16 mai 2024

53 techniques de photographie immobilière, le guide complet

Par Gaëtan Berthouly

16 mai 2024


Aujourd’hui, on attaque un GROS sujet. Et ça sera donc un GROS article complet.

  • Vous êtes professionnel de la photographie immobilière ?
  • Vous êtes un agent immobilier à qui il arrive de prendre des photos ?
  • Vous souhaitez vendre ou louer votre maison ou votre appartement ?
  • Vous louez sur airBnB ?

Cet article est fait pour vous ! Je vais expliquer de fond en comble comment mettre en valeur votre propriété et la prendre en photo !

Comme d’habitude, à travers cet article le but est d’écrire une véritable ressource sur ce sujet. Vous allez donc trouver beaucoup d’informations. Que je mettrai à jour, et remettrai en forme avec le temps !

Une remarque ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire et à me corriger !

Allez, en avant Guingamp !

Podcast audio sur le même sujet :

4 erreurs en photographie immobilière PhotoManiac

L’ESSENTIEL

Pas le temps ? 

Téléchargez les checklists de l’article à emporter partout avec vous !

Les bases de la photographie vous intéressent ?

Cliquez sur le titre qui vous intéresse :
  1. 1-Mais pourquoi travailler ses photos ?
  2. 2-Le matériel pour la photographie immobilière
  3. 3-Les packs (facultatif)
  4. 4-Réglages repères
  5. 5-Un mot sur la retouche et le développement
  6. 6-Choisissez l’angle le plus intéressant
  7. 7-Et à l’extérieur ? Pareil
  8. 8-Ne pas oublier le sol
  9. 9-Raconter une histoire
  10. 10-Ordre des photos sur le site
  11. 11-Éclairage
  12. 12-Quand le temps peut jouer en votre faveur
  13. 13-Conseil pour les prises de vue à la piscine
  14. 14-Trouvez votre point d’attention
  15. 15-Pas trop d’accessoires
  16. 16-Désencombrez
  17. 17-Stockage du bordel
  18. 18-Sélectionnez votre espace
  19. 19-Inspirez-vous des meilleurs !
  20. 20-Prise de vue
  21. 21-Choisir la bonne hauteur
  22. 22-Prendre des photos de la cuisine
  23. 23-Faire la liste de qui doit être photographié
  24. 24-Pensez au point de RDV
  25. 25-N’essayez pas d’être « excentrique »
  26. 26-Soulignez les particularités
  27. 27-Soyez cohérent
  28. 28-Communiquer par les photos
  29. 29-Montrez de vraies personnes qui font de vraies choses
  30. 30-La couleur et la règle des 60-30-10
  31. 31-Alignez vos images sur le style de votre bien
  32. 32-Rechercher des cadres
  33. 33-Utilisez les reflets en votre faveur
  34. 34-Créer des patterns
  35. 35-Fichiers à avoir
  36. 36-Utilisez les grilles comme guide
  37. 37-Eteignez les lumières
  38. 38-Photographier en RAW
  39. 39-Appliquez-vous !
  40. 40- La pelouse
  41. 41-Quelles sont les couleurs qui conviennent le mieux aux photos immobilières ?
  42. 42-Montrer les liens entre les pièces
  43. 43- Les photos clefs
  44. 44-Lignes verticales
  45. 45-Gérer les fenêtres
  46. 46-Se renseigner sur les exclusions
  47. 47-Pas de courant ?
  48. 48-Photographiez un jour venteux
  49. 49-Ouvrez toutes les portes coulissantes
  50. 50-Apportez des pinces à linge
  51. 51-Assurez-vous que tous les meubles et les coussins soient bien droits
  52. 52-Préparation du logement
  53. 53-Checklist prise de vue
  54. Conclusion

1-Mais pourquoi travailler ses photos ?

Car c’est un argument de vote mais surtout ça attire l’attention et le clic !

Je vous explique. En réalité sur internet, les internautes regardent assez peu le texte. (Pour ne pas dire pas du tout). En fait ils regardent SURTOUT les photos.

Et ça c’est valable pour tout types de sites de vente en ligne d’ailleurs (leboncoin, site d’annonces immobilières, site e-commerce, airbnb…). Et ce phénomène s’observe aussi sur les publicités et même Youtube (les gens regardent en premier les miniatures !)

Prenons un exemple, vous allez sur le dieu Google (ou n’importe quel site avec un moteur de recherche). Vous tapez votre recherche comme « menotte fourrure ». Vous allez regarder 3 choses :

  1. le titre
  2. la photo
  3. le prix

D’ailleurs ce son les photos qui prennent le plus de place.

Exemple de résultats de recherche pour « menottes fourrures »

Ensuite vous allez vous dire « Mouais pourquoi pas, ces menottes à fourrure m’intéressent ». Et là vous allez cliquer sur le produit pour en savoir plus (regardez plus de photos, lire la description…). Mais DANS UN PREMIER TEMPS, avant de cliquer, votre intérêt a d’abord été happé par la photo de l’annonce.

Vous commencez à le comprendre : vos photos, et notamment la PREMIÈRE photo a un énorme impact sur ce qu’on appelle le taux de clique sur vos annonces. Plus la première photo attire le clic, plus l’internautre clique, et plus d’internautes sur une annonce, ça signifie une augmentation de potentiels acheteurs.

C’est le même principe pour tous les sites en ligne, et les sites immobiliers ne coupent pas à ce principe de l’entonnoir.

Imaginez, sur leboncoin : 10 000 visiteurs arrivent tous les jours sur une recherche précise comme : « appartement 3 pièces» à Bordeaux.

Exemple de recherche « appartement 3 pièces» à Bordeaux

Votre annonce (avec vos photos pourries, notamment la première) capte l’attention de 0.5% des visiteurs qui cliquent sur l’annonce. 0.5% x 10 000 visiteurs = 50 visiteurs qui arrivent sur l’annonce.

Maintenant avec une bonne photo, disons que vous passez de 0.5% à 2%. L’écart en pourcentage ne paraît pas énorme finalement. On ne gagne que 1.5 points. Mais en quantité vous passez de 50 à 200 visiteurs, c’est non négligeable.

De plus, bien souvent, plus une annonce est cliquée plus elle sera mise en avant sur la plateforme (c’est souvent un des critères de ce type de site pour classqer les annonces).

C’est un effet boule de neige, plus vous avez de visiteurs… Plus vous avez de visiteurs ! La demande par rapport à l’offre augmente. Vous allez aussi pouvoir vendre plus cher.

  • Plus de cliques sur l’annonce.
  • Plus de visites sur l’annonce.
  • Plus d’acheteurs.
  • Plus de demande que d’offre => vous augmentez le prix.

Et vos photos vous n’avez à les faire qu’une seule fois, après c’est fait. Alors prenez une demi-journée : faîtes le sérieusement, ça vaut le coup ! Surtout qu’en France, les gens font très peu d’efforts sur les photos, c’est donc facile de se démarquer.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ilot-de-cuisine-et-tabourets-de-bar-534151/

2-Le matériel pour la photographie immobilière

Bon cette partie va vous être plus ou moins utile selon votre profil. En tant que pro, si vous débutez ça vous servira.

Pour les non pro, si vous avez déjà une passion pour la photographie et le budget, pourquoi pas en profiter pour investir un peu dans du nouveau matériel ?

Si vous n’avez pas le budget, ni la passion, ni pro, évidemment : NE VOUS RUINEZ PAS ! Essayez de demande à un ami (si vous en avez ?), proche ou collègue qui est équipé de venir prendre quelques photos ! Si il ne sait pas trop comment faire, partagez lui cet article !

Sinon, les smartphones haut de gamme récents peuvent aussi faire de très jolies photos si la lumière est suffisante. Essayez de vous procurer celui avec le meilleur appareil photo, ne regardez pas que le nombre de pixels mais aussi la taille du capteur et faîtes quelques photos test).

Si vos photos sont amenées à être zoomées ou affichées en grand ou imprimées : les résultats pourraient être décevants avec un smartphone, un appareil photo ça reste le top pour les grandes impressions.

Le bon boîtier photo pour la photographie immobilière

Pour obtenir des photos d’aspect professionnel, je vous conseille d’avoir un appareil photo, surtout si les clichés sont affichés en grand ! Dans l’idéel il faut un appareil un minimum qualitatif.

Un bon point de départ est l’appareil photo compact Canon EOS M6 Mark II, avec par exemple un objectif zoom grand angle de 15-45 mm. Cette combinaison a 3 avantages :

  • elle est abordable financièrement (si c’est toujours trop cher pour vous, vous pouvez le trouver d’occasion sur l’excellent site mpb) ;
  • elle est facile à utiliser ;
  • elle est léger et peu encombrant.

Sinon vous avez aussi d’autres possibilités plus chères…

Les boîtier sans miroir hybride (plus légers, moins encombrants et offrent de meilleurs résultats en basse lumière, ce qui est très intéressant en photographie immobilière) :

Les boîtier avec miroir :

Évaluer les performances des boîtiers photo

Un site que j’aime bien pour évaluer les performances des appareils photo c’est versus. Vous avez un classement, et vous pouvez aussi faire des comparatifs très précis.

Le bon objectif photo pour la photographie immobilière

Il existe une grande variété d’objectifs et ils ont tous leur place dans votre kit du parfait photographe immobilier, selon le type de photos que vous prenez.

De manière générale, la photographie immobilière consiste capturer des photos larges d’un maximum d’informations possible mais réalistes.

N’utilisez jamais d’objectif « fish eye » ou d’objectif trop large qui amèneront trop de distorsions, tordant les lignes et en déformant les pièces. Vos photos deviendraient alors mensongères donnant l’impression que les pièces sont plus grandes qu’elles ne le sont réellement. Un exemple de photo prise avec un objectif fish eye (15 mm) :

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/vue-fish-eye-du-quai-gris-279788/

Donc, pour la photographie immobilière, préférez plutôt un objectif grand angle de longueur 16 ou 17 mm au plus court pour photographier des intérieurs, et capturer l’essence de la scène de manière large mais réaliste. Gardez en tête que même un objectif grand angle apportera une distorsion importante que vous ne voudrez pas nécessairement.

Facteur de recadrage et distance focale

Attention aussi au « facteur de recadrage » (ou crop factor) de votre boîtier photo. Si vous possédez un boîtier 24×36 « Full Frame » : utiliser un objectif de 16 à 17 mm. Avec un boîtiez à crop factor : utilisez un objectif de 12 à 15 mm pour avoir un équivalent de 16-17 mm.

Utilisez mon calculateur de crop factor et mon tableau des tailles de capteurs pour vous aider.

Si vous êtes professionnel et qu’on vous demande absolument que ça ait l’air plus grand (malgré vos préconisations), dans ce cas vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Exemples d’objectifs pour capteur 24 x 36 (full frame) :

Exemples d’objectifs pour capteur APS-C

Comparer les différents objectifs

Pour les objectifs aussi vous pouvez les comparer et regarder les classements des grand angle sur versus.

Le trépied pour la photographie immobilière

La photographie immobilière est une question de précision et de clarté des détails. Et quand on veut de la netteté quoi de mieux qu’un trépied ? Un trépied sera notamment utile en intérieur si vous vous retrouvez avec peu de lumière. En effet, dans ces conditions on peut être contraint d’allonger le temps de pose pour conserver une petite ouverture (et une grande profondeur de champ) et des ISO peu élevés (pour un minimum de bruit), or un long temps de pose peut entraîner du flou de bougé à main levée.

Globalement, le trépied permet :

  • d’obtenir plus de netteté ;
  • d’avoir un horizon droit ;
  • de faire des poses longues ;
  • de faire du HDR ;
  • d’utiliser le minuteur de l’appareil photo (très utile lorsque vous photographiez des salles de bain afin de ne pas être pris dans les reflets).

J’ai aussi évoqué le HDR. C’est la technique qui consiste à prendre une photo de la même scène avec PLUSIEURS expositions, puis à mélanger les images avec un logiciel de post-traitement. Cela permet créer une photo avec beaucoup de détails dans les zones très claires et sombres à la fois (j’y reviendrai). Cette technique exige que l’appareil photo soit parfaitement immobile.

Télécommande et minuteur

Pour les poses longues sur trépied, il va falloir faire le moins possible vibrer le matériel. Le minuteur peut vous dépanner mais si vous pouvez investir dans une télécommande à distance, c’est mieux ça vous évite de devoir attendre le fin du décompte pour que la photo soit prise. Et avec une télécommande vous n’êtes pas obligé de retourner à votre appareil photo (bien qu’on puisse programmer sur certains appareil des rafales).

Flash

Bien que la plupart des appareils photo soient équipés d’un flash intégrés : ne l’utilisez pas ! Avec leur faible portée, ils ne sont pas adaptés à la photographie immobilière.

L’utilisation d’un flash externe est préférable pour capturer tous les détails, notamment quand la lumière vient à manquer dans certaines zones. Certains photographes utilisent même plusieurs flash déportés, dans ce cas il vous faudra un boîtier de synchronisation. Un flash peut également être utilisé lorsque l’on fait du bracketing pour le HDR.

Exemples de flashs :

Drones

Un drone est utile pour prendre des photos en extérieur, et est plus réservé aux professionnels photographiant des maisons. Ce type de photos peut intéresser vos clients (et permettre d’augmenter les prix d’ailleurs).

Les drones permettent aussi de faire des vidéos (ce n’est pas très développé en France pour l’immobilier, mais peut-être que ça viendra…).

Si vous débutez ou pour les petits budgets vous avez le DJI Spark. Pour les professionnels plus confirmés ou les plus gros budgets vous avez le DJI – Drone Phantom 4 PRO Plus V2.0

Drone et législation

En fonction du type drone il vous faudra une licence qui vous autorise à le piloter. Je vous invite à vous aider de ce questionnaire du gouvernement pour être sûr que vous êtes dans les clous.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/table-en-bois-marron-3288102/

3-Les packs (facultatif)

Cette partie est optionnelle. Pour les plus pommé(e)s je vous propose ici des packs / combinaisons possibles en fonction de votre niveau et de l’investissement que vous souhaitez y mettre. En espérant que ça vous guide, pour les autres vous pouvez descendre dans l’article.

Pack débutant

Parfait pour les gestionnaires immobiliers ou toute personne souhaitant prendre des photos intérieures/extérieures un minimum qualitatives.

Appareil photo : Canon EOS M50 Mark II + objectif zoom grand angle M15-45 mm – Prix : 689,99 €

Flash : Neewer Flash Speedlite TTL NW-670 (pour les appareils Canon) – Prix : 108,49 €

Trépied : trépied Manfrotto – Prix : environ 90 €

Carte mémoire : une adaptée à l’appareil photo. 8Go ou 16 Go suffira.

Avantages :

  • Bon petit pack abordable pour débuter (moins de 1000 €).
  • Petit et léger, facilement transportable pour prendre rapidement des photos
  • Mode HDR

Inconvénient :

Pack intermédiaire

Cette combinaison est idéale pour ceux qui veulent un peu plus de leur appareil photo et est recommandée aux gestionnaires immobiliers et aux agents commerciaux qui prennent leurs propres photos.

Appareil photo : Sony Alpha 7 IIPrix : 850 €

Objectif : Objectif grand angle Sony E 16-35mm F4 OSS – Prix : environ 859 €

Flash : Meike MK320S – Prix : environ 80 €

Trépied : trépied Manfrotto – Prix : environ 90 €

Carte mémoire : une adaptée à l’appareil photo. 8Go ou 16 Go suffira.

Avantages :

  • Mode HDR
  • Capteur 24×36 plus performant en basse luminosité que le pack précédent

Inconvénient :

  • Matériel plus encombrant et lourd que le pack précédent

Pack professionnel

Recommandé pour les agents commerciaux expérimentés dans la prise de photos ou les photographes professionnels de biens immobiliers. Ce pack est plus cher et convient à ceux qui sont prêts à passer à s’investir un peu plus dans la photo immobilière.

Appareil photo : Canon EOS R5Prix : 4 325 € / Canon EOS R6Prix : 2199 €

Objectif : Canon R F 15-35 mm – Prix : 2351 €

Flash : Canon Speedlite 430EX III- RT – Prix : 289 €

Trépied : Manfrotto Compact Advanced Kit de Trépied + Rotule 3D 5 Sections – Prix : environ 108 €

Carte mémoire : une adaptée à l’appareil photo. 8Go ou 16 Go suffira.

Avantages :

  • Mode HDR
  • La taille du capteur couplée à la technologie hybride permet d’excellentes performances en basse luminosité ce qui est extrêmement confortable en photographe immobilière où on peut se retrouver fréquemment dans ces situations.
  • Pas si encombrant ou lourd pour les performances (appareils photos sans miroir)
  • Qualité des photos exceptionnelle

Inconvénient :

  • Principalement le prix !

Pour protéger tout ça, pensez à acheter un sac photo et éventuellement des filtres UV pour vos objectifs (pensez à prendre le bon diamètre).

https://unsplash.com/fr/photos/MP0bgaS_d1c

4-Réglages repères

J’aime parler de « réglages repères » : ce sont des bons point de départs pour les moins expérimentés, ils vous donnent une direction tel le phare dans la tempête. Mais il faudra très probablement ajuster en fonction de la situation !

Les bases :

  • Ajustez vos réglages en fonction de l’indicateur du posemètre, par défaut visez 0 (vous pouvez surexposer légèrement si vous photographiez en RAW et faîtes du développement).
  • Evitez de vous mettre en mode de prise de vue automatique, car les conditions de lumière peuvent être difficiles à comprendre pour votre appareil.
  • D’ailleurs, si vous avez de grands écarts de luminosité, mettez le mode de mesure en mode spot et visez les hautes lumières.
  • Préférez un mode semi-automatique comme priorité à l’ouverture ou priorité à la vitesse. Eventuellement manuel.
  • Et surtout utilisez un trépied si vous avez le temps ou dès que vous pouvez pour tuer le flou de bougé dans l’œuf.

Les bases de la photo

Si vous ne connaissez pas les rudiments de la photographie, je vous conseille ma formation gratuite sur les bases de la photo.

Réglages en extérieur (partant du principe qu’il fait beau)

  • Qualité d’image : RAW (de préférence et faîtes du développement sur Lightroom par exemple)
  • ISO : 100 (on essaie de rester au plus bas pour avoir le moins de bruit numérique, mais de nos jours on peut facilement monter à 800-1600 ISO sur APS-C et 1600 – 3200 ISO sur 24×36, je vous conseille de faire des tests), ne laissez jamais vos ISO en automatique préférez plutôt un limite de plage.
  • Ouverture : f/8-f/11 (pour maximiser la profondeur de champ et donc la zone de netteté acceptable).
  • Temps de pose : autour de 1/60 s au plus long à main levé pour éviter le flou de bougé, sur trépied vous pouvez allonger votre temps de pose, mais attention au flou de mouvement d’éléments extérieurs (nuages, herbes…)
  • Balance des blanc : auto (ce mode marche bien généralement, si vous faîtes du développement vous pourrez corriger au post-traitement)
  • Mode d’acquisition : normal, éventuellement le minuteur sur trépied si vous n’avez pas de télécommande à distance.
  • Mode de prise de vue : priorité à l’ouverture
  • Bracketing (pour le HDR) : 3 photos à -1 stop, 0 stop, et +1 stop
  • Mesure exposition : mesure spot si vous avez de grands écarts de luminosité, le plus large possible (évaluative / matricielle) si la luminosité est homogène.

Réglages en intérieur

  • Qualité d’image : RAW (de préférence et faîtes du développement sur Lightroom par exemple)
  • ISO : 100-400 (on essaie de rester au plus bas pour avoir le moins de bruit numérique, mais de nos jours on peut facilement monter à 800-1600 ISO sur APS-C et 1600 – 3200 ISO sur 24×36, je vous conseille de faire des tests), ne laissez jamais vos ISO en automatique préférez plutôt un limite de plage.
  • Ouverture : f/8-f/11 (pour maximiser la profondeur de champ et donc la zone de netteté acceptable), en intérieur il est possible cependant que vous soyez obligé d’ouvrir pour éviter de trop augmenter les ISO ou le temps de pose, essayez de ne pas ouvrir au-delà de f/4 – f/5.6
  • Temps de pose : autour de 1/60 s au plus long à main levé pour éviter le flou de bougé. Il est possible que vous soyez obligé d’allonger le temps de pose en intérieur par manque de lumière, sur trépied vous pouvez allonger votre temps de pose sans craindre de flou de mouvement (pas d’éléments en mouvement à l’intérieur) ni de flou de bougé.
  • Balance des blancs : auto (ce mode marche bien généralement, si vous faîtes du développement vous pourrez corriger au post-traitement)
  • Mode de prise de vue : normal, éventuellement le minuteur sur trépied si vous n’avez pas de télécommande à distance.
  • Bracketing (pour le HDR) : 3 photos à -1 stop, 0 stop, et +1 stop
  • Mesure exposition : mesure spot si vous avez de grands écarts de luminosité, le plus large possible (évaluative / matricielle) si la luminosité est homogène.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/canape-en-cuir-marron-avec-oreillers-rouges-pres-de-windows-2029665/

5-Un mot sur la retouche et le développement

Une fois que vous avez pris vos photos et que vous les avez téléchargées sur votre ordinateur vous aurez peut-être l’envie d’améliorer un peu vos photos. Pour ça vous avez des sites gratuits comme PicMonkey, Picasa, FotoFlexer, iPiccy…

Pour des possibilités plus étendues et une démarche (et un résultat) plus professionnel, je vous conseille de développer vos photos sur un logiciel de développement dédié comme Adobe Lightroom.

Quand on fait du post-traitement, vous devez suivre une règle d’or : N’ABUSEZ PAS ! C’est une règle qu’il est bon de suivre de manière générale, mais elle est vraiment obligatoire pour la photographie immobilière.

« Mais pourquoi ?« 

Comme pour les objectifs dont on a parlé plus avant, il ne doit pas y avoir trop d’écart entre vos photos et la réalité. Ça ne sert à rien d’attirer des gens si c’est pour qu’ils partent à peine le pied posé sur le pas de la porte ou PIRE, qu’ils fassent toute la visite par politesse et qu’ils ne donnent de nouvelles.

Les gens ne doivent pas être déçus par la réalité. Des retouches ou du développement trop poussés JOUEENT CONTRE VOUS ! Alors allez-y avec parcimonie.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-architecture-luxe-salon-8082330/

6-Choisissez l’angle le plus intéressant

Maximisez vos angles de prise de vue est crucial, surtout dans les petits espaces comme les salles de bain.

L’éclairage et le cadre changent en fonction de l’endroit où vous vous trouvez, alors prenez des photos depuis des coins et des hauteurs différents.

Faîte le tour des pièces. Devant, derrière. Pointez l’appareil photo légèrement vers le haut et ensuite pointez le légèrement vers le bas.

Si vous n’êtes pas sûr de vous continuez à shooter. On ne peut jamais prendre trop de photos (surtout en numérique).

Vous pouvez aussi essayer de vous mettre à genoux et de prendre des photos. Cet angle offre généralement une photographie plus complémentaire et plus attrayante.

Si vous photographiez depuis votre point de vue : vous ne prendrez pas une photo de la pièce à un angle optimal. En prenant une photo à une hauteur plus basse, vous créez l’illusion qu’il y a plus d’espace dans la pièce.

Vous obtenez un meilleur rapport sol/plafond, ce qui crée un sentiment d’équilibre.

https://unsplash.com/fr/photos/kIFrzburqBo

7-Et à l’extérieur ? Pareil

Essayez aussi plusieurs angles. Plusieurs perspectives. Par exemple, vous pouvez vous placer de l’autre côté de la rue ou au coin de la rue pour photographier l’extérieur.

Vous pouvez aussi prendre des photos :

  • aériennes avec un drone
  • depuis un toit voisin
  • depuis le toit de votre résidence
  • depuis ou un balcon du dernier étage qui regarde vers le bas

Des angles et des perspectives différents rendent les photos plus convaincantes et donnent à l’observateur un aperçu de ce qui se passe autour de votre communauté.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-en-bois-blanc-et-gris-pres-de-champ-d-herbe-et-d-arbres-280222/

8-Ne pas oublier le sol

Ça peut paraître évident et pourtant parfois on l’oublie ! Il est conseillé, dans la mesure du possible, d’essayer d’inclure le sol.

Les pièces sans sol créent souvent une sensation déstabilisante dû au flottement procuré.

https://unsplash.com/fr/photos/KBXbzM78zPM

9-Raconter une histoire

Votre photo doit raconter une histoire. Si vous saisissez l’essence de la pièce dans son ensemble, n’ayez pas peur de zoomer et de vous concentrer sur les petits détails.

Vous pouvez créer des sortes de petites vignettes pour chaque pièce, on doit pouvoir imaginer ce que l’on va faire dans la pièce.

Et pour ça la meilleure façon de le faire est de mettre en scène votre espace avec les outils et les accessoires appropriés. :

  • tables basses
  • les tables de chevet
  • les commodes
  • chariots de bar

Si un acheteur trouve votre annonce en ligne, les photos doivent vous servir à convaincre ! Les photos doivent donc créer une histoire convaincante de votre maison ou appartement.

https://unsplash.com/fr/photos/RP29Wz6mIOA

10-Ordre des photos sur le site

Une fois que vous avez pris vos photos et que vous les avez téléchargées sur votre annonce, il est essentiel de veiller à ce qu’elles soient conservées dans un bon ordre. Dans l’ordre dans lequel vous progressez dans le bien afin de pouvoir comprendre comment sont agencées les différentes pièces.

Cela sert aussi à raconter l’histoire de votre bien (voir point précédent). Cela donnera une sensation de confort au visiteur et lui permettra de déjà se projeter dans la visite.

En première photo vous pouvez mettre une photo d’extérieur du bien. Mais le mieux est de mettre la meilleure photo en premier, la plus sexy possible, celle qui attire le plus le clique.

L’ordre doit être le suivant :

  1. l’extérieur (façade ou résidence ou immeuble et environs)
  2. l’entrée
  3. la cuisine
  4. la salle à manger
  5. le salon
  6. la salle de bain
  7. et enfin les chambres supplémentaires.

Toute personne qui trouve votre maison en ligne doit avoir l’impression de se promener dans la maison comme elle le ferait lors d’une visite libre ou si elle y habitait.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photo-de-cuisine-3623785/

11-Éclairage

Utilisez la lumière naturelle chaque fois que c’est possible. Vous devrez cependant vous tenir à l’écart d’une fenêtre trop lumineuse qui peut entraîner des problèmes d’exposition et de balance des blancs. Un autre conseil est de ne pas placer la fenêtre sur le côté.

Si la lumière est trop forte à l’intérieur, tirez les rideaux ou les stores. Ne photographiez jamais face à la lumière car une lumière vive en arrière-plan est supérieure à l’éclairage intérieur et cela compliquera l’exposition et vous perdrez des détails.

Vous pouvez photographier vos pièces à différents moments de la journée pour déterminer quel est le meilleur éclairage.

  • Généralement, les pièces situées à l’est doivent être prises le matin.
  • Les pièces situées à l’ouest : l’après-midi.
  • Les chambres exposées au nord et au sud doivent être prises au moment où elles sont les plus lumineuses.

De manière générale on préfère faire des photos par journées ensoleillées. Une journée nuageuse va avoir quelques inconvénients :

  • on assimile le mauvais avec des choses négatives et tristes (PAS TOP) ;
  • les conditions d’éclairages sont moins bonnes en intérieur (on préfère la lumière naturelle) ;
  • si ça tourne en pluie… On oublie les photos d’extérieur !

Si de la pluie est prévue, essayez de reporter la séance photo, si possible, jusqu’à ce que le soleil se remette à briller. Quand je dis grand soleil, cela ne veut pas dire à midi. Si vous êtes en intérieur ça peut être ok mais vos fenêtres seront très lumineuses !

Une journée ensoleillée est idéale pour photographier une maison, mais ne laissez pas les reflets délaver la pièce et gâcher votre cliché. La lumière du soleil qui pénètre directement dans un espace peut perturber l’éclairage d’une pièce, surtout si elle est peinte d’une couleur foncée, ce qui la fait paraître plus sombre qu’elle ne l’est.

Tenez compte de l’angle du soleil lorsque vous prenez vos photos, et jugez par vous-même quel type de lumière mettra le mieux en valeur l’espace. Si il y a des rideaux blanc, cela peut aider à diffuser la lumière.

Mais ce que je conseille, pour une lumière plus douce, c’est de photographier en partie : à l’aube ou au crépuscule, lorsque le soleil est sur le point de se lever ou de se coucher si vous le pouvez. Un coucher de soleil peut faire une magnifique photo d’intérieur.

Si un flash est nécessaire la nuit ou un jour plus sombre, utilisez un flash à tête réglable et orientez-le vers le plafond pour faire rebondir la lumière de là afin de créer une lumière plus diffuse. Encore mieux, équipez le d’un diffuseur !

Vous pouvez aussi tenter quelques prises de vues nocturnes si vos éclairages sont intéressants (tous de la même couleur notamment).

https://unsplash.com/fr/photos/8xAn1QJU7gk

12-Quand le temps peut jouer en votre faveur

Comme évoqué juste au-dessus on évite les temps dégueulasses. Mais si cela survient et que vous ne pouvez pas l’éviter utilisez-le à votre avantage !

« Comment ?« 

Réfléchissez bien.

Le temps couvert offre en fait une excellent lumière naturelle pour les photos (en extérieur notamment, pour les détails : notamment les fleurs). Comparé au soleil au zénith qui peut provoquer un éclairage trop fort et créer des ombres, ce que vous voulez éviter pour ce type de photo.

Par ailleurs : où les gens veulent-ils être lorsque le temps est loin d’être idéal ? À la maison. DEVANT UNE BONNE GROSSE RACLETTE ! Si vous prenez des photos à l’intérieur, c’est l’occasion idéale d’allumer un feu dans la cheminée et de créer un environnement chaud et confortable. Aussi appelée par les influenceurs déco « ambiance cocooning » ou un truc du genre.

Dernière remarque : après la pluie, les couleurs des plantes sont plus vives, donc en profiter pour prendre quelques photos du jardin !

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-en-bois-brun-en-face-de-la-piscine-sous-le-ciel-bleu-32870/

13-Conseil pour les prises de vue à la piscine

Faites arroser la terrasse autour de la piscine avec de l’eau pour lui donner un bel éclat, surtout pour les prises de vue au coucher du soleil. Veillez à ce que le mobilier du salon ou de la piscine soit rangé et propre !

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/building-jardin-maison-pelouse-8288954/

14-Trouvez votre point d’attention

Pour les photos immobilières on cherche généralement à avoir un maximum de netteté acceptable de manière à bien TOUT VOIR. Mais ça ne vous empêche pas de composer un peu et d’avoir un sujet.

Alors… Quel est votre sujet ?

  • Est-ce la façon dont la pièce est aménagée ? (Histoire)
  • Est-ce la cheminée ou le Matisse encadré au-dessus du grand canapé turquoise ?
  • Le chat qui fait sa crotte sur le canapé ? (Bon ça moyen).

Une fois que vous aurez trouvé où porter votre intérêt, vous devrez éliminer les accessoires et le désordre qui en détournent l’attention.

https://unsplash.com/fr/photos/25Gx85b0r94

15-Pas trop d’accessoires

Il faut trouver un bon équilibre entre :

  • Une pièce rangée
  • Une pièce vivante (pas trop vide)
  • Une pièce avec un sujet / qui raconte un histoire

Plus facile à écrire qu’à faire. Mais un bon point de départ est de sélectionner ses accessoires. Un peu, pas trop.

Par exemple (attention il y a un intrus) :

  • Quelques coussins sur le canapé
  • un chandelier sur la table
  • Quelques photos dans des cadres argentés sur un piano
  • Une corde autour d’une poutre (l’intru)

Tout ça peut ajouter juste assez de détails pour raconter votre histoire…sans détourner l’attention du sujet.

https://unsplash.com/fr/s/photos/real-estate-outdoor

16-Désencombrez

Même les intérieurs les plus soignés doivent être désencombrés et rationalisés pour une bonne photographie. Regardez tout autour de vous ce qui distrait l’œil.

Pour un bureau à domicile :

  • Veillez à retirer les cordons, les téléphones et le matériel en trop.
  • Les fournitures d’écriture doivent être enlevées ou stockées et exposées au minimum.
  • Retirez les corbeilles à papier, les figurines et tout ce qui semble distraire l’attention.
  • La zone du bureau doit être propre et sans encombrement.
  • Des objets tels qu’un petit vase de tulipes ou un cadre, peuvent améliorer la qualité de la photo.

Pour une cuisine :

  • Enlevez les gros et encombrants gadgets électriques (sauf si très bonne marque)
  • Disposez de grands bols de fruits frais pour ajouter de la couleur et une sensation de vie.
  • Assurez-vous que tous les comptoirs et les armoires sont aussi propres que possible.

D’ailleurs, si vous devez photographier du linge de maison : veillez à ce qu’il soit nettoyé et, si possible, repassé.

Pours une chambre à coucher :

  • Assurez-vous que le lit est bien fait.
  • Les oreillers sont bien rembourrés et parfaitement alignés.
  • Veillez à ce que les cadres de photos soient droits ! (quelque chose de tordu peut attirer facilement l’attention !)
  • Enlevez tout le désordre de votre table de nuit et remplacez-la par un petit vase à bourgeons et un livre.

Bref, comme vous l’aurez remarqué que lorsque vous photographiez des intérieurs, moins c’est MIEUX !

Pour finir, pour les biens déjà meublés, voilà ce que vous pouvez faire :

  • Enlevez les objets encombrants comme les papiers, les vêtements ou tout autre objet inutile pour la photo. Essayez de donner à la propriété l’aspect d’une maison d’exposition.
  • Essayez de réduire le nombre d’objets personnels et religieux visibles comme les photos de famille, les jouets d’enfants, les poubelles et les aimants sur le réfrigérateur.
  • Redressez les meubles (bien collé contre le mur) et le linge de maison (bien plié). Des lignes épurées peuvent faire des merveilles pour une pièce.
  • Déplacez les meubles pour mieux encadrer une image ou la faire paraître plus grande.
  • Ouvrez tous les store, les portes et allumez la lumière. Vous voulez que les pièces soient aussi lumineuses que possible pour pouvoir obtenir les meilleures photos.
  • Faites le lit, enlevez les cordons et les fils et cachez les appareils de comptoir avant de photographier votre propriété. Et même si cela semble évident, fermez le couvercle des toilettes !

Je vous mets à la fin de l’article une checklist récapitulative !

https://unsplash.com/fr/photos/CGZbE-Pa1S8

17-Stockage du bordel

Vous avez donc enlevé tout un tas d’objets en trop de votre maison ou appartement. Vous avez nettoyé tous les comptoirs et toutes les tables basses. Et vous avez enlevé les chariots de douche et autres accessoires de la douche.

Bref vous avez tout bien fait et désencombré comme vu juste avant. Mais où allez-vous mettre tout cela pendant que vous prenez vos photos ?

La bonne nouvelle, c’est que la solution à ce problème est simple. On ne photographie jamais le garage ou la buanderie. Ce sont donc les endroits idéaux pour ranger tout ce que vous avez momentanément expulsé des pièces clés de votre propriété. Ou éventuellement chez une connaissance… ou dans vos voitures…

https://unsplash.com/fr/photos/SYAQaGbo4sk

18-Sélectionnez votre espace

Bon. Je conseille de faire cette technique que sur 1 ou 2 photos. De manière exceptionnelle, car ce qu’on cherche généralement c’est à capturer l’ensemble d’une pièce. Demandez-vous :

  • Qu’est-ce que vous essayez de saisir ?
  • Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre espace ?

Vous pouvez vous promener dans la pièce et la photographier sous le plus grand nombre d’angles possible. Prenez autant de photos que possible. Plus vous prenez de photos, plus vous avez de chances de trouver une photo vraiment intéressante (plus que le « classique » grande angle, positionnez mi-hauteur).

Parfois, une photographie est plus puissante lorsqu’une partie de la pièce est laissée de côté. Faites un zoom avant et un zoom arrière. Vous serez étonné de constater à quel point votre espace sera différent selon les points de vue.

En choisissant votre espace, essayez de capturer l’émotion que vous essayez de créer. Vous vendez une maison ? Êtes-vous un designer qui essaie de mettre en valeur votre meilleur travail ?

Trouvez l’espace et l’angle qui permettront le mieux de capturer votre message. Mais n’en abusez pas, ne faîtes pas ça pour toutes les photos et les pièces.

Je conseille 1 ou 2 photos comme ça, toujours avec une photo « classique » de cette même pièce.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/table-et-chaises-en-bois-marron-3623770/

19-Inspirez-vous des meilleurs !

Réfléchissez…

Qui présente des chambres, des cuisines et des jardins sympa ?

  • Les entreprises de literies ;
  • les entreprises d’ameublement ;
  • les cuisinistes ;
  • les décorateurs d’intérieurs ;
  • ou encore les photos dans des articles (comme celui que vous lisez)

Procurez-vous des magazines ! Ou flânez dans des magasin (je ne suis pas sûr qu’on est le droit de prendre des photos) ! Bref, regardez comment les professionnels s’y prennent.

Comme dans tout domaine, les professionnels ont certains goûts et styles. Plus vous regarderez de photos, plus vous saurez ce qui vous plaît.

Prenez ces connaissances avec vous et commencez à photographier comme un professionnel. Comme pour toute chose, la pratique vous rendra meilleure.

Au début, vous n’aurez peut-être pas beaucoup de photos préférées, mais plus vous vous lancerez et prendrez des photos, mieux vous vous porterez et plus vous serez satisfait de votre résultat. On ne peut jamais prendre trop de photos !

https://unsplash.com/fr/photos/tDVvS8eOMig

20-Prise de vue

Une fois que vous avez, aménagé les pièces et choisi les angles pour vos prises de vue, il est temps de prendre vos photos. Les photographes professionnels ont tous des plans fixes en tête qu’ils utilisent et connaissent les angles qui fonctionneront. Ils ont acquis cela grâce à des années d’expérience (si vous en avez les moyens : faîtes appel à un professionnel !).

Par défaut pour la photographie d’intérieur on essaie capturer toute la pièce en une seule photo. Et de la présenter de manière réaliste et aussi attrayante.

Voici quelques conseils pour obtenir les meilleures photos en intérieur d’une propriété :

  • En vous tenant dans un coin de la pièce, de manière à pouvoir capturer les trois autres, vous obtiendrez la perspective la plus large possible. Si vous photographiez un mur plat droit devant vous, la pièce paraîtra plus petite qu’elle ne l’est réellement.
  • Utilisez des hauteurs différentes selon la pièce. Il est préférable de choisir la hauteur sur laquelle vous allez photographier une pièce en fonction de son contenu. Dans les cuisines, il est préférable de photographier à hauteur de poitrine en raison des armoires et des plans de travail (j’y reviens juste après).
  • Montrez les beaux équipements. Si une salle de bains ou une cuisine est dotée de beaux équipements, assurez-vous qu’ils soient visibles sur vos photos. Une poignée de porte ornée dans une chambre ajoute une touche agréable et met en valeur le caractère unique d’une propriété. Il en va de même pour les escaliers élégants et les fenêtres, c’est une question de préférence personnelle.
  • Ouvrez toutes les portes. Ouvrez toujours les portes d’une maison pour créer une impression d’agrandissement et montrer le flux de la propriété. Ouvrir des portes qui donnent sur un espace de vie extérieur donnera une impression d’espace. L’ouverture des portes crée de la profondeur.
  • Pour minimiser l’effet distorsion : évitez de mettre un élément au bord du cadre. C’est difficilement possible, alors vous pouvez aussi redresser les lignes au post-traitement ou recadrer en rognant les bords (c’est là que la distorsion est la plus visible).

L’objectif principal est de conserver des images nettes, réalistes et sans trop de distorsion visible.

https://unsplash.com/fr/photos/rk_t-yyJak0

21-Choisir la bonne hauteur

Dans le salon et la salle familiale, l’appareil photo est placé généralement entre 90 cm et 120 cm. Si la fourchette est si grande, c’est parce que la hauteur des meubles varie beaucoup. La hauteur optimale de l’appareil photo dépend de votre espace et de la façon dont vous l’avez installé. Vous devez faire preuve de discernement afin de tirer le meilleur parti possible de la pièce.

Si vous vendez le bien non meublé ne vous concentre pas trop sur les meubles. Des éléments comme les moulures de couronnement et les encastrements doivent avoir la priorité sur les objets personnels.

Dans les chambres à coucher, où la surface principale de la photo est le lit, la hauteur de l’appareil photo est de 40 à 50 cm au-dessus de la hauteur du lit. Plus le lit est bas, plus l’appareil photo est bas.

Dans les cuisines ou les salles de bains, la caméra se trouve à une hauteur de 40 cm à 50 cm au-dessus du comptoir (la surface principale), un autre bon repère visuel pour ajuster la hauteur dans ces pièces est qu’on ne doit pas voir le fond d’un évier, d’un lavabo ou d’une baignoire en général.

Une bonne règle générale à suivre est de vouloir capturer plus de sol que de plafond. Les sols sont souvent à motifs et intéressants, surtout si vous avez des carreaux décoratifs ou du bois dur. Lever ou abaisser l’appareil photo (ainsi que la largeur de la prise de vue) permet de contrôler la proportion de plafond et de sol représentée dans l’image.

La fourchette de 90 cm à 120 cm vous donne un bon repère général pour avoir la bonne proportion de plafond et de plancher.

https://unsplash.com/fr/photos/pyJgggne0W4

22-Prendre des photos de la cuisine

La cuisine est une pièce importante, c’est une pièces principale. Apportez-y donc le plus grand soin. Voici quelques conseils :

  • Ne prenez pas votre photo trop basse sinon la vue sur le plan de travail, l’évier et la cuisinière sera bloquée.
  • En remontant un peu l’appareil, vous perdez une partie du sol mais vous verrez l’évier (pas le fond) et tout l’espace que le plan de travail offre.
  • Faites attention en utilisant un objectif grand angle à cause de toutes les lignes verticales qui peuvent être déformées.
  • Ne prenez pas de trop haut non plus sinon vous aurez l’impression que les armoires supérieures semblent se refermer sur vous alors que les armoires inférieures s’ouvrent.
  • L’objectif grand angle doit être bien centré. Et pas plus large que 12 mm.
  • Pensez à ce que la pièce soit bien lumineuse : utilisez un flash si besoin, allumez toutes les lumières (si elles sont blanches, de la même puissance et de la même couleur c’est le top).
  • Bien sûr il faut qu’elle soit bien propre sans traces de calcaire par exemple.
https://unsplash.com/fr/photos/e4HlK1TPG9A

23-Faire la liste de qui doit être photographié

Que vous soyez le photographe ou non : faîtes une liste. Et si votre photographe n’en a pas, donnez-en lui une ! Voici ce qu’il est recommandé de photographier :

  • 4-5 photos d’extérieur (jardin, cours, bâtiment, résidence, immeuble, environ) ;
  • 2 ou 3 photos scéniques/panoramiques (grannnnndes photos, avec du contexte) :
  • 3-4 photos créatives (espace sélectionné, photo de détails, ne partez pas dans l’artistique non plus) ;
  • 8-10 photos d’intérieur (chambres, salle de bains, cuisine, salon, placards, patios).

Remarque

On ne photographie normalement jamais le garage ni la buanderie ni le couloir (d’autant que c’est très difficile à bien rendre) à moins que ces pièces disposent d’une plus value exceptionnelle.

Pensez à prendre toutes les commodités :

  • équipement (mettez en évidence tout ce qui rend votre propriété unique et lui ajoute de la valeur) ;
  • appareils électroménagers (lave-vaisselle, laveuse/sécheuse) ;
  • toute technologie de refroidissement ;
  • planchers de bois, etc.

Ou encore en fonction des cas (notamment les résidences) :

  • salle de jeux ;
  • bureau ;
  • gymnase ;
  • piscine ;
  • foyers ;
  • barbecue.
https://unsplash.com/fr/photos/Qt4r-70J9N0

24-Pensez au point de RDV

Disposez d’un point de contact pour rencontrer le photographe ou votre client (surtout en immeuble ou en résidence) pour éviter de perdre du temps et commencer au plus vite.

Soyez en communication constante avec votre photographe ou client avant, pendant et après la séance de photos. Ne laissez pas les questions que vous vous posez rester sans réponse.

D’ailleurs créez une Dropbox ou un Google Drive pour stocker tous les documents contenant des instructions et les photos, afin que vous et votre photographe puissiez vous les partager facilement.

https://unsplash.com/fr/photos/ZyaIBrLApiM

25-N’essayez pas d’être « excentrique »

Même si je l’ai déjà dit, j’insiste. Vous prenez des photos pour vendre votre maison ou votre appartement. Pas pour vous inscrire au concours du « Photographe artistique de l’année », ça, ça sera une prochaine fois (promis).

Prenez des photos directement ne faites pas de la plongée, contre plongée ou les clichés abstraits, le but est d’avoir une perspective réaliste. Les photos doivent être conformes et ressembler le plus possible à votre bien.

Et s’il vous plaît, ne modifiez pas vos photos au point de changer les couleurs des pièces : ce n’est ni le moment ni l’endroit.

https://unsplash.com/fr/photos/Yyl95d32dAM

26-Soulignez les particularités

Si votre maison présente des caractéristiques particulières, celles-ci pourraient constituer un véritable argument de vente pour les acheteurs potentiels. En prenant par exemple une photo spéciale :

  • d’un vitrail ;
  • d’une cheminée originale ;
  • ou même d’un sol original.

Vous distinguez votre maison des autres et attirez les acheteurs. Vous pouvez mettre en valeur les détails qui font la beauté de votre maison.

https://unsplash.com/fr/photos/SkRGMIbmhzA

27-Soyez cohérent

Lorsque vous regardez une sélection de photos, elle a tendance à être plus belle dans son ensemble lorsque l’orientation reste la même. Choisissez donc soit le paysage soit le portrait lorsque vous prenez vos photos.

L’orientation paysage est généralement la plus adaptée pour la photo immobilière, les pièces sont généralement plus large que hautes. Laissez l’orientation portrait pour… les portraits.

Éventuellement vous pouvez le garder le portrait pour une photo créative ou de détail ou qui souligne une particularité (particularité mise en valeur grâce à l’orientation portrait).

Mais si vous avez un mélange orientation portrait / paysage ça va donner une impression désordonnée et non sérieuse ce qui peut repousser vos potentiels acheteurs.

https://unsplash.com/fr/photos/5S7nHq7cmL8

28-Communiquer par les photos

Le but de vos photos c’est de communiquer tout ce que vous voulez faire savoir à votre prospect sans qu’il n’ait à lire le texte. Parlez avec vos images !

Par exemple, vous avez des appareils Bosch de pointe dans vos cuisines ? Faites-le apparaître clairement sur vos photos si c’est un argument de vente.

Avez-vous de grands balcons ou des terrasses extérieures ? Montrez un patio parfaitement mis en scène comme une représentation visuelle de la façon dont votre résident peut utiliser ce vaste espace.

Vous ne vous contentez pas de montrer votre bien. Communiquez tous vos messages importants par l’image.

https://unsplash.com/fr/photos/rYZkQdz2t9o

29-Montrez de vraies personnes qui font de vraies choses

Ce conseil est plus approprié dans un cadre professionnel, dans le cas d’une résidence de vacances ou un hôtel. Si c’est pour un appartement ou une maison, n’en n’abusez pas, ne le faîte que sur une ou deux photo MAXIMUM (voire pas du tout).

Si vous avez un cours de tennis ou une piscine par exemple, il peut être sympa de faire une petite mise en scène avec des humanoïdes. Pour les professionnels… Les futurs résidents veulent pouvoir se projeter !

Bien sûr, vous pouvez aller chercher des photos sur des banques d’images, mais les prospects peuvent considéreront ces images comme non authentiques, et il y a une chance de tomber sur cette même image sur un autre site.

Vous pouvez aussi montrer de vraies personnes en action, par exemple quelqu’un qui saute dans la piscine ou qui cuisine. Les photos d’action sont un excellent moyen de raconter une histoire avec vos clichés. Envisagez de recruter quelques-uns de vos résidents pour la séance photo.

https://unsplash.com/fr/photos/HAZxfmBYpfo

30-La couleur et la règle des 60-30-10

Ajoutez quelques touches de couleur dans vos pièces. Assurez-vous que le photographe capte l’audace et l’éclat de n’importe quelle couleur par exemple, des oreillers colorés dans le salon ou des œuvres d’art autour de la propriété.

Vous pouvez aussi les saturer un peu en post-traitement. Évitez tout de même d’abuser du développement ou de la retouche : il faut mettre en valeur sans mentir, sinon les visiteurs seront déçus.

Pour vous aider, il existe aussi la règle du 60-30-10. Cette règle indique que 60% de la couleur provient des murs, 30% provient des meubles, des étagères, des rideaux, des tapis, etc., et 10% provient des accessoires (tableaux, coussins, lampes et autres accessoires décoratifs).

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ilot-de-cuisine-en-bois-marron-et-blanc-280232/

31-Alignez vos images sur le style de votre bien

Ce conseil s’adresse plutôt aux biens les plus haut de gamme. Déterminez le style de votre bien. Est-ce que votre bien est plutôt : moderne, luxueux, amusant, branché, urbain ?

Oui vous avez bien lu : votre appartement ou maison a son propre style ou sa propre personnalité. Veillez à ce que cela se reflète dans vos images, restez quand même léger.

Par exemple, si vous aimez vous amuser et être sociable, vos images peuvent être plus lumineuses et plus colorées. Si vous êtes plus moderne ou luxueux, vous aurez peut-être un éclairage plus discret et des tons plus sombres (sans en abuser).

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/ilot-de-cuisine-en-bois-marron-et-blanc-280232/

32-Rechercher des cadres

C’est un effet de composition qui « fonctionne bien ». C’est-à-dire que l’œil humain apprécie naturellement les cadres, cela ajoute un peu d’intérêt et de profondeur aux photos. (Voir mon article sur le framing).

Demandez à votre photographe de créer l’impression d’une photo encadrée en utilisant des cadres « naturels» :

  • les portes ;
  • les fenêtres ;
  • les poutres ;
  • LES COLONNES (si vous êtes dans un temple).

Vous pouvez prendre par exemple une pièce depuis l’extérieur, en vous mettant devant la porte (qui créera le cadre). Si vous avez une cuisine américaine, vous pouvez prendre votre salon depuis la cuisine, en vous servant du cadre qu’il offre. Faîtes ça sur une ou deux photos, car rappelez-vous on essaie d’avoir par consensus l’ensemble de la pièce bien visible.

https://unsplash.com/fr/photos/KtOid0FLjqU

33-Utilisez les reflets en votre faveur

Lorsque vous photographiez des biens, évitez de prendre le photographe, vos animaux, ou des spectateurs non voulus dans le reflet des fenêtres ou des miroirs. Par exemple, vous pouvez peut-être capturer :

  • un magnifique coucher de soleil ;
  • une vue dans le reflet d’une fenêtre (plage, ville animée ou banlieue sereine).

Le reflet peut en fait donner au futur résident un aperçu de l’emplacement de votre communauté et son environnement. C’est une bonne idée de prendre des photos du quartier environnant de toute façon. Mais en faire certaines avec des reflets donnera une touche d’originalité.

https://unsplash.com/fr/photos/7e78wyHpr9E

34-Créer des patterns

L’œil est naturellement attiré par les motifs, les répétitions. Capturer donc des patterns si vous le pouvez, ce sont des motifs ou formes qui se répètent. Par exemple :

  • une rangée de chaises alignées dans la salle à manger ;
  • une rangée de vélos stationnée.

Pareil que les cadres, n’en abusez pas, cela peut servir si vous souhaitez faire une photo créative.

https://unsplash.com/fr/photos/pqs3tM2wiY0

35-Fichiers à avoir

Idéalement, il vous faut 2 dossiers avec 2 types de photos.

  • Dossier 1 : 300 dpi, photos haute résolution, généralement au format .jpg qui seront utilisées pour vos documents imprimés
  • Dossier 2 : 72 dpi, photos prêtes pour le web, généralement au format .jpg qui seront utilisées pour tous les projets web.
https://unsplash.com/fr/photos/4RzMYZ0lx-0

36-Utilisez les grilles comme guide

Pour les plus novices cette astuce peut vous aider. En photographie il existe « la règle des tiers », le principe c’est de diviser en 3 parts égales la photo de manière verticale et horizontale. Chaque croisement (il y en a 4) est un point de force. Sur ces points de force, positionnez ce que vous voulez mettre en avant.

Grille de la règle des tiers

Ainsi, l’élément de la pièce en question se trouve à un tiers du cadre (plutôt qu’au centre), ce qui donne souvent une image plus intéressante et plus agréable à regarder.

D’ailleurs vous pouvez aussi trouver cette option sur les smartphones dans les paramètres. Activez-le pour obtenir la meilleure composition et travailler l’équilibre de de vos photos.

Ces lignes peuvent vous aider à améliorer l’équilibre et la perspective de la photo.

https://unsplash.com/fr/photos/qly35FEQwA4

37-Eteignez les lumières

« Il va faire tout noir » (Je n’aime pas ce film).

Il est fort probable que les lampes à l’intérieur de la propriété aient une couleur orangée. Donc le plus simple est de les éteindre et d’ouvrir les fenêtres.

Vous pouvez les laisser allumées si le rendu reste homogène, vous pourrez facilement équilibrer la balance des blancs au post-traitement (ou à la prise de vue éventuellement, si vous ne photographiez pas en RAW). On peut aussi laisser la lumière allumée si la pièce à plus de charme la nuit, mais généralement on photographie en journée avec la lumière du jour.

Essayez avec et sans.

S’il n’y a pas de lumière et aucune ou peu de fenêtre : oui dans ce cas allumez ! Vous n’avez pas vraiment le choix à moins d’avoir un flash.

Mais si vous êtes sur un cas où vous avez une ou des fenêtres éclairantes suffisamment : inutile de rajouter des lumières orangeâtre à moins que vous soyez à l’aise avec le post-traitement.

https://unsplash.com/fr/photos/uuApNXxgcRM

38-Photographier en RAW

Si vous connaissez un peu le développement sous Lightroom il vous sera utile de photographier en RAW. Notamment pour corriger les écart de luminosité, la balance des blancs, la distorsion des lignes, renforcer (un peu) les couleurs, etc.

https://unsplash.com/fr/photos/AwOG1tC5buE

39-Appliquez-vous !

Et notamment pensez à bien cadrer, le plus droit possible à la prise de vue pour éviter d’avoir à corriger l’horizon au post-traitement ce qui signifie aussi rogner des parties de la photo, et donc perdre des morceaux de votre photo.

Or, ce qu’on veut en photographie immobilière c’est avoir un maximum de la pièce sur la photo, on essaie d’avoir au maximum un « effet grand-angle » avec des pièces ouvertes et spacieuses.

Si on doit recouper derrière : ça gâche tout.

https://unsplash.com/fr/photos/qly35FEQwA4

40- La pelouse

La plupart d’entre nous ne se donnent pas la peine de désherber chaque fois que nous tondons le gazon. En effet, cela doit souvent être fait à la main et ça prend beaucoup (trop) de temps.

Mais si vous avez l’intention de prendre des photos de biens immobiliers, il est temps de vous retrousser les manches et de vous mettre au travail. Ou payer quelqu’un pour qu’il le fasse à votre place ?

Les pelouses pleines de mauvaises herbes peuvent paraître belles à l’œil nu et naturelles. Mais lorsqu’elles sont prises à travers un objectif ça ne rend pas très bien ! Veillez donc à ce que l’herbe soit tondue et désherbée, et que les buissons soit taillés : rien qui dépasse !

Conseil

Pour que votre pelouse soit au top de sa forme le jour de la séance photo, fertilisez et arrosez-la pendant au moins une semaine avant la séance photo.

https://unsplash.com/fr/photos/dAAk8Aqd_-I

41-Quelles sont les couleurs qui conviennent le mieux aux photos immobilières ?

Si vous êtes un grand fan des teintes vives et que votre intérieur ressemble à un feu d’artifice , il est temps de sortir le pinceau ou d’engager une équipe pour repeindre la maison.

Les couleurs exotiques (rose, violet…) ou très vives ne rendront pas aussi bien que des couleurs neutres et claire qui sont plus passe-partout. Les couleurs sombres peuvent aussi aller, mais le mieux c’est de rester sur du neutre pour qu’un maximum de personne puisse se projeter facilement.

De manière générale, les teintes plus claires semblent donnent l’impression que la pièce est plus grande. Si vous avez besoin d’une teinte claire et neutre, optez pour un blanc cassé toujours aussi populaire, comme « Silky White » de Behr.

Si vous voulez absolument mettre des couleurs, optez pour le jaune mais pas sur les murs. Essayez de jeter des coussins jaunes sur le canapé, un bol de citrons ou un bouquet de fleurs jaunes (attention à l’entretien lors des visites). Le jaune est une couleur vive, chaude et accueillante qui peut donner le sentiment d’être chez soi.

https://unsplash.com/fr/photos/rT0zaQn2r5o

42-Montrer les liens entre les pièces

Vos photos doivent montrer les relations entre les pièces et les grands éléments de la maison. Par exemple, une photo montrant un îlot ou un comptoir de séparation et la pièce située au-delà donne au locataire/acheteur potentiel une meilleure idée de l’aspect réel de l’espace de vie.

Faites le tour de la pièce et identifiez les meilleurs points de vue. Il s’agit souvent de coins de la pièce. En photographiant les coins de la pièce, vous pourrez faire en sorte que l’espace semble aussi grand que possible et aider le spectateur à mieux estimer la taille de la pièce. Cela fonctionne particulièrement bien pour les petites pièces. Vous pouvez également obtenir cet effet en photographiant depuis l’entrée de la porte. Veillez simplement à ce que trois murs soient dans le cadre.

Montrez les transitions d’une zone à l’autre dans un cadre : de la cuisine au salon ou de la chambre à coucher à la salle de bain, etc. De telles photos sont plus attrayantes et permettent d’illustrer les liens entre les pièces. Prenez des photos sous différentes perspectives pour montrer la véritable portée des pièces.

https://unsplash.com/fr/photos/6TY_WrJTwSI

43- Les photos clefs

Il est important de se rappeler que les maisons sont divisées en 6 à 12 zones. Les zones principales de toute maison à photographier sont :

  • l’extérieur avant ;
  • l’extérieur arrière ;
  • la cuisine ;
  • la salle de séjour ;
  • la salle à manger ;
  • la salle média (qui sera en général la salle de séjour avec la TV) ;
  • la plus grande salle de bain (s’il y en a plusieurs) ;
  • la chambre principale (si vous avez beaucoup de choses à montrer, sinon mettez toutes les chambres) ;
  • le patio ;
  • le balcon ;
  • l’espace piscine (ou spa) et/ou le jardin.
https://unsplash.com/fr/photos/OI3BVhWoli0

44-Lignes verticales

Toutes vos lignes verticales doivent être… verticales. Ce sont les bords et les coins des murs, des cadres de portes et des fenêtres qui ont des lignes verticales au bord. Et ces bords doivent être vraiment verticaux.

Pour cela, il faut que votre appareil photo soit parfaitement horizontal. Pour minimiser la distorsion, tenez votre caméra bien droite. Si vous visez légèrement vers le haut ou vers le bas, vous obtiendrez des verticales convergentes.

Il existe des exceptions à cette règle.

  • Par exemple, lorsque vous photographiez une cage d’escalier ou une pièce située à un niveau supérieur, vous devez incliner l’appareil photo vers le haut ou vers le bas.
  • De même, vous pouvez constater que vous n’avez pas d’autre choix que de diriger votre appareil photo vers le haut lorsque vous photographiez l’extérieur du bien.

N’oubliez pas que les pièces peuvent avoir un aspect différent selon le niveau auquel vous photographiez, donc variez la hauteur lorsque vous prenez des photos.

Par exemple, si vos objets se trouvent du sol au plafond, il peut être judicieux de prendre des photos à hauteur de poitrine, mais si les objets sont plus bas, prenez-les sous la hanche !

L’essentiel est de remplir l’image avec le contenu de la pièce, et non avec un espace négatif.

Éviter de composer quelque chose de grand au premier plan qui empêchera l’œil de circuler dans la pièce.

https://unsplash.com/fr/photos/R-w5Q-4Mqm0

45-Gérer les fenêtres

Comme les fenêtres jouent un rôle important dans le processus de décision de l’acheteur, vous souhaitez les inclure dans les prises de vue.

Mais lorsque vous les prenez directement en photo c’est le drame, vous obtenez une photo surexposée qui ressemble à un gros nuage de lumière, et tous les éléments de la pièce forment des silhouettes.

Pour ça 3 solutions :

  • Prenez une photo depuis un coin pour montrer la fenêtre et la façon dont elle éclaire la pièce (mais pas de face).
  • Faîres du HDR.
  • Compenser manuellement l’exposition (mais si l’écart de lumière est trop important ça n’empêchera pas d’avoir une grosse zone très blanche)
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/pouf-rond-capitonne-gris-2343465/

46-Se renseigner sur les exclusions

Parfois, les propriétaires ne veulent pas que l’ensemble de la propriété soit inclus dans un shooting, cela peut être dû au fait que certaines parties sont moins attrayantes que d’autres. Ce qui peut être particulièrement vrai pour les propriétés louées.

En tant que photographe, il est toujours préférable de demander au propriétaire, ou à son agent, s’il y a des meubles ou des parties de la propriété qui devraient être exclus de la séance photo. Cela créera un climat de confiance et facilitera la prise de vue, tout en permettant de gagner du temps.

Conseil

Il est bon de prévoir un peu plus de temps pour les propriétés louées, car elles ne sont généralement pas présentées sous leur meilleur jour et prennent donc plus de temps à photographier.

https://unsplash.com/fr/photos/21iVbLB8aYM

47-Pas de courant ?

Vous êtes-vous rendu dans une propriété en fin de journée et l’électricité est coupée ? Ça va le faire ! Les prises de vue prendront simplement un peu plus de temps que d’habitude.

Il va falloir sortir votre flash ! (Ou vos flashs !)

Dans les salles de bain, il est préférable d’utiliser le flash pour faire la mise au point sur le sujet principal (mettez sur un bouton différent du déclencheur), puis passer en mode de mise au point manuelle.

Puis éteignez complètement le flash pour prendre la séquence HDR. Il est bien de prendre quelques photos au flash par sécurité, juste au cas où le HDR ne serait pas concluant.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-bungalow-beige-259588/

48-Photographiez un jour venteux

Veillez à ce que votre flash ne soit monté sur votre appareil QUE lorsque c’est nécessaire. Et de ne pas l’avoir si c’est inutile, cela permet de réduire la résistance au vent sur les images en extérieur.

Utiliser le trépied à une hauteur légèrement inférieure permet également d’assurer la stabilité de l’appareil dans des conditions venteuses.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/hotel-construction-mur-maison-584399/

49-Ouvrez toutes les portes coulissantes

Ouvrez toujours toutes les portes coulissantes d’une maison pour créer une impression de grandeur. Cela permet de mieux représenter l’espace de vie intérieur/extérieur, qui est toujours un élément clé d’une propriété.

Le fait d’avoir des portes ouvertes crée toujours de la profondeur dans les plans et ouvre davantage une pièce.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/baignoire-en-ceramique-blanche-pres-de-la-baignoire-en-ceramique-blanche-3288104/

50-Apportez des pinces à linge

Cela peut sembler bizarre, mais les pinces à linge sont le meilleur ami du photographe immobilier !

Elles pourront vous servir à fixer quelques stores qui peuvent bouger au à cause du vent, surtout si vous avez des portes menant vers l’extérieure ouvertes.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/escalier-en-bois-brun-avec-lustre-en-laiton-3288103/

51-Assurez-vous que tous les meubles et les coussins soient bien droits

Cela peut être difficile avec les cuisines et les salons, car il y a souvent beaucoup de meubles dans ces pièces. Les principaux éléments à centrer et à redresser sont :

  • les tabourets de cuisine ;
  • les coussins des canapés ;
  • les livres ;
  • les chaises de salle à manger et d’extérieur.

Conseil

Profitez-en pour mettre en scène tous les espaces extérieurs avec une bouteille de vin, des verres et une table.

Ceci est particulièrement important dans les zones comme les chambres, la cuisine, la salle à manger et aussi les zones de vue du balcon. Prévoyez des serviettes de toilette fraîchement coordonnées. Un double pliage soigné est préférable, utilisez des couleurs assorties pour un résultat plus attrayant.

Pour une touche professionnelle, tournez tous les robinets vers le centre (ou même vers le côté) pour qu’ils soient tous assortis : lavabos, douches et baignoires. Il en va de même pour la cuisine et les espaces extérieurs.

C’est toujours une bonne idée de dresser une table avec vos meilleurs couverts et peut-être une pièce maîtresse : comme une bougie, des fleurs ou une corbeille à pain.

Les assiettes blanches ont le meilleur effet sur les photos. Les fleurs et les fruits bien présentés sont toujours les bienvenus dans la cuisine, la salle à manger et le salon.

L’ESSENTIEL

Pas le temps ? 

Téléchargez les checklists de l’article à emporter partout avec vous !

52-Préparation du logement

Pour ceux qui aiment les checklist vous allez être servi. Je vais mettre ici l’ensemble des tâches à faire pour préparer votre logement avant la séance photo.

Général

  • Tout redresser (meubles, coussins etc)
  • Tout ouvrir : portes, portes coulissantes, fenêtres (bon dans certaines petites pièces ce n’est pas forcément pertinent)
  • Avoir la checklist de ce qu’il y a à photographier + exclusion
  • Si vous avez des ventilateurs de plafond : n’oubliez pas de les nettoyer !
  • Penser au point de RDV
  • S’inspirer des meilleurs (magazines, sites, magasins etc)
  • Ne mettez pas trop d’accessoires
  • Désencombrez et ranger
  • Tout stocker au garage ou buanderie (pas pris en photo)
  • Les couleurs : si vos couleurs sont trop vives et si vous le pouvez repeigner en neutre

L’avant (si maison)

La façade est la première chose que quelqu’un verra lorsqu’il viendra visiter votre propriété, il est donc essentiel de la mettre en valeur.

Checklist :

  • Tondre le gazon et couper ce qui dépasse. Veillez à fertiliser la pelouse et à l’arroser pendant au moins une semaine avant la séance photo
  • Coupez toutes les plantes qui sont envahies par la végétation ou qui obstruent la vue de votre maison depuis la rue
  • Recouvrez le sol de votre jardin avec un paillis de qualité tel que le théier ou le cyprès, qui embellira votre sol sentira bon
  • Placez toutes les poubelles dans un endroit caché ou dans le jardin ou le garage.
  • Nettoyer sous pression le béton, les murs et les allées afin qu’ils soient nickels et exempts de toute moisissure ou décoloration.
  • Assurez-vous que tous les objets tels que les jouets, les vélos, les tuyaux, les voitures soient retirés de la cour avant et de l’allée.

Salle de séjour

Les zones de vie sont des photos importantes, car c’est là que nous capturons le « style de vie » de la maison.

C’est sur la base de ces photos que les acheteurs décideront de la valeur de la maison et s’ils la visiteront ou non.

Checklist

  • Enlevez tout le désordre des armoires de télévision, des étagères, des tables de salle à manger, des tables basses et des canapés. Quelques accessoires de décoration tels que des bols, des vases, des récipients, des bougies, des livres, etc peuvent rester !
  • Assurez-vous que toutes les surfaces sont nettoyées et exemptes de poussière
  • Nettoyez tous vos objets en tissu tels que les coussins, les rideaux et les canapés
  • Nettoyer toutes les fenêtres, à l’intérieur comme à l’extérieur
  • Passez l’aspirateur et la serpillière sur tous les sols, y compris sous les meubles, car il se peut que vous deviez déplacer certaines choses pour obtenir une meilleure vue de la pièce
  • Retirez les photos personnelles des meubles. Les photos sur le mur : enlevez-les si possible sinon recouvrez-les avec d’autres photos si nécessaire

La cuisine

La cuisine doit paraître grandes, spacieuse, propre et lumineuse !

Checklist

  • Débarrasser tous les plans de travail des appareils, ustensiles de cuisine, blocs de couteaux, planches à découper, etc.
  • Nettoyez la table de cuisson, le four, les ventilateurs d’extraction et le micro-ondes pour les débarrasser de toutes traces de graisse
  • Retirez de l’évier toute la vaisselle, les supports à vaisselle, les produits de nettoyage, etc. et nettoyez-les avec un nettoyant à base de crème pour éliminer tout contaminant
  • Essuyer tous les plans de travail, armoires, dosserets
  • Retirez tous les articles de l’avant du réfrigérateur, y compris les aimants, le papier, etc.
  • Enlever les poubelles, les tapis de sol et tout ce qui se trouve sur le sol
  • Des fleurs fraîches et un bol de fruits sont toujours très appréciés pour ajouter une couleur contrastée à la cuisine

Salle de bain

Les salles de bain peuvent avoir un aspect étonnant et craquant si elles sont bien présentées.

Comme la cuisine elle doit paraître lumineuse et PROPRE !

De nombreuses personnes regardent attentivement la salle de bains.

Checklist

  • Assurez-vous que tous les miroirs et les parois de douche sont propres, vraiment propres ! Les miroirs peuvent refléter les plus petites traces et les parois de douche doivent être propres, sinon elles ont un aspect trouble, ce qui ne peut pas être corrigé lors du montage
  • Retirez ou rangez tous les articles de toilette, brosses à dents, boites de mouchoirs en papier, appareils personnels tels que sèche-cheveux, rasoirs électriques et pèse-personnes
  • Assurez-vous d’avoir des serviettes assorties, pliées proprement sur des porte-serviettes ou roulées et placées sur des étagères
  • Retirez tous les chariots de douche, les shampoings et les produits de nettoyage des douches et des baignoires
  • Retirez les paniers à linge et mettez-les soit dans la buanderie, soit hors de vue
  • Retirez tous les produits de nettoyage des toilettes et les rouleaux de papier toilette de rechange si vos toilettes se trouvent dans la salle de bains

Chambres

Les chambres à coucher sont une autre pièce que les acheteurs regarderont avec intérêt.

concentrez-vous sur 2 ou 3 chambres au maximum, elles ne seront probablement pas toutes photographiées.

Checklist

  • Rangez tous vos vêtements dans votre robe de soirée et si vous avez une robe de chambre, veillez à ce qu’elle soit propre et rangée.
  • Débarrasser les tables de chevet, sauf les lampes
  • Nettoyez les ventilateurs de plafond et retirez les ventilateurs sur pied et les chauffages autonomes
  • Assurez-vous que votre lit est fait avec votre meilleur linge et ajoutez même des oreillers supplémentaires pour lui donner un aspect plus luxueux. Le linge doit être repassé s’il est froissé
  • Les chambres des enfants doivent être libres de tout désordre, y compris des jouets et des affiches murales. Certains jouets sont acceptables, à condition qu’ils soient bien placés
  • Essayez d’éloigner les meubles des portes, en particulier les grandes commodes, car cela ne nous permettra pas de donner à la pièce une apparence aussi spacieuse que possible
  • Veillez à ce que tout ce qui est stocké sous le lit ne soit pas visible, en le déplaçant ou en ajoutant une cantonnière au lit

Espaces de divertissement

Les espaces de divertissement sont un autre domaine « lifestyle » qui attirera les acheteurs dans votre propertu et doivent donc être préparés au maximum de leur potentiel.

Checklist

  • Nettoyer sous pression toute zone de béton pour éliminer toute moisissure ou décoloration
  • Laver la terrasse avec un produit de nettoyage pour terasse et le huiler à nouveau si nécessaire
  • Nettoyer tout le mobilier d’extérieur
  • Essuyer les balustrades
  • Nettoyer les éventuels ventilateurs et éclairages extérieurs
  • Retirez votre couvercle de barbecue et assurez-vous que le barbecue est propre à l’extérieur
  • Enlever les bols et les lits des animaux de compagnie

Jardin et cour

Le jardin et les cours sont des endroit facile pour ajouter de la valeur à votre maison sans dépenser beaucoup d’argent.

Checklist

  • Retirez tous les jouets, vélos, jouets pour chiens, etc.
  • Ranger tous les outils, tondeuses, etc. dans l’abri de jardin ou les ranger dans le garage
  • Veillez à bien entretenir la pelouse et à en couper tous les bords. Si vous avez le temps, fertilisez la pelouse et arrosez pendant une semaine avant la pousse pour en améliorer l’aspect
  • Désherbez tous les jardins et rangez les plantes qui doivent être taillées. Un paillis de qualité comme le théier ou le chypre améliorera l’apparence et sentira bon.
  • Veillez à ce que les piscines soient propres et exemptes de feuilles. Retirez les nettoyeurs de piscine et les jouets de piscine
  • Nettoyer les chemins ou les pressions si nécessaire
  • Assurez-vous qu’aucun vêtement n’est suspendu à la corde à linge et, si possible, pliez-la ou retirez-la

Lumières

Le dernier domaine est celui de l’éclairage.

C’est très important non seulement pour les photographies, mais aussi lors de la visite du bien par les acheteurs.

Il est également très important si vous avez a prévu une séance de photos à la tombée de la nuit.

Checklist

  • Assurez-vous que toutes les lumières internes fonctionnent et changez les ampoules si nécessaire. Si vous devez changer les ampoules, assurez-vous de choisir une ampoule de rechange ayant la même température de couleur que vos ampoules existantes, c’est vraiment important du point de vue de la photographie.
  • Assurez-vous que toutes les lampes de chevet et les lampadaires fonctionnent, idéalement avec une ampoule de couleur chaude (3000 k)
  • Si possible, les espaces tels que le salon et la cuisine ET LA SALLE DE BAINdoivent être équipés d’ampoules blanches et froides (4000-5000k)
  • Assurez-vous que toutes les ampoules ont la puissance maximale disponible pour chaque luminaire. Cela signifie qu’il faut placer les ampoules les plus brillantes de manière à créer le maximum de lumière possible
  • Vérifiez tous les éclairages extérieurs et les lumières du jardin si vous êtes prévu pour un tournage au crépuscule, y compris les lumières de la piscine.

L’ESSENTIEL

Pas le temps ? 

Téléchargez les checklists de l’article à emporter partout avec vous !

53-Checklist prise de vue

Vu que j’ai mis pas mal de trucs, je vous mets aussi la checklist de l’ensemble des conseils pour la prise de vue en photo immobilière.

  • Bien préparer son matériel (objectif 12 mm max) + trépied !
  • Pas trop de retouche ou d’exagération des couleurs / exposition
  • Testez les angles
  • Pensez à prendre à la bonne hauteur entre 90 cm et 120 cm du sol
  • Pensez à bien inclure le sol
  • Attention à la cuisine : on doit voir le plan de travail
  • Raconter une histoire
  • Mettre les photos dans le bon ordre
  • Maîtrisez la lumière + HDR pour les scènes compliquées
  • Si mauvais temps : reporter ou ambiance chaleureuse + prendre en photo le jardin après la pluie
  • Trouver un point d’attention
  • Sélectionner l’espace (sur certaines photos, sinon de manière général on essaie de capturer un maximum)
  • Conserver des lignes le plus vertical possible : objectif à 12 mm max + centrer l’objectif + pas de premier-plan.
  • Mettez-vous dans un coin !
  • La cuisine et la salle de bain toujours très bien éclairées !
  • Ne pas être TROP original (on n’est pas dans de la photo artistique)
  • Quelques photos de détails sur la particularité qui font le charme du bien
  • Prendre en paysage (1 photo de portrait max)
  • Communiquer les arguments de vente par image
  • Mettre en scène des personnes (pour les résidences ou hôtels, pour les biens de particulier : limiter)
  • Mettre des touches de couleurs
  • Si possible : donner un style à son bien et essayer de le retranscrire en photo
  • Recherchez les cadres
  • Utiliser les reflets
  • Créer des patterns
  • Pensez aux 2 types de fichiers (300dpi et 72dpi)
  • Si vous débutez : utilisez la grille de votre appareil ou smartphone
  • Ne pas allumer les lumières si les couleurs sont différentes, ou moches, ou inégales
  • Prendre en RAW si on fait du développement / retouche / HDR
  • Cadrer le mieux possible et le plus droit possible pour éviter de recadrer après
  • Si un jour venteux : ne pas mettre le flash quand pas besoin
  • Se renseigner sur les points à exclure s’il y en a
  • Essayer de montrer les liens entre les pièces
  • Si vous n’avez pas l’habitude, ayez la checklist des pièces clef à prendre
  • Pour gérer les fenêtres : faîtes du HDR ou mettez-vous dans un coin
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photo-du-salon-3209045/

Conclusion

Bon c’est la fin de cet énorme article ! Êtes-vous arrivé jusque là ? Si oui, félicitation !

Je vous le dis direct : vous ne penserez pas à tout et ne ferez pas tout ! Et c’est normal ! (Et de toute façon on ne peut pas tout faire)

Servez-vous de cet article comme d’une ressource à laquelle vous référer. Piochez dedans quelques éléments qui vous intéressent. Aidez-vous des checklist en fin d’article que vous pouvez télécharger.

Moi je vous laisse ici à vos photos immobilières et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube !

  • Bonjour et merci beaucoup pour cet incroyable article.
    Je fais du post traitement sur photoshop, recommandez vous de cliquer sur « enregistrer pour le web » ? Quelle doit être le poids final du fichier afin de le mettre sur le web ? Merci

    • Bonjour,

      Oui le mieux est de cliquer sur « enregistrer pour le web » en effet, c’est le plus adapté pour la publication en ligne.

      Vous pouvez sélectionner tout en haut le paramètre prédéfini « JPEG supérieur », qui sélectionnera automatiquement : JPEG / Qualité élevée / Qualité 60. Pour les dimensions en pixels, en général pour le web on vise 600 x 600 pixels, si il y a une fonction de zoom sur le site, on vise 800 x 800 pixels.

      Pour le poids du fichier on vise en général quelques Ko (moins de 50 Ko, voire autour de 35 Ko), mais ça dépend du nombre de photos sur la page et du débit internet dont dispose les visiteurs de votre site. Pour les site web il existe une fonction de « Lazy load », qui permet de charger les photos quand elles apparaissent sur l’écran de l’utilisateur, et non de toutes les télécharger d’un coup quand on arrive sur la page, ce qui évite les lenteurs d’apparition de photo.

      Personnellement, après l’export Photoshop, je passe les photos que je publie sur mon site sur un compresseur en ligne comme https://www.iloveimg.com/fr/compresser-image/compresser-jpg, qui permet de gratter encore du poids sans perdre en qualité.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    LE (VRAI) GUIDE POUR

    BIEN DÉMARRER EN PHOTO

    PLUS DE 50 PAGES D’EXPLICATIONS SYNTHÉTIQUES

    EXPOSITION - PRISE DE VUE - LUMIÈRE - CRÉATIVITÉ  MATÉRIEL - COMPOSITION - DÉVELOPPEMENT

    En vous inscrivant à cette newsletter, vous consentez à ce que PhotoManiac, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d'accès, de rectification, d'opposition ou d'effacement consultez notre politique de confidentialité.

    >
    Shares