12 avril 2024

Guide Luminar Neo : tutoriel pour utiliser l’outil Propriétés couche Pro et les calques

Par Gaëtan Berthouly

12 avril 2024


Cet article fait partie d’une grande suite d’article à propos du logiciel de post-traitement photo Luminar Neo.

Ce logiciel se concentre essentiellement sur la retouche photo et l’ajout « d’effets spéciaux ». Luminar Neo se base beaucoup sur la puissance de l’intelligence artificielle et d‘algorithmes qui permettent des résultats précis et vraisemblables.

Dans cet article on va parler du volet « Propriétés couche Pro » accessible dans l’onglet « Édition« .

Outil « Propriété couche pro » dans « Edition« 


Cet article fait partie d’une grande suite d’article à propos du logiciel de post-traitement photo Luminar Neo.

Vous pouvez retrouver tous mes articles détaillés sur l’onglet « Edition »

Vous pouvez retrouver mes autres articles à propos de Luminar Neo ici :


Comment acheter Luminar Neo

Plusieurs options s’offrent à vous, vous pouvez acheter le logiciel :

  • pour 1 mois pour 9,95 € / mois (soit 119,40 €sur 1 an),
  • pour 24 mois pour 4,96 € / mois (soit 119 € pour 2 ans),
  • pour 12 mois pour 6,58 € / mois (soit 79 € pour 1 an).

Quand vous êtes abonné(e) vous bénéficiez de divers avantages :

  • l’accès aux mises à jour régulière du logiciel pour une version toujours à jour et performante,
  • l’accès aux extensions Pro,
  • la possibilité d’activer le logiciel sur 2 ordinateurs,
  • l’accès à 10 Ciels + 10 Préréglages,
  • la possibilité de se faire rembourser sous 30 jours (cela vous permet de tester le logiciel),
  • l’accès à l’assistance technique en cas de problèmes,
  • une remise de 10 % sur les articles de la Marketplace (Ciels, Préréglages, LUTs, Incrustations, etc.)

Vous pouvez aussi acheter le logiciel à vie en une seule fois pour 199 €. Mais attention, vous ne bénéficiez pas de tous les avantages cités ci-dessus, notamment :

  • vous n’aurez pas la mise à jour automatique si une nouvelle version du logiciel sort,
  • vous devrez aussi acheter les extensions qui ne seront pas automatiquement incluses.

Vous l’aurez compris, généralement les utilisateurs partent sur l’abonnement de 1 an ou 2 ans, l’abonnement de 2 ans étant plus avantageux rapporté à l’année.

L’outil « Propritétés couche Pro » est intéressant si on souhaite faire du photomontage en empilant plusieurs photos (ou « calques ») les uns sur les autres (voir mon article complémentaire sur le masquage). Pour cette raison on va voir rapidement le système de calque de Luminar Neo pour commencer.

Le système de calque

Sur la gauche de l’interface :

  • on peut ajouter plusieurs photos en cliquant deux fois sur le plus [+] pour les importer,
On clique 2 fois sur le bouton [+], l’explorateur s’ouvre
La photo sélectionnée apparaît sous le [+]
La photo se superpose à la première photo
  • et/ou on peut ajouter plusieurs calques en cliquant une fois sur le [+], puis sur les calques proposés.
En appuyant une fois sur le [+], des calques s’affichent en-dessous
Le calque se superpose avec la photo

L’ordre des calques (photos) à gauche est l’ordre réel, c’est-à-dire que plus le calque est en haut, plus il est « au-dessus de la pile » de calques.

On peut déplacer les calques à gauche si besoin pour changer l’ordre d’empilement.

Le calque du dessus est à +50 d’opacité
Le calque du dessous est à +100 d’opacité, on le déplace au-dessus.
Le calque à +100 d’opacité déplacé au-dessus rend invisible l’autre calque « caché en-dessous »

Propriétés couche Pro

Vous pouvez régler l’opacité du calque sélectionné,

  • plus vous poussez le curseur à droite, plus le calque est visible,
Opacité +100 (l’autre calque est à 50 d’opacité)
  • plus vous poussez le curseur à gauche, plus le calque est invisible.
Opacité 0 (l’autre calque est à 50 d’opacité, ce qui explique la transparence)

On a aussi 2 boutons de retournement :

  • retournement horizontal,
Photo originale
Photo retournée horizontalement
  • retournement vertical.
Photo originale
Photo retournée verticalement

Si vous avez 2 images ou plus vous avez 3 options intéressantes de mise à l’échelle pour le(s) calque(s) au-dessus de la photo de base :

  • Adapter : agrandit la photo au maximum en conservant ses proportions
Mise à l’échelle de l’image : adapter
  • Remplir : agrandit la photo en conservant les proportions, mais cela fera que la photo dépasse du cadre
Mise à l’échelle de l’image : Remplir
  • Etirer : la photo remplie le cadre mais les proportions ne sont pas conservée, la photo est déformée
Mise à l’échelle de l’image : Étirer

Remarque

Si les calques ont la même taille, ces 3 options n’ont aucun effet.

Vous pouvez aussi changer l’échelle manuellement en cliquant sur le calque et en cliquant déplaçant un des 4 coins du calque.

On clique sur un des coins
On le déplace en maintenant le clic pour changer la taille de la photo

On re trouve aussi plusieurs modes de fusion qui va définir comment les calques interagissent entre eux

  • Normal : le mode par défaut, il n’apporte aucune modification dans l’interaction des calques.
Mode de fusion « Normal »
  • Obscurcir : les pixels plus clairs que le mélange sont remplacés ; les pixels plus foncés ne le sont pas.
Mode de fusion « Obscurcir »
  • Multiplier : c’est comme dessiner des traits sur l’image avec des marqueurs. Les couleurs du calque supérieur sont mélangées à l’image.
Mode de fusion « Multiplier »
  • Densité couleur : évalue chaque canal ; assombrit la base en augmentant le contraste.
Mode de fusion « Densité couleur »
  • Éclaircir : évalue chaque canal ; il utilise ensuite la couleur de base ou la couleur de fusion (la plus claire).
Mode de fusion « Éclaircir »
  • Écran : utilise une couleur plus claire. Elle est utile pour « éliminer » le noir d’un calque. Superpose les pixels existants tout en préservant les ombres et les lumières de la base.
Mode de fusion « Écran »
  • Superposer : superpose les pixels existants tout en préservant les ombres et les lumières de la base.
Mode de fusion « Superposer »
  • Lumière douce : l’effet est similaire à celui d’un projecteur de lumière diffus sur l’image.
Mode de fusion « Lumière douce »
  • Lumière crûe : l’effet est similaire à l’éclairage d’un projecteur de lumière sur l’image.
Lumière crûe
  • Différence : évalue chaque canal et soustrait ou inverse en fonction de la luminosité.
Mode de fusion « Différence »
  • Réduire : examine la couleur dans chaque canal et soustrait le mélange de la base.
Mode de fusion « Réduire »
  • Tonalité : utilise la luminance et la saturation de la base et la teinte du mélange.
Mode de fusion « Tonalité »
  • Couleur : préserve les niveaux de gris. Très utile pour la coloration et la teinte.
Mode de fusion « Couleur »
  • Luminosité : c’est l’effet inverse du mode Couleur.
Mode de fusion « Luminosité »

Conclusion

On arrive à la fin de cet article qui vous explique comment vous servir du volet « Propriétés couche pro« .

Moi je vous laisse ici à votre post-traitement et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

LE (VRAI) GUIDE POUR

BIEN DÉMARRER EN PHOTO

PLUS DE 50 PAGES D’EXPLICATIONS SYNTHÉTIQUES

EXPOSITION - PRISE DE VUE - LUMIÈRE - CRÉATIVITÉ  MATÉRIEL - COMPOSITION - DÉVELOPPEMENT

En vous inscrivant à cette newsletter, vous consentez à ce que PhotoManiac, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement consultez notre politique de confidentialité.

>
Shares