fbpx

octobre 28

0 comments

Qu’est-ce que l’éclairage Rembrandt en portrait ?

Par Gaëtan Berthouly

octobre 28, 2021


Les photographes de portrait de studio ont le choix entre plusieurs configurations d’éclairage (qu’on peut appeler aussi « setup » ou schémas de lumière).

Il existe plusieurs types de schémas de lumière comme l’éclairage papillon et l’éclairage en boucle. Les noms sont souvent attribués en fonction du type ou de la forme des ombres que la ou les lumières projettent sur le visage du modèle.

Aujourd’hui on va s’en intéresser à un particulier : l’éclairage Rembrandt.

Qu’est-ce que c’est ? Comment faire ? Quel intérêt ?

C’est ce qu’on va voir dans cet article.

En avant Guingamp !

Version vidéo ici

Auto

Qu’est-ce que l’éclairage Rembrandt ?

Lorsque vous pensez à l’éclairage Rembrandt, rappelez-vous le terme Chiaroscuro. Ce terme signifie littéralement « clair-obscur » et lorsqu’il est appliqué à la photographie, cela signifie que vous essayez de créer un contraste entre les zones claires et les zones sombres de votre photo.

C’est exactement ce que fait l’éclairage Rembrandt.

L’éclairage Rembrandt tire son nom du célèbre peintre néerlandais Rembrandt. Il était un maître de la technique du clair-obscur. Et il a souvent utilisé ce type de lumière dans ses tableaux, notamment dans ses autoportraits.

Les particularités de cet éclairage :

  • Une seule source lumineuse
  • Il « split » (donc sépare le visage en 2 parties)
  • Elle crée un triangle de lumière sous l’œil du modèle, du côté de l’ombre.
  • Le triangle de lumière ne doit pas être plus long que le nez et plus large que l’œil.
Crédit : Patrick Bogaert

Pourquoi utiliser l’éclairage Rembrandt ?

Pour vous la péter.

Plus sérieusement…

En utilisant l’éclairage Rembrandt, donne un éclairage très contrasté et divisé. Cela ajoute un élément de drame et de profondeur au caractère de votre sujet. En gros c’est sombre, c’est profond, c’est drama et c’est mystérieux.

Le portrait Rembrandt a tendance à donner au sujet un air puissant, c’est pourquoi il est très apprécié pour les photos professionnelles d’auteurs, d’acteurs et d’orateurs. D’un autre côté, il peut aussi donner au modèle un air maussade et sombre, ce qui n’est pas forcément l’effet recherché.

Généralement, cet éclairage était utilisé pour les portraits de sujets au visage rond, car il crée un effet d’amincissement. Cet éclairage fonctionne bien aussi pour les personnes au visage long et permet d’accentuer les pommettes hautes ou saillantes. Toutefois, cet effet de lumière peut être difficile à obtenir si le modèle a un petit nez ou si l’arête du nez est plate.

Certains experts en éclairage Rembrandt définissent cette configuration d’éclairage comme masculine et ne devant pas être utilisée sur des femmes. Cependant, de nos jours, elle est utilisée aussi bien sur les hommes et les femmes.

C’est aussi « un basique » de l’éclairage monosource à connaître qui peut vous être bien utile.

Une version plus sophistiquée de cette configuration comprend un réflecteur, qui ramène les détails dans les ombres sur le visage du sujet.

Globalement toutes les versions de la méthode Rembrandt sont considérées comme nécessitant peu d’efforts tout en produisant des photos à fort impact.

Cet éclairage a aussi l’avantage d’attirer le regard.

Pour rappel : en portrait, les yeux de votre sujet sont presque toujours le principal point d’attention (si ils sont bien mis au point). Avec cette éclairage : le triangle de lumière, placé juste en dessous de l’œil, sur la partie ombragée du visage aura tendance à diriger l’œil du spectateur vers l’œil du modèle. Pour un parfait… EYES CONATCT !

https://www.pexels.com/fr-fr/@andersonmartins-retratos

Matériel nécessaire

Appareil photo : peu importe quel type.

Objectif : en photo de portrait on se situe généralement entre 35 et 100 mm (24×36), 24 et 135 mm (en APS-c) et 50-300 mm (en moyen format). Et on préfère les objectifs fixes.

Cependant, n’oubliez pas que si vous prenez des photos à la maison, vous risquez de manquer de place ! Dans ce cas visez entre 35 mm et 50 mm.

Source de lumière primaire : il peut s’agir d’un flash, d’une lampe de studio, ou éventuellement le flash de votre smartphone. Éventuellement la lumière de votre fenêtre. Il faut qu’elle soit orientable sur l’axe vertical.

Modeleur (facultatif) : vous pouvez utiliser un flash ou une lampe sans modeleur pour obtenir un contraste très élevé, mais vous pouvez en utiliser un pour diffuser votre lumière. Ça dépend du rendu que vous souhaitez.

Sujet : et oui on est sur de la photo d’humanoïdes. Si vous ne trouvez pas de modèle utile, prenez des autoportraits.

Réflecteur (80-110 cm) ou source de lumière secondaire (facultatif) : certains photographes utilisent des réflecteurs ou une lumière d’appoint pour uniformiser l’éclairage. Maus on peut très bien se débrouiller avec une source.

Trépied (facultatif) : mais indispensable pour les autoportraits et peut s’avérer utile lorsque vous débutez dans l’éclairage à la Rembrandt !

https://unsplash.com/photos/pT5r4wKstRA

Réglages

Le choix des réglages de l’appareil photo dépend : de votre éclairage.

L’idéal serait d’avoir un posemètre externe. Mais si vous n’en avez pas voici quelques lignes directrices :

  • Ouverture : entre f/4 et f/8
  • Temps de pose : entre 1/60 s et 1/160 s si vous êtes à main levé notamment.
  • ISO : au plus bas.
  • Balance des blancs : cela varie en fonction de votre éclairage, en général lumière du jour fonctionne bien. Ou en auto. Le mieux est de prendre en RAW et de changer en post-traitement.
Crédit : Patrick Bogaert

Comment créer la configuration d’éclairage de Rembrandt

Lorsque vous mettez en place un schéma de lumière souvenez vous de 2 choses :

  1. La position des lumières par rapport au modèle définit le style.
  2. L’angle sous lequel vous photographiez le modèle n’a aucune incidence.

Installation de la lumière principale :

  1. Commencez par placez votre lumière principale (key light) latéralement, à un angle supérieur à 45 degrés, par rapport au nez de votre modèle. À environ 1,5 m du sujet.
  2. Élevez votre lumière au-dessus du modèle (environ 30 cm pour commnecer), en l’inclinant vers le bas
  3. Affinez la position, la hauteur et l’orientation de la lumière. Un triangle de lumière doit être visible sous l’œil du modèle à l’opposé du côté où se trouve la lumière principale. Donc on va partir des 45° et augmenter petit à petit l’angle, car le bon angle se situe entre 45° et 90°.
  4. Vérifiez que le triangle ne soit pas plus grand que l’œil et qu’il ne « cassera » pas l’ombre portée du nez du modèle. Sinon, vous créerez une lumière en boucle. Le triangle ne doit pas s’étendre sous le nez de votre modèle. L’ombre du nez rejoint l’ombre de la joue.
Simple Rembrandt Light setup.

Si vous utilisez un réflecteur

Si vous souhaitez obtenir un effet de lumière plus doux et plus naturel, vous devrez compléter votre prise de vue avec un réflecteur.

Commencez par installer l’éclairage principal comme indiqué ci-dessus.

Pour utiliser le réflecteur, placez-le au niveau des yeux, à l’opposé de la lumière principale, à un angle de 45 degrés, à une distance entre 90 et 120 cm du modèle. La lumière du réflecteur doit éclairer le visage du modèle.

https://www.pexels.com/fr-fr/@jacksondavidnacimento

Si vous utilisez une fill light

Si vous utilisez une fill light sa puissance ne doit pas être supérieure à la moitié de celle de la lumière principale.

Lors de la prise de vue, les photographes utilisent une fill light (moins puissante) pour combler (remplir = « fill ») les ombres très contrastées que la lumière principale crée sur le visage du sujet.

Utilisant des angles de 45 degrés, l’éclairage d’appoint est placé à l’opposé de la lumière principale afin de la compléter. Un éclairage d’appoint est un excellent moyen de faire ressortir davantage de détails sur le visage du modèle ou d’éclairer l’atmosphère sombre que peut créer l’utilisation d’une seule source de lumière.

https://www.pexels.com/fr-fr/@kalash-chakrawarti-42375216

Où placer votre appareil photo

L’angle sous lequel vous photographiez votre modèle n’affecte pas le type de lumière qui apparaîtra.

Mais il modifie l’ambiance de la photo. En fonction de l’angle choisit, cela donnera une lumière large ou une lumière courte.

  • Une lumière large signifie que le côté du visage éclairé par la lumière clé est du côté de l’appareil photo. Donc on voit plus la partie éclairée et moins la partie ombragée.
  • Une lumière courte signifie que le côté du visage éclairé par la lumière clé est éloigné de la caméra. Donc on voit moins la partie lumineuse et plus la partie ombragée.

En plus de gauche droite vous pouvez aussi faire varier l’angle vertical de votre prise de vue.

Parfois, il est plus facile de demander au modèle de bouger un peu que de repositionner vos sources de lumière.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/mode-homme-gens-femme-6202638/

Meilleur endroit pour l’éclairage Rembrandt

On pense bien évidemment souvent aux studios. MAIS vu comme cet éclairage est assez simple à mettre en place vous pouvez l’utiliser un peu partout.

Cherchez un endroit relativement sombre où vous pouvez prendre des photos.

« Pourquoi sombre ?« 

Vu que c’est un schéma de lumière à une source, une ou des lumières ambiantes pourraient casser l’effet de l’éclairage Rembrandt.

Vous pouvez par exemple attendre la nuit pour ne pas avoir à me soucier de la lumière. Et utiliser une lumière, même si elle est dure, comme celle de votre smartphone par exemple.

Crédit : Janko Ferlic

Faites attention à votre arrière-plan

Une autre chose qu’il faut toujours garder à l’esprit lorsqu’on prend un portrait est l’arrière-plan.

Assurez-vous de prêter attention à ce qui se passe à l’arrière-plan, car les personnes qui regarderont votre photo le feront certainement !

En studio, naturellement l’arrière-plan est épuré, d’ailleurs un fond noir est plutôt conseillé pour ce type d’éclairage. Mais si vous décidez de photographier autre part, comme chez vous, essayez d’avoir un arrière-plan qui ne détourne pas l’attention du sujet principal. Cela s’applique à tout type de portrait… pas seulement aux installations d’éclairage Rembrandt.

Si vous avez un espace encombré avec beaucoup de choses derrière votre modèle, envisagez d’accrocher une sorte de toile de fond pour vous assurer que le regard du spectateur reste là où vous le souhaitez : sur le sujet.

Crédit : Wadi Lissa

Essayez la lumière de la fenêtre plutôt que le flash ou l’éclairage de studio

Cet éclairage étant monosource et assez simple : vous pouvez utiliser une fenêtre pour éclairer votre sujet.

Les principes sont les mêmes : la source de lumière (dans ce cas, une fenêtre) doit être un peu au-delà de 45 degrés de votre sujet et au-dessus de sa tête.

3 autres paramètres à prendre en compte :

  1. L’heure de la journée et la qualité de la lumière. Une lumière intense à midi donnera un aspect dur et très contrasté. Une lumière plus douce au coucher du soleil ou une lumière avec une couverture nuageuse offrira une lumière diffuse.
  2. Vous devez toujours avoir la lumière au-dessus et sur le côté du sujet. Vous pouvez donc envisager de vous asseoir sur le sol avec votre sujet si votre fenêtre est basse.
  3. Tenez compte du type de fenêtre ! Il est plus facile de travailler avec une petite fenêtre, mais même une grande baie vitrée peut fonctionner. Utilisez simplement vos rideaux pour réduire la quantité de lumière que vous laissez entrer et contrôler l’angle de la lumière sur votre sujet.
https://unsplash.com/photos/VLmeTfUvPcA

S’inspire de Rembrandt en personne !

Vous regarderez naturellement ce que font d’autres photographes célèbres, mais pourquoi ne pas rendre à César ce qui appartient à César ? Enfin ici à Rembrandt.

Rembrandt aimait jouer avec les ombres fortes sur le visage et utilisait toutes sortes d’éclairages et de poses pour obtenir une grande variété de résultats différents.

Dans certains cas, les yeux sont presque cachés, dans d’autres, il utilise une lumière plate plus ordinaire, et dans d’autres encore, vous pouvez clairement voir l’éclat de lumière en forme de triangle sous l’œil du sujet.

L’éclairage de Rembrandt est particulièrement visible dans les autoportraits peints par Rembrandt.

https://unsplash.com/photos/UdDrOgE6_ZA

Post-traitement

Une fois que vous avez créé la configuration Rembrandt parfaite et pris quelques photos de votre modèle, n’oubliez pas de consacrer un peu de temps au post-traitement.

La plupart des photographes se contentent d’utiliser Lightroom pour le post-traitement (et c’est suffisant !).

Je vous recommande d’ajuster d’abord les hautes lumières et les noirs jusqu’à ce que vous obteniez le niveau d’ambiance que vous souhaitez dans la photo.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/lumineux-mode-homme-gens-8449939/

Conclusion

C’est tout pour ce petit article sur l’éclairage Rembrandt ! J’espère que vous allez faire de superbes portraits avec ce petit triangle lumineux.

Ce qui est bien, c’est que si vous débutez, ce schéma de lumière est SIMPLE !

Moi je vous laisse ici, et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>