fbpx

mai 11

0 comments

Léonard de Vinci, nombre d’or, grilles de composition : et si on se fouttait la règle des tiers au cul ?

Par Gaëtan Berthouly

mai 11, 2021


Woua quel titre VIOLENT. Si vous n’aimez pas ce genre de phrasé vous ferez mieux de quitter cet article. Et pour ceux qui veulent remettre en PERSPECTIVE leur composition, on y va !

La photographie c’est plein de chose : la lumière, le cadrage, le développement et la composition. D’ailleurs ce n’est pas l’art le plus ancien qui abordé la composition, NON ! Avant il y a eu des peintres qui avaient des approches très scientifiques et de solides connaissances qui leurs permettaient de peindre des tableaux avec toute une réflexion derrière.

Celui qui illustre le plus ceci c’est notamment ce bon vieux Léo (Léonard de Vinci pour les moins intimes). Peintre de la Renaissance, à cette époque on se servait beaucoup du NOMBRE D’OR ! D’ailleurs on s’en est servi BIEN AVANT : les égyptiens ont bâti leurs pyramides sur ce concept (ils étaient « dans le turfu » comme on dit).

Mais alors est-ce que peut s’en servir dans la photographie ? OUIIII (avec 4 « i »). C’est une très bonne idée bien vu. Dans cet article on va voir ensemble le nombre d’or : d’où il vient, comment s’en servir, comment l’appliquer, comment il se matérialise et POURQUOI est-il si puissant ? Bref plein de trucs, si vous me connaissez vous devez avoir l’habitude. Mes articles sont extrêmement longs, et je l’espère, de véritables MINES d’informations pour vous (et aussi pour moi).

Le nombre d’or : l’origine mathématique

Le nombre d’or provient des mathématiques. Le mathématicien italien Leonardo Fibonacci (aux alentours du 12e siècle) en a eu l’idée lorsqu’il a arrangé une série de chiffres.

LE PRINCIPE DU NOMBRE D’OR MATHÉMATIQUEMENT : une ligne est divisée en deux parties « a » et « b » (voir schéma juste en-dessous) de sorte que la division entre la plus grande section (a) et la plus petite (b) SOIT ÉGALE à la division entre la longueur totale (a + b) et la plus grande section.

Bon c’est chiant avec des mots. Pour la faire courte, en version formule ça donne : a / b = (a + b) / a.

what is the golden ratio?
Représentation de a et b dans la formule a/b = (a+b) / a

Le résultat de cette formule est un nombre irrationnel souvent appelé « nombre d’or » (ou nombre Phi en mathématiques). Le nombre d’or phi est approximativement égal à 1,618. (Pour ceux qui aime les breakingnews historiques : Euclide a été le premier à fournir une description écrite du nombre d’or, vers 360-280 avant Jésus-Christ).

En suivant la séquence de ces nombres on peut créer une composition artistique esthétiquement plaisante. Oui rien que ça.

Le nombre d’or dans l’art

Le nombre d’or, également connu sous le nom de « proportion divine », est présent dans toute l’histoire de l’art depuis l’Antiquité. Par exemple, la célèbre sculpture de la Vénus de Milo représentant la déesse Aphrodite a été réalisée entre 100 et 130 avant Jésus-Christ et contient des proportions dorées.

À la Renaissance, les compositions de Léonard de Vinci font également un usage magistral de la divine proportion. Son tableau « La Cène » est construit selon des proportions dorées.

golden ratio in art
La Cène (de Léonard de Vinci)

La Joconde de ce bon vieux Léonard de Vinci, est également composée sur un « triangle d’or ». C’est un triangle isocèle où la longueur des côtés et la base créent un ratio d’or.

Vous pouvez d’ailleurs essayer ce type de composition sur vos portraits (ou autoportrait) ! La prochaine fois que vous photographiez mémé, pensez à Lisa ! Besoin d’inspiration ? Je vous ai listé 101 photographes de portraits à suivre ici.

Si vous vous posez la question sur le ratio utilisé pour le tableau, il est de 2:3. C’est le ratio qui est considéré comme le plus proche du nombre d’or. Vous voulez en savoir plus sur les ratios ? J’en parle ici.

art and the golden ratio

On retrouve aussi ce nombre d’or chez dans « Triomphe de Galatée » du peintre italien Raphaël ou la « Madone Sixtine ». Pareil chez l’artiste allemand Albrecht Durer. Enfin bref, le nombre d’or s’invite chez tout le monde comme moi chez mes voisins quand j’ai la dalle.

Le nombre d’or dans la photographie

Ah c’est pas trop tôt !

C’est un outil et un guide de composition. C’est-à-dire qu’il va nous aider à disposer les différents éléments de nos photos.

Mais comment un nombre peut-il nous aider à composer ?

Et bien en fait des gens pas mauvais en maths l’ont matérialisé. On a tracé des représentations visibles de lui (merci bien) comme la spirale de Fibonacci (ou spirale dorée), la grille Phi ou la grille des tiers (qui est une version simplifiée de la grille Phi, j’y reviendrai).

En peinture comme en photos il permet de guider l’œil de celui qui regarde la photo (ou la peinture) de manière circulaire dans le cas de la spirale. C’est un excellent moyen d’obtenir une composition forte de manière organique. La composition sera ressentie comme plus agréable. Plus équilibrée (mon article sur l’équilibre : ici) par nous autres humanoïdes terrestres.

Naturellement, nous préférons les images qui ont un sens de l’harmonie. Et inconsciemment : ce qui est harmonieux c’est quelque chose qui fait sens pour nous et qui fait écho à des choses qu’on connaît, des choses naturelles. D’ailleurs le nombre d’or on le retrouve partout dans la nature, mais j’y reviendrai.

Il existe de nombreuses interprétations de la manière dont nous pouvons utiliser le nombre d’or en photographie. 3 des compositions les plus courantes sont :

  • la grille Phi
  • la spirale de Fibonacci
  • la règle des tiers.

Je détaillerai les 3 plus après.

A black and white image using the golden ratio

Pourquoi le nombre d’or et la séquence de Fibonacci sont-ils si importants en photographie ?

Il s’agit en fait d’équilibre et de modèles par rapport au chaos.

Des amas de galaxies aux particules subatomiques, presque tout ce qui nous entoure s’inscrit dans un modèle. C’est donc une réaction tout à fait normale de rechercher et de créer des modèles dans le monde qui nous entoure. L’être humain aime les choses cohérentes, avec du lien, tout expliquer.

Vous pouvez trouver cette séquence partout dans la nature. Les pétales d’une fleur en croissance, une pomme de pin, la coquille d’un escargot de mer, une toile d’araignée et les feuilles d’un arbuste ou d’un arbre suivent tous cette séquence.

Si vous êtes près d’un tournesol, regardez-en un de près. Le visuel du tournesol illustre bien le concept du nombre d’or et de la séquence de Fibonacci.

Mais comment l’appliquer à vos propres compositions ? Une partie de la réponse à cette question consiste à avoir une bonne idée de ce qu’est exactement le nombre d’or. Pour ce faire, vous pouvez vous livrer à un exercice visuel.

Exercice pour habituer son œil au nombre d’or

Comme je vais l’expliquer tout le long de cet article, visualiser le nombre d’or dans vos photos n’est pas facile au début. Alors pour les plus motivés et ceux qui aiment les exercices, je vous en propose un (pour les autres vous pouvez passer au point suivant, à plus).

1-Faites une première sortie SANS APPAREIL PHOTO pour voir combien de fois vous pouvez repérer le nombre Phi et la spirale dans la nature et dans l’architecture. Vous pouvez même apporter un bloc-notes pour faire des petits croquis tout mimi (si vous ne savez pas dessiner ils seront moches).

2-Refaîtes une sortie mais cet fois AVEC VOTRE APPAREIL. Trouvez tous les nombre d’or naturels et artificiels dans un rayon de 8 km par exemple autour de chez vous. Prenez-les en photo et si possible imprimez-les sur du papier normal (pas photo).

3-Dessinez ou imprimez vous-même une spirale de Fibonacci ou une version en ligne. Vous pouvez éventuellement utiliser un calque. Vous pouvez imprimer cette image par exemple :

fibonacci spiral with golden ratio lines

4-Prenez les impressions de vos photos et superposez le graphique sur l’impression. Vous pouvez également dessiner la spirale directement sur l’impression, en reliant les courbes de la plus petite à la plus grande.

Cet exercice vous permettra de bien comprendre ce qu’est le nombre d’or et comment il fonctionne. Une fois que vous aurez assimilé ce concept, vous pourrez commencer à le mettre en pratique bien plus facilement.

Les autres domaines où l’on retrouve le nombre d’or

Chirurgie

La chirurgie plastique se base sur le nombre d’or. Il représente la beauté. Plus les proportions du corps et du visage sont proches du « ratio divin », plus la personne est considérée comme attirante.

Par exemple, selon les études du chirurgien plasticien américain Stephen Marquardt, les gens trouvent idéal que la largeur du nez multipliée par Phi (1,618) soit égale à la largeur de la bouche. Pour ceux dont ce n’est pas le cas, désolé vous êtes moche :(.

Architecture

Les temples antiques étaient déjà construits selon le nombre d’or.

La grande pyramide de Gizeh (vers 2590-2470 avant J.-C.), par exemple.

Le Parthénon d’Athènes, qui a été construit vers 450 avant J.-C., est également très proche des proportions du nombre d’or.

La basilique Saint-Pierre et la cathédrale de Cologne ont également été créées selon la divine proportion.

Et votre maison ? Est-elle construite sur le principe du nombre d’or ? Ba non, elle est à chier votre maison, désolé.

La nature

La coquille d’un nautilus se développe en une spirale similaire à la spirale dorée. D’ailleurs cette spirale symétrique apparaît souvent dans la nature : dans les ouragans, les fougères, les proportions d’un dauphin, le visage de Pierce Brosnan (en même temps c’est James Bond) et même dans des galaxies entières.

Marketing

Il est bien connu des spécialistes du marketing qui comprennent qu’en respectant le nombre d’or, les gens sont plus susceptibles de considérer leurs produits comme désirable. Certaines voitures sont construites sur ce principe.

Cinéma

Évidemment la vidéo est une suite d’image et vous pouvez souvent trouver des similitudes entre les compositions au cinéma et en photographie. Même si vous devrez peut-être les modifier un peu pour les adapter au ratio d’aspect plus larges du cinéma. Intéressé par les ratios ? J’ai un article qui en parle : ici.

Mais comment ça se fait qu’on retrouve le nombre d’or de partout putain ?

Vous dîtes-vous sans doute interloqué !

Que ce soit dans le règne animal ou dans le corps humain, le nombre d’or est un phénomène fascinant, dont l’origine reste inconnue. On ne sait pas vraiment pourquoi on le retrouve partout comme ça. Comme votre oncle, on le retrouve tout le temps bourré de partout mais on sait pas pourquoi, c’est comme ça.

Le physicien et philosophe allemand Carl Friedrich von Weizsäcker n’en sait pas plus que les autres mais dit cette phrase pour se rendre intéressant et que vous pourrez aussi ressortir pour vous rendre intéressant à votre tour : « Peut-être que les mathématiques omniprésentes et cachées de la nature sont la raison pour laquelle toute beauté existe. »

Perso, je pense que c’est sans doute encore un coup des aliens !

Maintenant que je vous ai présenté le nombre d’or on va parler de 3 grilles principales qui sont son interprétation visuelle :

  1. La règle des tiers
  2. La grille Phi
  3. La spirale dorée

1-Qu’est-ce que la règle des tiers ?

La règle des tiers est une règle de composition qui découle du nombre d’or. Imaginez que vous divisez votre photo en tiers (donc en 3 parts égales). D’abord horizontalement, puis verticalement (ou l’inverse, peu importe).

Placez deux lignes horizontales imaginaires sur votre scène, une à 1/3 et la seconde à 2/3. Ensuite, placez deux lignes verticales, également à 1/3 et 2/3. Vous obtenez une grille qui divise votre scène en neuf zones rectangulaires égales comme ça :

A red grid showing the rule of thirds grid (two horizontal lines and two vertical lines)

Pour utiliser la règle des tiers pour un objet ou un sujet : placez l’objet sur l’un des 4 points d’intersection (aussi appelé point de force). Pour une personne par exemple il est courant de la mettre sur 2 points verticaux et de l’orienter vers l’espace négatif (l’espace vide) comme sur la photo du dessous.

En plaçant les objets à cet endroit, on trouve l’image plus esthétique. Ça rend généralement mieux que de placer l’objet en plein milieu (sauf pour les photos carrées et symétriques par exemple).

On place la personne à gauche, on la fait regarder à droite en lui disant « oh regarde je t’ai volé ton nez et je l’ai lancé là-bas »
Pareil qu’au-dessus mais avec le tracé de la grille des tiers

Pour utiliser la règle des tiers pour les les paysages : ne placez pas l’horizon au milieu, mais plutôt à 1/3 et 2/3 de la photo. Si vous photographiez une scène avec beaucoup d’eau (aussi appelé mer ou lac) : faîtes 1/3 d’eau et 2/3 de ciel. Ou l’inverse. Cela dépendra de l’endroit où se trouve l’intérêt dans la photo. Pareil pour les coucher de soleils d’ailleurs (voir mon article sur les couchers de soleil : ici).

Ici on est sur du 2/3 de paysage, 1/3 de ciel.
Vous voyez je vous l’avais dit !

Bien sûr, vous pouvez combiner les 2 approches pour faire un combo maxi best-of sauce pomme-frite :

Ça me fait un peu penser à Wilson dans « Seul au monde », sacré film !
Donc là on a 2/3 de ciel et 1/3 d’eau ET EN PLUS le sujet est sur le point de force en bas à droite : WOUAAAAA

vous l’aurez compris avec cette règle on dispose les éléments importants :

  • sur les intersections.
  • sur les lignes.

Conseil : vous pouvez faire exprès de composer votre image en dehors de la grille pour attirer l’attention des gens, cela rompt l’harmonie et crée une tension supplémentaire.

La règle des 1/3 est en fait une version « pour les nuls » (oui vous êtes nuls) de la grille Phi (je vous en parle juste après). Certains pleurent même en disant que c’est « beaucoup trop simplifié c’est de la merde ».

La grille Phi serait plus proche du nombre d’or, et la composition qui en découle serait donc plus proche de l’équilibre harmonieux parfait.

Le problème de l’utilisation de la règle des tiers en paysage

Selon certains photographes la règle des tiers en photographie de paysage peut ne pas très bien fonctionner : notamment à cause de la position de la ligne d’horizon !

Le découpage en tiers parfait fait que la position de la ligne d’horizon peut sembler un peu trop évidente. Alors qu’en utilisant le nombre d’or l’équilibre semblera plus naturel et moins rigide.

Prenez par exemple les deux images suivantes du lac Jackson dans le parc national du Grand Teton. L’utilisation de la grille de Phi comme guide pour placer la ligne d’horizon a modifié l’équilibre de la scène, permettant au premier plan d’avoir plus d’impact dans la photographie.

Composé avec la grille Phi
Composé avec la règle des tiers

Avec la grille Phi : la ligne d’horizon se fond également dans l’image au lieu d’être une distraction.

Avec la règle des tiers : il peut arriver que le premier plan et la ligne d’horizon, soient trop parfaitement divisés.

La différence est assez subtile je l’admets, mais présente.

Alors…

2-Qu’est-ce que la grille Phi ?

La grille Phi est une autre façon de considérer les proportions en photographie. Elle ressemble à la règle des tiers, mais vous ne divisez pas le cadre en 3 tiers égaux 1 : 1 : 1. Mais plutôt 1 : 0,618 : 1.

Comme vous pourrez l’observer ci-dessous, ça fait que les lignes et intersections centrales sont plus proches les unes des autres, et que les rectangles en coins ont plus d’espaces.

Illustration of the Phi Grid
Grille Phi tirée du site expert-photography

En utilisant cette méthode, votre sujet est situé un peu plus au centre qu’avec la règle des tiers.

3-Qu’est-ce que la spirale de Fibonacci (ou spirale d’or) ?

La spirale de Fibonacci ou spirale d’or est construite à partir d’une série de carrés basés sur les nombres de la suite de Fibonacci. La longueur de chaque carré est un nombre de Fibonacci.

Pour les plus curieux, le début de cette suite est : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34… comme vous pouvez le voir on additionne les 2 nombres juste avant pour faire le nombre suivant : 0+1 = 1, 1+2 = 3, 2+3=5 etc. MAIS C’EST PAS FINI ! Si vous divisez le plus grand nombre par le plus petit vous obtenez un nombre très proche de 1,618.

ET C’EST PAREIL AVEC TOUTES LES ADDITIONS (1+2, 2+3, 3+5…)

« Mais tu nous parles de chiffres mais comment ça se retranscrit visuellement BORDEL ? »

Ok, calmez-vous.

On commence d’abord par construire ce que l’on appelle un rectangle d’or (pas la peine de béton et de truelle juste d’un papier et du crayon). Vous vous rappelez de la ligne avec A et B au début de l’article ? Eh bien on prend la plus grande portion de la ligne que nous avons appelé A, et nous faisons correspondre cette longueur aux petits côtés du rectangle (voir ci-dessous).

what is the golden ratio?
Avant
golden rectangle
Après

Quand on ajoute de plus petits rectangles d’or à l’intérieur des 2 plus grands, quelque chose de surprenant se produit.

golden rectangle

L’aire de chacun des carrés nouvellement formés est une somme d’une équation de la séquence de Fibonacci, et à partir de là, nous obtenons la spirale de Fibonacci.

« MAIS JE VOIS TOUJOURS PAS LA COURBE ! »

Oui ba pour ça il faut tracer les arcs à partir des coins opposés de chaque carré. Vous obtiendrez une courbe ressemblant à la forme d’une spirale (comme on peut le voir ci-dessous).

The Fibonacci or golden spiral drawn on a chalk board
An aerial photo of a boat at sea with the golden ratio grid overlayed
En mode photo

Vous pouvez utiliser la suite du nombre d’or de huit façons différentes :

  • De quatre façons avec une orientation portrait (genre soit en haut à droite, soit en haut à gauche, soit en bas à droite, soit en bas à gauche)
the golden ratio grid used in different way in a portrait orientation
Imaginez que vous tenez votre appareil en mode portrait et que c’est cette grille que vous voyez dans le viseur
  • De quatre façons avec une orientation paysage.
the golden ratio grid used in different way in a landscape orientation
Imaginez que vous tenez votre appareil en mode paysage et que c’est cette grille que vous voyez dans le viseur

4+4=8 OUF LE COMPTE EST BERTRAND RENARD EST CONTENT

Pour chacune des 2 images ci-dessus il faut bien imaginer que l’ensemble de l’image à chaque fois représente l’ensemble de votre photo ou de votre viseur.

Vous comprenez maintenant pourquoi on n’a pas toutes les spirales possible sur notre petit viseur : ça serait très vite LE BORDEL !

« Ok d’accord Gaëtan MAIS si le nombre d’or est si complexe, pourquoi devrais-je m’y intéresser nom d’un p’tit bonhomme ? « 

Car ici on fonctionne sur des courbes et non des lignes droites (comme avec les grilles). En plaçant vos sujets le long d’une ligne courbe vous attirez le regard de l’observateur à travers la photo. Forçant ainsi le regard à se rendre jusqu’à l’enroulement final de la spirale (où vous avez placé votre point d’intérêt normalement). C’est comme un panneau de signalisation subliminal géant qui indiquerait aux yeux où ils doivent aller.

Oui c’est de la manipulation, et manipuler les gens j’adore ça perso, pas vous ?

Quelques exemples de l’application de la spirale d’or

« Théorie théorie théorie. NOUS ON VEUT DU CONCRET ON NE FAIT PAS DE LA POLITIQUE BON SANG DE BONSOIR ! »

Et je vous ai COMPRIS !

Ok je vous offre plusieurs exemple (qui ne sont pas mes photos ihi). Vous pourrez apprécier la manière dont les éléments de la photo suivent la courbe et se termine avec le point d’intérêt de la photo dans la boucle en fin de spirale.

J’ai trouvé ces exemples sur cet article : ici

thirds_5
The line follows the body shape of the man on the bed and finishes at the womans stare.

La ligne suit la forme du corps de l’homme sur le lit à gauche (pas bien les chaussures sur le lit) et se termine à peu près sur le regard de la femme (bon à peu près, pas évident de se représenter la spirale lors de la prise de vue).

thirds_7
This image focuses on the child, dominating the image in the foreground, larger than the adult mother.

Cette image met l’accent sur l’enfant, qui domine l’image au premier plan.

Je ne vais pas mettre tout ces exemples, les autres sont sur son site pour les plus curieux : https://petapixel.com/2016/10/24/golden-ratio-better-rule-thirds/. Merci à toi inconnu !

Comment utiliser la spirale d’or en photographie concrètement ?

Vous devez placer la zone contenant le plus de détails dans la plus petite case de la spirale (celle dans la boucle à la fin). Cela ne doit pas nécessairement être dans l’un des coins de la photo. Elle peut se trouver n’importe où dans le cadre. Certains disent que le visage de la Mona Lisa est également placé dans cette zone cruciale.

Essayez de placer le reste du sujet (ou d’autres éléments) dans la courbe également. Cela conduira l’œil du spectateur à travers l’image de manière naturelle.

Le nombre d’or encourage les photographes à ne pas se contenter de considérer l’emplacement du sujet. L’emplacement de tous les autres éléments de l’image est également important.

Two little boys running on a beach in low light

Expérimentez différentes méthodes de composition et voyez quelle technique vous convient le mieux. La spirale dorée en est une, les grilles d’autres, mais il n’y a pas de bonne réponse lorsqu’il s’agit de composition créative. Tout dépend de votre sujet et de son environnement (ais comme je le dis souvent : j’y reviendrai).

La spirale d’or utilisée par des photographes connus

Il peut également être utile de regarder un maximum de photo utilisant ce concept pour entraîner votre œil (et le 2ème aussi). Et pour ça, quoi de mieux que de regarder les photos de personnes reconnues dans le milieu (et sur le côté aussi) ?

De nombreux photographes célèbres sont connus pour leur utilisation du nombre d’or en photographie. Ansel Adams l’a souvent utilisé dans les photos de paysages qu’il a capturés.

ansel adams using the fibonacci spiral
De Ansel Adams

Henri Cartier-Bresson l’utilisait pour saisir la vie du quotidien. Il a utilisé un objectif 50 mm pendant toute sa carrière, se concentrant peu sur l’équipement et plus sur la composition (d’ailleurs avant il était peintre). Son autoportrait avec la spirale d’or :

henri cartier bresson using golden ratio
De Henri Cartier-Bresson

Il prenait des photos de la vie quotidienne, mais capturées d’une manière intéressante et qui suscite la réflexion. Il avait une façon puissante d’utiliser le nombre d’or en photographie pour donner vie aux scène les plus banales. Regardez par vous-même :

cartier-bresson using golden ratio
cartier-bresson using golden ratio
cartier-bresson using golden ratio
cartier-bresson using golden ratio
Composition of Cartier-Bresson and the Golden Rectangle

D’ailleurs, si vous aimez les photographes connus, vous aimerez sans doute pouvoir les citer pour vous donner un air cultivé. Ça tombe bien : j’ai listé 101 citations de photographe ici.

Lien entre spirale dorée et grille Phi

Si on superpose la règle des tiers et celui du nombre d’or on obtient ça (règle des tiers rouge et nombre d’or en bleu) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A8gle_des_tiers#/media/Fichier:Rule_of_thirds_versus_golden_ratio.gif

Pour la règle des tiers, les lignes doivent être à plus ou moins 66% du bord (par exemple la ligne verticale rouge à gauche est à 66% environ de la droite)

Pour le nombre d’or les lignes doivent être à plus ou moins 62 % du bord (si vous regardez le ligne verticale bleue à gauche est à 62 % environ du bord droit) donc plus près du centre.

Et en fait c’est sur ça que se base la grille Phi, on est plus proche du centre : on est à 62% au lieu de 66%. Et en effet le rapport est de 1 : 0.618 : 1 => 0.618 qui reviens à 61,8% donc 62% environ. Ce qui confirme que la grille Phi semble donc être une « correction » de la grille des tiers pour être plus proche du nombre d’or. Ou la règle des tiers une version simplifiée (lus facile à visualiser) de la grille Phi.

fibonacci spiral with golden ratio lines

On le voit bien en superposant la spirale d’or qui respecte parfaitement le nombre d’or et la grille Phi.

Lien entre spirale dorée et règle des tiers

Si on superpose grille de tiers et la spirale dorée on peut voir que le point de force (en bas à droite qui est à une intersection) coïncide quasiment avec la boucle en fin de spirale.

The lower right intersection of the red lines is pretty close to the tight curl of the spiral.
Règle des tiers et spirale dorée superposée

Avec les 4 possibilités :

Here's the reason they don't put the spiral as an overlay on your camera. The spiral in just four of its eight possible orientations.

Bon voilà c’était juste pour avoir visuellement la superposition des 2, car on le voit pas souvent et ça peut être difficile de le visualiser.

Méthode pour mieux visualiser la spirale d’or

« ce n’est pas facile de visualiser tout ça ! Comment que je fais ? »

Essayez de visualiser un petit rectangle à partir d’un coin de votre cadre.

Puis de le bissecter : ça veut dire qu’une ligne sépare en 2 le rectangle en passant d’un coin à un autre (voir ci-dessous).

Graphic of rectangle and diagonal line to start the composition of an image in order to apply the Fibonacci Spiral by Sarah Vercoe.
La ligne bissecte un petit rectangle

La ligne traversera plusieurs points d’intérêts associés à la spirale de Fibonacci à l’intérieur du rectangle. À partir de là, vous pouvez imaginer une spirale partant de votre point d’intérêt principal et formant un large arc qui sort du cadre.

Graphic composition example of the Fibonacci Spiral by Sarah Vercoe.


Lors de la prise de cette image d’un chemin le long de la digue à Vancouver, au Canada, le photographe a utilisé la spirale de Fibonacci comme guide pour composer la photographie. (Photos et méthode tirées de cet article : https://www.apogeephoto.com/how-to-use-the-golden-ratio-to-improve-your-photography/ )

Image of fog on the sea wall, Vancouver, Canada using the Golden Ratio spiral composition by Sarah Vercoe.

Le photographe voulait « capturer les couleurs du coucher de soleil qui filtraient à travers le brouillard, ainsi que les arbres au feuillage pourpre d’automne. »

Il a d’abord cherché à « intégrer une personne qui se démarquait en marchant le long du chemin. Le feuillage des arbres au premier plan et la ligne des arbres comme point central d’intérêt de sa photo ».

Il a donc « positionné ses principaux éléments d’intérêt au centre du petit rectangle final. Et il a incorporé le brouillard dans la scène le long du large arc de la spirale. »

the golden ratio in photography
Photo de paysage composée avec la spirale dorée

Méthode pour mieux visualiser la grille Phi

Imaginez le cadre divisé en neuf (comme pour la règle des tiers). Mais au lieu de diviser de manière égale donnez plus de poids aux quatre rectangles dans les coins.

Ce cette manière les lignes qui se croisent sont légèrement plus proches du centre de la photo.

Image of Lighthouse Park West Vancouver, Vancouver, Canada showing a Phi overlay composition by Sarah Vercoe.

Quelle règle de composition est la meilleure ?

« Bon c’est bien beau de nous avoir présenté toutes ces grilles mais il y en a bien une mieux que l’autre non ? »

Je vais vous décevoir mais il n’y a pas une grille de composition meilleure qu’une autre. Chaque version a le potentiel de compléter différentes scènes et peut contribuer à améliorer votre photo.

« OOOOOOOOOOOOOOOOH »

L’intérêt de ces guides pour la composition d’une image est qu’ils sont flexibles et ne se limitent pas à une seule scène même si on peut voir certaines tendances se dessiner comme je détaillerai plus en dessous.

En revanche elles ne sont pas toute aussi facile à appliquer, de manière générale la règle des tiers est plus facile à visualiser et la plupart des appareils l’affichent. La grille phi est moins facile à visualiser et est rarement affichée. Et la spirale encore moins facile à visualiser et à appliquer, et n’est jamais affichée sur le viseur.

Utilisez la règle des tiers ou la grille Phi pour ajouter de l’intérêt à une scène minimale

En règle générale, la règle des tiers est utilisée pour les scènes les plus minimales : peu d’éléments différents (couleurs, textures, objets etc).

Ces scénarios ne présentent pas beaucoup de distraction en termes de profondeur et d’alignement : rien qui attire l’œil autre que le sujet au second plan comme à l’arrière-plan.

Lorsque votre mise au point met clairement l’accent sur un sujet spécifique, il est intéressant de le placer à un point d’intersection d’une grille de tiers. Que ce soit des portraits ou un seul objet.

Majestic photo of a Golden retriever dog standing on the edge of a cliff with the rule of thirds composition grid overlayed
Application de la règle des tiers sur une photo très simple.

Comme on peut le voir sur cet exemple, la photo est très simple, peu d’éléments : la couleur verte qui domine, le chien brun, le chemin en haut attire un peu l’œil mais est d’une couleur assez neutre, comme la roche du premier plan. La simplification est renforcée par l’arrière-plan lointain et flou. La règle des tiers fonctionne bien ici, le chien est orienté vers l’espace vide.

En revanche, cela ne fonctionnerait moins bien pour tout ce qui est packshot (photo de produits). L’objet est le point central, et la créativité est moins importante. Et si il se passe plus de choses dans votre scène, les yeux du spectateur risquent de se déplacer ailleurs que sur le produit. Pour ce type de photos, bien qu’elles soient minimaliste, on centrera bien souvent le produit.

jack daniels old no 7 tennessee honey bottle

La grille de Phi (ou des tiers) peut aussi convenir plus facilement à un paysage ou des photos d’architecture.

Utiliser le nombre d’or pour mettre en valeur le mouvement

Pour rappel : en utilisant le concept du nombre d’or, les yeux du spectateur se déplacent le long de la grande ligne et se posent sur la fin de la spirale.

Ce concept est idéal pour les images de voyage où il se passe beaucoup de choses devant vous. Il peut s’agir de personnes, de bâtiments et d’autres sujets ou objets.

Le nombre d’or est souvent utilisé pour ajouter ou accentuer le mouvement dans une image. Vous pouvez l’utiliser pour évoquer un sentiment de dynamisme. Ici, quelqu’un qui se balance :

A photo of a girl on a swing overlayed with golden ratio composition grid

Ici la vague en mouvement :

An ocean wave overlayed with golden ratio composition grid

La spirale de Fibonacci peut convenir aussi plus facilement à la composition d’un portrait ou de portraits de groupes. Ou aussi à placer un sujet en mouvement dans un paysage.

Les courbes du visage humain, par exemple, se prêtent naturellement à cette technique de composition, tout comme les œuvres d’architecture, mais c’est finalement à vous de décider où placer les yeux, la ligne d’horizon et d’autres détails essentiels.

Comment appliquer la spirale d’or à vos photos progressivement ?

La spirale de Fibonacci est plus difficile à appréhender que l’équilibre (voir mon article : ici) ou la règle des tiers, par exemple. Il faut plus de pratique et de concentration pour l’incorporer dans vos photographies.

Alors comment introduire progressivement cette spirale dans vos photos ?

1 –Commencez par prendre des photos d’objets immobiles (plus simple qu’en mouvement) et de les placer de façon à ce qu’ils forment le nombre neuf (simple à visualiser), avec votre sujet principal au niveau de la boucle du neuf. Commencer avec des photos culinaires est une bonne idée par exemple :

Application du nombre d’or

2 –Une fois que vous êtes plus à l’aise vous pouvez passer en extérieur, par une journée ensoleillée par exemple ou un endroit où la luminosité est différente de celle de votre sujet en tout cas.

Sur l’image ci-dessous, l’œil est guidé vers le sujet par une première personne dans l’ombre dans le coin en bas à gauche puis vers les personnes dans l’ombre sur le côté droit. Les tons clairs du ciel aident à faire entrer le spectateur dans l’image, puis à pousser l’œil vers le sujet.

image of girl pushing hair back using fibonacci spiral

3 – Une fois que vous êtes beaucoup plus à l’aise vous pourrez passer à des photos avec des objets en mouvement.

image of surfers composed using fibonacci spiral
Spirale dorée appliqué à un sujet en mouvement (pas simple)

En utilisant le surfeur du bas pour guider le regard dans l’image, le spectateur finit par voir le surfeur sur la vague. Vous vous dites peut-être « c’est juste la règle des tiers ». ET vous avez raison, la règle des tiers fait partie de cette image.

Si le surfeur en haut à droite correspond bien à un point de force de l’intersection de 2 lignes de tiers. Ce n’est pas le cas du surfeur dans le coin en bas à gauche ne suit pas la règle des tiers. Mais il ajoute de l’équilibre, de la profondeur et aide à diriger le regard vers le sujet. Le surfeur en bas à gauche apporte tout cela parce qu’il est placé à un endroit permettant d’utiliser la spirale de Fibonacci.

golden ratio and rule of thirds

Si vous travaillez avec des sujets en mouvement, il peut également être intéressant d’attendre que quelqu’un entre dans la bonne partie du rectangle. Vous pouvez toujours prendre plusieurs photos du même sujet pour voir ce qui s’aligne le plus sur la spirale ou la grille.

Appliquer le nombre d’or : architecture

Cette astuce est particulièrement utile lorsque vous photographiez une architecture aux lignes fortes. Placez ces lignes fortes sur les lignes du nombre d’or pour aider à créer plus d’intérêt dans l’image.

Sur l’image du bâtiment, la ligne entre les parties sombres et claires du bâtiment est placée sur une ligne du de la grille, ainsi que les coins supérieurs.

image of building showing golden ratio

Sur la photo du pont, les lignes de la balustrade correspondent aux lignes du nombre d’or pour aider à créer une image qui attire l’œil du spectateur et ajoute de l’intérêt.

image of bridge showing golden ratio

Appliquer le nombre d’or : nature morte

Vos images de natures mortes peuvent bénéficier de la séquence de Fibonacci. Au fur et à mesure que vous disposerez les éléments de votre image, vous vous pencherez naturellement vers le nombre d’or. C’est d’ailleurs ce qu’il y a de plus facile pour commencer à dompter ce nombre !

Golden Ratio Food Photography Example
Golden Ratio Food Photography Example Overlay

Appliquer le nombre d’or : photos de groupe

Les portraits de groupe se prêtent presque naturellement au nombre d’or. À moins que vous ne vous contentiez d’aligner les gens ou de les regrouper par taille, vous utilisez probablement déjà le nombre d’or dans vos photos de groupe.

Mais comment se fait-ce ?

Lorsque les membres d’un groupe sont à l’aise les uns avec les autres( et avec le photographe accessoirement), ils ont tendance à se rapprocher naturellement de ce nombre d’or lorsqu’ils se rassemblent pour le portrait. Éventuellement une petite intervention magique de votre part peut aider.

Golden Ratio Group Shot
Golden Ratio Group Shot Fibonacci Spiral

D’ailleurs, si vous êtes photographe de gens et notamment de gens groupés, le travail de Annie Leibovitz pourrait vous intéresser. La plupart de ses photos utilisent le nombre d’or CE QUI EST LOIN DE NE PAS ÊTRE UNE GROSSE FAIRE.

Je n’ai pas trouvé de site officiel, donc en tapant « Annie Leibovitz photo de groupe » dans Google vous les trouverez !

leibovitz group photo golden ratio

Comment déterminer la grille que l’on va choisir ?

Créer des images en pensant à un ratio peut s’avérer incroyablement difficile. Pour aggraver les choses, chaque rectangle peut également être divisé en rectangles d’or plus petits.

golden rectangles
C’est le bordel

Pour compliquer encore les choses, les lignes du nombre d’or peuvent aussi être diagonales. L’image ci-dessous montre comment les lignes diagonales peuvent constituer le nombre d’or, et à nouveau, à l’intérieur de chaque ensemble de lignes, des lignes supplémentaires qui suivent le nombre d’or peuvent être ajoutées. À l’infini.

golden rectangles diagonal lines
C’est toujours le bordel

Alors voyons comment nous en sortir…

Étape 1 : vérifiez la scène

La façon dont vous utilisez le nombre d’or dépend de la scène que vous avez devant vous. Les techniques de composition sont là pour vous aider à réfléchir à la scène. Mais comment choisir la bonne ? C’est comme quand je dois choisir ma drogue, je me pose des questions.

  • Quel est le sujet de la photo ? => C’est vers le sujet que vous voulez diriger le regard.
  • Quels autres éléments je peux inclure dans la scène ? Regardez tout ce qui se trouve dans la scène et déterminez si cela détourne l’attention du sujet ou permet de guider le regard vers lui.
  • Y a-t-il des lignes directrices ou des courbes naturelles dans l’image ? Les lignes directrices fonctionnent bien avec les grilles, les courbes naturelles fonctionnent mieux avec la spirale du nombre d’or.

Étape 2 : déterminez la méthode de composition que vous souhaitez utiliser

Ensuite, choisissez entre la spirale dorée ou la grille phi (ou grille des tiers) . Vous ne pouvez pas déformer un objet droit pour le faire entrer dans une spirale, donc si votre scène présente de grandes lignes directrices : essayez la grille.

Si votre scène présente des courbes plus naturelles, la spirale dorée est plus adaptée. Ça peut être la courbe d’un arbre, d’une pommette ou d’un escalier.

Overhead shot of an ornate spiral staircase

Et ce n’est PAS GRAVE de se « rabattre » sur la règle des tiers maintenant que vous avez découvert le nombre d’or.

Étape 3 : imaginez la superposition et déclenchez

Comme le dit Bob l’éponge on a notre « IMAGINATIONNNNNNN ». Et bien on va s’en servir pour visualiser nos grilles de composition.

Pour les grilles, votre appareil photo peut normalement afficher la grille des tiers sur votre viseur ou votre écran LCD. Et vous pouvez imaginer plus facilement la grille Phi en affichant la grille des tiers. La grille Phi c’est comme celle des tiers mais avec une grille avec le centre plus serré.

Pour la spirale, c’est la plus difficile à visualiser, si c’est trop complexe imaginez une sorte de 9 pour simplifier le concept. Rappelez-vous que la boucle finale s’inscrit parfaitement dans l’un des rectangle en coin, et dans ce même rectangle la boucle est proche du centre.

Pour vous aider, vous pouvez retourner plus au-dessus où je vous donne des méthodes pour les visualiser.

Ci-dessous la boucle est parfaitement dans le rectangle du coin en haut à droite, et la toute fin est en direction du centre (tout en restant dans le rectangle).

fibonacci spiral with golden ratio lines

Ensuite, choisissez le le coin de la photo à utiliser. Vous voudrez placer le point d’intérêt sur un point d’une force d’une des 2 grilles ou dans la plus petite partie de la spirale.

Utilisez la grille de la règle des tiers et estimez où le sujet doit se trouver :

  • Pour la règle des tiers : sur un point de force ou 2. Essayer de placer les éléments sur l’une des lignes inutilisées de la grille.
  • Pour la grille Phi : placez le sujet plus près du centre que vous le feriez avec la règle des tiers. Essayer de placer les éléments sur l’une des lignes inutilisées de la grille.
  • Pour la spirale dorée : placez le sujet plus loin que l’intersection de la règle des tiers au niveau de la boucle. L’objectif est de placer d’autres éléments de la scène sur cette spirale qui part du sujet.
golden rectangle lines on image of cat
golden rectangle lines on image of girl holding coffee

Ajustez votre composition en fonction des lignes directrices ou des courbes que vous avez identifiées dans la scène. Positionnez les éléments sur les lignes restantes de la grille ou le long de la spirale.

On ne peut pas déformer ou déplacer ce qui a devant nous, mais on peut jouer avec le point de vue : vous pouvez exagérer les lignes et les angles en BOUGEANT ! Grimpez sur un point de vue plus élevé, agenouillez-vous ou allongez-vous sur le sol. Vous pouvez également vous rapprocher, vous éloigner ou vous écarter pour ajuster les lignes.

Prenez quelques variantes (si possible) si vous n’êtes pas sûr de vous. Changez un peu la composition entre les photos et voyez laquelle correspond le mieux aux règles du nombre d’or.

Étape 4 : Modifiez votre image pour obtenir le nombre d’or parfait

Imaginer dans sa tête les grilles de composition est une chose, mais comment faire pour obtenir EXACTEMENT le nombre magique 1,618 ?

Si vous avez Lightroom ou Photoshop ça sera assez facile car ils disposent d’outils simples et rapides.

Cependant, la règle de composition que nous utilisons dépend toujours de la scène. Si il ne se passe pas grand-chose, la règle des tiers ou la grille Phi sont très bien. Elle permet de rendre l’image plus intéressante.

La spirale d’or est plus complexe. Nous pouvons l’utiliser dans les scènes qui montrent du mouvement. En règle générale, recherchez toujours un mouvement qui imite une certaine courbure radiale dans le cadre pour guider l’œil.

Photoshop

1-Ouvrez votre photo dans Photoshop

2-Sélectionnez l’outil de recadrage (en haut à gauche)

3-Ensuite, cliquez sur les options de superposition et sélectionnez la grille souhaitée

4- Si la grille n’apparaît pas vous pouvez cliquer sur un côté du cadre ou refaire le cadre

5-Ajustez ensuite en fonction de la grille

6-Si vous utilisez la spirale et quelle n’est pas positionnée de la bonne façon vous pouvez changer son orientation dans « parcourir les orientations » ou en appuyant sur Shift + O.

Lightroom

1-Mettez vous dans le module développement

2-Sélectionnez l’outil recadrage

3-Appuyez sur la touche O pour changer les grilles

MAIS JE N’AI PAS PHOTOSHOP OU LIGHTROOM

Et bien ça tombe bien j’ai trouvé un outil en ligne gratuit assez amusant, qui fonctionne juste avec la spirale d’or :

Vous importez votre photo et pouvez voir si il suit la spirale d’or, bon c’est très limité mais je trouvais ça drôle.

Lien : https://golden-ratio.club/

Faut-il abandonner la règle des tiers au profit de la spirale dorée ?

On passe notre vie à se croire et à vouloir être unique. Du coup on fait des trucs différents, pour être différent et se sentir unique.

Ouais.

Sauf que vous n’êtes pas le seul à vouloir être différent. Tout le monde veut être différent et faire des trucs différents pour se différencier des autres. Et du coup vous êtes différent comme tout le monde donc… vous ne l’êtes pas.

Bref, revenons à la photographie après cette interlude pseudo philosophique et cynique. Reprenons votre parcours photographique.

Au début, vous centrez vos photos. Bah oui quand on vise avec une arme on centre non ? Puis le milieu c’est bien, c’est joli. C’est logique.

Puis vous prenez de l’expérience. Vous faîtes vos recherches et vous découvrez LA RÈGLE DES TIERS. « woua trop bien, ça change, ze zuis différent des débutants ».

Vous prenez encore de l’expérience et faîtes vos recherches, vous découvrez peut-être des grilles sur Lightroom et là vous découvrez LA SPIRALE DORÉE. « woua trop bien, ça change, ze zuis différent des gens qui se trouvent des différent des débutants »

Bon.

Oui beaucoup de gens centrent, ou utilisent la règle des tiers pour les plus avertis.

Oui la spirale est plus rare dans les composition (mais aussi plus difficile à mettre en œuvre).

Faut il pour autant se fouttre au cul le cadrage centré et la règle des tiers ? NON. Pourquoi ? Pour MOULTES RAISONS :

Vouloir changer sa manière de cadrer pour être différent de « la masse » est débile : il y aura toujours des gens qui cadreront comme vous.

Les différentes grilles de compositions sont des outils. Un artisan ne réalise pas un ouvrage en fonction de ses outils, il réalise l’ouvrage à l’aide de ses outils.

En photo c’est pareil : vous n’arriverez pas tout le temps à adapter la réalité à votre spirale ou à vos lignes de tiers alors ADAPTEZ VOUS ! Utilisez les grilles en fonction de ce qu’il y a devant vous PAS L’INVERSE ! Et rappelez vous que les peintres les utilisez mais pouvez placer les éléments comme ils voulaient (ce qui n’est pas le cas en photo).

Vouloir se démarquer c’est bien mais rester cohérent.

Et n’oubliez pas. Avant de s’émanciper des règles d’un domaine, on apprend à les connaître, les comprendre et les maîtriser. C’est après SEULEMENT (en pratiquant et pas uniquement en lisant de magnifiques articles comme les miens) qu’on peut outrepasser les règles.

Quelques exemples de photo utilisant le nombre d’or

Image of sunrise at Muri Lagoon, Rarotonga, Cook Islands using the Golden Ratio spiral composition by Sarah Vercoe.
Image of a tree in Stanley Park, Vancouver, Canada using the Golden Ratio spiral composition by Sarah Vercoe.

Vous pouvez ces 2 dernières photos et d’autres sur cet article : https://www.apogeephoto.com/how-to-use-the-golden-ratio-to-improve-your-photography/

Cette photo de Milos Nejezchleb, par exemple, applique le principe pour diriger l’œil vers les mains des femmes ainsi que vers les bords des cadres de porte, des luminaires et de la signalisation.
Cette photo d’Azim Khan Ronnie positionne plusieurs femmes le long de la spirale de Fibonacci pour guider notre regard vers le sujet principal. La femme au premier plan à droite qui occupe la boucle la plus serrée de la spirale. Chaque personne est essentielle, formant une carte visuelle qui sert à mettre le « héros » en évidence.

Vous pouvez ces 2 dernières photos et d’autres sur cet article : https://iso.500px.com/golden-ratio-photography/

Combiner nombre d’or et les autres règles de composition

Respectez le nombre d’or lorsque vous souhaitez transmettre un sentiment d’harmonie et d’équilibre, mais n’ayez pas peur de mélanger concepts et d’essayer de nouvelles choses.

Il existe des règles de composition qui peuvent être utilisées pour une grande variété de sujets et de situations. La spirale d’or peut être ajoutée aux autres règles de composition que nous connaissons déjà.

Parmi les éléments de composition qui s’intègrent parfaitement au nombre d’or :

  • La règle des tiers
  • Les courbes en S
  • Les lignes directrices
  • L’espace négatif

Règle des tiers et nombre d’or

Rule of Thirds and Golden Ratio
Photo par Nicolas Hoizey sur Unsplash

Imaginez le portrait d’un artisan dans son environnement. Cadrez-le de manière à ce que la personne, en pied ou en longueur de ¾, se trouve dans l’une des zones regroupées verticalement ou le long d’une des lignes verticales.

Placez maintenant son métier ou un outil qu’il utilise sur l’un des points d’intersection.

Rule of Thirds and Golden Ratio Example

En plus de se trouver sur plusieurs points et lignes différents de la règle des tiers, le flux des éléments du sujet suit également la spirale de la séquence de Fibonacci (à peu près). Dans l’image ci-dessus, même les zones claires et sombres relient le sujet à une spirale de Fibonacci, tout comme sa pose et ses outils.

Comme la plupart des images qui suivent cette « règle », cet exemple n’est pas une représentation exacte du nombre d’or. Et il n’est pas nécessaire qu’il le soit ! Il faut juste qu’elle soit suffisamment proche pour que l’œil du spectateur suive les courbes. Le résultat est une image qui crée de l’intérêt, voire qui raconte une histoire (pas obligatoire non plus).

Courbes en S et nombre d’or

La lettre S a une forme particulière qui se retrouve dans toutes sortes de compositions. La courbe lente et graduelle est visuellement liée au nombre d’or. Même lorsqu’une courbe en S change de direction pour revenir vers son point de départ, le changement est généralement très doux et gracieux. Ce sentiment de calme peut alors imprégner le reste de l’image.

Vous pouvez souvent voir ce S dans la nature :

  • Collines ondulantes
  • Dunes de sable en mouvement
  • Cours d’eau sinueux
  • Bords de mer et de lac

Mais il se manifeste aussi fréquemment dans les structures artificielles :

  • Voies ferrées
  • Routes et autoroutes
  • Aménagement paysager professionnel
  • Pistes cyclables et sentiers de randonnée
S Curve Road Image
S Curve Road Example
Photo par Martin Adams sur Unsplash

Eh bien la séquence de Fibonacci est similaire à une moitié de courbe en S en termes de courbe douce.

La différence est que la spirale s’incurve dans un sens ou dans l’autre, sans faire marche arrière dans l’autre sens. D’ailleurs, la direction que prend la spirale de la séquence n’a pas vraiment d’importance. Ce qui est important, c’est la courbe elle-même.

Fibonacci Sequence S Curve Image
Fibonacci Sequence S Curve Example

La courbe en S est un outil de composition très utilisé. Elle peut suggérer le mouvement. Avant même l’invention de la photographie, les peintres utilisaient aussi la courbe en S pour améliorer leur art.

Maintenant que je vous ai fait remarqué cette histoire de courbe en S vous en verrez PARTOUT ! Les plus paranos crieront au complot ! (Et ils auront raison).

Lignes directrices et nombre d’or

Les lignes directrices sont principalement utilisées pour guider le regard du spectateur vers un élément dans la photo. MAIS elles peuvent également se diriger vers quelque chose qui se situe hors cadre.

Par exemple, un chemin de campagne en forme de S peut attirer l’attention du spectateur sur le chalet situé au bout de ce chemin.

Photos gratuites de arbre, architecture, bâtiment
Bon, ce n’est pas le chemin qui fait un S mais vous avez capté. (De Max Vakhtbovych)

Ces lignes peuvent être des lignes droites ou des courbes. Elles sont souvent implicites ; c’est-à-dire qu’elles sont interrompue par endroits ou composée de différents éléments qui se rejoignent, mais qui conduisent toujours l’œil dans une direction forte.

La nature de la ligne importe peu tant qu’elle conduit le spectateur vers quelque chose. En cours de route, les lignes directrices peuvent créer la spirale d’une séquence de Fibonacci.

Golden Gate Bridge Fibonacci Sequence
Photo par Tae Fuller de Pexels

Essayez de visualiser la spirale dans cette photo du Golden Gate Bridge. Elle commence dans les collines vers la droite et se poursuit sur la travée du pont, pour se transformer en une arche détaillée tout en bas à gauche.

Oui le nombre d’or n’est pas parfait, mais il est suffisamment présent dans l’image pour créer un flux visuel fort.

Les lignes directrices combinées au nombre d’or peuvent également faire partie intégrante du sujet principal et ne pas être un simple outil permettant d’accéder à un sujet. En quelque sorte, un sujet principal dans un sujet principal.

Les lignes directrices ça marche pour les paysage mais ça marche aussi pour le portrait ?

Oui, par exemple une personne s’allonger un peu avec la têtes sur ses bras croisés. Les lignes des bras peuvent mener au visage.

De cette manière on un SUJETCEPTION. Je m’explique.

Le sujet en soit est la personne, l’humain. MAIS son visage deviens son sujet dans son sujet. Son visage, mis en évidence par les lignes directrices (ses bras).

Posez le sujet le long d’une ligne de la règle des tiers ou dans une séquence de Fibonacci pour ajouter de l’impact et de l’importance à la personne.

L’espace négatif et le nombre d’or

Le nombre d’or et l’espace négatif vont de pair. Un photographe n’a pas besoin de remplir tout le cadre avec son sujet pour réaliser une image intéressante.

L’espace négatif désigne les parties « vides » d’une composition. La section peut ne pas être complètement inoccupée, mais elle est généralement uniforme. Pensez à une personne posée sur un fond blanc (texturé ou non). Bien que l’arrière-plan ne soit pas conceptuellement significatif, il renforce le poids visuel du sujet et doit être pris en compte lors de la prise de vue.

Negative Space Golden Ratio Image
Negative Space Golden Ratio Example

Vous voyez comment l’espace négatif guide votre regard autour du sujet, vous permettant de rester concentré sur l’image plus longtemps ?

Ce qui fait vraiment fonctionner l’espace négatif dans une photo, c’est lorsque l’espace prend une forme ou un aspect particulier. Cela peut être fascinant lorsque cette forme est quelque chose de familier pour le spectateur, comme le nombre d’or.

Dans la photo ci-dessus, l’espace négatif s’écoule en spirale depuis le dessous du corps du sujet jusqu’à l’avant de son visage, puis au-dessus du sujet. Ce n’est pas exact, mais la forme, la pose et l’espace s’accordent pour créer une image agréable. Le défi consiste à s’assurer que la forme créée par votre espace négatif n’entre pas en concurrence avec votre sujet pour attirer l’attention du spectateur.

Motifs et répétitions et nombre d’or

Pine Cones Image

Cette technique est très étroitement liée (et souvent complémentaire) aux lignes directrices et à la symétrie. La séquence de Fibonacci, elle-même, est pleine de motifs et de répétitions. Il suffit parfois d’un petit changement de position de l’appareil photo ou d’un changement d’objectif pour utiliser cette technique à son plein potentiel.

Lignes diagonales et triangles et nombre d’or

À force de parler de courbes on pourrait croire qu’il n’y a que ça qui fonctionne ! Mais les lignes droites et les angles ont aussi leur place dans cette technique ! Les lignes diagonales et les triangles se prêtent bien au nombre d’or.

Les lignes droites de cette image suivent une forme de spirale abrégée, qui devient un triangle implicite.

Diagonal Lines Golden Ratio Image
Diagonal Lines Golden Ratio Example


Les lignes diagonales peuvent naturellement être une ligne directrice ; les triangles sont une forme naturellement équilibrée. Bien qu’ils soient parfois observés dans la nature, ces aspects des lignes se retrouvent partout dans les paysages urbains et l’architecture. Les triangles sont également très utiles pour les poses en portraits de groupe.

Visualisez ce que vous avez l’intention de capturer dans votre image. Réfléchissez aux règles de composition que vous pouvez utiliser ou à la façon dont le non-respect de l’une ou l’autre de ces règles vous permettra d’obtenir une meilleure image finale.

Combinez les règles, utilisez-les en conjonction avec les techniques d’exposition et d’éclairage, recomposez quand vous le pouvez et ajustez pendant le post-traitement.

Conclusion

Grâce à cet article il est certains que vous allez devenir le prochain Léonard de Vinci. Et si ce n’est pas le cas vous pourrez toujours vous autoproclamer car après tout il n’a jamais fait de photo et on ne pourra pas vous comparer !

Plus sérieusement, j’espère que cela vous permettra de progresser dans votre pratique de la composition et vous permettra de vous tailler un « œil de photographe » ou deux…

J’ai trouvé un PDF avec différentes grilles en fonction de différents ratio : ici, je ne savais pas trop où le mettre, alors je le mets là.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>