19 octobre 2022

Test du trépied A255C2+BH-35L de K & F concept

Par Gaëtan Berthouly

19 octobre 2022


Je ne suis pas un accro du matériel. Je ne suis pas à l’affût des dernières technologies, des dernières sorties « matos », que ce soit les boîtiers, les objectifs ou les accessoires.

MAIS, ça ne veut pas dire pour autant que je considère que le matériel n’est pas important. Qu’on se le dise : le matériel c’est important en photographie, ça joue sur la qualité finale de nos photos. Et ça joue surtout sur notre taux de photos exploitables.

Et d’ailleurs, je ne sais pas si vous avez déjà remarqué mais ce sont souvent les photographes qui sont équipés à hauteur de plusieurs MILLIERS D’EUROS qui vous disent «arf, non mais le matériel ça fait pas tout.».

Et je suis à moitié d’accord.

Le matériel ça compte. Mais en effet, ça ne sert à rien d’avoir un canon EOS R5

  • si vous ne savez pas sélectionner le temps de pose adapté à la situation,
  • si vous ne savez ce qu’est un mode de mesure de l’exposition,
  • si vous ne comprenez pas les ¾ des réglages dont est équipé votre boîtier (et que vous ne lisez pas son manuel).

En définitive, ça ne sert à rien d’acheter du matériel cher si c’est pour l’utiliser à 15% de son potentiel car vous n’avez pas les bases.

Pour faire quelques parallèles :

  • ça ne sert à rien de piloter une McLaren F1 si vous n’arrivez à une vitesse de pointe de 30 km/h,
  • c’est totalement inutile de s’acheter une guitare Gibson à 4500 euros si vous savez à peine enchaîner 3 accords,
  • ça n’a pas de sens de s’acheter ordinateur portable ASUS ROG si vous ne faîtes que de la bureautique.

Bref, vous avez compris l’idée.

Donc ce que je conseille, notamment si vous êtes en « phase découverte », d’emprunter le matériel photo ou d’acheter peu cher. Puis, si vous confirmez votre intérêt pour la photographie, là je conseille de mettre le prix maximal de ce que vous pouvez dans peu de matériel qualitatif qui va durer.

Vous devez voir ça comme un investissement, vous économiserez à long terme. Comme ces dictions le disent : « Ce qui est bon marché finit par être cher » ou « Je n’ai pas les moyens d’acheter bon marché. » Et vous n’êtes pas obligé d’acheter chaque année le dernier boîtier ou le dernier objectif qui est sorti.

« Ok, mais je ne m’y connais pas trop en matériel, comment je fais mon choix ?« 

Pour vous aider dans vos achats vous pouvez aller voir mes articles surs : les objectifs et les capteurs.

Aujourd’hui sur Photomaniac on va parler matériel mais pas d’appareil photo, d’accessoire. Un gros accessoire. On va parler trépied. J’ai testé pour vous le trépied A255C2 muni de sa tête BH-35L de chez K&F concept.

Allez en avant Guingamp !

https://youtu.be/O_Hjw-l_Ww0

Raisons du test et code promo

Je vous explique dans cette partie en toute transparence d’où vient ce trépied et la raison de ce test. La marque K&F concept m’a contacté en me proposant de tester 3 produits différents (trépied ou 2 filtres différents).

On me contacte, ça flatte mon égo

J’étais donc partant pour tester le trépied, c’était le plus cher (héhé), et mon trépied actuel date d’il y a 10 ans. Je n’ai pas eu à le payer, en échange j’ai proposé de réaliser un article et une vidéo à ce sujet.

Je n’ai aucune obligation, je donne donc mon avis en tout transparence. Comme vous le verrez il y a des avantages et des inconvénients à ce trépied, et il est plus adapté à certain type de matériel et de photos.

J’en profite pour remercier la marque K&F concept pour ce partenariat. J’ai aussi pu négocier un petit code de réduction pour mes lecteurs et lectrices.

Avec le lien : https://amzn.to/3etI5St  et le code KX675G5D vous pouvez bénéficier de 5% de réduction (c’est toujours ça de pris). Le lien propose plusieurs trépieds, celui testé est en haut à gauche (a255c2+BH-35L). Le code fonctionne sur tous les trépieds du lien.

Je précise que je ne touche pas de commission sur l’achat.

Le lien propose plusieurs trépieds, celui testé est en haut à gauche. Le code fonctionne sur tous les trépieds du lien.

Et une autre raison pour laquelle je fais ce test c’est que j’ai remarqué que les contenus sur le matériel sont ceux qui fonctionnent le plus en photo, donc moi ça m’arrange aussi !

La marque K&F concept

K&F concept est une marque d’origine chinoise relativement jeune (fondée en 2011) qui produit divers accessoires dans la photographie et la vidéo :

  • Trépied et Plateau de trépied
  • Bagues d’adaptation pour filtre
  • Filtres
  • Kits de nettoyage
  • Sac à dos
  • Accessoires astrophotographiques
  • Endoscopes
  • Caméras (vidéosurveillance, chasse, babyphone)
  • Cartes mémoires
  • Flashs et accessoires liés

Malgré son jeune âge, la société connaît une croissance fulgurante et a su largement « faire son trou » dans le monde des accessoires photos. K & F Concept trouve sa place aux côté de grosses marques plus anciennes comme Manfrotto (1974), Vanguard (1986), Gitzo (1917) ou encore JOBY (2006) notamment dans le milieu de gamme.

Les produits K&F CONCEPT sont disponibles dans plus de 1200 détaillants en ligne et hors ligne dans 56 pays et régions, avec une base de clients de plus de 20 millions de consommateurs.

Caractéristiques du trépied A255C2+BH-35L et avantages attendus

Caractéristiques techniquesAvantages attendus (et inconvénients)
Matériau principal du trépied en fibre de carbone Le carbone est plus souple qu’aluminium mais plus résistant à la corrosion et l’abrasion qui se produisent souvent avec l’aluminium quand on expose le trépied à l’extérieur (notamment l’eau). Un trépied en carbone est donc plus durable qu’un trépied en aluminium, mais aussi plus léger et donc moins stable (notamment en cas de vent).
Pieds en 5 sectionsPliable, compact et donc facilement transportable. Mais les 5 sections peuvent être plus longues à déplier.
Taille minimum de 48 cm (plié) Taille maximale de 156 cm (déplié au maximum avec la colonne centrale)
Hauteur maximale (avec colonne centrale abaissée) : 133 cm  
Une hauteur plutôt polyvalente qui fonctionne dans la majorité des cas.
Crochet sous la colonne centraleUn crochet permet d’accrocher un sac à dos photo (ou du leste) ce qui augmente la stabilité du trépied. C’est notamment utile pour limiter les vibrations en cas de vent fort.
Diamètre du tube le plus étroit : 13 mm
Diamètre du tube le plus large : 25 mm  
Attachable à un sac photo sur les sangles.
3 angles différents réglables des piedsPermet de positionner le trépied sur des surfaces un peu accidentée ou des positions diverse pour une prise de vue flexible fonctionnant dans différents scénarios de photographie.
Poids avec rotule incluse : 1,34 kgLéger pour le transport, mais cette légère rend aussi le trépied plus sensible au vent ce qui cause une perte de stabilité.
Rotule « Ball » BH-35L (donc de type « boule »)
Poids de rotule boule : 295 g
Adaptabilité lors de la prise de vue : pas la peine de déplacer le trépied, juste la tête qui peut être tourner dans les sens car c’est une boule.
Capacité de charge de la rotule : 15 kgSignifie que le trépied est fonctionnel et stable jusqu’à 15 kg de matériel posé sur lui.
Rotule détachable : ouiSi la rotule ne nous plaît pas, on peut la changer.
Cardan de la rotule muni d’une échelle horizontale à 360°Permet d’améliorer la précision du positionnement de la tête et donc de l’appareil photo. Et cela signifie qu’on peut tourner l’appareil photo à 360° (donc complètement sur lui même).
Système de libération rapide du plateau à haute compatibilité qui peut être utilisé avec la plupart des plateaux libération rapide Arca-SwissIl est facile et rapide d’enlever ou remettre l’appareil photo sur le trépied, et cela pour de nombreux plateaux.
Remarque : c’est un serrage à vis, et donc moins rapide qu’un bouton pression (j’y reviendrai).
Amortissement sans huilePermet une prise de vue panoramique à 360° extrêmement fluide
Niveau à bulleUtile pour être sûr que son horizon est bien droit sur sa photo.
Pas de vis 1/4″C’est un standard qui permet une large compatibilité d’appareils photo, projecteurs, caméras, télescopes, etc
Monopode amovibleLe trépied est transformable un monpode. Un monopode est moins stable mais plus maniable et compact, ce qui est pratique lors d’événements (sportifs, concerts, avions…) où il y a beaucoup de gens et de mouvement, et où on peut être amener à souvent bouger.   Un monopode est aussi pratique si votre sujet est en mouvement constant comme ça peut être le cas avec les animaux sauvages
La hauteur du monopode se situe entre entre 47 cm et 140 cm Flexible et portable, vous aidant à dépasser les obstacles et les foules
Inversion de l’axe central du trépied possiblePermet de positionner l’appareil photo près du sol et de rabaisser centre de gravité pour plus de stabilité.   C’est un réglage très apprécié la macro ( plantes, fleurs, animaux, insectes…), ou d’autres idées de photographie plus créatives de détails.
Tableau des caractéristiques du trépied A255C2+BH-35L et avantages attendus

Remarque

Pour avoir un maximum de richesse d’informations et de points de vues (en plus du mien), j’ai synthétisé plusieurs dizaines de commentaires clients (positifs et négatifs), j’en citerai parfois entre guillemets et en italique.

Ce qui est livré en plus du trépied

Compact et léger

Le trépied est principalement composé de carbone lui permettant d’atteindre le poids léger de 1,34 kg

Avantages

Le poids du trépied de 1,34 kg est extrêmement léger, ce qui fait qu’on ne se sent pas du tout quand on le transporte sur soi !

Le trépied est vraiment compact grâce à la division de ses pieds en 5 sections pliables, ce qui fait qu’il rentre parfaitement dans un sac de randonnée (mais pas forcément dans tous les sacs photos !)

Division en 5 sections

On a même la possibilité de renverser la colonne centrale pour rendre le tripode encore plus compact pour le transport.

Inversion de la colonne centrale pour une version plus compacte

Et le fait que le trépied soit compact n’ampute en rien sa taille une fois complètement dépliée qui est tout à fait standard.

Le trépied fait 133 cm une fois les pieds dépliés, avec la colonne centrale baissée

Les tubes de ses pieds étant assez étroits, on peut l’attacher directement sur les sangles de son sac à dos pour le transporter durant ses sessions de photos de paysages.

Ces caractéristiques font du A255C2 de chez K&F concept un trépied idéal pour le voyage, la randonnée, les déplacements (prise de vue d’avions, d’animaux et de paysages).

Inconvénients :

Si la légèreté est un point fort pour le transport, c’est un point faible pour la stabilité dans certaines conditions. Le trépied est assez sensible aux vibrations, donc dès qu’on s’installe dans une zone de grand vent la stabilité en pâtie.

Bonne nouvelle : grâce au crochet disposé sous la colonne centrale on peut compenser ce manque de stabilité. Vous pourrez attacher votre sac à dos photo (ou du leste) pour alourdir le trépied afin de le stabiliser malgré le vent fort (utile pendant les orages par exemple).

On peut lester le trépied grâce au crochet sous la colonne centrale et ainsi améliorer la stabilité

Ergonomie de la rotule/tête du trépied

Avantages

La tête fournie avec le trépied semble à première vue d’excellente qualité : rien dessus n’est en plastique. Le cardan horizontal gradué est très fluide !

Cardan gradué à 360° fluide

La forme en boule de la rotule permet de positionner le plateau (et donc l’appareil photo) dans de nombreuses positions différentes.

On peut positionner l’appareil photo dans de nombreuses positions grâce à la forme de boule de la rotule

La rotule en forme de boule se bloque avec un système de vis. J’ai personnellement trouvé ça très pratique, on peut trouver une position intermédiaire de serrage qui permet de bouger l’appareil photo puis le lâcher : ça tient ! Mon matériel ne pèse pas lourd cependant.

Si vous n’appréciez pas la tête du trépied, il est tout à fait possible de la détacher pour la changer. 

On peut détacher la tête du trépied

« Le système de rotule est génial, très précis et assez solide pour maintenir un téléobjectif Sigma 150-600 (1830 g) qui est pourtant assez lourd »

Commentaire acheteur
Niveau à bulle sur la tête

Le trépied dispose d’un niveau à bulle intégré. Certains boîtiers sont équipés d’un senseur d’inclinaison qui rend le niveau à bulle moins pertinent, mais c’est utile pour un appareil photo qui n’en a pas.

Inconvénients

Le système de verrouillage du plateau fonctionne avec une vis, donc on doit dévisser pour l’enlever puis visser pour remettre le plateau. Ça peut être un détail pour certain, mais cette action prend quelques secondes à chaque fois plutôt qu’une pression rapide sur un bouton présente sur d’autres trépieds. L’avantage, c’est qu’on peut changer de taille de plateau, le système de vissage s’adaptera.

Système de fixation du plateau par vis

La fixation par serrage de boule est trop imprécise, il n’y a pas de revêtement en caoutchouc sur la base de la boule, ce qui fait que la rotule aura tendance à s’abaisser un peu après son verrouillage. Ainsi il est difficile de contrôler le cadrage en verrouillant une position. Ce problème concerne un matériel lourd et long (j’ai constaté ce problème à partir de 100 -135 mm et plus équivalent 24×36). Cet abaissement oblige à effectuer un vissage légèrement plus haut pour compenser la future baisse. Tout ceci rend le cadrage précis très fastidieux (notamment pour les téléobjectifs).

L’inconvénient d’une rotule à boule est le verrouillage imprécis, la tête s’abaissera légèrement après le verrouillage : phénomène très présent sur des distances focales supérieures à 100-135 mm

Comme vu avant, la tête est détachable, une autre solution est donc d’investir dans une rotule 3D qui sera plus appropriée si vous cherchez un verrouillage très précis (mais plus cher).

La rotule aura du mal à rester fluide avec du matériel lourd et n’est donc pas très adaptée pour de la photo animalière qui se fait avec de très gros téléobjectifs.

Un petit bémol qu’on peut regretter : lorsqu’on met l’appareil photo à 90° (grâce à la fente) dirigé vers le ciel la vis de serrage de la rotule en boule se retrouve du même côté du déclencheur. De ce fait, quand on a le doigt sur le déclencheur on ne peut pas corriger en même temps l’orientation de l’appareil avec le serrage de la rotule, ou il faut se servir de sa main gauche en la tordant un peu.

La vis de réglage de la rotule boule est du même côté que le déclencheur de l’appareil photo

Robustesse et finitions

Avantages

L’ensemble en carbone donne une sensation de qualité, il a l’air très solide, il y a quelques éléments en métal (notamment la tête) et un peu de plastique.

Un sac de transport est livré avec le trépied, lui aussi semble assez robuste, en plus de ça il est rembourré et est muni d’une bandoulière ce qui est un vrai plus.

« Après plus de 5000 photos prises avec ce trépied, de grosses chûtes sur des rochers et de nombreuses fois sous la pluie, il fonctionne toujours parfaitement : pas de signes de rouille, de jeu dans les pièces ou de pièces cassées. »

Commentaire acheteur

« J’ai acheté ce trépied pour faire de l’astrophoto, il supporte le poids de l’ensemble sans problème (entre 5-6kg) »

Commentaire acheteur

Une petite clef Allen est fournie pour entretenir le serrage des éléments.

Clef Allen fournie pour resserrer des vis si besoin

Inconvénients

Les systèmes de blocages d’ouverture des pieds semblent fragiles. Ce sont les petites pièces de couleurs orange fixées au niveau des axes d’ouverture sur les 3 pieds qui empêche ces derniers de se replier.

Les éléments de verrouillage des pieds semblent peu qualitatifs, ils sont en plastiques et tremblotants quand on les desserre.

Un peu trop de jeu dans les réglages de pieds lorsqu’on dévisse les systèmes de verrouillage, mais une fois serré aucun jeu, tout est ok.

On peut totalement dévisser le système de serrage de pied et déboiter les pieds, ça me semble un peu étrange.

Il n’y pas de blocage quand on dévisse le système de verrouillage des pieds, ainsi, on peut totalement les déboîter.

Les pièces qui permettent le réglage dans 3 positions des pieds semblent très mobiles et mal maintenues, ça donne une sensation de fragilité, à voir à l’utilisation.

Les pièces qui permettent le réglage dans 3 positions des pieds tiennent mais tremblotent quand on les touche

Globalement, de nombreux éléments peuvent se détacher totalement et se perdre (patins en bout de pied, système serrage des pieds, molettes de vissage…)

L’embout en fin de pied est ajustable par vissage/dévissage mais il n’y a pas de système de blocage, ce qui fait qu’on peut totalement le dévisser (et le perdre)

Le sac aurait pu avoir une petite poche pour ranger la clef Allen livrée avec pour resserrer les vis.

« Avec le 150 600 Tamron g2 3kg5 je ne tente pas de déployer les dernières sections des pieds qui ont l’air fragiles. »

Commentaire acheteur

=> Mon matériel est plus léger (1,5 kg), mais je ne partage pas cet avis, je trouve que les pieds lorsqu’ils sont dépliés et serrés semblent bien solides.

Stabilité

Avantages

Les pieds peuvent être placés dans de nombreuses positions différentes, c’est très utile dans certaines situations. Par exemple si vous utilisez votre trépied dans votre voiture avec un pied placé horizontalement sur le tableau de bord, un autre en diagonale sur l’appui-tête et un dernier verticalement sur le sol : le tout est extrêmement stable ! C’est très utile si vous faites de la photo d’orages et de la photo animalière depuis votre voiture ou d’autres endroits où un trépied classique ne serait pas stable.

On peut régler les pieds dans 3 positions différentes, ce qui permet au trépied de s’adapter à de nombreuses situations

Sur des terrains difficiles, il s’adapte facilement grâce aux 3 réglages possible de ses pieds et à l’ajustement possible de ses embouts de pieds en les dévissant.

Pour plus de stabilité on peut se servir du crochet sous la colonne centrale pour lester le trépied et améliorer la stabilisation en cas de conditions difficiles.

Le crochet sous la colonne centrale permet d’accrocher son sac photo et de lester l’ensemble pour plus de stabilité

Pour vous donner des ordres d’idée, le trépied est stable avec du matériel comme :

  • « Canon EOS 40D + téléobjectif 300 mm + télécommande (pour éviter le flou du bougé). »
  • « Un reflex de 3kg »
  • « Assez stable pour jumelles Bresson 20/80 ou longues vue terrestres-astronomiques ! » 
  • Un canon 70 D (755g) / canon ESO RP (485g) + 55-250 mm (390 g).

Inconvénients

Il manque une pique en fin de pied, ici on a uniquement des embouts en caoutchouc, c’est un détail mineur mais présent sur certains trépieds similaires dans cette gamme de prix, et ça améliore la stabilité sur les terrains naturels.

Pas de pic en bout de pied, utile pour améliorer l’adhérence sur les sols naturels et meubles.

Le poids théorique est supporté, mais si le poids est trop décentré comme avec un 600 mm sur un terrain difficile on a un manque de stabilité.

Attention à ne pas se prendre les pieds dans ceux du trépied, il est facile de bousculer l’ensemble à cause de sa légèreté.

Quelques témoignages à propos de la stabilité que j’ai pu récupérer dans des commentaires :

  • « Pas assez de stabilité même avec 5kg sans vent »
  • « La stabilité est réduite dès qu’on utilise les parties les plus fines des pieds (la dernière des 5 sections) : ça manque de rigidité, ça tremblote. Pareil quand on déplie au maximum de la colonne, on peut être contraint d’attendre quelques secondes pour que ça se stabilise. »
  • « Avec un Nikon D7500 (640 g) et un Sigma 150-600 contemporary (1830g) il ne faut pas que le vent dépasse 20 km/h sinon ça vibre. »

Lors de mon test en extérieur avec du vent à 20 km/h et un focale de 250 mm, je n’ai pas eu une sensation de manque de stabilité malgré la légèreté de mon matériel.

Mais, sachant que le trépied est léger et fait de carbone (plus souple que l’aluminium), ça ne serait pas étonnant qu’en cas de vent moyen ou fort le tout puisse trembler, et que ça soit visible notamment à des focales assez longues comme 100 mm et plus.

Ergonomie du trépied et maniabilité

Avantages

Le trépied de K & F concept est globalement très facile à utiliser, il est très modulaire : la hauteur des pieds, l’angle de la boule et la rotation panoramique sont faciles et rapide à régler, c’est plutôt intuitif.

De mon côté, j’ai trouvé le système de blocage des pieds très facile à manipuler, pour le déplier il ne faut pas trop desserrer les systèmes (mais c’est vrai que ça peut être un peu long de tout déplier) et pour replier on peut serrer plusieurs systèmes de serrages en même temps une fois tous les pieds repliés, ce qui fait que c’est plus rapide à replier.

Toutes les pièces se démontent sans avoir besoin d’outil supplémentaire. Une clé Allen est fournie pour resserrer des vis si besoin.

Il est possible de changer le sens du tube central de façon à ce que l’appareil se retrouve entre les 3 pieds : ce qui est parfait pour être très proche du sujet en macrophoto !

On peut positionner l’appareil photo « tête en bas »

Le Monopode entouré d’une poignée en mousse, ce qui est confortable et permet de pas toucher directement un tube froid en hiver par exemple. Le mode monopode est rapide à monter en enlevant le pied et la colonne centrale.

Mode monopode avec une poignée en mousse

Inconvénient

Le système de serrage des pieds, il faut visser/dévisser, et avec 5 sections de pieds, cela peut prendre du temps.

Autres petits bémols : le pas de vis qui permet de défaire un tube pour en faire un monopode est en plastique, le matériau choisit peut sembler assez fragile pour une utilisation intensive de vissage / dévissage.

Le pas de vis est en plastique, un matérieu un peu fragile pour une utilisation intensive.

En mode monopode, il faut dévisser une partie de la colonne centrale qui se retrouve seule. Et le trépied privé de son pied expose le pas de vis. Ce ne sont pas de gros inconvénient mais pouvoir visser le reste de colonne centrale sur le pas de vis exposé aurait limité le risque de perte et que des éléments indésirables se glissent dans la colonne.

En mode monopode le pas de vis et exposé et on se retrouve avec un élément esseulé

La notice n’est pas en français et me semble assez succincte, mais avec des dessins et un peu de manipulation du trépied, ce n’est pas vraiment gênant

Rapport qualité/prix

Avantage

Ce trépied offre également un très bon rapport qualité-prix par comparaison à d’autres trépieds similaires, et n’est finalement pas très cher comparé aux autres solutions qu’on peut trouver sur le marché !

Résumé des avantages et inconvénients du trépied A255C2 + BH-35L de chez K & F Concept

Avantages majeurs

  • Léger et compact, donc très facilement transportable
  • Très polyvalent : macro, orages depuis sa voiture, urbex, paysage, randonnées, astrophotographie, concert, festival, animalier (si objectif pas trop long et lourd)
  • Adaptable sur divers terrains (pieds positionnables dans tous les sens et embouts de pies ajustables)
  • Durable, conception globale de qualité
  • Plein de petites fonctions (crochet, niveau à bulle, inversion de la colonne, mode monopode, 3 réglages de pieds, embouts de pieds ajustables, rotule à boule, cardan 360°, position à 90° de l’appareil photo possible…)
  • Très bon rapport qualité-prix
  • Sac de transport solide rembourré avec sangle
  • Tête orientable dans tous les sens et ajustable facilement en position intermédiaire
  • Cardan à 360° fluide avec du matériel léger

Inconvénients majeurs

  • Manque de stabilité dû à sa légèreté (notamment en cas de vent, plus de 20 km/h)
  • Tête de trépied avec un verrouillage un peu mou (notamment avec le matériel lourd et long plus de 100 mm)
  • La tête de trépied n’est pas adaptée à la photo animalière avec du matériel lourd et de longs objectifs.
  • Quelques petits éléments un peu fragiles en plastique
  • Plusieurs éléments totalement dévissables.

Conclusion

Le trépied A255C2 équipé de sa tête BH-35L est un trépied :

  1. Polyvalent,
  2. équipé de plein de petites fonctions sympas
  3. et avec un très-bon rapport qualité-prix.

Le point faible majeur de trépied est finalement sa tête qui a un verrouillage un peu « mou » et notamment visible à partir de 100-135 mm et plus. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez changer sa tête.

Le second inconvénient majeur est que le trépied peut se montrer sensible aux vibrations à cause de sa légèreté, notamment s’il y a un peu de vent (20 km/h et plus). Mais pour ce point faible aussi il y une solution : suspendre votre sac photo ou du leste au crochet sous la colonne standard.

Au niveau de la stabilité globale, le trépied fonctionne parfaitement avec des objectifs courts, standards et jusqu’à 250 mm. Pour les gros téléobjectifs et le matériel lourd, le trépied risque de montrer ses limites : les objectifs qui dépassent trop décentreront trop le centre de gravité déstabilisant l’ensemble, et la tête aura d’autant plus de mal à se verrouiller et manquera de fluidité.

Sur des terrains difficiles le trépied s’adapte facilement grâce à ses pieds orientable et ses embouts dévissables. Le tripode est extrêmement léger et compact sans pour autant sacrifier la hauteur une fois totalement déplié ce qui en fait un excellent trépied pour les plus baroudeurs d’entre vous.

Son mode monopode vous permet de gagner en réactivité et en mobilité si besoin, pratique lors des évènements notamment. Vous avez aussi le mode réversible qui est génial pour la macro ou les photos plus créatives.

Comme je le disais ce trépied a un très bon rapport qualité-prix avec un prix assez accessible. Mais à ce prix vous vous n’aurez pas un trépied « professionnel ». C’est la raison pour laquelle du matériel professionnel coûteux, lourd et encombrant ne sera pas adapté à ce type de trépied. Si vous mettez le prix dans un bon boîtier et des « gros » objectifs, mettez aussi le prix dans un trépied « professionnel », donc au moins 300 € pour un trépied plus lourd et stable coiffé d’une tête 3D.

Ainsi, ce trépied ne sera pas adapté pour de la photographie lointaine, et notamment la photographie animalière demandant de lourds et longs objectifs.

En revanche, ce trépied sera un bon investissement pour la plupart des photographes. Mais un photographe exigeant ayant besoin d’une stabilité irréprochable en toutes circonstances devra se tourner vers du matériel plus lourd, robuste et cher.

Je remercie une fois de plus la marque K&F concept pour ce partenariat.

Si ce trépied vous intéresse vous pouvez le commander via ce lien : https://amzn.to/3etI5St  et obtenir une réduction de 5% avec le code KX675G5D. Le lien propose plusieurs trépieds, celui testé est en haut à gauche (a255c2+BH-35L). Le code fonctionne sur tous les trépieds du lien.

Le lien propose plusieurs trépieds, celui testé est en haut à gauche. Le code fonctionne sur tous les trépieds du lien.

Moi je vous laisse ici à votre trépied et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>
%d blogueurs aiment cette page :