fbpx

22 mars 2022

Comment photographier un portrait au grand angle ?

Par Gaëtan Berthouly

22 mars 2022


Habituellement on conseille de réaliser les portraits avec un objectif standard ou un téléobjectif (j’ai fait un article sur les objectifs ici).

MAIS !

dans cet article on va voir une façon moins courante de prendre des clichés d’humanoïdes : avec un objectif grand angle (entre 24 mm et 35 mm). On appelle aussi ce type d’objectif « objectif court » du fait qu’ils sont physiquement plus courts dû à leur courte distance focale.

Avec son grand angle de champ (=une large angle de vue), ils sont plutôt utilisés pour les photos de paysages.

Alors comment utiliser un objectif adapté à des scènes de paysages à des portraits ?

C’est ce qu’on va voir ensemble dans cet article !

Allez en avant Guingamp !

Version vidéo ici :

Impact d’un objectif grand angle

Un objectif grand angle « étire » visuellement les éléments vers vous. Exactement comme quand on regarde par le juda d’une porte. C’est ce qu’on appelle : l’effet de distorsion en barillet.

Voici à quoi cela ressemble schématiquement :

Et plus l’objectif est large, plus l’effet de barillet est prononcé. Pensez à un objectif fish-eye par exemple :

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/vue-fish-eye-du-quai-gris-279788/

Utiliser un objectif court pour une scène de paysage rend la distorsion visuellement minimale, et facile à corriger en post-traitement car nous sommes positionnés loin des éléments.

Mais prendre un portrait de près a un tout autre impact.

Vous voyez ceci :

Votre objectif grand angle voit ceci :

Quel objectif grand-angle pour le portrait ?

Lorsqu’il s’agit de prendre des portraits et de choisir le « bon » objectif, la règle générale est d’utiliser un objectif de 50 mm, le 85 mm ou encore 105 mm sur un boîtier 24×36 (full frame).

Ces distances focales permettent d’obtenir une représentation fidèle de la personne et donnent un aspect plus flatteur aux sujets. C’est particulièrement vrai lorsque le sujet occupe la majorité du cadre.

D’autres aiment la compression d’un 135 mm, et certains préfèrent même un 200 mm.

« Mais quelle distance focale privilégier exactement?« 

Généralement autour de 24 mm avec un boîtier 24×36 ou un 16 mm avec un capteur APS-C. Cette longueur focale est un bon équilibre entre réalité et distorsion surréaliste.

Si vous utilisez une distance focale inférieure à 24 mm, les éléments proches de l’objectif, comme les bras et les mains, paraîtront trop gros ou allongés. Et une telle distance focale nécessitera un arrière-plan beaucoup plus grand, ce qui n’est pas toujours souhaitable ou pratique.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ville-route-femme-romantique-6763439/

Quel est l’intérêt de l’objectif grand-angle en portrait ?

  • Si vous êtes attiré par les portraits avec un aspect surréaliste ou avec plus de contexte : l’objectif grand angle est fait pour vous. Le résultat est souvent inhabituel ou excentrique.
  • Ces objectifs courts disposent d’un plus grand angle de champ et permettent de mettre en valeur l’environnement. Ce qui en fait aussi un objectif idéal pour raconter une histoire (bien que ça ne soit pas obligatoire).
  • Son autre avantage est qu’il est excellent pour créer une photo nette, même avec de grandes ouvertures.
  • L’angle champ plus large incite également le photographe à envisager des angles et des perspectives différentes, qui sont négligées habituellement.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-rue-jaune-abstrait-10491939/

Comment obtenir un flou d’arrière-plan perceptible

Avec un téléobjectif, il est assez facile d’obtenir un arrière-plan flou avec une ouverture à f/5.6 ou f/4. Mais au grand angle, c’est différent. Si vous voulez obtenir un flou perceptible derrière votre sujet, vous devez le photographier de très près.

Même à f/1,6, par exemple, un cliché pris au grand angle ne vous donnera pas cette impression de flou, à moins que votre sujet ne soit très proche de votre objectif.

« Mais, c’est un gros inconvénient !« 

Ah, on ne peut pas tout avoir ! Le choix d’un objectif est aussi un choix artistique. Si pour vous avoir un flou d’arrière plan est primordial dans vos photos de portraits : restez sur de l’objectif standard ou du téléobjectif.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ville-gens-rue-building-7068945/

Gérer le vignettage

La plupart des objectifs grand angle introduisent un certain niveau de vignettage dans la photo. C’est-à-dire que les bords sont plus sombres, comme ci-dessous :

En photo de paysage, on cherche généralement à corriger ce défaut car on veut obtenir le plus de visibilité possible sur notre scène. C’est aussi pour cette raison qu’on cherche une grande profondeur de champ, pour avoir un maximum de notre scène d’une netteté visuellement acceptable.

Mais, en portrait, vous pouvez utiliser le vignettage à votre avantage en plaçant votre sujet dans un beau point de lumière, puis profitez des ombres plus profondes qui l’entourent.

Remarque

Le vignettage est généralement considéré comme ringard/kitch ou comme une faute technique. Mais si cela vous plaît , c’est votre choix de l’implémenter dans vos photos.

Dans le cas où vous souhaitez vous en débarrasser : vous pouvez supprimer le vignettage dans Adobe Lightroom. Il suffit de se rendre dans le module « Développer » et, sous le panneau « Corrections de l’objectif », de cocher la case « Activer le profil de correction ». Une fois cette case cochée, elle supprimera le vignettage.

Développer > Corrections de l’objectif > Activer le profil de correction

Orientation portrait avec un objectif grand angle

La sagesse conventionnelle est de ne jamais photographier en orientation verticale avec un objectif grand angle. C’est souvent un bon conseil, car la plupart des scènes de paysages s’adaptent bien à un cadrage horizontal.

Et cela semble aussi logique en photo de portrait au grand angle. Les choses se passent généralement à côté de votre sujet, pas au-dessus de lui au plafond ou en-dessous au sol.

Mais l’orientation verticale est à tester quand au grand angle pour la photo de portrait pour :

  • incorporer des espaces négatifs (au-dessus et en-dessous du sujet)
  • mettre en valeur un sujet (votre humain) et/ou un environnement plus vertical.
https://unsplash.com/photos/SGG-Yu1uif8

Rappel sur l’espace négatif

L’espace négatif est l’espace entre ou autour du sujet. La particularité de cet espace est qu’il contient peu ou pas de détails.

Et lorsque vous expérimentez la photographie grand angle, il peut être tentant d’inclure autant de détails que possible. Cependant, les espaces négatifs offrent un espace de respiration qui permet à votre sujet de ressortir.

Remarque pour les fans des réseaux sociaux

Nos téléphones sont orientés verticalement, de ce fait, les photos carrées ou verticales sont les plus adaptés aux réseaux sociaux.

Les photos horizontales sont moins appropriées pour les réseaux : elles sont recadrée ou apparaissent plus petites pour s’adapter à la largeur disponible.

Donc, publier des photos de portraits en orientation verticale au grand angle semble être une option intéressante pour les réseaux !

Soyez créatif avec la distorsion (ou pas)

Les objectifs grand angle dispose d’une formule de distorsion plus prononcée que les objectifs standards et les téléobjectifs. Alors n’hésitez pas à jouer avec (c’est d’ailleurs un des intérêts d’utiliser ce type d’objectif pour le portrait).

Selon l’angle de prise de vue, des lignes exagérées peuvent aider à diriger le regard des spectateurs vers votre sujet. Pensez aux portraits pris sur dans des escaliers ou dans des cadres architecturaux.

Dans la photo ci-dessous, le photographe attire notre attention sur le couple qui se blottit dans sa chambre en composant la photo à travers une porte ouverte. Un objectif plus long à cette même distance aurait exclu l’encadrement de la porte.

Loretta Lewis 24mm, f/4

Une autre façon d’utiliser la distorsion est de jouer avec la distance et la perspective qu’elle crée autour de votre sujet. Un excellent exemple de cela est de photographier sous un pont avec le sujet au centre de votre cadre pour que toutes les lignes environnantes convergent et mènent vers le point central.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/construction-jeune-fille-sport-liberte-4571260/ – 23.0mm ƒ/2.2

« Mais si je souhaite limiter cette distorsion, comment je fais ?« 

Vous l’avez peut-être remarqué, mais les objectifs courts provoquent une distorsion plus fortes sur les bords de votre cadre. Donc, si vous souhaitez conserver des proportions réalistes : placer votre sujet au milieu de votre photo.

Remarque technique

Peu importe l’objectif utilisé : photographier à moins de 3m de son sujet le déformera. Donc tenez vous à une distance de minimum 3 m de votre sujet pour réduire les déformations que provoquent de courtes distances de prise de vue.

Capturer l’action instantanément

Lorsque vous vous trouvez à proximité de sujets en mouvement, un objectif grand angle vous offre de meilleures chances de saisir l’action tout en plaçant le spectateur au cœur de celle-ci.

Alors qu’il vous faudrait prendre du recul pour photographier une bataille de polochons avec un objectif de 50 ou 55 mm, un 24 mm vous permet de déclencher immédiatement.

Si vous photographiez de l’action de trop loin au grand angle n’a pas trop d’intérêt, on se sentira trop éloigné et pas concerné. Un grand angle est vous permet de capturer un maximum de scène dans un minimum d’espace, alors ne vous retenez pas.

https://unsplash.com/photos/dAMvcGb8Vog

Longue pose

Vous pouvez aussi expérimentez des temps de pose lent pour créer l’impression d’une scène dynamique autour de votre sujet.

Comme votre modèle restera immobile et gardera sa pose, tout ce qui bouge sera capturé sous forme de flou de mouvement dans votre photo.

Avec le bon timing, la bonne pose et les éléments flous, cela peut donner des portraits intéressants.

Astuce

Essayez cette technique lorsque vous prenez des photos dans une rue animée la nuit. Le peu de lumière vous permettra d’obtenir facilement de long temps de pose sans surexposer votre photo.

Utilisez des éléments en premier plan

Les villes ne manquent jamais d’éléments à incorporer au premier plan de vos prises de vue. Même des humanoïdes qui entrent dans votre cadre peuvent produire des résultats uniques et intéressants !

Vous pouvez également essayer d’utiliser les éléments en premier plan pour cadrer votre sujet ou comme lignes directrices pour mieux attirer le regard.

Ici, un simple escalier au premier plan.

https://unsplash.com/photos/cWMUNNSD8xs

Remarque pour les photos de groupe

Si vous voulez faire tenir plusieurs personnes sur une même photo : les personnes situées devant (au premier plan) paraissent plus grandes que celles situées derrière elles. Gardez en tête que cet effet est accentué au grand angle.

Ne placez pas tout à égale distance

Une erreur courante est de placer tous les objets ou sujets à égale distance de l’appareil photo. Cela produit souvent une photo plate et fade où rien d’important ne ressort.

La photo ci-dessous en est un parfait exemple. L’épave et le sujet humain sont pris de face. Même si on a quelques éléments en arrière-plan, les éléments principaux sont à égale distance. Ce qui est frustrant car la scène semble avoir un gros potentiel (superbe arrière-plan, belle épave, belles textures).

https://unsplash.com/photos/gIOzUu6AN-4

Pour rendre la photo plus intéressante et créer un sentiment de profondeur, le photographe aurait pu :

  • S’éloigner : pour capturer plus de montagnes en arrière-plan avec le sujet et l’épave au premier-plan.
  • Éloigner le sujet humain de l’épave.
  • Se rapprocher du sujet et de l’épave de côté, ce qui aurait eu pour effet : d’avoir le sujet au premier-plan, puis le bus en ligne directrice qui mène vers les montagne en arrière-plan.
  • Trouver un élément à mettre en premier-plan.

Globalement ces 4 conseils suivent le même principe : celui des couches sont essentielles !

Utiliser des angles bas

Généralement en photo de portrait on évite de « tasser » visuellement son sujet. Donc les prise de vue du dessus sont rarement choisies, surtout si une majorité du corps est visible dans le cadre.

Dans le cas où on cadre uniquement le visage, une légère plongée peut permettre de mettre en avant les yeux.

Et en photo de portrait, et de mode notamment, on cherche plutôt à allonger les jambes de notre sujet. Donc faire en sorte qu’il semble plus grand.

Et ça tombe bien car le grand angle est parfait pour ça ! Un portrait en contre-plongée et au grand angle peut créer une photo puissante qui ajoute force et autorité à votre sujet.

Plus vous vous rapprochez du sol et levez votre appareil photo, plus l’effet sera appuyé. À vous de jauger.

Vous pouvez utiliser ce fait à bon escient si vous voulez donner à votre sujet des jambes plus longues (utilisation conventionnelle).

https://unsplash.com/photos/dYJdfioyJzU

Ou pour des effets moins conventionnelle : déformation de l’environnement ou d’une partie de son corps.

https://unsplash.com/photos/aBmYpBA1xgg

Garder un sujet clair

Le piège dans lequel on peut tomber en photo de portrait au grand angle c’est de faire rentrer trop d’éléments dans notre cadre et de perdre le sujet. Ce n’est pas parce que vous avez plus de « place » dans le cadre avec un grand angle que vous devez le remplir de détails d’un bout à l’autre.

Restez concentré sur votre sujet (dans le cas où vous faîtes de la photo de portrait bien sûr.

Il est important de créer un sujet CLAIR sur votre photo : ne vous contentez pas de diriger l’appareil photo vers votre sujet et de déclencher. Et il n’est pas nécessaire de cadrer serré son humain.

Dans cet exemple le cadre est large mais le sujet reste clair pour plusieurs raisons :

  • La scène est simplifiée : peu d’éléments (ciel, sol, conteneurs, humain)
  • Les 3 éléments répétés en arrière plan sont unifiés (et forme presque un espace négatif). L’humain seul contraste par sa texture, ses couleurs et sa taille.
  • Le sujet est au centre d’une symétrie et disposé sur une ligne de tiers
https://unsplash.com/photos/cosLL41dFAI

Autre conseil pour avoir un sujet clair : avoir un sujet réellement intéressant. Ce n’est pas obligatoire ni évident, mais ça peut aider. Notamment dans le cas où vous n’avez pas de modèle mais que vous photographiez des personnes dans la rue.

Recherchez par exemple des personnes qui ont fait l’expérience de la vie. Ou un sujet qui possède quelque chose de spécial, une qualité intéressante, quelque chose qui le distingue des autres. Ça peut être un réel défi à trouver mais ça fonctionne très bien avec les portraits au grand angle.

https://digital-photography-school.com/how-to-create-compelling-wide-angle-portraits-using-one-off-camera-flash/

Remarque vestimentaire

Ne négligez pas non plus la cohérence vestimentaire. Les vêtements sont d’une importance capitale. Si un villageois de 90 ans porte un chapeau sur lequel il est écrit « J’aime New York », vous devrez probablement lui demander poliment de l’enlever. Ne laissez pas des vêtements hors contexte gâcher ou affaiblir votre photo !

Travaillez la scène pour obtenir les meilleures compositions

Une fois que vous avez trouvé le sujet idéal, ne vous contentez pas de prendre une seule photo et de vous barrer. Prenez-en plutôt plusieurs :

  • Rapprochez-vous. Les yeux sont une partie essentielle de la photo et doivent être très nets. Faîtes-la mise au point sur l’œil le plus proche.
  • Demandez au sujet de regarder directement l’appareil photo et de ne pas sourire au début.
  • Déplacez-vous légèrement vers la gauche ou la droite.
  • Demandez lui de garder la tête immobile et de suivre l’appareil photo des yeux.
  • Vous pouvez essayer de prendre vos photos à partir d’une position légèrement inférieure au niveau des yeux, et demandez à votre sujet de se tenir debout ou de s’asseoir. Si le sujet est debout, demandez-lui de mettre son poids sur le pied arrière.
  • Attention à la gestion des mains. Avec un objectif grand angle, les mains au premier plan auront l’air grosses, alors essayez de trouver un équilibre. Placez les mains plus près ou plus loin de l’objectif en fonction.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ciel-hommes-jeune-nuage-10138955/

Choisir un bon arrière-plan

Votre photo est aussi forte que sa partie la plus faible, qui est souvent l’arrière-plan. Il y a deux façons d’aborder un arrière plan dans vos photos de portrait :

1-Ne pas distraire.

Balayez soigneusement la scène et assurez-vous que rien n’attire le regard. Ne négligez pas les distractions en arrière-plan, comme des arbres qui semblent sortir de la tête du sujet, des taches de lumière vive, des objets colorés, des lignes droites et des formes géométriques.

Vous ne voulez pas qu’un élément vienne concurrencer votre sujet. Veillez donc à simplifier votre composition.

Vos jambes sont votre « zoom » et vous permettent de recadrer les distractions. Parfois, il suffit de se déplacer jusqu’à ce que vous trouviez le bon point de vue pour minimiser les arrière-plans chaotiques.

Astuce

Vous pouvez éviter les éléments distrayants en les masquant derrière vos sujets.

Un arrière-plan non distrayant ne signifie pas qu’il doit être ennuyeux !

Recherchez des murs éclatants qui ajoutent une touche de couleur, ou jouez avec l’éclairage pour créer un contraste net entre votre sujet et la toile de fond. En jouant sur le contraste, vous pouvez vraiment mettre l’accent sur votre sujet et créer des portraits intéressants.

L’arrière-plan de la photo ci-dessous n’est pas gênant. L’homme se tient devant un conteneur d’expédition, qui n’est pas extraordinaire, mais fait l’affaire. D’ailleurs les lignes ramenant vers le sujet sont intéressantes, les couleurs sont simples et c’est aussi une bonne photo grâce à la force du sujet.

Crédit : https://digital-photography-school.com/how-to-create-compelling-wide-angle-portraits-using-one-off-camera-flash/

2-Compléter votre sujet en lui fournissant un contexte.

Une autre possibilité est d’avoir un arrière-plan moins abstrait et un peu plus complexe. Dans ce cas là vous allez profiter du grand angle de champ que vous procure un objectif court pour incorporer des éléments qui se lient à votre sujet :

https://unsplash.com/photos/_rK3pqVHPlM

Comme vous pouvez le voir, rien de très compliqué. Ici on introduit simplement la mer qui est l’endroit ou le sujet pêche. L’histoire n’a pas besoin d’être très élaborée.

On aurait pu aussi prendre simplement le pêcheur en légère contre plongée avec le ciel bleu et simple derrière lui, mais la photo aurait été assez plate. On aurait pu aussi imaginer cadrer son visage ou faire un plan poitrine avec la mer en arrière-plan sur sa gauche ou sa droite.

Vous pouvez aussi simplement fournir un contexte plus explicite à votre sujet :

https://unsplash.com/photos/AwaEHrSKc24

Ici, on voit mieux dans quel environnement le sujet semble de se reposer, il n’y a pas vraiment d’histoire, juste une personne qui prend du temps pour elle.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ville-mode-lunettes-de-soleil-femme-9928373/

Conclusion

On arrive à la fin de cet article qui traite d’un sujet assez spécifique : les photos de portrait au grand angle.

Utiliser un objectif court est vraiment l’occasion d’aborder la photo de portrait d’une nouvelle façon. Avec du contexte, de la distorsion et plus de netteté globalement.

Moi je vous laisse à vos portraits pleins de distorsion, et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube ici.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>