12 avril 2024

Guide Luminar Neo : tutoriel pour utiliser les 6 outils de masquage

Par Gaëtan Berthouly

12 avril 2024


Cet article fait partie d’une grande suite d’article à propos du logiciel de post-traitement photo Luminar Neo.

Ce logiciel se concentre essentiellement sur la retouche photo et l’ajout « d’effets spéciaux ». Luminar Neo se base beaucoup sur la puissance de l’intelligence artificielle et d‘algorithmes qui permettent des résultats précis et vraisemblables.

LE (VRAI) GUIDE POUR

BIEN DÉMARRER EN PHOTO

PLUS DE 50 PAGES D’EXPLICATIONS SYNTHÉTIQUES

EXPOSITION - PRISE DE VUE - LUMIÈRE - CRÉATIVITÉ  MATÉRIEL - COMPOSITION - DÉVELOPPEMENT

En vous inscrivant à cette newsletter, vous consentez à ce que PhotoManiac, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement consultez notre politique de confidentialité.

Dans cet article on va parler de la fonction de masquage accessible dans l’onglet « Édition » pour chaque outil. Je vais vous expliquer en détail comment fonctionnent les masques :

  1. « Pinceau« 
  2. « Dégradé linéaire« 
  3. « Dégradé radial« 
  4. « Masque IA« 
  5. « Arrière-plan portrait« 
  6. « Suppression d’arrière-plan AI« 
Fonction de masquage de l’outil « Propriété couche pro » dans « Edition« 


Cet article fait partie d’une grande suite d’article à propos du logiciel de post-traitement photo Luminar Neo.

Vous pouvez retrouver tous mes articles détaillés sur l’onglet « Edition »

Vous pouvez retrouver mes autres articles à propos de Luminar Neo ici :


Comment acheter Luminar Neo

Plusieurs options s’offrent à vous, vous pouvez acheter le logiciel :

  • pour 1 mois pour 9,95 € / mois (soit 119,40 €sur 1 an),
  • pour 24 mois pour 4,96 € / mois (soit 119 € pour 2 ans),
  • pour 12 mois pour 6,58 € / mois (soit 79 € pour 1 an).

Quand vous êtes abonné(e) vous bénéficiez de divers avantages :

  • l’accès aux mises à jour régulière du logiciel pour une version toujours à jour et performante,
  • l’accès aux extensions Pro,
  • la possibilité d’activer le logiciel sur 2 ordinateurs,
  • l’accès à 10 Ciels + 10 Préréglages,
  • la possibilité de se faire rembourser sous 30 jours (cela vous permet de tester le logiciel),
  • l’accès à l’assistance technique en cas de problèmes,
  • une remise de 10 % sur les articles de la Marketplace (Ciels, Préréglages, LUTs, Incrustations, etc.)

Vous pouvez aussi acheter le logiciel à vie en une seule fois pour 199 €. Mais attention, vous ne bénéficiez pas de tous les avantages cités ci-dessus, notamment :

  • vous n’aurez pas la mise à jour automatique si une nouvelle version du logiciel sort,
  • vous devrez aussi acheter les extensions qui ne seront pas automatiquement incluses.

Vous l’aurez compris, généralement les utilisateurs partent sur l’abonnement de 1 an ou 2 ans, l’abonnement de 2 ans étant plus avantageux rapporté à l’année.

Le nombre d’options de masquage varient en fonction des outils utilisés. Dans l’onglet édition, on peut retrouver jusqu’à 6 masques en fonction de l’outil utilisé (notamment l’outil « Propriétés couche Pro« ) :

  1. Le pinceau
  2. Le dégradé linéaire
  3. Le dégradé radial
  4. Le Masque IA
  5. Arrière plan portrait
  6. Suppression d’arrière-plan

Ces outils permettent globalement de sélectionner des zones, et en faire disparaître d’autres. Globalement ce sont des outils surtout utiles pour faire du photomontage (voir mon article complémentaire sur les calques et l’outil « Propriétés couche Pro« ).

1-Pinceau

Masquage > « Pinceau« 

Avec l’outil pinceau on sélectionne à la main notre masque, il n’y a pas d’assistance.

On reste appuyé sur le clique gauche de la souris, puis on la bouge pour « peindre » notre zone de sélection. Elle s’affiche en rouge.

La zone peinte rend visible le calque ajouté à la photo originale.

En ce qui concerne le pinceau, on peut choisir

  • sa taille,
Taille +400
Taille +10
  • son adoucissement (si les bords du pinceau sont plus ou moins progressifs),
Adoucissement +100
Adoucissement 0
  • et son intensité (il faut voir ça comme un « débit de sélection » du pinceau).
Intensité +100
Intensité +20

On peut aussi passer le pinceau en mode « Effacer« , toujours en pouvant régler la taille, l’adoucissement et l’intensité.

Pinceau en mode « Effacer »

2-Dégradé linéaire

Masquage > « Dégradé linéaire« 

Cet outil va d’un côté effacer l’image, de l’autre la conserver.

On peut effectuer une rotation à 360° du dégradé linéaire.

Rotation à 360° en rapprochant la souris du centre

On peut aussi choisir la zone de progressivité entre la partie effacée et conservée,

  • plus les barres extérieures sont éloignées de la barre centrale, plus le masque est progressif,
Progressif
  • plus les barres extérieures sont rapprochées de la barre centrale, plus le masque est net.
Net

On peut aussi inverser le dégradé.

Position originale du dégradé linéaire
Position inversée du dégradé linéaire

Remarque

La zone de sélection reste rouge, la zone rouge est là où la photo située au-dessus de la photo principale s’affichera. La photo ne s’affiche pas, mais en cliquant sur « Propriétés » le résultat final s’affiche.

3-Dégradé radial

Masquage > « Dégradé radial« 
Dégradé radial

Par défaut cet outil va effacer ce qu’il y a à l’intérieur du cercle et conserver ce qu’il y a à l’extérieur.

Mais on peut aussi inverser la sélection en cliquant sur « Inverser » pour conserver uniquement ce qu’il y a à l’intérieur du cercle.

Outil dégradé radial de base
Outil dégradé radial inversé
  • plus l’outil est élargi plus la transition est progressive,
Bords éloignés du centre => transition progressive
  • plus l’outil est étroit plus la transition est nette.
Bords rapprochés du centre => transition nette

On peut aussi changer la forme du filtre radial en élargissant ou affinant le cercle sur 2 axes différents,

On peut aussi tourner le filtre radial.

Remarque

La zone de sélection reste rouge, la zone rouge est là où la photo située au-dessus de la photo principale s’affichera. La photo ne s’affiche pas, mais en cliquant sur « Propriétés » le résultat final s’affiche.

4-Masque IA

Masquage > Masque IA

Quand on clique sur « Masque IA« , luminar neo va automatiquement analyser la photo

pour la découper en plusieurs masques distincts, dans cet exemple : flore, architecture et sol artificiel.

3 masques distincts sont créés ici

Par la suite, si on clique sur une de ces zones cela va l’afficher en surbrillance en rouge, ce qui indique que cette zone sera visible.

Masque architecture sélectionné
Masque flore sélectionné
Masque sol artificiel

On peut cliquer sur plusieurs zones pour ajouter plus de pièces, comme un puzzle.

On peut sélectionner plusieurs masques pour les cumuler

Remarque

Même si on sélectionne tous les masques il peut subsister des vides

Même si on sélectionne tous les masques il peut subsister des vides

Remarque

Globalement les masques ne sont pas très précis.

5-Arrière-plan portrait

Masquage > Arrière-plan portrait

Comme son nom l’indique, cet outil est surtout adapté pour les photos avec un sujet prédominant, et une photo bien lisible dans les plans.

Quand on clique sur « Arrière-plan portrait« , Luminar Neo analyse automatiquement la photo pour définir l’arrière-plan (qui sera effacé) et le sujet (qui sera conservé).

Quand on clique sur « Arrière-plan portrait« , la photo est brièvement analysée

On peut ensuite cliquer sur « Supprimer » pour effacer l’arrière-plan.

Bouton « Supprimer« 
L’arrière-plan est supprimé

Pour améliorer cette analyse objet/arrière-plan, on a le volet « Pinceau perfectionnement » plus en-dessous.

Pinceau perfectionnement

On dispose de 3 outils supplémentaires :

  • Transition : pour améliorer la transition entre l’objet et l’arrière-plan, très utile pour récupérer de petits éléments entre l’objet et l’arrière-plan comme des mèches de cheveux.
Les masques objet et arrière-plan forment une délimitation trop nette
On applique le pinceau transition entre le masque objet et arrière-plan
Une zone de transition entre le masque objet et arrière-plan est créée
La transition objet/arrière-plan est améliorée
  • Objet : pour améliorer la sélection de l’objet.
La sélection « objet » est représentée par la surbrillance en orange
Le masque « objet » est étendu
La zone conservée est élargie
  • Arrière-plan : pour améliorer la sélection de l’arrière-plan.
La sélection « objet » est représentée par la surbrillance en bleu
Le masque « arrière-plan » est étendu
La zone effacée est élargie

6-Supression d’arrière-plan

Masquage > Suppresion d’arrière-plan AI

Quand on clique sur l’outil, le logiciel analyse automatiquement la photo.

Quand on clique sur « Suppression d’arrière-plan AI » l’analyse s’effecture automatiquement

Comme on peut le voir ci-dessous, c’est une sorte de variante de l’outil d’avant. Ici le sujet principal est automatiquement conservé, et cet outil peut s’appliquer même sur les photos qui ne sont pas des portraits.

Le sujet est automatiquement détecté et masqué

Et l’arrière-plan est découpé en différents masque qu’on peut décider de conserver ou non. Dans l’exemple ci-dessous l’arrière-plan n’est composé que du masque « Flore« .

L’arrière-plan peut être composé de un ou plusieurs masques

On peut cliquer sur supprimer pour effacer tout ce qui n’est pas sélectionné en rouge.

En appuyant sur « Supprimer », tout ce qui n’est pas en surbrillance rouge sera supprimé
La suppression est en cours
La suppression est effectuée

Remarque

Avec les photos sans sujet proéminents et/ou sans démarquation nette/floue entre le sujet et l’arrière-plan et/ou avec un sujet aux bords non nets cet outil fonctionne moins bien.

Le masquage automatique d’arrière-plan AI ne fonctionne pas toujours bien
Et la suppression ne fonctionne donc pas toujours bien non plus…

Action du masque

Actions du masque

Plus en-dessous on remarque qu’on a 4 boutons supplémentaires à propos du masque

Sélection de départ pour exemple
  • Remplir : si on clique sur le bouton, l’ensemble de la photo est masquée (en rouge), et donc conservée. Cela permet à partir de là d’ajuster le masque en effaçant des zones avec les outils proposés.
« Remplir« 
  • Effacer : si on clique sur le bouton, l’ensemble de la photo est effacée (en rouge), et donc effacée. Cela permet à partir de là d’ajuster le masque en sélectionnant des zones à conserver avec les outils proposés.
« Effacer« 
  • Inverser : pour inverser la sélection actuelle
« Inverser« 
  • Afficher : pour afficher la sélection en rouge
« Afficher« 

Conclusion

On arrive à la fin de cet article qui vous explique comment vous servir des masques « Pinceau« , « Dégradé linéaire« , « Dégradé radial« , « Masque IA« , « Arrière-plan portrait » et « Suppression d’arrière-plan AI« .

Moi je vous laisse ici à votre post-traitement et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

LE (VRAI) GUIDE POUR

BIEN DÉMARRER EN PHOTO

PLUS DE 50 PAGES D’EXPLICATIONS SYNTHÉTIQUES

EXPOSITION - PRISE DE VUE - LUMIÈRE - CRÉATIVITÉ  MATÉRIEL - COMPOSITION - DÉVELOPPEMENT

En vous inscrivant à cette newsletter, vous consentez à ce que PhotoManiac, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement consultez notre politique de confidentialité.

>
Shares