décembre 29

0 comments

Pixels chauds, qu’est-ce que c’est bordel ? Et comment les enlever ?

Par Gaëtan Berthouly

décembre 29, 2020


Vous êtes en pleine séance photo.

Ça fait peut-être un petit moment que vous utilisez votre ami l’appareil photo.

Vous vous êtes même amusé à faire des poses longues, vous vous entraînez à de nouvelles techniques, peut-être même que vous avez réalisé des petits films.

Et là « Ô rage, ô désespoir » vous remarquez qu’un drôle de pixel apparaît sur votre écran LCD.

Un pixel en plein milieu (ou autre part) qui dénote complètement avec le reste.

ENCORE PIRE !

Vous remontez vos photos et vous vous rendez compte qu’en fait il était là depuis plusieurs PHOTOS !

LE SALAUD !

Aujourd’hui on va parler de ce qu’on appelle : pixel chaud, on va aussi en profiter pour parler des pixels morts et des pixels bloqués.

Pour voyager dans l’article, cliquez sur les titres en début d’article, dans le sommaire.

Allez en avant Guingamp !

Pixel chaud

1-Pour commencer, c’est quoi exactement un pixel chaud et comment l’identifier ?

C’est un pixel qui a passé trop de temps au soleil ?

C’est un pixel cuit ?

C’est un pixel qui a des velléité de reproduction ?

NON, il n’en est rien !

Tout d’abord PAS DE PANIQUE : un pixel chaud est un défaut très courant qui se produit avec la majorité des appareils photo numériques (même les récents)!

Le pixel chaud va dénoter avec le reste de votre image et sa couleur sera : blanche, verte ou rouge, mais en tout cas il est clair !

Habituellement, ces pixels et d’autres types de « bruit numérique » apparaissent dans les parties plus sombres ou sous-exposées des images.

Des images prises à des temps d’exposition plus longs sont beaucoup plus susceptibles de présenter ce problème.

Pour repérer les pixels chaud vous pouvez suivre cette procédure (pour ceux qui sont en grande entreprise vous devez adorer ça LES PROCÉDURES AHA ) :

  1. Gardez le capuchon sur votre objectif.
  2. Mettez votre appareil photo en mode manuel (M).
  3. Désactivez les ISO automatique et réglez votre ISO sur 100 (ISO de base).
  4. Réglez la vitesse d’obturation de l’appareil photo sur 5-10 secondes
  5. Réglez l’ouverture sur une grande valeur comme f/16 (pour diminuer la quantité de lumière ambiante qui pourrait potentiellement entrer dans l’objectif par les petits trous).
  6. Prenez une photo.
  7. Ensuite, réglez votre ISO à 800 et augmentez la vitesse d’obturation à quelque chose de rapide comme 1/1000 sans changer l’ouverture.
  8. Prenez une autre photo.

Analysez les deux images et voyez si vous pouvez repérer les pixels colorés qui ressemblent à de très petites croix lorsqu’on les agrandit.

Vous verrez probablement plus de pixels chauds dans la deuxième photo à un ISO plus élevé que sur la première.

Pixel chaud : ENCORE !

2-Pourquoi un pixel chaud apparaît ?

Vous trouverez souvent des pixels chauds dans votre image lors d’une prise de vue à exposition longue avec des ISO élevés vers 800 par exemple (ça peut vous arriver notamment en astrophotographie du coup) et que votre capteur devient chaud car il est trop sollicité.

Mais quelle est la raison technique de leur apparition ?

Ils sont causés par des charges électriques qui s’échappent dans le capteur capteur, et ils vont s’aggraver et apparaître plus fréquemment lorsque le capteur lui-même est chaud.

Il est normal d’en avoir et ils vont et viennent au fil du temps : ILS NE SONT PAS PERMANENTS !

Les pixels chauds (dans une photographie) ne posent pas de problème en soit ; vous pouvez très facilement corriger l’image dans Lightroom ou Photoshop.

Ils sont même en partie traité par ces logiciels si vous importez vos photos en RAW !

En général, on ne les trouve qu’après inspection de l’image en post-production car un pixel, c’est…PETIT !

Il est très rare qu’un pixel chaud apparaisse sur l’écran LCD de votre appareil photo.

Les pixels chauds sont tout à fait normaux et ils apparaissent même sur les appareils photo neufs.

Les pixels chauds apparaissent et disparaissent avec le temps et si votre appareil photo flambant neuf n’a pas de pixels chauds, vous pouvez être sûr que vous en aurez à un moment donné dans le futur (ou le présent proche !).

Pixels chauds en astrophotographie (oui on voit rien, je vous l’avais dit : un pixel c’est petit)

3-Nikon et son option de « Long exposure noise reduction »

De nombreux appareils Nikon sont dotés d’un processus de « réduction du bruit » ou « NR » qui permet de corriger ces problèmes.

La « réduction du bruit en longue exposition » permet de prendre deux photos, l’une après l’autre.

La première photo est une photo ordinaire de la scène devant vous, tandis que la seconde est appelée « dark frame » (« cadre sombre ») parce que l’obturateur de l’appareil est fermé pendant l’exposition.

La deuxième image (la « dark frame ») ne contient QUE du bruit et des pixels chauds.

L’appareil photo soustrait alors automatiquement la deuxième image de la première, ce qui réduit le bruit et surtout les pixels chauds de votre première image.

L’inconvénient est que ça multiplie par 2 le temps d’exposition et que ça vous laisse donc moins de temps pour… PRENDRE DES PHOTOS !

Cette fonction de réduction du bruit est parfois appelée « Portrait de nuit » ou « Paysage de nuit ».

D’autres appareils peuvent être équipés de cette technologie.

4-Enlever les pixels chauds avec lightroom et photoshop

Si vous êtes sur de la photo en longue exposition et notamment en astrophotographie vous allez être confronté aux pixels chauds.

Même si Photoshop et Lightroom les enlève automatiquement il peut en rester.

Ici on va recréer l’option de « réduction de bruit pour longue exposition » présente sur certains appareils.

C’est parti !

  1. Faîtes votre prise de vue normale.
  2. Puis surtout juste après faîtes votre image noire, donc laisser les mêmes réglages mais rajouter le capuchon sur l’objectif (attention cela peut changer de place votre appareil).
  3. Sous Lightroom ça va être court : vous devez juste appliquer les mêmes modification sur votre photo noire que sur votre photo « normale »
  4. Vous exportez ensuite les 2 photos.
  5. Sur Photoshop vous importez les 2 photos en mettant la photo noire au-dessus de la photo « normale ».
  6. Vous sélectionnez la photo noire et allez dans les options de fusion et vous cliquez sur « soustraire », petite capture d’écran ci-dessous.

Source vidéo youtube : https://www.youtube.com/watch?v=553YE9Bvk6o

Et voilà grâce à cette manipulation assez simple vous allez pouvoir nettoyer un peu plus votre image !

Pixel bloqué, ah ba il est bien bloqué là ça se voit pas de doute

5-Quelle est la différence entre un pixel chaud ET un pixel mort ET un « pixel coincé » ?

Il arrive que ces 3 types de pixels soient confondus : le pixel chaud, le pixel mort et le pixel coincé.

Le point commun des ces 3 types de défaut est que le pixel ne retransmet pas LA BONNE INFORMATION (un peu comme un journaliste finalement) !

Mais les raisons ne sont pas les mêmes.

Pixel mort

C’est quoi un pixel mort ?

Un pixel mort est un pixel qui ne reçoit plus aucune information ou puissance. Les 3 sous pixels (Rouge Vert Bleu) qui le composent sont…morts.

Il apparaîtra sous la forme d’un point sombre sur votre écran LCD.

Comme les capteurs des appareils photo numériques sont dotés de filtres de couleur, également appelés « filtres Bayer », les pixels morts ne sont normalement pas représentés par une tache noire, mais sont plutôt de couleur différente de celle des pixels adjacents, ou sont légèrement plus sombres que ces derniers.

On parlera donc plus précisément de pixel sombre (trop dark).

La couleur du point peut aussi parfois être celle d’un pixel adjacent, mais qui ne s’aligne pas correctement.

Le pixel mort peut provenir du capteur ou de l’écran LCD de votre appareil.

Et ça n’a pas la même conséquence :

  • Si il provient du capteur : ça apparaîtra sur les photos
  • Si il provient de l’écran LCD : ça n’apparaîtra pas sur les photos

Je ne vous le cache pas : les pixels morts ne sont pas une bonne nouvelle techniquement parlant !

C’est un dysfonctionnement et il n’y a rien que vous puissiez faire pour y remédier : c’est permanent (vous pouvez éventuellement tester quelque chose que je vais aborder plus en-dessous).

Sachez tout de même que les pixels morts sont rares sur les écrans LCD et les capteurs des appareils photo numériques, en effet les fabricants prennent généralement soin des pixels morts au cours de leur vaste processus d’assurance qualité (AQ).

Au fil du temps, tout vieillit et s’use (comme vous vieux crouton !) et bien votre appareil photo, comme vous perdez des cheveux, perd des pixels !

Et donc des pixels morts peuvent apparaître avec le temps sur les écrans LCD et les capteurs des reflex numériques : c’est normal !

Bien que en post traitement vous puissiez facilement réparer le pixel manquant dans un logiciel de retouche.

Un pixel mort ne se réparera pas « tout seul » physiquement et vous devrez corriger constamment le problème.

Comment repérer les pixels morts ?

Ce sont veux qui ne sont pas vivants ! AHA !

Bon, la bonne nouvelle c’est que les pixels morts sont faciles à repérer sur l’écran LCD de votre vieil amis l’appareil photo.

Il suffit d’activer la fonction « Live View » et de pointer votre caméra vers une zone claire comme le ciel (sauf si il fait nuit et ça pendant 6 mois comme en Arctique).

Les pixels morts apparaîtront toujours au même endroit, même si vous déplacez la caméra.

En revanche, il est plus difficile de trouver les pixels morts sur le capteur de la caméra.

Vous pouvez essayer de prendre plusieurs photos avec des couleurs et des motifs différents, puis analysez l’image à 100% de sa taille.

Si vous voyez un pixel qui apparaît au même endroit et qui change de couleur à chaque fois (sombre différemment), ou qui semble plus sombre que les pixels environnants, il s’agit très probablement d’un pixel mort.

Le test ultime est bien évidemment de parler à votre pixel : si il ne répond pas il est mort, logique.

Pixel bloqué

C’est quoi un pixel bloqué ?

Contrairement aux pixels morts, les pixels bloqués reçoivent de l’information et de la puissance, mais pas la bonne information.

L’un des trois sous pixel (ou plus d’un) est éteint.

Ils apparaissent généralement sous la forme d’une couleur issue du modèle de couleur RVB, comme un vert vif ou une combinaison d’une des 3 couleurs primaires.

Contrairement au pixel mort, ce dernier n’est pas forcément permanent et ne change pas de couleur de photo en photo.

Tout comme les pixels chauds, les pixels bloqués sont également courants et vous pouvez vous attendre à ce qu’ils se déplacent au fil du temps (à l’inverse d’un arbre).

Comment repérer les pixels coincés ?

Pour voir si vous avez des pixels bloqués :

  1. Réglez votre appareil photo en mode Programme/Auto ou Priorité à l’ouverture
  2. Activez le « live view » et diriger l’appareil photo vers un endroit autour de vous, tout en regardant attentivement l’écran LCD de l’appareil.
  3. Si vous remarquez un pixel qui ne bouge jamais et qui a la même couleur quel que soit l’endroit où vous pointez votre caméra, il se peut que vous ayez un pixel coincé sur l’écran LCD.
  4. Pour savoir si vous avez un pixel coincé sur le capteur de votre appareil photo, prenez plusieurs photos différentes à un ISO de base tel que 100 ou 200 ISO
  5. Puis analysez les images à 100% sur votre écran d’ordinateur.
  6. Si vous avez un pixel coloré (en fait, une petite croix lorsqu’on l’observe de près) qui apparaît toujours au même endroit, c’est qu’il s’agit d’un pixel coincé.
  7. Il est normal que les capteurs des appareils photo numériques et les écrans LCD aient plusieurs pixels coincés.

6-Est-ce que c’est si grave ?

Si vos photographies présentent l’un des défauts énumérés ci-dessus, il est plus que probable (même quasiment certain) que personne ne remarquera ce défaut sauf vous, bon sauf si il y a plusieurs points qui déconnent.

Mais si il y en a qu’un : très peu de chance que ça se voit.

Dans le cas du pixel mort : c’est clairement chiant, il vaut mieux essayer de le réparer.

Si vous vous servez souvent de votre fidèle caméra pour faire de la vidéo. Avoir un pixel défaillant en mode vidéo pendant que vous faites un panoramique va rapidement se remarquer.

En vidéo, les trois termes individuels s’entremêlent et vous trouverez souvent différentes personnes citant des termes différents – mais ils parlent tous de la même chose : un pixel ne reçoit pas la bonne information.

Et contrairement à la photographie : le fait d’avoir un pixel chaud en vidéo est un problème plus sérieux, car la solution n’est pas aussi simple que d’ouvrir Photoshop.

7-Enlever les pixels défaillant la solution : le remappage

Si vous avez un pixel chaud / morts / coincé, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour essayer de le supprimer.

Noter que pour le pixel chaud, il va normalement s’en aller si vous laissez reposer votre appareil.

On va faire ce qu’on appelle un remappage ou remapping (oui c’est un anglicisme mais je n’ai pas encore trouvé le mot français qui correspond OULALA PAS BEAU VILAIN).

Bref, le remmapage ou remapping c’est le fait que votre appareil va faire un petit état des lieux du capteur, il va faire une « carte des défauts » (d’où le « map »), il va voir où c’est le bordel et arranger tout ça, un coup de peinture par-ci, un bout de ruban adhésif (et pas scotch !) par là.

Il va re faire la carte de votre capteur, se servir de pixels autour pour boucher les trous : bref il fait son petit bricolage et répare tout ça.

Attention : les étapes qui seront énoncées ci-dessous sont basées sur les appareils photo Canon, donc l’option de « nettoyage du capteur » dont on va parler peut se trouver dans une zone différente pour une marque différente, mais le principe fonctionne pour la plupart des marques.

Pour essayer de supprimer un pixel chaud suivez les étapes suivantes :

1.Réalisez cette opération de préférence dans un endroit avec le moins de lumière possible

2.Retirez l’objectif de votre boîtier

3.Placez le capuchon du boîtier sur l’appareil photo.

Capuchon sur le boîtier

4.Mettez vous en mode manuel

On se met en mode manuel, le « M » en face du trait

5Allumez l’appareil photo et allez dans le menu paramètre.

6.Sélectionnez le « nettoyage du capteur », puis le « nettoyage manuel du capteur. »

On se met sur le bon menu et on sélectionne « nettoyage du capteur »

On sélectionne « nettoyer manuellement »

On confirme

7.Cela ouvrira le miroir et remappera le capteur.

8.Laisser l’appareil photo comme ça entre trente secondes et une minute.

9.Éteignez l’appareil photo, puis rallumez-le pour voir si le problème a été résolu.

Pour vérifier, faîtes simplement une exposition de 6 secondes et regardez votre image, essayez avec des ISO à 100 puis 800.

En ce qui concerne la méthode exacte, chacun a un petit peu sa technique et vous pourrez donc trouver des variantes.

Certaines disent par exemple qu’il faut charger complètement les piles, d’autres que l’appareil doit rester face au sol.

Superstition ? Racontars ? Connerie ? Je ne sais pas, mais le principal c’est de faire le remmapage par l’appareil.

Généralement cette technique fonctionne mais… PAS TOUT LE TEMPS !

8-Oui mais moi j’ai vu qu’on pouvait le faire à la main c’est pas mieux ?

Vous aimez le savon ?

Car là vous êtes en plein sur une pente bien savonneuse.

La réparation « DIY » c’est comme le ramapping automatique qu’on a vu juste avant mais que vous faîtes manuellement, par vous même, vous.

Et ça a les mêmes résultats qu’un lancé de pièce.

En faisant vos petites recherches vous verrez des sujets sur des forums avec des photographes qui pleurent et d’autres qui sont heureux comme un pape !

Donc j’aurais plutôt tendance à commencer par la version automatique énoncée ci-dessus pour commencer.

9-Le pixel chaud est toujours là. Et maintenant ?

Lorsque vous remettez la caméra en marche tremblotant avec vos mains moites (essuyez-vous les mains putain !) vous êtes confronté à deux possibilités :

  • soit la méthode ci-dessus a réglé le problème (bien)
  • soit elle ne l’a pas fait (moins bien)

Sachez que les pixels chauds sont un problème très courant vidéo.

Si, à ce stade, votre caméra montre encore un pixel chaud pendant le tournage, il ne vous reste hélas plus beaucoup d’options.

Si le pixel chaud est apparaît sur une série de plans statiques : en utilisant l’outil de clonage dans After Effects : vous pouvez prendre le pixel voisin et réparer.

Mais si votre plan est tenu à la main et/ou qu’il y a beaucoup de mouvement, il peut toujours être solutionné en utilisant cette méthode, mais cela va prendre BEAUCOUP DE TEMPS.

Bref, je ne vous le cache pas, à ce stade plutôt que de bricoler et de risquer d’endommager encore plus l’appareil, il vaut mieux faire réparer par des professionnels. Et même si vous vous dîtes que vous pourrez arranger ça en post production : si vous êtes professionnel prenez en compte le temps passer à réparer le pixel à chaque fois par rapport au coût de réparation.

Dans la plupart des cas, le remplacement du capteur coûtera tout autant qu’un nouvel appareil photo.

10-L’approche psychologique : relativisez !

Ça peut sembler être une blague mais pas vraiment en fait.

Vous avez 2 manières de réagir à ce problème :

  • Vous prendre la tête
  • Laisser pisser

Si vous n’avez qu’un ou deux pixels morts sur votre écran LCD, ne vous inquiétez pas, comme expliqué plus au-dessus ça fait partie de la vie, DE LA MATRICE

Alors relativisez : dîtes vous qu’un écran LCD de 3 pouces contient 920 000 pixels. Si on fait un peu de mathématiques (finalement ça sert) un seul pixel mort signifie que vous avez un taux de 0,0001% pixels morts avec 99,9999% de bons pixels.

À moins que vous n’ayez plus de 2 ou 3 pixels morts et qu’ils soient proches les uns des autres, je vous conseillerai DE NA PAS TROP VOUS FAIRE CHIER AVEC ÇA.

De plus, ces pixels morts sur l’écran LCD de l’appareil photo n’apparaîtront jamais dans vos images de toute façon !

Il en va de même pour les pixels bloqués sur l’écran LCD, déjà ils peuvent partir, puis si vous n’en avez pas trop c’est OK !

En ce qui concerne le capteur de l’appareil photo, la situation est un peu différente, car les pixels morts/coincés/chaud apparaîtront dans vos images.

La probabilité d’avoir des pixels défectueux sur le capteur car il y a plus de pixels sur un capteur qu’un écran LCD.

Pour donner un ordre d’idée : en moyenne environ 920 000 pixels sur l’écran LCD contre plus de 12 millions de pixels sur le capteur.

Les pixels morts et bloqués sont les plus ennuyeux car ils apparaissent dans CHAQUE image.

Si vous utilisez Lightroom et Photoshop Camera RAW, ils « mappent » automatiquement les pixels défaillants lorsque vous importez les images RAW : donc 0 prise de tête.

Si vous ne prenez que des images JPEG, il vous faudra un peu plus de temps pour lors du post-traitement, car vous devrez retoucher les images UNE à UNE.

Il existe cependant des programmes qui recherchent des modèles de pixels et mappe les images JPEG par lots, de sorte que vous pouvez aussi plus ou moins automatiser le processus.

11-Alors je dois changer mon capteur ou acheter un nouvel appareil photo ?

Ce n’est qu’un avis personnel mais réfléchissons ensemble, main dans la main (mais je n’aime pas trop le contact).

Si vous faîtes de la photographie :

  • Vous n’êtes pas professionnels (pas de vente de vos images) : si vous n’avez pas le budget et que ce n’est qu’un ou quelques pixels ne changez rien (surtout si c’est JUSTE sur l’écran LCD). Si vous avez le budget oui bien sûr. Mais retenez que ce n’est que quelques pixels sur DES MILLIONS, si vous ne faîtes pas de tirages en grand format personne ne le verra (sauf vous, après je vous laisse avec vos névroses…).
  • Vous êtes professionnel : je dirais que oui, même si probablement personne ne le verra, par conscience professionnel vous devez avoir un matériel qui fonctionne parfaitement, vous avez normalement un budget matériel, vous en vivez, vous êtes peut-être amené à faire des tirages grand format, si vous avez la trésorerie : changez le capteur ou acheter un nouvel appareil (si c’est sur l’écran LCD uniquement pas forcément besoin).

Si vous faîtes de la vidéo :

  • Vous n’êtes pas professionnels : si vous n’avez pas le budget, utilisez vous tant que ça votre appareil en vidéo ? Faîtes vous des plans fixes ou en mouvement ? Pouvez-vous bidouiller un peu en post-production ? Est-ce que ça se voit ? Ne vous ruinez pas ou ne sacrifiez pas vos prochaines vacances pour ça (bon après c’est un choix), si vous avez le budget évidemment : oui.
  • Vous êtes professionnel : juste oui, faîtes réparer ou changer d’appareil, même si vous avez les connaissances et les logiciels pour (à moins que vous ne fassiez que du plan fixe à la limite) vous allez passer beaucoup de temps, et le temps C’EST DES BILLETS !

Pixels bloqués : si vous les voyez à des ISO faibles comme 100 et 200 ISO et que vous prenez exclusivement des photos en JPEG, vous pouvez alors envoyer votre appareil photo en réparation pour faire refaire ces pixels.

Pixels chauds : ils n’apparaissent qu’à des ISO élevés et à des expositions plus longues, il est tout à fait NORMAL d’en avoir. N’envoyez pas votre appareil photo au fabricant pour les recréer, car ils reviendront à différents endroits plus tard, c’est certain. Là encore, si vous shootez en RAW, Lightroom/Camera RAW règlera leur compte !

12-Ouais mais je viens de l’acheter et il y a quand même beaucoup de pixels défectueux

Bon, si vous venez d’acheter votre appareil photo et que vous avez TROP de pixels morts/coincés/chauds (= plus de 3 sur l’écran LCD et plus de 5 sur le capteur à faible ISO), alors renvoyez votre appareil photo au vendeur chez qui vous l’avez acheté.

Selon le vendeur, il pourra vous rembourser intégralement ou vous échanger l’appareil, ou vous facturer des frais de réapprovisionnement.

Conclusion

Article assez technique et ce n’est pas forcément ce que je préfère pour être honnête.

Ça fait longtemps que j’en avais pas fait mais voici un petit tableau récapitulatif :

  Pixel chaud Pixel bloqué Pixel mort
Raison Sur-sollicitation du capteur Défaillance technique : un ou deux sous pixel est éteint (généralement définitif) Défaillance technique : les 3 sous pixels sont définitivement éteints
Description Pixel brillant, souvent visible dans les zones sombres ou sous exposées.
Peut bouger.
Pixel rouge, vert ou bleu, ou composante d’une des 3 couleurs.
Toujours au même endroit.
Sombre ou d’une couleur d’un pixel voisin mais sombre.
Comment l’identifier Faire une pose longue avec le capuchon sur l’objectif.
Non visible sur l’écran LCD directement.
Activer le liveview et diriger la caméra vers un fond uniforme. Activer le liveview et diriger la caméra vers un fond uniforme clair.
Permanent Non Généralement oui Oui
Source du problème Capteur -Capteur
ET/OU
-Écran
-Capteur
ET/OU
-Écran
Impact la photo Oui -Oui si sur capteur
-Non si sur écran
-Oui si sur capteur
-Non si sur écran
Est-ce réellement embêtant ? Non d’autant que c’est temporaire. En photo non (personne ne le verra) sauf si c’est plus de 2-3 pixels regroupés et/ou que vous faîtes des impressions en grand format

 

En vidéo : embêtant en mouvement

En photo non sauf (personne ne le verra) si c’est plus de 2-3 pixels regroupés et/ou que vous faîtes des impressions en grand format

 

En vidéo : embêtant en mouvement

Solution -Attendre
-Eviter d’enchaîner trop de longues expositions avec des valeurs d’ISO trop élevée
-Choisir l’option « réduction de bruit pour les longues expositions »
-Photoshop / lightroom
-Remappage par l’appareil
-Eventuellement attendre (pas sûr)
-Photoshop / lightroom
-Changer de capteur
-Changer de boîtier
-Remappage par l’appareil
-Photoshop / lightroom
-Changer de capteur
-Changer de boîtier
-Remappage par l’appareil
Dois-je emmener mon appareil se faire réparer ? Non ! Si acheté récemment tenter un échange ou remboursement.

 

Sinon : voir la réflexion plus au-dessus

Si acheté récemment tenter un échange ou remboursement.

 

Sinon : voir la réflexion plus au-dessus

Globalement ne vous prenez pas la tête.

En photo :

  • Les pixels chauds sont normaux, temporaires et corrigeables
  • Les pixels morts ou coincés, à moins qu’il n’y ait beaucoup de pixels côté à côté : personne ne le verra. Si votre achat est récent vous pouvez tentez de vous faire rembourser ou d’échanger.

En vidéo c’est plus discutable, mais ICI on parle de photo !

Après tout ce n’est pas la mort ! Sauf celle de vos pixels !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Recevez votre guide gratuit

Plus de 20 pages réparties en 6 axes : exposition, composition, créativité, matériel, post-production et conseils en vrac :

>