines nécessitent un assistant : pour tenir le bébé en place, et il faudra lui retirer les mains en post-traitement (pas celles du bébé, entendons-nous bien).
  • Non maîtrisées, elles peuvent être sources d’insécurité

Par ailleurs, certaines personnes adorent ces poses plus créatives.

D’autres les détestent et trouvent ça « TOO MUCH » comme on dit en norvégien.

Dans cette partie, je vais juste aborder 3 poses simples que vous pouvez reproduire facilement chez vous.

Sans équipement supplémentaire

Sans aide supplémentaire

Sans chemise. Sans pantalon.

Pourquoi faire « poser » un nouveau-né si on veut du naturel ?

Et oui bonne question !

En effet on peut trouver ça paradoxale.

D’un côté on veut une photo naturelle de notre (enfin votre c’est pas le mien) bébé.

D’un autre côté on s’embête à le faire poser, hors, poser ce n’est pas naturel, c’est calculé non ?!

Et bien ça pour plusieurs raisons :

1) Les nouveau-nés ont très peu de contrôle sur leurs membres, ils ont donc tendance à s’agiter.

Si on les laisse se positionner par eux-mêmes : leurs bras et leurs mains peuvent avoir l’air très déformés.

2) La plupart des nouveau-nés s’enfouissent la tête dans ce qui est le plus proche d’eux.

Ce qui signifie qu’ils cachent généralement leur visage dans une couverture ou un oreiller sur lequel vous les allongez.

3) Les jambes du nouveau-né sont longues et fines, et elles ne sont pas très esthétiques sur les photos lorsqu’elles sont bien droites.

Si vous placez leurs jambes en dessous d’eux : la photo sera beaucoup plus belle !

3 poses simples pour votre nouveau-né (et futur ancien-né)

Ici on va présenter 3 poses simples.

3 poses, sachez que c’est déjà beaucoup ! Et en terme de temps aussi !

Si vous voulez d’autres idées de poses : Pinterest peut-être un lieu sympa où trouver de l’inspiration !

Ádám Szabó @adamtailor

Pose n°1 – Sur le ventre avec la tête sur les mains

C’est probablement ma pose préférée, et c’est toujours celle avec laquelle je commence si le bébé a sommeil (prévoyez de nourrir votre bébé juste avant d’essayer de le photographier afin qu’il ait plus de chances de s’endormir).

J’aime l’aspect paisible des bébés dans cette position.

C’est aussi une excellente pose si vous (comme moi) aimez que les nouveau-nés soient nus sur leurs photos – vous pouvez voir leurs doux petits bras et jambes, mais rien d’autre n’est exposé.

La clé de la pose des nouveau-nés est de prendre son temps.

Prenez vraiment votre temps.

La pose de votre nouveau-né se fait en quelques étapes :

1.Mettez le bébé nu et enveloppez-le dans une couverture.

2.Tenez-le près de votre poitrine et bercez-le d’avant en arrière pour l’endormir.

3.Attendre qu’il s’endorme.

4.Déballez doucement le bébé, en gardant la couverture sur son dos, et allongez-le sur le ventre sur vos oreillers recouverts de la couverture ou sur votre sac en haricot (comme expliqué plus au-dessus)

5.Couvrez-le avec la couverture pour l’instant et donnez-lui une minute de plus pour s’installer. Il peut être utile de lui frotter le dos.

6.Là encore, attendez qu’il se soit réhabituée au sommeil avant de passer à l’étape suivante.

7.En vous déplaçant lentement (et en vous assurant que vous n’avez pas les mains froides !), rentrez ses jambes sous son corps.

Sachiez vous le ? Les nouveau-nés sont incroyablement flexibles !

Vous pouvez donc mettre leurs jambes dans presque (et je dis bien presque, déconnez pas) toutes les positions sans leur faire mal.

Le moyen le plus mignon et le plus facile est de croiser les pieds ensemble. Puis de replier ses jambes sous son corps.

8.Soulevez doucement sa tête et placez ses mains et ses bras en dessous, puis reposez sa tête en la tournant pour qu’elle vous regarde au lieu de se coucher sur l’oreiller.

Il est important de placer les mains du bébé sous sa tête.

Si vous ne le faites pas, elles finiront probablement devant son visage.

Et c’est con car on veut la voir sa peite tête !

Le résultat devrai être à peu près celui-ci :

grayscale photo of baby lying on white textile
Garrett Jackson @jxnsartstudio

Une fois le bébé posé, prenez du recul et regardez l’ensemble de la photo pendant quelques minutes, en vérifiant les détails qui doivent être corrigés.

Pose n°2 – Sur le dos ou sur le côté

baby lying on pink textile

Katie Smith@ katiesmith654

Hop, c’est exactement comme les crêpes !

Une fois qu’on a fait un côté on fait l’autre !

Une fois que vous avez moultes photos de bébé sur le ventre, vous pouvez en prendre quelques-unes sur le côté ou sur le dos.

Ces photos sont un peu plus difficiles à faire si le bébé est nu, car il faut s’assurer que les jambes du bébé restent biens croisées.

1.Commencez de la même manière que pour la première pose, avec un bébé nu dans une couverture dans les bras.

2.Une fois qu’il est endormi, allongez-le doucement sur le dos et retirez la couverture.

3.Croisez ses pieds et pliez ses genoux et tenez-les juste là avec votre main pendant quelques minutes. S’il se détend dans cette position, vous pourrez lentement retirer votre main et ses jambes resteront croisées.

4.Il est utile d’avoir un objet dans lequel vous pouvez envelopper doucement le bébé pour tenir les jambes croisées. Vous pouvez également fabriquer ou acheter (voir etsy) un joli « bol » ou « peapod » en crochet qui aidera à maintenir les jambes du bébé tirées et croisées.

5.Pour ce type de pose vous pouvez déplacer les coussins de votre canapé et poser le bébé sur le sol.

6.Mettez vous debout sur une chaise près de lui et photographiez le directement d’en haut

Si le bébé veut vraiment tourner la tête sur le côté.

Descendez de votre perchoir et de allongez-vous juste à côté de lui pour obtenir quelques photos qui montrent mieux son visage.

Photos gratuites de adorable, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-individu-amour-mignon-3617844/


Pose n°3 – emmailloté

Emmailloter un bébé est le moyen le plus simple de le faire poser pour des photos de nouveau-nés à la maison.

Il suffit de l’envelopper bien serré et de l’allonger dans une jolie couverture de tissu.

Vous pouvez garder de type de photos pour la fin de la séance photo, lorsque le bébé est réveillé.

Pourquoi ?

Car les nouveau-nés adorent être emmaillotés et restent généralement assez calmes s’ils sont bien enveloppés.

Si le bébé est encore endormi, vous n’aurez pas besoin de l’envelopper aussi serré pour qu’il reste calme.

Utilisez couverture pour l’envelopper et l’allonger dans un joli panier ou un bol (peu profond).

Si votre panier est profond, vous devrez d’abord le remplir de couvertures et ensuite asseoir le bébé juste au-dessus pour qu’il ne s’enfonce pas au fond du panier.

N’oubliez pas de prendre des photos plus détaillées lorsque le bébé est emmailloté.

Vous pouvez tirer la couverture vers le haut pour découvrir ces petits orteils.

Voici une autre variante de la pose emmaillotée : au lieu d’être enveloppé, le bébé est cette fois simplement recouvert par le bout de la même couverture sur laquelle il est allongé.

Il a ainsi l’air prêt à aller au lit. C’est très simple.

baby lying on white textile
Selenay Balkan @selendrella

Ne pas prendre de photos sous le nez

L’erreur ultime que vous pouvez faire dans ce type de photo c’est bien celle-ci.

Prendre le bébé depuis LE DESSOUS !

Il est assez naturel pour nous tous de coucher un bébé, de nous tenir à ses pieds et de commencer à prendre des photos.

Quelle que soit la pose du bébé, vous devez vous souvenir de ne PAS le prendre en photo depuis le dessous de son nez !

Faites très attention, tenez-vous directement au-dessus du bébé.

Fixez votre appareil photo avec une sangle si vous le pouvez, au cas où vous le laisseriez tomber par accident.

Cela vous donnera un bien meilleur angle !

Si le visage est visible sur la photo, vous devez toujours être légèrement plus près du sommet de la tête du bébé que de ses pieds.

En prenant depuis sous le nez vous rendrez ses narines très proéminentes sur la photo.

Et la moitié inférieure de son visage semblera également plus grande que la moitié supérieure.

Ne craignez pas de faire poser le bébé

Vous n’allez avoir que très peu d’occasions et une fenêtre très réduite pour faire vos photos.

Alors osez !

Osez lui déplacer les mains, les doigts, les bras, les jambes !

Poser c’est bien, mais pas seulement

Quand on pense photo de nouveaux nés on pense souvent à tout ce que j’aborde finalement dans cet article.

Mais on peut aussi en sortir et s’orienter vers le domaine du documentaire/style de vie, surtout s’il s’agit d’une séance à domicile.

En plus des prises de vue mises en scène, n’oubliez pas de saisir aussi des moments spontanés, surtout lorsque le bébé est en interaction avec les parents (et les autres membres de la famille !).

Si vous vous éloignez de la photo classique avec fond uni…

…et bien attention à votre nouveau fond !

Vous ne voulez sans doute pas voir en arrière-plan de vos photos : l’étagère débordante, la pile de linge, le bureau en désordre dans le coin ou le courrier non trié sur le bureau.

Comme sur de la photo « classique » il faut faire attention à son arrière-plan !

Alors, avant de vous lancer faites un rapide rangement.

Prenez un panier à linge, jetez y le désordre de la pièce et transportez-le dans un autre endroit de la maison.

Facile.

Efficace.

Simple.

Après l’installation et le posing : checker !

Bon maintenant que vous avez, le matériel, tout installé, choisi votre pose, quelques points à vérifier :

  • Sa main : si elle est visible, assurez-vous que vous pouvez voir tous ses doigts (parfois un ou deux sont rentrés dans un poing, et la photo donne l’impression que le bébé n’a que trois doigts).
  • Ses yeux : ils doivent être sont complètement fermés (pas un petit peu ouverts). Une simple pression sur l’arête du nez lui fera fermer les yeux complètement (beaucoup mieux qu’un jouet !).
  • Assurez-vous que le support est positionné comme vous le souhaitez
  • Les plis du fond : il ne doit pas y en avoir !
  • Et surtout : veillez à ce que le bébé est l’air bien installé et paisible. Qu’il dorme… COMME UN BÉBÉ

Photos gratuites de affection, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/amour-bebe-brouiller-enfant-208189/

13-La prise de vue

Maintenant que tout est en place et que les dernières vérifications ont étés faîtes, il est l’heure de la PRISE DE VUE.

Je vais donner ici quelques conseils pour vous guider, après chacun sa méthode.

Angles et photos

Au lieu de vous précipiter pour changer votre installation ou repositionner votre bébé…

…essayez de vous lever et de marcher autour de votre bébé pour voir quels angles uniques vous pouvez photographier.

UTILISEZ VOS JAMBES !

Essayez de vous positionner derrière le bébé et prenez quelques photos du côté ombragé : ATTENTION vous pourriez vous retrouver avec une image que vous aimez !

Épuisez tous vos angles et perspectives différents avant de passer à une nouvelle pose ou à une nouvelle configuration.

Vous pouvez aussi vous asseoir juste devant le bébé.

En vous asseyant par terre pour être au même niveau.

Prends quelques photos de l’ensemble du sujet.

Ensuite, vous pouvez commencer à zoomer : visages, détails (pieds, mains).

Si vous n’êtes pas habitué à ce type de photo, n’hésitez pas à en prendre beaucoup pour chaque pose.

Testez différents angles, en vous levant et en vous déplaçant.

Vous pouvez vous essayer aux photos de détails très serrées.

Rentabiliser ses poses

Vous allez passer un certain temps à préparer CHAQUE POSE.

Alors il va falloir rentabiliser ce temps (surtout si vous êtes professionnel) en prenant bien toutes les photos nécessaires sous chaque angle.

Parfois, cela permet de « sauver » une pose qui ne fonctionnait pas vraiment.

Le bébé peut bouger, changer de pose, dans ce cas il faudra resserrer pour recadrer.

Une fois que vous avez pris 10 à 15 photos de la scène, essayez de trouver comment changer le décor sans déranger le bébé.

C’est une excellente façon de rentabiliser là aussi une pose : changer simplement de décor en changeant de fond, ou en ajoutant/enlevant des accessoires.

Cela vous permettra d’obtenir deux séries de photos d’aspect très différent à partir d’une seule pose.

Photos gratuites de bébé, dormir, enfant
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/bebe-dormir-jeune-fille-mignon-34763/

14-Composition

Ici on va aborder quelques idées de composition (COMME LE TITRE L’INQIQUE).

Saisissez les petits détails

N’oubliez pas de documenter tous ces petits détails qui rendent votre bébé unique !

Ce petit nez retroussé, ses lèvres en bouton de rose, son petit menton plissé, ces petits orteils et doigts : ce sont toutes des choses que vous ne voudrez pas oublier lorsque votre bébé grandira.

Si vous avez un objectif macro, c’est le moment de le sortir de votre sac, de le dépoussiérer et d’en faire bon usage.

Si vous avez des difficultés à obtenir les images que vous souhaitez à partir de votre objectif macro, voici quelques conseils :

  • Fermez un peu : lorsque vous travaillez en gros plan, comme c’est le cas pour une photo macro, le fait de prendre des photos en grand ouvert vous donnera une très faible profondeur de champ. Comme ce n’est pas ce que vous recherchez, essayez de fermer à f/5,6 ou même plus.
  • Désactivez l’autofocus : et essayez d’utiliser la mise au point manuelle. On obtient souvent des meilleurs résultats en macro de cette manière ! Ne vous inquiétez pas trop de vos ISO. Si vous devez la remonter pour éviter de sous-exposer vos images, n’ayez pas peur de le faire.
  • Expérimentez et amusez-vous : vous pouvez garder votre objectif macro sur la table à côté de vous afin de pouvoir facilement changer d’objectif et prendre quelques clichés macro. Ça sera beaucoup plus facile que d’essayer de les prendre toutes en même temps. Si vous avez un boîtier supplémentaire, vous pouvez y laisser votre objectif macro pour prendre facilement ces images macro au fur et à mesure sans devoir changer d’objectif à chaque fois.

Voici quelques éléments à prendre en considération pour les prises de vue avec votre objectif macro :

  • nez
  • lèvres
  • cils
  • oreilles
  • orteils
  • doigts
  • nombrils
  • cheveux
  • épaules

Ces détails changeront si vite à mesure que votre bébé grandira et c’est une merveilleuse façon de préserver ces souvenirs.

Sortez !

Bon depuis tout à l’heure je vous dis de faire au plus simple.

Mais, pour les plus téméraires qui ont soif d’originalité : vous pouvez envisager de faire quelques photos en extérieur !

Si le temps le permet, sortez votre bébé du studio et allez dans la nature.

Vous obtiendrez ainsi des photos de nouveau-nés incroyables et uniques !

Être dehors dans la nature ouvre un tout nouveau domaine de possibilités et de liberté créative que vous n’auriez peut-être pas en prenant des photos à l’intérieur.

Apportez quelques accessoires simples pour placer bébé et amusez-vous bien !

Par ailleurs, étrangement, de nombreux bébés ont tendance à dormir plus facilement à l’extérieur par une journée chaude qu’à l’intérieur dans un studio.

Bon bien sûr, je ne ne veux pas vous mettre la pression (la boire éventuellement) !

Si vous avez déjà du mal en intérieur, et que après tout vous êtes satisfait de votre photo, vous en ferez pour le prochain !

Inclure vos enfants plus âgés

Pour rendre vos photos encore plus mignonne : ajoutez la fratrie autour du baby.

Les enfants plus âgés et robustes peuvent tenir leur nouveau frère ou leur nouvelle sœur dans leurs bras.

Ils peuvent aussi le tenir sur leurs genoux et vous pouvez leur donner une tâche comme lire un livre.

De simples poses couchées sur un lit par exemple sont parfaites pour les plus jeunes.

Pour créer des photos plus naturelles vous pouvez les faire interagir ensemble par exemple en leur demandant « est-ce que tu peux toucher son nez ? » ou « quelle est l’odeur des cheveux du bébé » ?

Si ils sont réticents vous pouvez leur donner un objet familier comme une poupée ou une figurine.

En plus de ça, ça peut éviter les crises de jalousies.

En effet vous apportez toute votre attention au nouveau venu, c’est le moment de rappeler aux autres que vous ne les avez pas (encore) oubliés !

Incrustez-vous (ou les parents) sur les photos

Et non je ne parle pas de vous incruster avec un logiciel de retouche !

Donnez (enfin prêtez, faut pas déconner non plus) votre appareil photo à quelqu’un d’autre votre mari, un enfant plus âgé ou un ami et prenez quelques photos de vous avec votre nouveau bébé.

Peu importe votre état faîtes-le, la photo c’est aussi immortaliser un moment !

Vous ne le regretterez pas ! Et vous pourrez regarder ces photos quand votre petit bébé tout mignon sera devenu un adolescent INGRAS !

Peut-être êtes vous plus à votre aise derrière votre gros boîtier ! (Moi oui)

Mais si vous avez une famille, des enfants, c’est important pour eux que vous soyez présent sur les clichés !

Si vous êtes pro donc même conseil, encouragez les parents à venir sur les photos !

Donner une idée de grandeur

Les nouveau-nés sont minuscules.

Il peut-être intéressant de souligner leur taille.

Voici donc quelques idées pour se faire:

  • Placez cette toute petite main de bébé sur la main géante de papa ou maman
  • Placez le bébé sur le dos d’un parent
  • Placez une règle dans votre cadre
  • Introduisez d’autres accessoires
  • Placez le bébé dans les mains d’un parent

Photos gratuites de à l'intérieur, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/a-l-interieur-amour-bebe-delicat-325690/

15-Le bébé se réveille que faire ?

UN BON COUP SUR LA GUEULE (ne faîtes pas ça).

Donc, plus sérieusement, parfois, le bébé se réveille quand vous le déplacez.

Dans ce cas essayez de le couvrir avec une couverture et de lui frotter le dos pour l’aider à se rendormir.

Ça c’est si vous êtes PESSIMISTE !

Mais sinon vous pouvez aussi chopper la balle au bond.

Et profiter de son premier réveil avant qu’il ne commence à bouger beaucoup pour prendre quelques photos avec les yeux GRANDS OUVERTS.

Photos gratuites de adorable, amour, bébé
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/adorable-amour-bebe-enfants-50601/

16-Imprimez !

On ne va pas se leurrer.

La plupart des photos que nous n’imprimons pas reste sur notre ordinateur.

Dans un coin.

Alors au vu de tous les efforts que vous avez mis et de la rereté de l’évènement : pensez à imprimer !

Album, photos simples, cadres, GRAND POSTER ou ENCORE TOILE !

Vous avez le choix.

Choisissez et imprimez : c’est votre récompense !

Photos gratuites de adorable, bébé, couverture

Conclusion

Bon ba voilà un énorme article de plus !

J’espère qu’il vous permettra d’y voir plus clair sur ce sujet !

Pour résumer :

-Pas besoin d’un matériel extraordinaire

-Faîtes SIMPLE : peu de poses, peu d’accessoires

-Le studio : un simple support pour le fond et le bébé

-Exploitez tous les angles

-Mettez vous à 45° par rapport à une fenêtre

-Essayez des photos différentes : personne de la famille, VOUS, extérieur…

-Imprimez !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>