fbpx

17 mars 2022

Quel est le meilleur ratio d’aspect pour ses photos de paysage ?

Par Gaëtan Berthouly

17 mars 2022


Aujourd’hui on croise 2 sujets photographiques :

J’ai déjà fait un article EXTRÊMEMENT détaillé sur le ratio d’aspect (et je pèse mes mots). Vous pouvez y accéder ici.

« C’est gentil mais j’ai un peu la flemme !« 

Pour les plus pressés, je ferai un bref rappel sur le ratio d’aspect en début d’article. Pour les plus intéressés par ce sujet (souvent délaissé et sous-estimé) vous savez où cliquer !

Alors quel ratio d’aspect choisir pour ses photos de paysages ? Quel est le meilleur ratio d’aspect pour ses photos de paysages ?

C’est ce qu’on va voir ensemble, main dans la main avec cet article !

Allez en avant Guingamp !

Version vidéo ici :

Rappel sur le ratio d’aspect

Pour ceux qui sont calés sur le sujet, vous pouvez passer à la partie suivante. Pour ceux qui ont besoin d’un petit rafraîchissement c’est parti !

Le ratio d’aspect donne une indication sur la forme de votre photo. Vous l’avez sans doute remarqué mais certaines photos sont carrées, d’autres rectangulaires. Et dans les rectangulaires on a la hauteur et la largeur qui varient : les photos rectangulaires peuvent être plus ou moins hautes ou plus ou moins larges.

En fait, le ratio d’aspect, c’est une sorte de code qui nous permet de savoir quelle est la forme de la photo (comme je vous le disais), mais aussi ou quelle SERA la forme de la photo. Je parle au futur car le ratio d’aspect de votre photo est fortement lié à votre capteur.

Par exemple, si vous avez un capteur 3:2, le ratio d’aspect par défaut (natif) de votre photo sera 3:2.

Remarque

Sur les boîtiers récents on a la possibilité de changer le ratio d’aspect. C’est utile si on a une idée précise de notre ratio d’aspect final.

Si on a aucune idée du ratio final souhaité : il vaut mieux rester en ratio natif pour conserver un maximum de pixels. Et recadrer au post-traitement si besoin

À noter que le ratio d’aspect est un rapport ! On ne parle pas de longueur ici. Le ratio d’aspect n’a d’ailleurs pas d’unité.

« Rapport ?« 

Oui, voici un exemple :

Si vous avez un boîtier équipé d’un capteur 24×36, donc un capteur qui mesure physiquement 24mm de largeur pour 36mm de largeur. Le ratio d’aspect N’EST PAS « 36:24 » mais bien 3:2. C’est une proportion : on a 2 hauteurs pour 3 largeurs (voir schéma ci-dessous).

Une photo de ratio 3:2 pourrait être une photo numérique d’une résolution de 6000 x 4000 pixels ou encore une photo imprimée en 15 x 10 cm.

Remarque

Le ratio d’aspect n’est pas utilisé UNIQUEMENT pour les capteurs et pour les photos numériques. Mais aussi pour la vidéo, les écrans, et les photos imprimées.

« Et du coup comme on écrit le ratio d’aspect ?« 

De cette façon : [chiffre de la largeur] : [chiffre de la hauteur].

Le chiffre de la largeur (horizontal) est TOUJOURS le premier et celui de la hauteur (vertical), le second.

« Et quel ratio d’aspect retrouve-t-on le plus souvent sur les boîtiers ?« 

On a 2 principaux rapports d’aspect utilisés par les appareils photo numériques : 3:2 et 4:3.

  • Le ratio 3:2 est utilisé par les appareils photo reflex numériques 35 mm et 24×36 (plein format), ainsi que par certains appareils moyen format Leica, les appareils sans miroir et les appareils compacts haut de gamme.
  • Le ratio 4:3 est employé par les appareils photo micro quatre tiers, de nombreux appareils photo compacts et certains appareils photo numériques moyen format.

Les rapports d’aspect varient. Les plus courants sont 1:1, 3:2. 4:3, 5:4 16:9 et 2:1.

Voilà, on est tout bon ! Pour ceux qui veulent plus de détail, vous avez l’article complet ici.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/champ-de-fleurs-de-lavande-photo-sous-ciel-rose-1166209/

Quel est l’impact du ratio d’aspect sur les photos de paysages ?

Le ratio d’aspect que vous choisissez d’utiliser pour vos photos de paysages a un impact sur vos compositions. Simplement car cela signifie une photo plus ou moins haute ou plus ou moins large. Et donc de faire rentrer plus ou moins d’éléments en hauteur ou en largeur.

Le ratio peut impacter l‘équilibre, la grille de lecture et le rythme de votre photo.

Donc bien connaître les caractéristiques des différents ratio, ainsi que celui de votre appareil photo, peut vous aider à mieux composer ou prévoir vos compositions. Vous pouvez les utiliser à votre avantage pour mettre en valeur le sujet, éliminer les distractions, équilibrer ou ajouter du rythme à la scène devant vous.

Cela s’avère également utile lors du post-traitement, lorsque vous serez en mesure de visualiser instantanément l’impact du ratio d’aspect avec le recadrage.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photographie-aerienne-de-cloudy-mountain-7919/

Quel est le meilleur ratio d’aspect pour la photo de paysage ?

Je vais être direct comme un uppercut : il n’existe pas de meilleur rapport hauteur/largeur à appliquer à toutes vos photos de paysage.

Le meilleur ratio dépend de :

  • l’endroit où se trouve l’intérêt visuel dans votre composition.
  • l’endroit où se trouve les distractions.
  • votre intention photographique.

Chacun des ratio présente des avantages et des inconvénients. Certains fonctionneront mieux avec certaines scènes que d’autres.

Un premier point important à étudier, pour trouver le meilleur ratio d’aspect, est de faire correspondre la coupe à votre sujet.

Le ratio d’aspect choisi doit compléter la composition de la scène et mettre en valeur ses sujets. Il peut également être considéré comme une limite qui maintient l’attention de l’œil du spectateur.

Ces schémas montrent comment le ratio d’aspect peut contrôler les distances spatiales dans la composition d’une photo de paysage.

Imaginons que la plupart de l’intérêt visuel se situe de gauche à droite le long de l’horizon : utilisez un ratio qui met en valeur la largeur de votre photo. Le 16:9 peut être le meilleur. Dans la photo ci-dessous le ciel est peu intéressant et « coupe » le haut des montagnes, ainsi l’intérêt se trouve plus en largeur en suivant les montagnes.

https://unsplash.com/photos/L43NbBDye2E

Si l’intérêt est à la fois vertical et horizontal, utilisez un ratio qui équilibre hauteur et largeur. Le 4:5 peut être le meilleur. C’est le cas lorsque vous avez un élément de premier plan ou lorsque votre photo comporte un ciel intéressant (comme c’est le cas ci-dessous).

https://unsplash.com/photos/1xpnPZJJHuM

Un deuxième point à étudier est : le ciel. Vérifiez sa contribution à la composition. Certaines formes de ratio affichent trop de ciel dans vos photos paysages.

Si le ciel n’est pas intéressant, l’inclure atténue généralement l’impact de votre photo. À moins d’exagérer son inclusion et de jouer avec l’espace négatif.

Généralement, si le ciel n’ajoute rien : utilisez un ratio d’aspect pour le recadrez. Dans l’exemple ci-dessous bien que le ciel soit beau, on décide de se concentrer sur la largeur de la scène avec un ratio en 2:1. Le ciel sert ici de « toile de fond ».

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/gray-rock-mountain-547115/

Usage final de la photo

Quand on se pose la question « C’est quoi le meilleur ratio d’aspect pour cette photo ?« , on oublie souvent quelque chose d’important : le média final de votre photo.

  • Est-ce que vous allez imprimer votre photo ? Grand tirage ? Petit tirage ?
  • Est-ce que vous allez la publier sur les réseaux sociaux ? Lesquels ?
  • Est-ce que vous allez juste la garder sur vos disques durs ?

Si vous n’avez aucune idée de la finalité de votre photo, le ratio 3:2 est généralement assez passe partout, c’est la solution de sécurité et du « non choix ».

  • Le 3:2 s’imprime facilement en petit tirage 15 x10 cm par exemple pour vos albums photos de famille
  • Pour les réseaux sociaux, chaque plateforme utilise des formats différent. Si vous souhaitez publier sur plusieurs plateformes vous devrez recadrer à un moment ou à un autre. Et le 3:2 est le plus souple pour le recadrage .
  • Il permet aussi d’utiliser le maximum de pixels disponibles sur votre capteur APS-C ou 24×36.
  • Si besoin, de changer le rapport d’aspect, je le ferai plus tard sur l’ordinateur, car j’ai plus de pixels avec lesquels je peux être flexible.

Je parle de tout ça plus en détail dans mon article dédié au ratio d’aspect.

MAIS !

Pour être honnête avec vous, le ratio 3:2 reste assez peu adapté à la composition des photos de paysages. Avec ce ratio, on se retrouve souvent dans une sorte d’entre-deux TIÈDE : pas assez de ciel ou de premier plan, et trop de largeur à combler (mais j’y reviendrai plus après).

Et si vous lisez cet article, c’est sans doute que vous êtes ici pour apprendre à déterminer le meilleur ratio d’aspect pour la scène devant vous. Vous êtes là pour faire un choix, et ne pas rester dans un sécuritaire (mais tiède) ratio de 3:2. Dans ce cas je vous invite à lire la suite.

Remarque générale

Si vous n’êtes pas encore sûr de vous, quel que soit le ratio, laisser vous de la marge pour recadrer en post-traitement.

Lorsque vous êtes sur place, sélectionnez le ratio le plus proche de celui que vous souhaitez pour l’image finale. Au format RAW, avec un logiciel de développement comme Adobe Lightroom, recadrer n’est pas destructif.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/plan-d-eau-pres-des-montagnes-158385/

Concevoir la photo avant

Remarque

Cette partie concerne plutôt les photographes avancés ou ceux qui souhaitent réellement s’améliorer en photo de paysage. Pour ceux qui ne sont pas intéressés, passez à la partie suivante, voire à celle encore après avec la présentation des ratios.

Je vous ai déjà parlé de l’importance de l’anticipation et de la planification de la photo de paysage pour la lumière.

Avant d’arriver sur place, planifiez toujours et faîtes des recherches sur les lieux que vous allez photographier.

« Pourquoi ?« 

Pour vous familiariser avec les lieux, connaître la lumière, repérer les éléments important mais surtout : savoir quel est le principal sujet de votre scène. Par exemple : une montagne, une chute d’eau ou un littoral.

De cette manière vous aurez déjà en tête des options de positionnement de l’appareil photo.

Lorsque vous êtes sur le lieu de votre paysage, commencez à concevoir la photo. Donnez vous toujours suffisamment de temps en arrivant tôt, et gardez toujours votre plan ouvert aux changements.

  • Commencez par un examen sur place de ce que vous aviez prévu avant
  • Évaluez le paysage environnant.
  • Visitez chaque emplacement qui vous intéresse et étudiez les autres possibilités à proximité. Sans forcément changer pour autant de sujet principal, on parle juste d’étude de l’environnement.

Au fur et à mesure que vous étudiez chaque zone, vous allez faire le lien entre votre sujet principal et le paysage environnant. En plaçant soigneusement les éléments dans le cadre, vous créez un sentiment de connexion dans la photo finale.

Enfin, vous choisissez votre ratio d’aspect correspondant.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/fleurs-roses-pres-de-la-montagne-couverte-de-neige-36478/

Placer les éléments dans le cadre

Remarque

Cette partie concerne plutôt les photographes avancés ou ceux qui souhaitent réellement s’améliorer en photo de paysage. Pour ceux qui ne sont pas intéressés, passez à la partie suivante avec la présentation des ratios.

Composer, c’est êtes le compositeur du paysage qui vous entoure.

Vous devez regarder attentivement les détails et les formes du paysage (lignes, courbes, symétrie, texture et tons). Regardez attentivement les espaces qui les séparent :

  • de votre sujet
  • des bords de votre cadre (avec le ratio final sélectionné)

Pour ajuster les distances entre les bords de votre ratio et les éléments dans le cadre, vous pouvez jouer sur 3 leviers :

  1. l’objectif équipé (avec sa distorsion qui lui est propre et modifie les espacements)
  2. la position de votre trépied (qui modifie la distance par rapport au cadre)
  3. la hauteur de votre appareil photo (qui modifie la distance apparente des éléments entre eux)

Une fois que vous êtes satisfait de vos compensations des distances, sélectionnez le ratio d’aspect. « Mais comment je choisis ?« 

Le but est de choisir un bon compromis entre ratio d’aspect pour la composition et l’utilisation finale de votre photo (comme discuté avant).

Pour la compositions vous devez tenir compte de la façon dont les yeux vont se déplacer à travers la photo.

Pour vous aider vous pouvez utilisez le viseur de votre boîtier pour concentrer vos yeux sur les éléments de votre photo. Le viseur élimine les environs de votre vision.

Si le viseur de votre boîtier affiche le rapport hauteur/largeur sélectionné, cela aidera à vous concentrer sur votre composition et à visualiser la photo finale.

Remarque

Si votre appareil photo n’a pas le rapport d’aspect souhaité, choisissez celui qui s’en rapproche le plus. Si nécessaire, prévoyez un espace supplémentaire autour des bords du cadre pour le recadrage en post-traitement.

Crédit : Stephen Milner

On commence avec une photo qui affiche une symétrie entre le volcan et les plantes du premier plan. Le photo est au ratio 3:2 en orientation portrait. Ce choix est dû à l’inexistence de détails intéressants sur les côtés. Il n’y donc aucune valeur ajoutée à « gratter ».

  • La longueur focale de l’objectif est de 25 mm
  • La hauteur de l’appareil photo est de 1,9 mètre
  • Le trépied est à environ trois mètres des buissons du premier plan.

On observe que les détails du premier plan se concentrent sur le bas du cadre. Cela attire votre regard vers le bas du cadre et le retient plus longtemps que nécessaire.

Et il y a aussi beaucoup d’espace en haut du cadre.

Cette photo est déséquilibrée. Nos yeux ont du mal à s’y déplacer. On regarde d’abord les petits buissons en bas. Ils remontent ensuite très rapidement et reviennent ensuite vers le bas. Les yeux sont comme bloqués en bas de la photo.

Le problème ici est que la photo est très riche en détails en bas comparé à la moitié supérieure. Alors que la moitié supérieure capture les teintes matinales très agréables de la ceinture de Vénus, il n’y a aucun détail supplémentaire pour aider à équilibrer avec la moitié inférieure de la photo.

Crédit : Stephen Milner

Cette photo est une amélioration de la précédente. Le ratio de 3:2 et l’orientation en portrait restent inchangés, ainsi que le positionnement de l’appareil photo.

Seul un ajustement vertical de l’angle de l’appareil photo réduit le ciel et offre plus d’espace au premier plan. La photo présente une vision plus réduite de la distance entre le volcan et le ciel, , et du coup plus équilibrée.

Cependant, il y a maintenant un excès d’espace en bas de la photo. La photo donne maintenant l’impression d’être lourde en haut. Mon regard s’attarde sur le haut de l’image.

Crédit : Stephen Milner

Dans cette nouvelle photo : il s’agit à nouveau de la même composition avec un ratio de 3:2 en portrait et la même configuration d’appareil photo.

Et on a une nouvelle fois ajusté verticalement l’angle de l’appareil photo pour mieux équilibrer le ciel et le premier plan.

Mais, il y a encore beaucoup d’espace à la fois dans le ciel et au premier plan. Cet espace est inconfortable pour les yeux qui se retrouvent au milieu de la photo.

Crédit : Stephen Milner

Il s’agit de la même photo qu’avant, seul le ratio d’aspect change pour passer en 4:5.

Cette photo est plus équilibrée que les autres. Nos yeux commencent par les buissons. Ensuite, ils se déplacent vers le volcan, puis vers le ciel. Nos yeux se déplacent ensuite sur les bords du cadre dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, s’arrêtent sur les buissons pendant quelques secondes, et continuent à se déplacer dans la photo de cette manière, en se concentrant sur de nouveaux détails à chaque fois.

Crédit : Stephen Milner

On garde la même photo, mais on passe en 1:1. Ce ratio met l’accent sur la relation entre les buissons et le volcan tout en offrant une distance suffisante autour d’eux.

Le 1:1 élimine certains déséquilibres au premier plan et dans le ciel. Dans l’ensemble, cette photo est bien équilibrée.

Finalement le format 5:4 (ou 4:5 si vous photographiez un paysage) est un bon compromis entre 1:1 et 3:2. Il présente une largeur et une hauteur modestes, et il est très facile à utiliser aussi bien en orientation portrait que paysage.

Le 3:2 est à la fois trop large et trop étroit en hauteur. Pour remplir le cadre du 3:2, il faut beaucoup de détails bien placés sur les bords du cadre, sinon on ne remplit pas le cadre et on se retrouve avec de grands espaces vides.

Et trop de détails qui n’apportent pas de valeur ajoutée à une photo peuvent conduire à une photo encombrée. Et pas assez de détails peuvent conduire à des photos déséquilibrées.

Comme on a pu le voir à travers cette étude de cas : lorsque vous composez vos photos, vous placez des objets dans le cadre du ratio que vous avez choisi, et les distances doivent être prisent en compte.

Lorsque vous êtes sur le terrain en train de composer vos photos, laissez à vos yeux le temps de prendre en compte les facteurs que nous venons de voir ensemble. Vous constaterez une amélioration de vos phoros.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-montrant-des-plans-d-eau-139975/

Maintenant je vais vous présenter les différents ratios et leur application en photo de paysage.

1:1 – Le format carré

Le format carré était traditionnellement utilisé par les appareils photo argentiques de moyen format tels que le Hasselblad et le Rolleiflex à l’époque. De nos jours, vous le verrez le plus souvent sur Instagram.

Le 1:1 vous permet de briser les règles de composition et de centrer votre sujet ou même l’horizon, ainsi que de travailler de manière symétrique pour équilibrer les éléments dans le cadre.

Il donne à votre sujet plus de présence dans le cadre en resserrant votre composition. En effet, nos yeux se déplacent habituellement de gauche à droite du cadre lorsque nous parcourons une photo. Avec une coupe carrée 1:1, nos yeux ont tendance à se poser au milieu du cadre, surtout si les éléments ont été disposés avec soin au centre.

Utilisez cette forme lorsqu’il y a un centre d’intérêt clair et qu’il y a intérêt visuel égal verticalement et horizontalement. Il permet aussi de se concentrer sur les détails du premier plan.

Le format carré est idéal pour simplifier une photo et est d’ailleurs bien adapté aux paysages minimalistes.

Comme la largeur et la hauteur en 1:1 sont égales, ce format peut être utilisé pour présenter des sujets horizontaux et verticaux, tels que des cascades.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/pagode-en-echelle-de-gris-shot-301614/

4:3-Le moyen format

Le format 4:3 est utilisé par les appareils photo Micro Quatre Tiers, la plupart des appareils photo compacts, certains appareils photo numériques de moyen format, ainsi que les appareils photo argentiques de moyen format. Il est également utilisé par les téléviseurs à écran non large et les écrans d’ordinateur.

En 4:3, un côté est plus long que l’autre, mais presque carré. Utilisez-le lorsque la scène présente un intérêt à la fois vertical et horizontal. Vous pouvez avoir un paysage qui s’étend à l’horizon. Mais vous pouvez aussi avoir un ciel intéressant ou un élément de premier plan.

https://expertphotography.com/aspect-ratio-landscape-photography/ – comparaison 3:2, 5:4 et 4:3

Avec la largeur présente, l’œil voudra naturellement se déplacer de la gauche à la droite du cliché. Ce format est parfait lorsque vous souhaitez minimiser les détails sur les bords de votre cadre, tout en conservant une certaine hauteur.

Le cadre restant relativement haut, vous pouvez l’utiliser en combinaison avec un objectif grand angle. Cela permet guider l’œil de votre spectateur à travers le paysage en mettant en valeur les lignes directrices du premier plan vers votre sujet (et d’ajouter aussi de la profondeur). Sans inclure de détails excessifs au bord du cadre.

4:5 – Le format oublié

Le format 4:5 est considéré comme traditionnel en raison de son lien avec les caméras de cinéma grand format.

Il offre une vue légèrement plus large que le format 1:1 et un champ de vision relativement large. En règle générale, il est suffisamment large pour permettre la prise de vue des détails du premier plan et du sujet principal, mais pas assez pour créer des espaces inutiles.

Remarque

Le ratio 4;5 convient d’ailleurs aussi bien aux paysages qu’aux portraits, et est souvent oublié dans les deux domaines.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-en-beton-blanc-pres-du-plan-d-eau-sous-ciel-nuageux-blanc-et-bleu-1285625/

3:2 – Le format 35 mm

Le format 3:2 est utilisé par les appareils photo numériques et argentiques 35 mm, et les capteurs 24×36 et APS-C (utilisés dans la plupart des appareils photo Nikon et Canon), de quelques appareils moyen format Leica, des appareils sans miroir ainsi que de certains appareils compacts haut de gamme. Ce ratio est judicieux pour les fabricants en raison de sa flexibilité pour le recadrage en post-traitement.

En 3:2 la largeur est nettement plus longue que la hauteur, encourageant l’œil à se déplacer de la gauche de l’image vers la droite. Il est donc aussi plus difficile de capturer les détails du premier plan au grand angle en raison de l‘espace vertical limité.

Cette faible hauteur peut convenir aux scènes où l’intérêt du premier plan est faible ou nul, en particulier si vous utilisez des longueurs focales moyennes (par exemple, 35 mm).

Vous pourrez capturer une grande partie de la scène devant vous, mais vous devrez faire très attention à votre composition. Avec sa largeur, votre sujet risque devenir trop disparates et de se perdre dans les détails. Perdant ainsi de leur impact.

Il est aussi idéal pour tirer le meilleur parti des lignes directrices diagonales qui mènent à un point d’intérêt (comme ci-dessous, sauf qu’il n’y pas de point d’intérêt ici).

Le 3:2 est boudé par pas mal de photographes de paysage : il est considéré comme trop large pour les photos de paysages traditionnels (trop d’espace à remplir) et pas assez large pour les photos de paysages panoramiques (pas assez d’espace).

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/plan-d-eau-clair-entre-les-arbres-a-feuilles-jaunes-et-vertes-223022/

3:1 ou 2:1 et d’autres… – Le format panoramique

Les ratios panoramiques sont généralement le résultat de l’assemblage de plusieurs photos prises en orientation portrait avec un certains chevauchement. Utiliser une distance focale plus longue peut permettre de faire ressortir les détails éloignés du paysage.

Certains appareil photos disposent directement d’un réglage 16:9 (mais avec moins de détails qu’un assemblage de photo offre).

Dans un cas comme dans l’autre, un recadrage sera souvent nécessaire en post-traitement, alors laissez toujours assez de marge à la prise de vue.

Pour les vastes paysages et il n’y a pas de meilleur moyen de les capturer que sous la forme d’un panorama, surtout si vous l’utilisez de manière minimaliste. Cela accentue la sensation d’espace et donne au spectateur l’impression d’être écrasé par la nature elle-même.

Il offre suffisamment d’espace vertical dans le cadre pour permettre un bon niveau de détail à l’horizon et au premier plan.

Pour la composition :

  • Placez votre sujet vers le côté droit du cadre, en gardant à l’esprit que l’œil du spectateur se déplace généralement de la gauche vers la droite. Cela permet de maintenir l’intérêt du spectateur jusqu’à ce qu’il ait fini d’explorer la largeur de votre image.
  • En plaçant des éléments au premier plan, vous pourrez également donner au spectateur un sentiment de profondeur à mesure que son regard se déplace dans la photo.
  • En panorama, le facteur décisif doit être la quantité de détails que vous souhaitez avoir en haut et en bas de votre photo, ainsi que la largeur de la scène.

Il n’est pas nécessaire que le panorama soit en orientation horizontale. Par exemple, si vous avez une ligne d’intérêt verticale, comme un plan de la Voie lactée avec un élément de premier plan, un panorama vertical peut être la bonne forme pour votre scène.

https://stephen-milner.com/blog/2019/3/2/understanding-aspect-ratios

Cette photo illustre le rapport d’aspect 2:1. Elle présente un équilibre entre la largeur et la hauteur, ce qui permet d’obtenir une vue grand angle modeste.

Le ratio 17:6 offre une vue plus large qui permet de faire rentrer plus facilement dans le cadre un point de référence qui donne l’échelle de la scène.

16:9 – Le format panoramique grand écran

Le format panoramique grand écran est celui que vous avez tendance à voir sur les téléviseurs grand écran et les écrans d’ordinateur.

Avec le format 16:9, la scène est plutôt comprimée en hauteur, avec une largeur dominante. Il est donc difficile d’attirer l’œil du spectateur à partir du premier plan. Il offre une vue plus large et moins profonde (plus faible hauteur) que le format 2:1.

Les paysages qui se prêtent le mieux à ce format sont notamment les vagues qui déferlent sur la plage, les montagnes, ainsi que les lacs.

https://stephen-milner.com/blog/2019/3/2/understanding-aspect-ratios

Ou encore pour un résultat plus abstrait, vous pouvez ne capturer que des portions de paysages:

Ou réaliser là aussi un assemblage de plusieurs photos.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/route-entre-grass-field-1423597/

Et si on passe en mode portrait ?

« L’orientation portrait ? C’est pas plus logique l’orientation paysage pour un paysage ?« 

Cela pour vous étonner mais les deux orientations peuvent fonctionner en photographie de paysage. En effet, tous les paysages ne présentent pas des détails intéressants sur toute la largeur d’une orientation paysage. L’orientation portrait aide à éliminer les détails inutiles sur les bords de votre cadre.

Il ne faut pas resté bloquer sur le nom de l’orientation paysage. De manière général :

  • Si l’intérêt est plus vertical : on choisit l’orientation portrait.
  • Se l’intérêt est plus horizontal : on choisit l’orientation paysage.

Lorsque vous prenez des photos en mode portrait, certains rapports peuvent être trop disproportionnés pour que vous puissiez équilibrer la composition. Par exemple, avec le ratio 16:9, le cadre peut devenir trop haut pour que vous puissiez le remplir efficacement.

Par conséquent, en orientation portrait, utiliser un ratio de plus petite hauteur comme le 4:3 ou le 5:4. Vous minimiserez ainsi le risque de créer un déséquilibre dans votre composition, avec une quantité excessive de ciel, de second ou de premier plan.

Remarque

Le 5:4 est largement utilisé par les photographes paysagistes professionnels équipés d’appareils photo de moyen et grand format.

Ce ratio d’aspect permet à l’œil de parcourir la photo de gauche à droite, sans qu’un excès de ciel ne vienne déséquilibrer le cadre.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/montagne-grise-et-brune-417173/

Conclusion

On arrive à la fin de cet article sur l’utilisation des ratios d’aspects en photo de paysage.

Gardez à l’esprit que le rapport hauteur/largeur n’est qu’un outil créatif de plus dans votre arsenal pour vous aider à réaliser des photos.

En choisissant le meilleur ratio en fonction de votre scène, vous pouvez améliorer sa composition et la façon dont les spectateurs voient vos photos.

Moi je vous laisse ici à vos ratios et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube ici.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>