23 octobre 2022

Combien de photos prendre pour que personne ne cligne des yeux ?

Par Gaëtan Berthouly

23 octobre 2022


Aujourd’hui article ressource/outil assez marrant. On va voir qu’avec un peu de maths on peut déterminer combien de photos d’un groupe on doit prendre pour maximiser nos chances de n’avoir que des yeux ouverts (et de beaux regards) sur notre photo.

Allez en avant Guingamp !

Calculateur de photos sans clignement d’yeux


Pour le coup c’est assez simple, vous devez juste mettre :

  • le nombre de personnes que vous allez prendre photo ;
  • et la qualité de la lumière (si la lumière est du genre à faire beaucoup cligner des yeux, si elle est forte par exemple, sélectionnez « mauvaise lumière »).

Le calculateur indique le nombre de photos que vous devrez prendre pour être sûr à 99 % d’obtenir au moins une bonne photo.

Des photos sans clignement et un prix Nobel

Si le problème des yeux fermés sur une photo est un problème commun, eh bien il n’y a que deux personnes qui ont trouvé ça assez dérangeant pour se décider de mettre la science à contribution : Nic Svenson et Piers Barnes, du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation).

Nic Svenson était ennuyée par le fait que sur les photos de groupe qu’elle prenait, presque chaque fois quelqu’un avait les yeux fermés. Elle se demandait combien de fois elle devrait répéter la photo pour obtenir le cliché parfait… Elle a donc demandé de l’aide à son ami, Piers Barnes.

Nic Svenson et Dr Piers Barnes

Les deux chercheurs sont partis des hypothèses suivantes :

  • Les clignements d’yeux sont indépendants (et aléatoires), ce qui signifie que votre clignement n’affecte pas le clignement de la personne à côté de vous.
  • En moyenne, une personne cligne des yeux 15 à 20 fois par minute. Mais lorsque quelqu’un prend une photo, la personne essaie généralement de ne pas trop cligner des yeux, ainsi la fréquence moyenne tombe à 10 fois par minute.
  • Un clignement dure 250 ms = 0,25 s.

Puis le Dr Barnes a trouvé la formule permettant de calculer la probabilité qu’une personne n’est pas les yeux fermés sur une photo :

P = 1-x*t

où :

  • P est la probabilité que la personne ne cligne pas des yeux et ait les yeux ouverts sur la photo ;
  • x est fréquence de clignement = 10 fois/ 60s ;
  • t est la durée d’un seul clignement = 250ms soit 0,25s

P = 1 – 10/60s * 0.25s = 1 – 2.5/60

P = 1 – 1/24 = 23/24 = 0.958 environ

Ainsi, la probabilité qu’une personne sur la photo ne cligne pas des yeux est de 0,96 (ou 96 %).

Si nous voulons trouver la probabilité d’une photo de groupe, nous devons élever la probabilité à une puissance, où la puissance est égale au nombre de personnes sur la photo.

« Gné ? Rien compris ?« 

Prenons l’exemple d’un groupe de 6 personnes qu’on souhaite prendre en photo :

P = 0.96⁶= 0.78 environ, soit 78%.

On a 78% de chance d’avoir une photo avec les 6 personnes qui ont les yeux ouverts dessus.

La récompense

Pour leur découverte, les scientifiques ont reçu le prix Ig Nobel, qui récompense « les réalisations qui font RIRE, puis PENSER ».

Le prix est décerné chaque année depuis 1991 et est géré par les Annales de la recherche improbable, un magazine d’humour scientifique. Le nom du prix est un clin d’œil au prix Nobel, que le prix Ig Nobel parodie, et un jeu de mots (Ig Nobel / ignoble).

Le nombre de photos à prendre pour ne pas avoir de clignement d’yeux sur ses photos

  1. Nous avons déjà calculé la probabilité de succès (PS). Nous pouvons l’exprimer en utilisant le symbole de la probabilité d’échec (PE) : PS = 1-PE
  2. On veut être sûr que notre photo sera réussie. Donc on vise un taux de succès de 99% (car 100% est presque impossible), ainsi : PS ≥ 0.99, et du coup 1 – PE ≥ 0,99
  3. Heureusement nous avons plusieurs essais. Nous élevons PE à la puissance égale à notre nombre d’essais (T) nécessaires. Ce qui donne : 1 – (PE)ᵀ ≥ 0.99
  4. En réarrangeant, on obtient finalement la formule (avec logarithme inclus) : T ≤ Log(PE)(0.01)
  5. Enfin, nous allons changer le signe ≤ : T ≥ -Log(PE)(0.01)

Prenons un exemple pour un groupe de 5 personnes.

On a vu juste avant grâce à Nic Svenson et Dr Piers Barnes que la probabilité de succès avec une personne est de 23/24 (soit 0.96) donc pour 5 personne on a une probabilité de (23/24)^5 = 0.8083

PS = 1-PE (on a notre PS qui est 0.8083) ;

ce qui donne 0.8083 = 1 – PE ;

donc PE = 0.1916.

Pour être sûr à 99 % d’obtenir une photo sans clignement, nous devons prendre T photos :

T ≥ -log(0.1916)(0.01)

T ≥ 2.7176

Qu’on arrondi à 3, vu qu’on ne va pas prendre 2 + 0.7176 photos !

Cet exemple suppose de bonnes conditions d’éclairage. Lorsque la lumière est forte, comme par exemple à midi lors d’une journée ensoleillée, les gens risquent de cligner davantage des yeux, et nous supposons donc que le nombre moyen de clignements se rapproche du maximum de la plage physiologique : soit 15 fois par minute.

Comment ne pas cligner des yeux sur les photos ?

C’est bien beau tout ces calculs théoriques mais voyons quelques conseils pour éviter d’avoir des yeux fermés sur vos photo de groupe.

  • Ne les faites pas sourire en disant « SOURIEEEEEEEEEZ ». Cela n’aurait pas l’air naturel et forcé ; Demandez-leur plutôt de regarder légèrement vers le bas, puis de lever le regard à « trois » lorsque vous compterez;
  • Une autre méthode consiste à demander au groupe de fermer complètement les yeux et de les ouvrir à « trois ».
  • Essayez de demander aux gens de cligner volontairement des yeux à ‘deux’, lorsque vous comptez jusqu’à trois. Cela donnera un aspect naturel à « trois », lorsque vous déclencherez.
  • Essayez de vous détendre.
  • N’oubliez pas de respirer.
  • Pensez à quelque chose qui vous fait sourire avec un soupçon de joie, comme un bon souvenir.
  • Écoutez les instructions du photographe. S’il ne vous en fournit pas, fermez légèrement les yeux et ouvrez-les juste avant qu’il ne finisse de compter.

Pourquoi on cligne des yeux ?

Nous clignons des yeux toute la journée, sans même nous en rendre compte. La raison est que le clignement est un réflexe, ce qui signifie que notre corps le fait automatiquement, sans même y penser.

  • C’est un réflexe de protection : vous l’avez peut-être remarqué que lorsqu’un objet s’approche soudainement de votre visage, vous fermez immédiatement les yeux pour les protéger ;
  • Il prend soin de vos yeux : à chaque clignement, vos paupières recouvrent vos yeux d’une sécrétion, un mélange d’eau, d’huiles et de mucus. Cela empêche vos globes oculaires de se dessécher ;
  • Il garde vos yeux propres : le clignement des yeux écarte les minuscules particules de poussière qui flottent dans l’air et élimine toute particule sur l’œil avec de l’eau. Vous souvenez-vous d’être sorti par un jour de vent et d’avoir cligné des yeux plus fréquemment ? C’est parce que le vent transportait plus de poussière que d’habitude, et que ce mouvement d’air asséchait les yeux ;
  • Il combat les infections : les larmes contiennent des substances qui tuent les bactéries et les virus, et le fait de cligner des yeux répand les larmes ;
  • Des scientifiques japonais ont remarqué que le clignement des yeux pouvait jouer un rôle dans le comportement cognitif. Leur théorie est que chaque clignement est une courte pause pour le cerveau, ce qui nous aide à rester concentrés tout au long de la journée.

Combien de fois clignez-vous des yeux par jour ?

La durée d’un clignement varie entre 100 et 400 ms, et une personne moyenne cligne environ 15 à 20 fois par minute.

Cela nous donne 900 à 1 200 clignements par heure, soit 14 400 à 19 200 fois par jour.

La fréquence de clignement des yeux dépend de différents facteurs : les émotions, la santé, et même le temps. En revanche, votre âge et votre sexe ne l’influencent pas vraiment.

Vous clignerez plus souvent des yeux si :

  • Vous êtes dans un air sec ou dans une zone venteuse ;
  • Vous êtes stressé, anxieux ou fatigué ;
  • Vos yeux sont secs ;
  • Vous êtes exposé à la fumée, à des odeurs irritantes, etc.
  • Vous avez une inflammation de l’œil – comme une conjonctivite.

Conclusion

On arrive à la fin de ce petit outil marrant, je ne sais pas si grand monde va le lire mais en tout cas c’est marrant et ça peut servir.

Moi je vous laisse ici à vos clignements d’yeux et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>
%d blogueurs aiment cette page :