12 janvier 2022

Comment faire un effet de zoom (zoom burst) sur ses photos ?

Par Gaëtan Berthouly

12 janvier 2022


Aujourd’hui petit article « chill » comme disent les jeunes.

« Chill ?« 

En gros ça veut dire un petit article « tranquille ». (On entend aussi l’expression « netflix and chill » pour les plus férus des nouvelles expressions en vogue).

Bref. On va parler d’un petit effet sympa à faire. Et qui ne demande pas plein de matériel comme bien souvent…

C’est aussi un effet que vous pouvez utiliser sur vos photos un peu « banales » comme celles que l’on prend pendant les évènements familiaux par exemple. Et qui peuvent être un peu ennuyeuses. Cet effet permet d’ajouter un peu d’originalité au cliché (ne faîtes pas ça sur toutes les photos évidemment).

Alors aujourd’hui on va voir comment faire un effet de « zoom burst » ! Alors je n’ai pas vraiment trouvé l’équivalent exact en français mais on pourrait appelez ça un « effet de zoom avant ».

Allez en avant Guingamp !

Version vidéo ici :

Qu’est-ce que l’effet zoom burst ?

C’est ça :

https://unsplash.com/photos/eH_ftJYhaTY

Il s’agit d’une technique photographique créative qui consiste à effectuer un zoom avant ou arrière pendant la prise de vue.

Pour les plus affûtés d’entre vous. Vous l’aurez compris : vous devrez donc travailler avec une exposition suffisamment longue qui vous donnera suffisamment de temps pour tourner la bague de zoom de votre objectif pendant toute la prise de vue.

Ce type d’effet peut donner une impression de vitesse ou de mouvement. Vous obtiendrez ainsi des traînées de lumière ou de couleur partant du centre de votre photo, lui donnant un mouvement et une texture spéciale.

Vous obtiendrez un rendu spécial au niveau des lumières. Cette technique est d’ailleurs particulièrement adaptée à la photographie de nuit pour jouer avec les lumières (comme on peut le voir sur la photo ci-dessus).

Du point de vue de la composition : c’est un moyen efficace de diriger l’œil du spectateur. En effet comme vous pourrez le voir ci-dessus : le centre est plus net que les bords (ce qui est net a plus de poids visuel) et des lignes directrices se forment conduisant l’œil vers le centre de la photo.

Cette technique photographique peut produire deux types de photos :

  1. Des photos entièrement abstraites dans lesquelles vous zoomez pendant tout le temps de pose. On n’a pas ou peu de zone nette / identifiable. Comme sur la photo ci-dessous par exemple.
  2. Des photos où vous ne zoomez que pendant une partie de l’exposition. On a alors une partie de la photo nette et identifiable (le centre).
https://unsplash.com/photos/5oDkCK3ff4s

Matériel

Comme je vous le disais on a pas besoin de grand chose (pour une fois MIRACLE !).

Un boîtier (sinon difficile de photographier, n’est-ce pas ?).

Un objectif zoom : c’est un objectif dont la distance focale est modifiable. Ce qui vous permettra de contrôler manuellement et en douceur la longueur focale. Cette objectif doit aussi avoir un mode de mise au point manuelle ou la possibilité de bloquer la mise au point. Un objectif de kit comme un 18-55 mm permettra de faire de courtes traînées. Si vous voulez que le flou soit plus prononcé : utiliser un zoom plus grand comme un 70-300 mm. N’utilisez pas de zooms trop longs (plus de 300 mm), car vous risquez de ne pas maîtriser totalement le processus de zoom.

Un trépied (optionnel) : il permet d’obtenir un flou plus uniforme sur la photo. Mais aussi de garder le centre de la photo facilement net. Utile dans le cas d’une longue exposition de nuit par exemple. Vous pouvez prendre ce type de photo à main levée si vous utilisez un temps de pose de 1/60s ou 1/30s par exemple. Mais si vous avez des éléments qui doivent être net et que vous souhaitez obtenir un effet de zoom uniforme : je vous conseille plutôt d’utiliser un trépied.

Un flash (optionnel) : cette technique peut également être utilisée avec un flash avec déclenchement au second rideau. « Mais c’est quoi le second rideau ?« . J’en parle ici.

Le retardateur de votre appareil photo ou un déclencheur à distance afin d’éviter les vibrations de l’appareil lorsque vous déclenchez.

https://unsplash.com/photos/1imhky1F6UM

Les réglages de l’appareil photo

Mode de prise de vue : priorité au temps de pose (T ou Tv). Pour pouvoir choisir votre temps de pose. Vous pouvez aussi vous mettre en mode manuel si vous êtes à l’aise avec.

Temps de pose : entre 1 s et 4 s secondes en journée. Entre 5 et 30 secondes la nuit. c’est le réglage le plus important pour cette technique. L’obturateur doit rester ouvert pendant que l’objectif zoom. Si le temps est trop court : vous n’obtiendrez pas beaucoup d’effet « zoom burst ». Cette technique nécessite souvent un peu d’expérimentation avec différents temps de pose en fonction de la vitesse à laquelle vous pouvez zoomer et de l’effet que vous souhaitez obtenir.

Ouverture et ISO :

utilisez une ouverture et une valeur ISO qui équilibrent l’exposition pour le temps de pose sélectionné.

Remarque

Plus votre temps de pose est long, plus vous pourrez baisser vos ISO et éviter le bruit numérique.

« Et au niveau de la profondeur de champ et de l’ouverture ?« 

Ne vous en préoccupez pas trop. Avec cet effet : une grande partie de l’image est floue. Le but est généralement d’avoir les ISO au minimum pour éviter le bruit numérique.

  • De jour : si vous faîtes une longue exposition pensez à fermer votre ouverture. Donc un chiffre f/ assez grand comme f/16 ou f/22 pour éviter une surexposition. « Et le risque de diffraction ? » La diffraction n’aura pas trop d’importance ici vu l’effet de flou. Mais n’utilisez pas d’ouvertures trop étroites non plus. Elles peuvent provoquer des franges ou d’autres effets indésirables. Une autre solution est de raccourcir votre temps de pose. Vous pouvez obtenir un bon effet jusqu’à environ 1/8 s. Mais vous devrez zoomer beaucoup plus vite pour compenser.
  • De nuit : si vous avez peu de lumière ouvrez plus grand (petit chiffre f/ comme f/2 ou f/1.8). Rallongez votre temps de pose et augmentez vos ISO.

https://unsplash.com/photos/fGdHuETjjN4

Ajoutez un filtre ND si vos photos sont surexposées

Parfois, même en utilisant une petite ouverture vous obtenez une photo surexposée. La tristesse s’empare de vous.

Mais heureusement il existe une solution : fixez un filtre à densité neutre sur votre objectif. Il permettra de bloquer la lumière en trop qui entraîne cette fichue surexposition !

Si c’est uniquement pour faire ce type de photos que vous achetez un filtre ND et que vous n’avez pas beaucoup de budget : vous pouvez en prendre à 20 €.

« Mais ?« 

Mais je ne vous conseille pas de l’utiliser pour d’autres photos. Un filtre peu cher est souvent de mauvaise qualité et va donc impacter la qualité de vos photos. Mais pour l’effet zoom burst où globalement tout est flou : inutile de se saigner financièrement !

Il existe deux principaux types de filtres ND que vous pouvez acheter :

  1. Un kit comprenant plusieurs filtres avec des gradations différentes.
  2. Le filtre ND variable. Que vous tournez pour filtrer plus ou moins la lumière.

À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

La plupart des kits comprennent un filtre ND2, ND4 et ND8.

« Ok mais qu’est-ce que ça signifie ?« 

Le filtre ND2 équivaut à réduire votre ouverture d’un diaphragme. Concrètement : si vous utilisez une ouverture f/22, avec le filtre vous obtenez une ouverture à f/23.

Le ND4 permet de réduire votre exposition de deux diaphragmes. Et le ND8 de trois diaphragmes.

Si la lumière est trop forte, utilisez un ND8. Et s’il commence à faire sombre, envisagez plutôt de prendre des photos avec un ND2.

Si vous ne blairez rien à ces histoires de diaphragme / stops, j’en parle dans ma formation gratuite.

https://unsplash.com/photos/r-Obk55wOW8

Choisir le bon sujet et le bon moment

Tous les endroits ne fonctionnent pas bien pour cet effet. Notamment si ils sont trop encombrés.

Un bâtiment est un excellent candidate pour devenir notre sujet. Il doit être de préférence :

  • bien éclairé
  • non entouré d’autres bâtiments.

Conseil

Essayez de trouver un emplacement qui vous permette de faire un zoom avant sur la structure, puis un zoom arrière sur les lumières qui l’entourent.

Vous pouvez également envisager d’autres options, comme les grandes roues ou les grandes structures (symétriques notamment).

La grande roue est en effet un excellent sujet pour l’effet de zoom avant. Le milieu est vide, et il y a un anneau de lumière autour. C’est une structure idéale à utiliser car elle est circulaire, ce qui correspond bien au rendu visuel de l’effet circulaire lui aussi.

Les sujets qui présentent beaucoup de couleurs et de motifs sont généralement les plus efficaces. Par exemple les vitraux ou les lumières de ville (comme on l’a déjà vu) produisent de magnifiques stries colorées.

D’autres sujets intéressants sont les fleurs, les arbres, les arbres avec la lumière du soleil qui les traverse, des murs à fortes textures, les ville de nuit, les graffitis ou les humains pour faire des portraits étonnants avec.

Je détaille certains de ces sujets ci-après.

Comme je vous le disais les arbres fonctionnent bien avec cet effet. Avec par exemple des forêts de pins ou n’importe quel endroit avec une rangée symétrique d’arbres ou un grand nombre d’arbres que la lumière du soleil traverse.

Si vous faites des photos de nuit, vous pouvez utiliser l’effet de zoom avant pour le ciel nocturne (vous devrez peut-être augmenter l’ISO et avoir un temps de pose d’au moins 30 s pour que cela fonctionne), les paysages urbains nocturnes (si il y a de trop nombreux bâtiments la photo peut paraître trop chargé avec trop de traces de lumière), les grands bâtiments illuminés, les ponts illuminés…

Les scènes avec des lumières vives (discothèques, lampadaires, néons, phares de voiture, enseignes, lumières LED…) fonctionnent globalement bien.

Remarque

Les endroits où les lumières sont mélangées ou de couleurs différentes peuvent donner des clichés intéressants.

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais au tout début de cet incroyable article (en toute modestie) je vous disais que cet effet pouvait transmettre une sensation de vitesse.

Et quel type de photo comprend souvent des sujets en mouvement ? La photo de sport et d’action !

Les sujets comme les personnes en mouvement ou les véhicules se déplaçant dans les rues sont donc aussi de bons sujets pour notre effet « zoom burst ».

« Les sujets ok mais au niveau du moment alors ?« 

La nuit avec des éclairages est très populaire mais la journée est tout aussi propice à l’effet de zoom avant.

En général on fuit quand le soleil est au plus haut dans le ciel (entre 12h et 14h). Ce moment vous conduira certainement vers une surexposition de votre photo. Dû au fait qu’il y a trop de lumière pour une longue exposition. Mais comme on l’a vu avant vous pouvez utiliser un filtre ND pour filtrer un peu tout ça.

Comment faire l’effet de zoom

1-Installez votre appareil photo sur un trépied pour obtenir un effet plus uniforme.

Le trépied vous aidera à maintenir le flou en ligne droite à partir du centre de la photo. Si vous photographiez à la main, le flou qui part du centre peut ne pas être parfaitement droit.

« Est-ce détestable ?« 

Non. Cela peut aussi donner un bel effet. Ça dépend de vous !

Remarque

Si vous n’utilisez pas de trépied : trouvez un moyen stable de tenir l’appareil photo, par exemple en posant vos coudes sur une table.

2-Réglez l’objectif sur son plus grand angle.

Ça sera votre angle de départ. Vous n’êtes pas forcément obligé de vous mettre sur le plus grand angle.

3-Composez votre photo.

N’oubliez pas que les bords extérieurs seront plus flous que le centre.

Composer avec des éléments immobiles est du coup BIEN plus simple : on sait ce qui sera ou pas dans le cadre. Mais les sujets en mouvement ne sont pas pour autant à exclure.

Rappelez-vous que seul le centre est mis au point. On place donc normalement son sujet principal au centre.

4-Faîtes un zoom avant complet et faîtes la mise au point.

Pour que la mise au point ne change pas pendant la prise de vue, vous pouvez utiliser la mise au point automatique puis passer en mise au point manuelle pour la bloquer.

Vous pouvez également utiliser le bouton de verrouillage de la mise au point si vous en avez un. Vous pouvez aussi vous aidez du mode live view pour faire la mise au point.

« Oui mais pour les sujets en mouvement comment on fait ?« 

Réglez votre mise au point sur l’infini. Si vous utilisez une ouverture étroite, la profondeur de champ plus grande aidera à avoir une plus grande zone de netteté acceptable.

Je vous dis de faire un zoom avant complet en prévision du fait que pendant la prise de vue nous allons zoomer jusqu’au bout. MAIS vous pouvez aussi décider de n’utiliser qu’une partie de la plage focale de votre objectif zoom. Et donc ne pas zoomer jusqu’au bout (mais il est plus difficile de savoir quand on arrive à la fin du zoom pendant la prise de vue coup).

5-Faîtes de nouveau un zoom arrière jusqu’à l’angle le plus large (comme au début).

Remarque

Ne déplacez pas votre appareil photo ou votre sujet et ne changez pas la mise au point après cette étape, car cela pourrait entraîner des images floues.

Vous êtes maintenant prêt(e) à prendre la photo !

Vous n’avez plus qu’à appuyer sur le déclencheur (avec un déclencheur à distance éventuellement) et effectuer un zoom avant d’un seul mouvement fluide pendant toute la prise de vue.

Idéalement : zoomez à une vitesse constante, puis arrêtez de zoomer juste avant la fin de la prise de vue.

Remarque

De jour pour une photographie plus abstraite : zoomez pendant toute la durée du zoom.

De nuit : faîtes tourner la bague de manière à atteindre votre composition finale à peu près à la moitié du temps de pose. De cette façon, votre sujet aura suffisamment de détails.

Le zoom arrière fonctionne mieux la nuit pour des expositions plus longues, et le zoom avant fonctionne mieux le jour.

Si vous n’obtenez pas le résultat escompté du premier coup : c’est normal ! Vous allez devoir vous entraîner un peu pour maîtriser le mouvement. Commencez par vous entraîner sur des sujets statiques. Vous pourrez prendre des photos en restant immobile. Une fois que vous êtes à l’aise avec la rotation de votre objectif, vous pouvez commencer à photographier des sujets en mouvement.

Vous devrez peut-être aussi allonger le temps de pose pour obtenir davantage de flou.

https://unsplash.com/photos/toLnna-vEKk

Variations de l’effet de zoom

Comme il est important de savoir varier les plaisirs voici d’autres manières de réaliser cet effet de zoom sur vos photos :

  • Au lieu de faire un zoom avant : faites un zoom arrière. Dans ce cas : faîtes et bloquez la mise au point à l’angle le plus large. Lorsque vous faites un zoom avant, la rafale semble se diriger vers le sujet. Lorsque vous faites un zoom arrière, les stries semblent s’éloigner du sujet.
  • Au lieu de zoomer en tournant la bague de l’objectif : tenez la bague et tournez l’appareil photo. Cela créera un effet de spirale. Comme l’ensemble de l’appareil photo est en mouvement le centre de votre photo ne sera pas net.
  • Vous pouvez aussi utiliser le flash à synchronisation lente au second rideau qui se marie bien avec cet effet.
  • Faire un zoom avant et arrière plusieurs de fois pendant l’exposition, à différentes vitesses.
  • Faire un zoom avant ou un arrière pendant toute l’exposition ou ne partie
  • Prendre des photos de jour ou de nuit.
  • Prendre des photos à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • Au lieu de déplacer continuellement l’objectif pendant toute la durée de la prise de vue, essayez de faire une pause au début ou à la fin de l’exposition, ou même au milieu. Vous pouvez le faire une ou plusieurs fois pour mettre au point la scène à différents endroits.
  • Vous pouvez essayer le suivi de la mise au point pour les sujets en mouvement, notamment si vous souhaitez créer des images dynamiques de rues animées ou de circulation.
https://unsplash.com/photos/RmoWqDCqN2E

Application de la technique du zoom sur des images de ciel nocturne

L’utilisation de la technique du zoom sur les étoiles dans le ciel nocturne peut transformer les étoiles en météores bombardant le ciel.

Voici comment faire :

1-Emparez-vous d’un objectif zoom

2-Montez votre appareil photo sur un trépied (car le temps d’exposition sera très long).

3-Utilisez la plus grande ouverture possible

4-Réglez-vous sur une sensibilité ISO entre 500 et 3200 (en fonction des performances de votre appareil photo en basse lumière). Évitez d’utiliser une valeur ISO supérieure à 3200 car cela peut créer trop de bruit numérique.

5-Vous pouvez régler le temps de pose sur 30 secondes. Il faudra très probablement ajuster. Plus l’exposition est longue. Plus il y aura d’étoiles visibles dans votre photo. Et plus vous pourrez enregistrer de traînées d’étoiles.

6-Zoomez jusqu’à la plus grande distance focale de votre objectifs.

7-Utilisez la mise au point manuelle et zoomez en mode Live View sur une étoile. Faites la mise au point jusqu’à ce qu’elle soit la plus petite possible (et donc net).

8-Déclenchez à l’aide d’un déclencheur à distance (sans fil c’est mieux).

9-Effectuez un zoom arrière lent à une vitesse constante pendant les 15 premières secondes jusqu’à ce que vous atteigniez la plus grande distance focale.

10-Laissez l’objectif à cette distance focale pendant les 15 secondes suivantes sans toucher à la bague de zoom ou à l’appareil photo. De cette manière l’appareil enregistre les détails du premier plan (si il y en a un) et les détails des étoiles dans le ciel.

Exemple :

Pour une exposition de 30 secondes, si vous utilisez un objectif 24-70 mm, faites la mise au point manuellement sur une étoile lointaine à 24 mm.

Puis effectuez un zoom avant jusqu’à 70 mm.

Appuyez sur l’obturateur et pendant les 15 premières secondes, effectuez un zoom arrière de 70 mm à 24 mm à une vitesse constante. Pendant les 15 secondes restantes, laissez l’objectif à 24 mm pour enregistrer les détails du premier plan et de l’étoile.

https://unsplash.com/photos/9v-obDKpT14

Conclusion

On arrive à la fin de cet article sur ce petit effet créatif facile à faire qu’est l’effet « zoom burst ».

Moi je vous laisse à vos rotations de bagues et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube ici.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>
%d blogueurs aiment cette page :