fbpx

22 mars 2022

Comment prendre des photos de portrait en noir et blanc

Par Gaëtan Berthouly

22 mars 2022


Nous voyons de la couleur tous les jours. Les couleurs de notre magnifique nature. Ou les couleurs des photos de publicités aussi inutiles que débiles sur les réseaux, dans les publicités à la télévision ou sur les panneaux d’affichage.

Mais il existe un autre monde. Un monde sans couleurs.

(Instant le saviez-vous : il existe un type de daltonisme très rare qui provoque une vision en noir et blanc).

Les photos en noir et blanc ont tendance à se démarquer de la masse colorée en raison de leur non-conformité (on voit généralement plus de photos en couleur).

Et être différent, unique, se démarquer, c’est la nouvelle mode depuis quelques années. Tout le monde veut être différent. Alors dans cet article on va voir comment être différent (comme tout le monde) en réalisant des portraits en noir et blanc.

Blague à part, réaliser quelques portraits en noir et blanc peut ramener un peu de fraîcheur dans votre pratique du portrait. Une nouvelle vision. Puis ça vous fera passer pour un artiste auprès de vos proches.

MAIS ATTENTION !

On ne réalise pas des portraits en noir et blanc n’importe comment ! Et c’est pour ça que j’ai décidé de créer cet article, pour vous expliquer les petits détails, les petites astuces et les bonnes pratiques pour faire de beaux portraits décolorés.

Pourquoi réaliser des portraits en noir et blanc ? Comment décider entre un portrait en couleur ou un portrait en noir et blanc ? Comment l’éclairer ? Comment le composer ? Autant de questions auxquelles je vais répondre dans cet article !

En avant Guingamp !

Remarque

L’article est assez long. Repérez-vous aux grands titres pour lire ce qui vous intéresse le plus.

Version vidéo ici :

Pourquoi réaliser des portraits en noir et blanc ?

Bravo. C’est une excellente question que vous vous posez là.

Un peu d’histoire…

Kodak a inventé le premier film couleur en 1935, mais ce n’est que dans les années 1970 que la photographie couleur a commencé à être reconnue comme une véritable « forme d’art ».

« Pourquoi ?« 

Simplement car pour les photographes le noir et blanc était la norme. Le noir et blanc a donc longtemps dominé le paysage photographique, non pas par limite technique mais par convention.

Les clichés colorés étaient réservés principalement aux instantanés ou aux publicités, et non à la photographie sérieuse ou artistique.

Mais en 1976, tout a changé (PATATRA !).

L’exposition au Museum of Modern Art nommée « Color Photographs « , réalisée par William Eggleston, a contribué à remettre en question cette norme du noir et blanc, et à rebattre les cartes (enfin les photos).

William Eggleston – Memphis, 1970 – Une des photos de cette exposition

Depuis l’intervention d’Eggleston il y a plus de 40 ans, la photographie en couleur a rapidement dépassé la photographie en noir et blanc pour devenir le choix évident, peu importe le type de photographie pratiquée.

Et de nos jours, le noir et blanc fait plutôt écho à une époque révolue de la photo. La tendance s’est inversée. Et pourtant, certains irréductibles photographes l’utilisent toujours, et notamment les portraitistes.

« Mais pourquoi photographier des portraits en noir et blanc alors ?« 

Ah oui, c’est vrai que c’était la question. Eh bien pour moultes raisons propres à chacun :

  • pour l’ esthétisme : les photos en noir et blanc peuvent avoir un aspect épuré. On parle aussi de rendu dramatique : le noir et blanc permettent de mettre en valeur les expressions et les émotions retranscrites.
  • Pour simplifier une photo…
  • …et mettre en valeur les expressions, les mouvements, les textures, l’éclairage, les espaces négatifs, les rides, les taches de rousseur, les formes et d’autres subtilités moins visibles en couleur.
  • Pour sa simplicité de traitement : en noir et blanc, la gamme tonale et les contrastes peuvent être manipulés sans interférences de la couleur.
  • Pour faire face à l’imprévu : parfois, une photo en couleur ne rend pas comme prévu. Convertir en noir et blanc peut l’arranger. C’est un peu une solution malhonnête et ça ne fonctionne pas toujours.

Je dirais que le principal intérêt du noir et blanc c’est son pouvoir de simplification. Harry Potter aurait appelée ce pouvoir « simplificatus ».

Bref.

Pour illustrer ça quoi de mieux qu’une photo ? Regardez la photo ci-dessous. Il se passe beaucoup de choses dans cette scène, et les lumières colorées et le reflet dans la fenêtre éparpillent notre attention, et détournent pas mal notre regard du sujet humain.

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

En convertissant le cliché en noir et blanc, le sujet humain ressort bien mieux et récupère de sa présence (et sa place de sujet).

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

Remarque

Ces 2 photos ont été prises à l’iPhone 11. C’est vraiment pas mal !

Plutôt numérique ou argentique ?

Bon. C’est un faux débat. Et pas super intéressant pour être honnête. Vous pouvez sauter cette partie.

Mais c’est vrai qu’on peut se poser la question !

Si vous êtes ici, c’est probablement que vous disposez d’un appareil photo numérique. Ce blog n’est pas spécialisé dans l’argentique.

Mais parlons un petit peu de l’argentique quand même. L’avantage de la pellicule c’est qu’elle offre un rendu et un style unique avec la texture de son grain. Et ça se marie particulièrement bien avec les photos en noir et blanc, qui peuvent viser un style classique rappelant les photographies anciennes.

Par ailleurs, un reproche intéressant que font les portraitistes (et puristes) au numérique est son rendu trop lisse. Notamment pour la peau. Et je n’y avais jamais pensé, mais après quelques observations, c’est vrai que la texture du grain en portrait est sympa visuellement sur la peau.

Mais ce grain est bien le dernier avantage dont l’argentique dispose sur le numérique. Les appareils photo reflex numériques ou les appareils sans miroir disposent d’une flexibilité incroyable (et économique) que l’argentique n’a pas.

Avec les prises de vue en RAW vous pouvez développer vos photos comme bon vous semble, rapidement et économiquement (on en reparlera).

Les photos numériques en noir et blanc peuvent également donner un style de portrait plus propre et plus moderne.

Alors il y a t’il un bon choix et un mauvais choix ? Un gentil et un méchant ? Non. Simplement la confrontation d’idées et de point de vue.

Le choix de l’argentique ou du numérique dépend entièrement du style de portrait que vous souhaitez (ou que votre client souhaite, pour les pro).

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/vieil-homme-fumer-cigarette-2738929/

Pourquoi les portraits en noir et blanc sont « si beaux » ?

Petit passage philosophique, si vous vous en foutez, vous pouvez passer.

La photographie en noir et blanc fait référence à un siècle et demi de superbes portraits en noir et blanc et à notre sens culturel de la beauté.

En se concentrant sur la gamme de tons, la lumière et la forme, le noir et blanc témoigne de la façon dont le photographe voit le modèle, et pas seulement de ce que l’appareil photo enregistre (je vous avais dit que c’était philosophique).

Comme on l’a déjà vu, les portraits en noir et blanc peuvent souvent révéler ou accentuer les expressions émotionnelles, et c’est l’aspect du noir et blanc qui plaît le plus aux humanoïdes (je pense).

Ted Grant (photographe canadien) disait : « Lorsque vous photographiez des gens en couleur, vous photographiez leurs vêtements. Mais lorsque vous photographiez les gens en noir et blanc, vous photographiez leurs âmes.« 

« Alors pourquoi c’est beau ?« , c’est assez subjectif et philosophique finalement.

D’ailleurs, personnellement, je ne suis pas très fan des portraits en noir et blanc. Peut-être car cette technique est souvent trop ou mal utilisée, juste pour se donner un style. Puis j’aime bien la couleur.

Mais j’avoue, que, parfois, quand les planètes s’alignent, avec le bon sujet et la bonne lumière, c’est très beau. Je trouve les photos de Platon et de Lee Jeffries vraiment très intéressantes (et je vous invite à y jeter un œil).

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-portant-un-haut-a-col-rond-noir-735552/

Comment choisir entre les portraits en couleur et en noir et blanc ?

Pour déterminer si le passage en noir et blanc est pertinent dans votre cas, voici quelques pistes de réflexion :

  • Demandez-vous si la représentation de la couleur est avantageuse pour le sujet photographié. La personne a-t-elle des cheveux avec une couleur intéressante ? Des vêtements de couleur vive ? Des yeux d’une couleur rare ? Un beau teint de peau ?
  • Pensez à l’arrière-plan ou à l’emplacement : la couleur de ces éléments est-elle importante pour la photo que vous prenez ?

Si la réponse à ces questions est : « non« , vous pouvez passer du côté noir et blanc de la force.

En fait, l’idée derrière ces questions est simple « si les couleurs ne sont pas utiles ou à l’avantage du sujet, autant les enlever« .

Rappelez-vous que l’intérêt principal du noir et blanc est d’éliminer les distractions pour mieux mettre en valeur votre sujet.

« Eh bien c’est simple finalement de se décider aha !« 

Oui…

« Mais ?« 

MAIS

Si on veut aller un peu plus loin dans notre réflexion : il est aussi important de considérer « le mood » de la photo. C’est-à-dire, en français, un mélange entre humeur et atmosphère.

Avec les portraits en noir et blanc on tombe facilement dans une ambiance sombre, sérieuse, dramatique etc (vous commencez à connaître la chanson).

Mais ce n’est pas toujours obligé d’aller dans cette direction (j’y reviendrai dans les parties poses et composition de l’article).

Remarque

Par abus de langage nous parlons de « photos en noir et blanc ». Mais en réalité, pour la plupart, elles sont composées de nombreuses nuances de gris.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-souriante-porter-collier-2764976/

Dois-je prendre la photo en noir et blanc ou la convertir plus tard ?

Oh, la voilà, l’autre GROSSE question sur le noir et blanc.

La prise de vue en noir et blanc grâce à un réglage depuis votre boîtier peut donner un résultat rapide sans nécessiter de post-traitement.

« Oh ba c’est bien ça !« 

Oui. C’est le bon choix si vous ne prenez vos photos qu’en format JPEG et non au format RAW. Et que vous ne faîtes pas de développement.

MAIS !

Il est important de savoir 2 choses :

  1. vous ne pouvez pas rajouter la couleur par la suite. La photo restera en noir et blanc.
  2. Avec ce réglage le boîtier utilise un choix spécifique, très limitant, de filtres et de réglages pour obtenir la photo finale. La prise de vue en noir et blanc vous laisse totalement sur le bord de la route de la créativité. Et vous prive de la possibilité d’affiner le rendu de votre photo.

Bref. Cela donne souvent un résultat correcte, mais arbitraire.

« Et est-ce qu’il existe des appareils photos spécialisés dans la prise de vue en noir et blanc ?« 

Oui ! Certains appareils photo offrent des options sophistiquées comme la série M Monochrom de Leica, ils prennent des photos UNIQUEMENT en noir et blanc. Mais c’est un produit de niche. Ils sont vendus à un prix qui empêche la plupart des photographes (même professionnels) d’y accéder : 7600 € neuf pour le Leica M Monochrom (Typ 246).

Leica M Monochrom (Typ 246)

« Et quelle est l’autre possibilité alors ?« 

Prendre une photo POUR le noir et blanc. C’est une philosophie totalement différente.

« Mhm ?« 

Dans ce cas, on prend une photo colorée, en RAW, dans l’optique de la développer en noir et blanc. De cette manière on maîtrise totalement le processus créatif.

Lightroom, Photoshop et d’autres logiciels d’édition fournissent les outils nécessaires de conversion avec lesquels travailler.

En résumé :

  • Si vous pratiquez le développement, photographiez en RAW comme d’habitude, puis développez le fichier en noir et blanc. Rien de nouveau sous le soleil pour ceux qui développent.
  • Si vous ne pratiquez pas le développement, photographier en noir et blanc directement depuis le boîtier est la meilleure solution. Mais vous ne pourrez pas repasser en couleur !
https://unsplash.com/photos/sZDQBvZP_No

Les réglages pour les portraits en noir et blanc

Dans cette partie on va voir quelques évidences, mais aussi quelques erreurs et remettre les choses à plat. Accrochez-vous !

Photographier en RAW

Comme je l’ai déjà évoqué : il est préférable de prendre des photos en couleur en vue d’une conversion ultérieure en noir et blanc, pour obtenir les meilleurs résultats en termes de tonalités (on verra dans la partie conversion un peu plus l’intérêt de la couleur).

Ce format vous donne aussi plus de contrôle sur vos photos grâce au développement. Ce processus vous donne la meilleure chance de développer le plein potentiel de votre photo et d’exprimer cette part de créativité en vous.

Utiliser une forte valeur ISO pour créer un look ancien

Si vous avez hoché la tête en lisant le titre de ce conseil : je vous ai eu (aha !). C’est un très mauvais conseil techniquement, et un piège dans lequel vous pourriez tomber.

« Explique-moi explique-moi explique-moi« 

Alors, quand on pense « photo en noir et blanc », on pense « photos anciennes ». Et quand on pense « photos anciennes », on pense « grain argentique ». Jusque là, ok.

Et du coup on se dit « et si je faisais péter mes ISO pour avoir un effet de grain sur mes photos ?« 

Alors, ça part d’une bonne intention, mais ça n’a aucun sens techniquement. (L’enfer est pavé de bonnes intentions, rappelez-vous).

En photographie numérique le grain n’existe pas. Le grain concerne l’argentique et se produit lors des différents procédés chimiques de la phase de développement de la pellicule.

« Alors c’est quoi ces taches que je vois?« 

C’est du bruit numérique. D’ailleurs, avoir beaucoup de bruit numérique limitent vos possibilités au développement. Le mieux est d’exposer correctement avec un minimum de bruit, puis d’émuler du grain au développement (avec Lightroom par exemple).

ET SURTOUT, si vous êtes professionnel : ne vendez pas du bruit numérique comme du grain. C’est faux. Et c’est malhonnête. Même si je sais, peu de gens remarquent la différence.

Si vous prenez simplement des photos pour votre plaisir personnel, vous êtes totalement libre de rajouter du bruit numérique en augmentant vos ISO. Mais sachez juste que, rigoureusement, il s’agit de bruit et non de grain.

Utilisez une grande ouverture

Là aussi je vous ai eu (reaha !). Ce n’est pas forcément un très bon conseil.

En photo de portrait on entend souvent le classique conseil « ouvrez très grand pour avoir un flou d’arrière-plan prononcé et détacher votre sujet du fond« .

Alors, pourquoi pas, oui ça fonctionne…

MAIS !

  • Ouvrir très grand (sous f/4) signifie une très (très) faible profondeur de champ. En conséquence, la netteté acceptable perçue de votre sujet sera très réduite (une grande partie de votre sujet sera floue). Est-ce vraiment le rendu que vous souhaitez ?
  • Il existe d’autres façons de détacher son sujet du fond : la composition, le contraste des textures, la lumière, le flou de mouvement…
  • Vous voulez un fond flou pour éliminer les distractions présentes en extérieur, mais dans ce cas pourquoi prendre vos photos en extérieur ? Et si vous descendez sous f/4 votre arrière-plan aura l’air d’un fond en 2d (effet rideau), et le flou sera bien trop prononcé. On peut se servir du flou de manière plus équilibrée (à f/5.6 par exemple).

Utiliser une grande ouverture n’est pas un problème. Mais vous devez en savoir pourquoi vous l’utilisez et être en accord avec le rendu produit. Et évitez d’aller vers les extrêmes (à moins de manquer de lumière). En studio on est en général autour de f/8 – f/9.

Ces aspects techniques j’en parle plus en profondeur dans ma formation gratuite.

https://unsplash.com/photos/Xo4YvBp6IBM

L’éclairage pour les portraits en noir et blanc

Lumière naturelle : plein soleil

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

La lumière naturelle est idéale pour réaliser les portraits, en couleur ou en noir et blanc. Prêtez attention à

  • son intensité,
  • sa direction.

Les jours couverts permettent d’obtenir un éclairage doux et équilibré sur votre sujet, en couleurs c’est une bonne lumière.

Mais en noir et blanc on cherche plutôt une lumière très contrastées. En effet, sans couleur on perd déjà pas mal de caractère, et une lumière trop douce peut rendre votre photo fade. Une lumière dure et directe permet de jouer avec les zones claires et sombres très nettes sur votre sujet. Les ombres sont parfaites pour créer du mystère, de l’émotion ou mettre en valeur les expressions du modèle.

Le meilleur moment pour prendre des photos de ce type est le début ou la fin de la journée, afin que le soleil éclaire votre sujet de manière latérale. Et à ces heures la lumière n’est pas trop intense.

Trouver des positions pour capturer les ombres sur une partie de son visage, avec par exemple, la moitié du visage dans l’ombre et l’autre moitié éclairée.

Une autre façon de capturer la lumière naturelle est de photographier en intérieur avec la lumière provenant d’une fenêtre. Combiner cette lumière avec une pièce faiblement éclairée peut créer des photos saisissantes. Vous pouvez aussi jouer avec les motifs qu’offrent un store par exemple

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

Enfin que vous soyez en intérieur ou en extérieur, une lumière intense est aussi l’occasion de capturer des silhouettes.

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

La lumière artificielle à disposition : en ville

En l’absence de lumière naturelle, vous pouvez utiliser des sources de lumière artificielle pour éclairer vos sujets de portrait.

L’un des principaux problèmes des sources de lumière artificielle (lampes et éclairages fluorescents) est la projection de couleurs peu flatteuses.

Mais devinez quoi ? En noir et blanc on s’en fout !

Pour obtenir les meilleurs résultats, gardez votre sujet près de la source de lumière. Cela met le sujet en valeur et crée des ombres qui ajoutent de la profondeur.

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

Vous ne pouvez pas toujours contrôler la lumière, alors une autre façon de faire fonctionner la lumière artificielle en intérieur est de choisir un cadre intéressant.

https://iphonephotographyschool.com/black-and-white-portraits/

Sur cette photo, la lumière qui se reflète sur les rampes ajoute du contraste à la photo, les lignes convergentes donnent une impression presque tridimensionnelle. Les motifs au plafond et des escaliers donnent un rythme régulier brisé par le sujet aussi très intéressant.

Lorsque vous photographiez en intérieur, prêtez attention à la façon dont la lumière rebondit sur les différents éléments qui entourent le sujet, et tirez-en parti pour composer votre photo.

La lumière artificielle en studio : une seule source

L’utilisation d’une seule source de lumière permet d’obtenir de manière simple un contraste élevé. Une configuration d’éclairage fractionné peut donner à votre sujet un air mystérieux ou énigmatique. Et tout cela fonctionne très bien avec le style du noir et blanc.

« Tu as des éclairages précis en tête ?« 

Oui ! On a l’éclairage Rembrandt et l’éclairage en clair-obscur qui vont très bien pour les portraits en noir et blanc grâce au contraste créé. J’ai fait un article sur chacun des sujets.

Ces types d’éclairages consistent généralement à placer votre source de lumière sur le côté du visage. Vous réduirez ainsi les déversements de lumière sur l’arrière-plan et vous créerez facilement ce jeu d’ombres et de lumières sur le visage du sujet.

La mesure spot vous aidera à exposer correctement les zones frappées par la lumière tout en obtenant un arrière-plan complètement noir.

Au-delà des configurations et des styles d’éclairage spécifiques, faîtes preuve de créativité dans le positionnement des ombres. La projection d’ombres sur votre sujet peut ajouter une autre couche de signification à vos puissants portraits en noir et blanc.

https://unsplash.com/photos/1CsfTx0DuLs

La composition pour les portraits en noir et blanc

Penser en noir et blanc

Quelle que soit la manière dont vous choisissez de créer une photo, la prévisualisation est la clé d’une bonne photographie de portrait. Éclairage, cadrage, ratio, composition, pose et post-traitement.

Et d’ailleurs, lorsque vous cherchez des à inclure des éléments dans vos portraits, n’oubliez pas de penser en noir et blanc. Ce qui peut vous sembler attrayant en couleur peut ne pas être aussi beau en noir et blanc, et vice versa.

Concentrez-vous aussi sur les éléments que vous avez l’habitude de négliger ou de laisser de côté. S’il y a des couleurs vives que vous évitez habituellement, prenez-les en photo et convertissez les résultats en noir et blanc.

Remarque

La photo de portrait en noir et blanc est aussi l’occasion d’essayer des photos plus abstraites, comme la photo juste au-dessus.

Petite astuce pour prévisualiser plus facilement les portraits en noir et blanc

Si vous avez fermement décidé que votre sujet apparaîtra sur une photo en nuance de gris, vous devez dès le départ pensez votre photo en noir et blanc (comme on l’a vu juste avant).

Vous devez faire abstraction mentalement des couleurs et voir la scène uniquement en termes de lumières et d’ombres.

« Merci du conseil, mais c’est loin d’être simple…« 

C’est vrai. Je m’emballe. C’est bien beau les conseils théoriques mais pas toujours évident à mettre en pratique.

Alors, un moyen facile de vous aider à réfléchir en noir et blanc est de passer votre appareil photo en mode monochrome (assurez-vous de toujours être réglé en RAW).

En mode monochrome, un reflex numérique affiche vos photos en noir et blanc sur l’écran LCD après la prise de vue. Cela vous permet de confirmer ou infirmer le choix de la composition pour le noir et blanc, et d’avoir un aperçu des couleurs de la scène qui se traduisent en tons de gris. Même si l’écran LCD n’est pas ce qu’il y a de plus fiable.

Si vous avez un boîtier sans miroir équipé d’un viseur électronique : il affiche la scène en noir et blanc en direct dans le viseur, avant même que vous ne preniez la photo ! Ce qui est encore mieux, on sait tout de suite si ça fonctionne ou non.

Gardez la composition aussi simple que possible

Comme on l’a vu plusieurs fois, la conversion en noir et blanc simplifie votre photo en faisant disparaître les couleurs.

Vous pouvez décider de jouer à fond cette carte en exploitant divers axes :

  • Utiliser un éclairage simple à une seule source (voir la section sur l’éclairage à une seule source).
  • Cadrer un arrière-plan le moins encombré possible, en vous rapprochant physiquement et/ou en utilisant un téléobjectif comme un 85 mm. Voire en utilisant un fond (voir la section sur l’espace négatif).
  • Sélectionner une grande ouverture (f/4-f/5.6) pour rendre l’arrière-plan flou (voir la section sur l’ouverture).
  • Post-traiter de manière à faire ressortir le sujet. Vous pourriez par exemple assombrir l’arrière-plan pour attirer l’attention sur le modèle (voir la section sur le post-traitement).

Avec ces différentes techniques vous éliminez ENCORE PLUS les distractions et mettez votre modèle ENCORE PLUS en valeur.

Utilisez l’espace négatif pour un portrait saisissant

En photo, bien souvent on a 2 choix :

  • Allez dans le sens de la marche pour renforcer un rendu
  • Contraster

Comme je l’ai dit maintes fois, le noir et blanc épure une photo. En créant un espace négatif vous allez appuyer sur cette simplicité dans vos portraits (ici, on va dans le sens de la marche).

« Mais comment je fais ça ?« 

Le plus simple est d’utiliser un fond uni, il peut être de n’importe quelle couleur ou teinte, du blanc au noir. Puis vous allez cadrer de sorte à lui faire prendre suffisamment d’espace dans le cadre (c’est le principe de l’espace négatif).

Vous pouvez jouez avec la position de votre sujet :

  • Utilisez la règle des tiers en le positionnant sur 2 points de force
  • Placez-le au centre
  • Si vous avez un grand fond ou êtes à l’aise avec le post-traitement vous pouvez aussi faire apparaître votre sujet en petit dans la scène

« Mais je n’ai pas de fond…« 

Dans ce cas utilisez un drap !

Peu importe ce que vous faîtes, l’espace négatif mettra en valeur votre sujet.

Les tons noirs ont tendance à se fondre dans les tons noirs et les tons clairs à se fondre dans d’autres tons clairs pour créer des espaces négatifs. En créant des compositions qui utilisent cet effet, vous pouvez créer des portraits puissants comme ceux de Lee Jeffries (voir ci-dessous).

Observez la manière dont les vêtements du sujet se fondent dans l’arrière-plan noir, créant ainsi un effet de transparence qui attire l’attention sur son visage et ses bras.

Crédit : Lee Jeffries

« Et si je photographie en extérieur ?« 

Dans ce cas, même principe : photographiez contre des arrière-plans unis comme un ciel clair en contre plongée ou un mur blanc. Avec un peu de post-traitement vous pourrez obtenir des effets similaires à ce qu’on peut obtenir en studio.

Remarque

En extérieur vous pouvez aussi jouer avec la texture naturel d’un fond. Si votre modèle a une peau lisse, vous pouvez le placer sur un fond rugueux (comme un mur de briques ou un crépit). pour souligner la différence de texture. Vous devez également prêter attention aux textures des vêtements de votre modèle.

La prise de vue sous l’eau est également une option très intéressante pour créer un espace négatif (bien que plus complexe à mettre en place).

https://unsplash.com/photos/7SXZlKDj22E

Poser votre sujet pour le portrait en noir et blanc

Une grande partie du travail d’un photographe de portrait consiste à poser son sujet. Bien que cela soit vrai pour les portraits en couleur comme pour les portraits en noir et blanc, il y a quelques éléments à garder à l’esprit pour les portraits en noir et blanc.

Les yeux

Les yeux ont tendance à ressortir dans un portrait en noir et blanc. Et de nombreux photographes recommandent de se concentrer dessus.

Pour mettre en valeur le regarde de votre sujet, voici 3 techniques :

  • faîtes un cadrage serré de votre sujet (vous pouvez vous inspirez des cadrages de Platon, exemple ci-dessous)
  • demandez à votre sujet de regarder droit dans l’objectif.
  • ajoutez une catch light (lumière qui se reflète dans les yeux)

Cela rendra vos photos accrocheuses et percutantes (comme les portraits de Platon). Combinez cela avec une bonne pose et vous obtiendrez le portrait en noir et blanc parfait.

Crédit : Platon

Les expressions

Comme pour les yeux, les autres traits du visage deviennent très proéminents dans un portrait en noir et blanc. En fait, avec noir et blanc on a une impression d’intimité avec le sujet, la connexion émotionnelle semble facilité, comme-ci une barrière était tombée..

Utilisez cela à votre avantage pour transmettre des émotions. Même de minuscules changements dans l’expression de votre sujet peuvent faire la différence. Des éléments tels qu’un sourcil levé, un tic au coin de la bouche et des rides de sourire sous les yeux peuvent tous être utilisés à bon escient.

Crédit : Platon

Voici un exercice que vous pouvez faire avec vos sujets humains pour obtenir diverses expressions :

  • Préparez une liste de mots ou de phrases, puis demandez à votre sujet de réagir à chacun d’eux.
  • Les mots que vous choisissez peuvent être des descripteurs d’émotions comme « l’amour », « la tristesse », « la joie », « la colère » ou « la mélancolie ».
  • Pour des expressions plus variées, essayez des mots abstraits. Vous pouvez même opter pour des mots amusants comme « cheeseburger », « politique », « Teletubbies » ou « Hulk ».

Remarque

Si vous avez un sujet tendu ou nerveux, cet exercice peut détendre l’atmosphère.

Doit-on faire la gueule ou se prendre forcément au sérieux pour les portraits en noir et blanc ?

Non.

C’est vrai que le portrait en noir et blanc fait très « artiste », très « photographe puriste », et les exemples que je vous ai montré sont sérieux pour la plupart. Et il peut donc sembler logique d’emprunter la voie dramatique.

Mais vous pouvez aussi opter pour un portrait plus naturel et léger. Vous pouvez faire ressortir l’humour ou la joie. On n’est pas forcément obligé d’avoir l’air profond et torturé dans un portrait en noir et blanc!

Les nuances de gris mettent l’accent sur les expressions et les formes, et ça peu importe leur type !

En utilisant toutes les techniques dont nous avons parlé, vous pouvez attirer l’œil sur un visage heureux ou rieur, capturé parfaitement en noir et blanc.

Crédit : Platon

Créer des formes sur fond blanc

Une pratique courante pour réaliser un portrait photographique en noir et blanc consiste à prendre des photos sur un fond entièrement blanc.

« Cool, je vais essayer !« 

Gardez à l’esprit que le contraste des sujets sur ce fond blanc mettra l’accent sur les formes. C’est pourquoi il est important de poser votre sujet de manière à en créer. Ce qui permet d’obtenir des portraits uniques et saisissants. Bien sûr, c’est dans le cas où votre cadrage montre une grande partie du corps.

Comme vous pouvez le voir dans les portraits de Forest Whitaker et de Barrack Obama ci-dessous, Platon maitrise parfaitement cette approche. Il utilise sa capacité à poser ses sujets pour créer des formes qui ressortent.

Crédit : Platon
Crédit : Platon

Convertir ses photos en noir et blanc

Ici on va voir quelques pratiques qui fonctionnent bien de manière générale pour les portraits en noir et blanc. Ça ne veut pas dire que vous êtes OBLIGÉ de faire pareil.

  • Le contraste : l’augmenter rendra les ombres plus sombres et les hautes lumières plus claires. Ce réglage fonctionne bien pour le noir et blanc, il permet d’amplifier le côté émotionnel d’un portrait. Jouez avec la courbe de tonalité, le curseur contraste, Noirs et Blancs dans Lightroom.
  • Le grain : si vous souhaitez donner à votre photo un aspect vintage, ajouter du grain. Le grain permet aussi de rajouter un peu de texture à la peau, que le numérique a tendance à lisser. Veillez à ne pas en abuser. Cela pourrait trop dégrader la netteté de votre photo. Restez entre +20 et +30. Le grain se trouve dans le panneau Effets.
Grain Adobe Lightroom
  • La clarté : se concentre uniquement sur les tons moyens d’une photo. Concrètement, en positif, elle fait ressortir les détails (ce qui fonctionne bien pour les personnes âgées ou les hommes). En négatif la clarté lissera la peau (ce qui fonctionne mieux pour les jeunes sujets ou les femmes). Peu importe votre choix, on l’applique de manière sélective uniquement à la peau.
  • La couleur a son importance lors du post-traitement de photos en noir et blanc. En modifiant certaines de ces couleurs, vous créerez des effets différents sur vos photos de portraits en noir et blanc. Par exemple on pourrait faire ressortir des nuages en jouant sur le bleu.
  • La modification locale vous permet d’éclaircir ou d’assombrir des zones spécifiques de la photo. Vous pouvez utiliser ce contraste pour attirer l’attention sur votre sujet principal. Vous pouvez par exemple assombrir l’arrière-plan et éclaircir le sujet pour mettre davantage l’accent sur votre modèle. Vous pouvez également assombrir le sujet et éclaircir l’arrière-plan pour améliorer une photo de silhouette.

Conseils Adobe PhotoShop

Vous pouvez utiliser l’outil « Calculs » pour mélanger différents canaux de la même photo. Cela vous permet de manipuler plus de détails et d’obtenir plus de variations à partir d’une photo en noir et blanc.

Vous pouvez aussi choisir différents filtres. Le filtre vert est celui qui fonctionne le mieux pour la plupart des portraits. Il rehausse toutes les couleurs de peau, assombrit les textures et ajoute du contraste à l’ensemble de la photo.

Remarque

Les mêmes outils sont disponibles dans Adobe Lightroom sous le panneau « Courbe des tonalités » dans le panneau « TSL« . Faites glisser le curseur orange vers la droite et le curseur rouge vers la gauche.

Gagner du temps et expérimenter le style de quelqu’un d’autre

Utilisez des préréglages Lightroom N&B ou des actions Photoshop. Ces ressources convertiront vos photo en portraits stylisés en noir et blanc. Se familiariser avec les préférences d’édition d’autres personnes peut être un excellent moyen d’apprendre. Cela peut même vous aider à sortir de vos habitudes créatives.

« Mais c’est pas un peu de la triche ?« 

Le post-traitement a toujours fait partie de la photographie. Nombre de photographes connus ont utilisé moultes outils de manipulation à leur disposition lors du développement de leurs photos en chambre noire.

Comme disait Ansel Adams : « Le dodge and burn sont des étapes qui permettent de corriger les erreurs commises par Dieu dans l’établissement des relations tonales.« 

Remarque

Oui d’ailleurs, le dodge and burn fonctionne très bien en portrait noir et blanc pour attirer le regard sur certaines zones.

https://unsplash.com/photos/Hs5gJQDOaxs

Mot de la fin

On arrive à la fin de ce long (plus de 5300 mots quand même) et très riche article sur la photo de portrait en noir et blanc. J’ai dû mettre une bonne vingtaine d’heures à le rédiger (je suis un peu obsessionnel, d’où le « Maniac » dans « Photomaniac »).

Sans me vanter, je ne vois pas comment vous pourriez rater vos portrait en noir et blanc maintenant. Je vous invite à admirer les photos de Platon (qui adore le grand angle d’ailleurs) et de Lee Jeffries qui maitrisent parfaitement le concept.

Moi je vous laisse ici à vos photos de portrait en noir et blanc et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>