fbpx

19 juin 2022

Plus de 47 types de photographie à explorer

Par Gaëtan Berthouly

19 juin 2022


Aujourd’hui, c’est un article inspiration qui semble se profiler. Rien de bien technique, juste des idées.

On peut diviser la photographie en différents types ou styles photographique. Et quand on se demande « quels sont les différents types de photos qui existent ? » on pense assez facilement :

  • à la photo de paysage,
  • à la photo de portrait,
  • à la photo de rue,
  • à la macrophoto

Mais il existe des DIZAINES de styles photographiques différents ! Si vous souhaitez changer de type de photo et explorer de nouveaux univers parallèle : vous allez être servi !

Allez en avant Guingamp !

Version vidéo ici :

1-La photographie 3D

Une photographie standard, imprimée ou sur un écran est bidimensionnelle. Nous ne pouvons détecter visuellement que la hauteur et la largeur. Il n’y a pas de profondeur.

La photographie 3D introduit de la profondeur dans l’image. Pour créer une photo 3D on utilise deux photos du même sujet. L’une est décalée par rapport à l’autre. Les deux photos sont ensuite fusionnées pour créer une photo en trois dimensions.

Nous regardons toujours une photo plate en soi. Mais l’effet des deux photos décalées fait croire à notre cerveau qu’il y a de la profondeur.

https://www.flickr.com/photos/dabiri/

2-La photographie abstraite

Quand on voit une photo abstraite on ne se dit pas instantanément « c’est une montagne » ou « c’est une personne ».

Soit on ne reconnait rien du tout, et on ne voit que des couleurs, des formes, des silhouettes, des textures, des ombres et des lumières.

Soit, on peut mettre quelques secondes avant de comprendre ce qui est photographié.

C’est un moyen d’exprimer des idées, des pensées, un sentiment, une sensation ou une impression à travers les différents éléments d’une photo, sans chercher à créer une photo traditionnelle ou réaliste.

Les photos abstraites sont créés en isolant un objet particulier ou une scène naturelle d’une manière qui élimine les détails contextuels , soit en cadrant la prise de vue de manière créative, soit en modifiant l’image par la suite. Ou encore en utilisant des équipements ou des matériaux spécifiques.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/bulles-blanches-et-bleues-1312488/

3-La photographie minimaliste

Issue du mouvement artistique minimaliste des années 1950, la photographie minimaliste encourage la simplicité.

La photographie minimaliste capture des scènes naturelles ou des décors avec des éléments et des sujets minimaux. Ces éléments photographiques peuvent inclure la couleur, la texture, les lignes, les motifs et les formes.

Ces photos souvent prises au lever du soleil, tôt le matin ou dans l’obscurité de la nuit, lorsque peu de gens sont présents.

Les images dégagent une impression de stérilité ou de vide, mettant en évidence la netteté et la simplicité de l’utilisation d’éléments limités dans la composition de la photo.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/fenetre-en-bois-blanc-1557183/

4-La photographie de voyage

Ce genre, qui remonte aux années 1850, a été rendu incroyablement populaire par des publications de voyage comme National Geographic.

La prise de photo d’un lieu, qui met en évidence les aspects culturels, l’ambiance d’un lieu, historiques, touristiques ou emblématiques de la région donnée. Certaines personnes font de la photographie de voyage une profession, les autres (comme nous) prenons des photos de nos vacances pour le plaisir.

La photo de voyage comprend le portrait, les paysages, la photographie de rue, la photographie de nuit, la photographie d’architecture et éventuellement la photographie en noir et blanc..

Les clichés peuvent être utilisées à des fins éditoriales ou commerciales.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/trois-hommes-debout-pres-de-cascades-2387873/

5-La photographie d’aventure

La photographie d’aventure consiste à photographier des activités de plein air (sports extrêmes, kayak, ‘escalade, la spéléologie, parachutisme)… ou des paysages époustouflants avec des voyageurs aventureux.
Les appareils photo d’action et à 360 degrés sont les plus adaptés à ce genre.
La photo d’aventure est souvent un réel défi technique à la prise de vue à cause :

  • du transport de l’équipement dans des lieux éloignés et accidentés,
  • l’accessibilité difficile à des lieux particuliers,
  • des conditions météorologiques changeantes.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/personne-sur-l-embarcation-pres-de-la-cascade-1761282/

6-La photographie de nature / naturalisme

La photographie de la nature ne se limite pas à la prise de vue d’arbres et de plantes, mais inclut plutôt tout aspect naturel extérieur, y compris les collines, les plans d’eau, la faune, les paysages naturels et même le ciel. La macrophotographie est souvent incluse dans la catégorie de la photographie de nature.

Il existe des centaines de sujets de photographie de nature, et autant de combinaison d’équipement et de réglages.

Normalement, le photographe naturaliste respecte son environnement : il ne le détruit pas. Le fait d’interrompre, de mettre en scène ou de causer du tort à des animaux dans le but de réaliser une photographie est contraire à l’éthique. En bref, le photographe naturaliste pense à la nature avant la photographie.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/cascade-incroyable-avec-un-feuillage-luxuriant-sur-les-rochers-4534200/

7-La macrophotographie

La macrophotographie vous permet de photographier des objets minuscules. Bien souvent des insectes et de minuscules plantes. Ces photos donnent à ces créatures minuscules et souvent invisibles une échelle plus grande que nature.

Pour cela, on utilise des objectifs ou du matériel photographique spécialisés. Une véritable image macro résulte de l’agrandissement d’un sujet d’au moins 1:1. Des tubes d’extension peuvent également être utilisés pour allonger les objectifs afin de réaliser des prises de vue rapprochées. Je vous explique ici comment commencer la macro à moindre frais.

D’autres images macro peuvent inclure des gros plans d’aliments, des objets quotidiens tels que des tissus ou des plumes, de jouets, des bijoux et d’autres motifs et textures abstraits.

La macrophotographie ouvre aussi la porte à de nombreuse photographies créatives :

Je vous donne aussi toute une liste d’idée ici.

En macro on a 3 grandes difficulté :

  1. Une profondeur de champ trop faible (donc la mise au point est difficile et le sujet est peu net)
  2. Une lumière insuffisante.
  3. Un sujet qui bouge.

Ce n’est donc pas un style de photo simple à maîtriser, alors je vous conseille d’aller lire mon guide complet à ce sujet ici.

La photomicrographie, qui utilise un microscope numérique pour capturer des images, est réalisée lorsque le rapport de reproduction de la photo est supérieur à 10:1.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/papillon-noir-et-blanc-sur-fleur-rouge-53957/

8-La photographie animalière

La photographie d’animaux de compagnie

La photographie d’animaux de compagnie est une autre forme de portrait, mais à la place des humains, vous photographiez les animaux de compagnie.

Il s’agit d’un genre spécialisé, car vous devez être capable de gérer le comportement des animaux. Vous devez également être prêt à photographier tout type d’animaux : rat, cochon, chats, oiseaux, lapins, hamsters et même les poissons ou chevaux.

En fonction du type d’animal, les friandises, les accessoires et autres peuvent s’avérer utiles pour faire poser l’animal. Il est possible de réaliser des photos spontanées de plusieurs animaux se poursuivant les uns les autres sur une plage ou dans un parc, ainsi que des photos posées plus formelles d’animaux dans leur environnement domestique, peut-être sur leur fauteuil préféré ou avec leurs jouets ou humains préférés.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/la-photographie-en-gros-plan-d-adultes-a-poil-court-tan-et-chien-blanc-dormant-sur-du-textile-gris-pendant-la-journee-731022/

La photographie d’animaux sauvages

Ce genre vous expose à la beauté absolue de la nature et à la façon dont les animaux interagissent dans leur écosystème.

La photographie de la vie sauvage consiste à documenter les animaux dans leur habitat naturel. Un équipement spécialisé comme trépieds, des déclencheurs, des super téléobjectifs, des grands angles ou des macro-objectifs sont généralement utilisés pour la photographie animalière.

Les photographes animaliers doivent généralement avoir une certaine expérience pour réaliser de superbes clichés d’animaux sauvages. La patience, un bon équipement et des lieux de prise de vue sûrs sont autant d’éléments importants pour tenter de capturer des animaux dans la nature.

Il faut parfois des jours d’attente pour obtenir la photo parfaite d’un animal sauvage. Le type d’animal à photographier détermine également le degré de préparation et le type d’équipement requis.

Parfois, des pièges photographiques sont installés dans l’environnement pendant une période prolongée, prenant des photos en utilisant la détection de mouvement afin que les animaux ne soient pas effrayés et que leurs comportements naturels ne soient pas perturbés par des photographes à l’affût.

Ces clichés sont souvent utilisés dans les éditoriaux de publications telles que National Geographic.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/gros-plan-de-la-photographie-de-hibou-1543417/

La photographie d’oiseaux

La photographie d’oiseaux est l’un des types de photographie les plus anciens et les plus populaires, pratiqué à la fois par des amateurs et des professionnels.

La photographie d’oiseaux exige une patience et une habileté extrêmes de la part des photographes, car ces créatures à plumes sont extrêmement volatiles dans leurs positions et leurs poses.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/gros-plan-de-paon-326900/

9-La photographie publicitaire

Certaines entreprises sont spécialisées dans la vente et la production de photographies publicitaires. Ces photos peuvent être utilisées dans des magazines, des journaux, des affiches, des panneaux d’affichage, des livres, sur internet et aussi des catalogues de produits.

En général, ce type de photo est plus axé pour communiquer largement sur une marque ou un service que sur des produits particuliers (qui est un autre genre photographique).

10-La photographie commerciale

La photographie commerciale est un genre professionnel dans lequel un photographe est engagé par une entreprise pour prendre des photos pour vendre un service, promouvoir un produit ou créer une collection unique de photos. Ces photographes sont souvent commissionnés ou payés à l’avance.

Les photos sont utilisée dans des supports marketing comme des brochures d’entreprise, des menus et des dépliants.

Les photos pour les services peuvent être mises en scène à l’aide de modèles ou de personnel. La photographie alimentaire, la photographie de mode et la photographie de produits font parfois partie de la photographie commerciale.

11-La photographie de produit (ou packshot)

La photographie de produits est l’un des types de photographie commerciale et publicitaire qui consiste à prendre des images de haute qualité de produits.

Vous pouvez trouver des photos de produits dans des catalogues et des brochures, ou sur les sites web. Les photos de produits sont très demandées dans commerce électronique : photos épurées de produit sur un fond blanc, knolling (les objets sont disposés de manière organisée et agréable à l’œil) ne sont que quelques-unes des tendances récentes de la photographie de produits.

La photographie de produits comprend les images de bijoux et de nourriture, pour n’en citer que quelques-unes.

12-La photographie de banques d’images

Les photographes soumettent et vendent un large éventail de styles de photos à des banques d’images. Le site permet ensuite à des utilisateurs de les acheter pour pouvoir les utiliser.

Les entreprises, les photographes et les blogueurs achètent ces images pour les utiliser sur leur propre site. C’est moins cher que de payer un photographe ou capturer soi-même les photos.

On peut y retrouver tout type de photos, tout ce qui est vendable en bref.

13-La photographie éditoriale

Les photographies éditoriales sont celles utilisées dans les sources d’information (journaux, magazines et médias en ligne) pour accompagner le texte, donner du contexte visuel supplémentaire à une histoire ou un projet.

Il peut s’agir de photos de mode, de sport et d’événements, généralement prises sur le vif.

Les photos éditoriales ne peuvent généralement pas être utilisées à des fins commerciales pour vendre un produit, à moins que le photographe n’obtienne les autorisations appropriées pour le modèle ou la propriété.

14-La photographie d’entreprise

La photographie d’entreprise est souvent utilisée dans des cadres professionnels ou sur le lieu de travail. Les photos peuvent varier d’un groupe d’employés en réunion à des ouvriers portant un casque sur un chantier de construction.

les images étant capturées pour soutenir la croissance et le développement d’une entreprise, généralement à des fins de marketing et de promotion L’objectif de ce genre d’images est d’aider à vendre les services professionnels d’une entreprise ou d’être utilisées pour la communication interne.

En capturant des images des propriétaires, de leurs produits, de leurs équipes ou de leurs services, la photographie d’entreprise permet aux sociétés de raconter une histoire sur leurs offres par le biais de photos.

La photographie de portrait, la photographie de produit, la photographie de style de vie, la photographie candide (de choses comme des ateliers ou des réunions), et parfois même la photographie d’architecture entrent dans cette catégorie, selon le secteur d’activité de l’entreprise.

Ces photos peuvent être utilisées comme matériel de marketing pour le site web d’une entreprise, des brochures et d’autres efforts promotionnels, ainsi que dans des éditoriaux traitant de la technologie.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photo-de-personnes-faisant-des-poignees-de-main-3183197/

15-La photographie de nature morte

La photographie de nature morte est à peu près la même chose que la peinture de nature morte, une forme d’art qui existe depuis des siècles.

La photographie de nature morte est un autre genre de photographie dans lequel des objets inanimés sont disposés de manière esthétiquement plaisante et photographiés pour un usage personnel, éditorial ou commercial.

Les natures mortes les plus populaires sont les aliments, les fleurs et les plantes, les bureaux ou les espaces de travail personnels, les articles ménagers tels que les plats, les vases et les assiettes disposés de manière créative ou artistique, etc.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photographie-de-mise-au-point-selective-de-fleur-en-grappe-blanche-dans-un-vase-en-verre-transparent-1005066/

16-La photographie aérienne

Ce sont des photos prises à (très) haute altitude. Les photos aériennes peuvent être prises par le photographe lui-même ou en fixant un appareil photo sur des véhicules aériens.

On peut prendre les photos depuis de gros appareils comme les avions, les planeurs, les hélicoptères ou même les montgolfières.

Ces photos utilisent bien souvent un angle en plongé créant des photos abstraites ou réalistes du paysage.

La photo par drone, fait aussi parti de la photo aérienne. Le photographe ne quitte jamais le sol. Un drone ou un robot à hélice est contrôlé à distance pour prendre de l’altitude et capturer des photos.

On peut aussi considérer la photographie par satellite comme de la photo aérienne. Je ne vous le cache pas : vous aurez du mal à pratique ce style !

Un satellite en orbite autour de la Terre pour prendre des clichés à très haute altitude de certaines régions de la planète ou d’autres objets célestes.

Ces photos sont utilisées pour les prévisions météorologiques, les secours et également à des fins militaires. Ou encore pour mener des enquêtes géographiques, pour capturer des images des résultats du réchauffement climatique et de l’observation de tout autre effet géologique.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photographie-aerienne-de-la-route-a-cote-de-la-foret-1064129/

17-La photographie de constructions humaines

La photographie d’architecture

La photographie d’architecture c’est prendre des clichés de bâtiments, mais aussi de structures diverses (comme des ponts), généralement uniquement depuis l’extérieur.

Bien qu’avec des structures plus grandes, photographier les intérieurs peut aussi faire parti de la photographie d’architecture complétant les prises de vue extérieures pour mieux illustrer un style architectural particulier ou être utilisées de manière autonome.

Les photos extérieures utilisent généralement la lumière du jour pour capturer le bâtiment ainsi que les éléments paysagers à proximité. Elles peuvent également être prises de nuit en utilisant l’éclairage ambiant des lampadaires, du paysage environnant ou du clair de lune.

Ces photographies peuvent être utilisées par les architectes pour promouvoir leurs conceptions et leur travail.

Le contrôle de la perspective est un aspect essentiel de ce créneau en raison de la taille de la plupart des bâtiments. Les appareils photo grand format d’autrefois, les objectifs à bascule et à décentrement et le post-traitement peuvent tous contribuer à l’obtention d’une excellente photo d’un grand bâtiment.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/lumineux-ville-ciel-ensoleille-6766628/

La photographie d’intérieur

Considérée comme un autre sous-ensemble de la photographie de nature morte, la photographie d’intérieur produit des images de scènes à l’intérieur d’une maison, d’un lieu de travail et de tout autre bâtiment ou structure abritée.

L’éclairage est sans doute l’aspect le plus difficile de ce genre de photographie. Les fenêtres, les lumières intérieures et les sources d’éclairage supplémentaires apportent un niveau de complexité important pour exposer correctement. Et lorsque la lumière extérieure filtre à travers les fenêtres du on obtient des conditions uniques qui changent tout au long de la journée .

Le photographe doit utiliser des réglages (haute valeur ISO, longue pose…), des éclairages (stroboscopes et flashs), des techniques (HDR) ou du matériel (boîtier à grand capteur) spécial pour compenser le manque de lumière ambiante. .

Ce style pourrait aussi faire parti du genre commerciales ou éditorialiste.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photographie-longue-exposition-interieur-batiment-dome-blanc-911758/

La photographie immobilière

Ce genre inclut la photographie d’intérieur : on prend des clichés de chaque pièce et espace intérieur. Mais ici le photographe prendra aussi des photos en extérieur. Le but est de représenter le bien à son avantage tout en restant réaliste.

Ces photos sont souvent réalisées pour des raisons commerciales (vendre ou louer) ou éditoriales (pour mettre en valeur un design).

Comme pour la photo d’intérieur exposer correctement peut se révéler être un réel défi !

Désencombrer les espaces, avoir pièces propres et fonctionnelles, et habitées, est également importante pour obtenir une photo finale de qualité.

Les mêmes principes s’appliquent aux espaces commerciaux comme les bureaux ou les devantures de magasins. Cependant, la fonctionnalité de l’espace pour différents usages doit transparaître dans les images.

J’ai réalisé un article très complet sur la photographie immobilière ici.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/maison-bungalow-beige-259588/

La photographie d’exploration urbaine

L’exploration urbaine ou photographie urbex se déroule autour et à l’intérieur de sites et de bâtiments abandonnés. Il s’agit d’un style urbain d’archéologie photographique.

Ce genre intègre la photographie d’architecture, d’intérieur et d’extérieur (mais délabré). On peut aussi la lier à la photographie de voyage

Comme il s’agit généralement de bâtiments anciens, délabrés et à la structure douteuse, il est essentiel d’assurer sa sécurité.

Souvent, ces lieux obligent les photographes à pénétrer dans des propriétés privées, ce qui remet en question la légalité de ces prises de vue (et c’est aussi ce qui attire les foules). Il est fortement recommandé de faire des recherches avant de se lancer dans une séance de photographie urbex.

Il est nécessaire de disposer de divers équipements et techniques photographiques, en fonction du lieu exploré et de la lumière ambiante qui filtre à travers la structure abandonnée.

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/photo-de-batiment-abandonne-vide-2512258/

18-L’astrophotographie

Tout comme l’astronomie, l’astrophotographie peut être utilisée pour capturer des photos d’objets de l’espace profond tels que les étoiles, les planètes, les galaxies, les satellites, la voie lactée et les météores. Et même les trous noirs, si vous disposez d’un télescope suffisamment long.

Mais aussi des événements célestes comme les éclipses de lune ou de soleil ou des aurores boréales.

Donc bien souvent, ces photos sont réalisées en pleine nuit. Avec très peu de lumière. Des équipements et des techniques spécifiques sont indispensables pour capturer les détails. Ce qui rend ce style compliqué et assez onéreux.

Trépieds, télescopes, déclencheur à distance, (très) longue pose, appareils photo à grand capteur, objectif grand angle, matériel de suivi, et outils de post-traitement sont quelques-uns des éléments nécessaires à une bonne astrophotographie.

Les conditions météorologiques, ainsi que la détermination du moment et de l’endroit les plus propices à la prise de vue, contribueront aussi de jolies photos.

En astrophotographie on peut identifier quasiment autant de sous-genre que de sujets : voie lactée, traînées d’étoiles, aurores boréales, éclipses…

19-La photographie en noir et blanc

Les photographes travaillent uniquement en noir et blanc (sans couleur donc) et s’appuient sur les qualités tonales, l’exposition et le contraste pour donner du caractère à une photo.

C’est un format populaire pour les portraits, où la gamme de tons gris peut être utilisée pour mettre en valeur les caractéristiques du visage ou supprimer les distractions qui seraient autrement représentées en couleur. Mais c’est aussi utiliser pour les paysages, la photo de rue ou les photos abstraites.

On capture généralement la photo au format RAW, puis on la développe en noir et blanc en post-traitement.

J’ai écrit un article sur les portraits en noir et blanc ici.

20-La photographie monochrome

Souvent confondue avec la photographie noir et blanc, la monochromie désigne les photographies qui présentent des variations d’une seule couleur.

Ainsi, une photo noir et blanc peut être classée comme monochrome, puisqu’elle utilise les variations d’une seule couleur, mais une photo monochrome peut être créée avec des variations de n’importe quelle autre couleur du spectre.

21-La photographie argentique

Les passionnés et les amateurs du charme et de l’esthétique de la pellicule utilisent toujours cette technique photographique originale pour créer des photos étonnantes en utilisant des réglages entièrement manuels sur des appareils analogiques. Ce type de photographie n’est pas aussi simple que la prise de vue à l’aide d’un appareil numérique, mais il offre aux photographes professionnels une occasion d’apprentissage plus approfondie en leur permettant de comprendre le fonctionnement de leur appareil et la façon dont la modification de certains paramètres modifie l’art de prendre une photo.

Jusqu’au début du 21e siècle, la photographie sur pellicule ou analogique était la principale forme de photographie alors qu’elle remontait à la fin des années 1800. La photo argentique et est le précurseur de la photographie numérique.

Les appareils photo utilisaient un rouleau de film en cellulose. Un appareil à pellicule exposait le film à la lumière pendant une fraction de seconde pour enregistrer la scène sur la cellule.

La pellicule couleur a été introduite pour les films familiaux en 1935 par le Kodachrome, et les pellicules de 35 mm ont été utilisées pour les appareils photo à partir de 1936. Le film couleur 35 mm utilise plusieurs couches et filtres pour capturer une image qui, une fois exposée ou développée, produit une photo couleur.

Le traitement des photos en noir et blanc était moins complexe et moins sensible à la température que celui des photos en couleur. Cependant, le traitement des photos en noir et blanc était moins disponible à l’échelle commerciale, ce qui a donné lieu à la conception d’un film noir et blanc (même si le traitement se faisait de la même manière que pour les films couleur standard).

22-La photographie au collodion humide

Si vous en avez assez de l’instantanéité du numérique et que vous voulez essayer quelque chose de plus lent : ce genre est fait pour vous.

Utilisé couramment au XIXe siècle, le procédé au collodion nécessite beaucoup de produits chimiques et d’expérimentation, mais les résultats peuvent être très gratifiants.

23-Les photographies d’art

Comme son nom l’indique, la photographie d’art est une forme d’art où les images répondent à un objectif artistique. Ici, la capture du sujet n’est pas le but premier. Elles ont un concept plus fort que la même image photographiée dans un style traditionnel.

La photographie représentative, qui cherche à capturer objectivement le sujet ou la scène tels qu’ils sont réellement est totalement opposée à la photographie d’art.

Les images d’art sont souvent exposées dans des galeries ou vendues à des collectionneurs ou à ceux qui ont les moyens de les exposer chez eux, comme une peinture.

La photographie d’art recoupe parfois d’autres genres photographiques, comme le photojournalisme, la photographie de mode, la photographie de nus, les portraits et les paysages naturels.

Ansel Adams est considéré comme un exemple de paysages d’art avec ses superbes photographies en noir et blanc prises dans les parcs nationaux.

24-La photographie d’humanoïdes

La photographie de portrait d’un sujet

Il s’agit de photographier un humanoïde en intérieur (éventuellement en studio) ou en extérieur. On s’intéresse à leurs expressions physiques et à leurs traits. Souvent le portrait se concentre sur la tête et la partie supérieure du torse. Mais des cadrages plus larges sont aussi possibles, ou plus serrés (photos de détails : mains, pieds …).

On utilise souvent un téléobjectif mais certains apprécient aussi l’utilisation d’un objectif grand angle.

L’objectif de ces photos varie énormément, de l’art à la photo d’identité. C’est pourquoi les photographes portraitistes sont toujours très demandés.

La photographie boudoir

C’est l’art de photographier des scènes intimes et sensuelle d’humanoïdes. Le plus souvent, les photos boudoirs sont prises dans une chambre à coucher ou dans un espace de vie. On reconnait aussi ce genre photographique par rapport aux vêtements portés (généralement peu de vêtement et de la lingerie fine) ou pas de vêtements.

D’ailleurs si vous cherchez des poses pour vos photos boudoirs : c’est ici.

La photographie de nu

Les photos de nu n’ont pas besoin d’être érotiques ou sexualisées. Elles peuvent être anatomiques, primales, brutes, émotives, mystérieuses, documentaires et très certainement artistiques.

La photographie spontanée, candide ou naturelle

Dans le cas de la photographie candide, le sujet n’est pas conscient de l’appareil photo.

Sa philosophie est la suivante : la plupart des photographies de personnes sont souvent posées, le photographe dirigeant la prise de vue et les modèles. Ici, l’idée est de supprimer l’aspect posé, les sujets sont pris en mouvement, spontanément ou par surprise.

On capture une personne dans son état « naturel ». De cette façon, les gens ne forcent pas un sourire ou ne changent pas leur comportement. Les scènes, réactions et expressions faciales des personnes sont authentiques.

Cela ne signifie pas nécessairement que les sujets ne sont pas conscients que des photos sont prises !

La photographie secrète est considérée comme un sous-ensemble de la photographie candide et se produit lorsque les sujets ignorent totalement que leur photo est prise.

La photographie candide a tendance à utiliser du petit matériel, souvent discret, afin de ne pas déranger ou distraire les sujets lors de la prise de vue. Le flash n’est pas utilisé non plus pour la même raison.

La photographie de rue

La photographie de rue fait référence aux images prises dans ou depuis la rue. C’est un mélange des genres candide, architectural et photojournalisme. On parle également de photographie urbaine si le lieu principal est un environnement urbain ou citadin.

Et bien qu’elle présente de nombreuses similitudes avec la photographie documentaire, la photographie de rue tend à être moins délibérée dans son message intentionnel ou défini.

Ces photos documentent les gens qui interagissent avec leur monde dans des lieux publics. Prendre des photos de rue peut sembler simple, mais capturer des sujets de près tout en restant franc (et poli !) est un véritable défi.

Selon le pays, il existe certaines lois sur le consentement à prendre en compte lorsque l’on photographie des personnes en public. Connaître les lois en vigueur dans un lieu donné est donc un élément important. J’ai fait une petite vidéo sur le droit à l’image en France.

D’ailleurs capturer des environnements qui ne comportent pas d’activité humaine visible peut également être considéré comme de la photographie de rue. Dans ce cas, la présence humaine est généralement implicite.

La photographie d’enfants

Certains photographes se spécialisent dans la photographie de portraits d’enfants. Généralement réalisés par des portraitistes pour immortaliser les enfants de clients. Un photographe pour enfants peut prendre des portraits d’enfants ou, plus probablement, les photographier en train de jouer (surtout si ils sont jeunes).

La photographie famille

La photographie de famille est un style de portrait qui consiste à faire figurer plusieurs membres de la famille sur la photo. Il peut s’agir d’alignements mis en scène ou même de photos spontanées qui reflètent une atmosphère et une humeur.

De nombreuses familles organisent des séances de portrait annuelles pour marquer le passage du temps, pour figer le temps et enregistrer la croissance d’une famille.

Elles sont destinées à être appréciées par la famille elle-même.

La photographie de mode

Le sujet des photos de modes sont des vêtements et des accessoires, l’humain étant souvent plus un support. C’est une autre forme de travail commercial destinées à des marques. Les images sont destinées à un usage éditorial ou publicitaire.

Les vêtements et les accessoires de mode peuvent être disposés ou stylisés sur un modèle, il y a généralement des directeurs artistiques et des stylistes sur place qui peuvent donner un coup de main à ce sujet.

La photographie de mode peut avoir lieu dans un studio, un magasin, sur place ou même lors de défilés de mode en direct. Le repérage des lieux est généralement un élément important de la planification de séances de photos réussies pour les magazines.

La photographie fantaisie

C’est comme du portrait mais ici on utilise beaucoup d’artifices comme du maquillage, des déguisements des accessoires et du post-traitement poussé, s’inspirant souvent de l’univers Tolkien ou d’héroïque-fantaisie.

Le but de ces photos est de nous faire voyager dans des mondes parallèles.

La photographie fitness

La fréquentation des salles de sport a explosé ces derniers temps, tout comme l’envie de devenir le prochain influenceur fitness des réseaux sociaux.

Les photos jouent évidemment un rôle important dans la promotion de ce secteur, la demande explosant, c’est carrément devenu un sous-genre de la photo d’humains !

La photographie glamour

La photographie glamour s’apparente à la photographie de portrait, généralement avec des sujets féminins. La photographie boudoir est le genre le plus proche. Elle utilise des poses érotiques qui vont des images habillées aux images nues.

Il s’agit le plus souvent d’images de sujets féminins dont la coiffure et le maquillage ont été préparés par un professionnel. Elles peuvent être utilisées à des fins professionnelles ou personnelles, et peuvent être destinées à la publicité ou à un style de portrait.

La photographie de tête-épaule

Avec ce style, vous ne photographiez que la tête du sujet et une partie du buste (le haut des épaules en général). Mais cela peut aller jusqu’à une photo du torse avec les bras croisés.

Ces photos sont utilisées pour les sites Web d’entreprises, les portefeuilles, portfolio pour les acteurs, les laissez-passer de sécurité et même le permis de conduire.

La photographie mode de vie (life style)

La photographie de style de vie est un genre qui vise à capturer des personnes dans des situations de la vie réelle. Même si les scènes sont posées ou dirigées par le photographe, la photo doit paraître aussi naturelle que possible. Parfois, la photographie de style de vie est prise sur le vif. Contrairement à la photographie de rue, celle-ci est le plus souvent mise en scène.

La photographie de style de vie recoupe également la photographie de mode, la photographie documentaire et la photographie de famille, dans le sens où elle tente de capturer des instantanés de la vie des sujets.

Ces clichés peuvent être utilisés à des fins personnelles, encadrés dans la maison familiale. Mais généralement sont utilisés à des fins éditoriales ou commerciales, comme la vente d’un produit souvent dans le domaine de la mode ou la beauté, ou pour inspirer ou promouvoir une approche particulière de la vie quotidienne.

La photographie de maternité

Ce sous-genre de la photo de portrait documente la progression d’une femme vers l’accouchement. Ces images sont souvent commandées pour célébrer les merveilles de la grossesse. Ces photos sont essentielles car elles constituent la première moitié d’une histoire : avant l’accouchement et après.

La photographie de nouveau-né

Les photographes de nouveau-nés prennent des photos d’un enfant né récemment (jusqu’à 10 jours après l’accouchement en général). Cela peut se faire avec ou sans les autres membres de la famille. Les sujets sont souvent accompagnés de tenues et d’accessoires mignons. Ce sont souvent les mêmes qui photographient la maternité.

La sécurité est l’élément numéro un de ce style photo. Le photographe doit veiller à la sécurité et au bien-être du sujet. De nombreux photographes de nouveau-nés disposent d’un studio aménagé pour assurer la sécurité et le bien-être du bébé pendant la prise des photos.

Les nouveau-nés peuvent être capturés lorsqu’ils sont éveillés, mais beaucoup sont photographiés lorsqu’ils dorment et sont plus faciles à faire poser. Anne Geddes est une photographe reconnue dans le milieu.

J’ai écris un article sur la photo de nouveau-né ici.

La photographie de bain de lait

Ce style de photographie de niche a été popularisé par une photo d’Annie Leibovitz de Woopie Goldberg dans un bain rempli de lait, réalisée pour Vanity Fair en 1984.

En diluant l’eau d’un bain avec du lait, les photographes peuvent créer des clichés créatifs de leur sujet entouré d’une eau blanche et brumeuse.

L’autoportrait

Le photographe se prend lui-même en photo. C’est un excellent moyen de pratiquer la photographie au passage. Vous pouvez aussi vous prendre en photo pour le plaisir (oui, vous avez le droit !).

Pour ce type de photo 2 accessoires indispensables :

  • un trépied,
  • un retardateur.

La photographie de mariage

La photographie de mariage est de loin l’un des genres et des métiers de la photographie les plus populaires. La photographie de mariage est un marché important et la concurrence est rude dans ce secteur.

La photographie de mariage comprend toutes les activités liées aux mariages. Elle englobe le portrait, la photographie de famille, la pose et même la photographie par drone. Elle peut aussi inclure des photos de fiançailles, des pré-mariage, de cérémonie ou de la réception le jour J, et parfois même des photos de lune de miel.

On peut faire du noir et blanc, inclure des accessoires et utiliser du matériel spécifiques, comme un photomaton.

Réussir à immortaliser la journée spéciale d’un couple demande une parfaite planification en amont, qui peut entraîner une bonne dose de stress.

La photographie de mariage est également l’une des grandes catégories de la photographie commerciale.

Il existe trois approches principales de la photographie de mariage :

  • traditionnelle avec des photos posées que le photographe contrôle et dirige tout au long de l’événement.
  • photojournalistique avec un aspect plus éditorial, avec des photos spontanées et naturelles prises avec peu de directives.
  • la mode, ces clichés font appel à des techniques plus innovantes ou créatives et produisent des images plus spectaculaires.

La culture et la tradition jouent souvent un rôle important dans le style et le type de photos qu’un couple souhaite prendre.

25-La photographie HDR (High Dynamic Range / large plage dynamique)

Les photos HDR nécessitent un trépied et beaucoup de pratique. C’est un procédé qui consiste à prendre 3/5/7 ou même 9 photos de la même scène à travers à des expositions différentes (certaines sous-exposées et d’autres surexposées).

En post-traitement, ou parfois dans l’appareil photo, vous pouvez empiler et fusionner ces photos. Vous obtenez à la fin une seule photo avec des détails des hautes lumières jusqu’aux ombres.

26-La photographie de paysage

La photographie de paysage est l’un des genres les plus populaires de la photographie. Elle consiste à photographier… des paysages (sans surprise). Il peut de scènes avec des éléments artificiels ou naturels. Les photographes de paysages aiment beaucoup utiliser l’heure bleue et l’heure dorée pour ces prise de vue.

En terme d’objectif on privilégie le grand angle, mais les téléobjectifs peuvent également s’avérer utiles pour capturer une zone plus petite de la scène. Les trépieds peuvent être très utiles pour éviter le flou de bougé et gagner en netteté.

Ces images peuvent être prises pour créer des œuvres visuellement étonnantes ou pour des raisons plus commerciales.

La photo de paysage contient de nombreux sous-genre :

  • Les paysages de couchers et levers de soleil
  • Les paysages d’arcs-en-ciel
  • Les paysage marins ou océanique : il y a moins de terre et beaucoup plus d’océan ou de mer. D’autres possibilités sont les bateaux, les îles ou les formations rocheuses, le mouvement des vagues, les promenades en bord de mer, les reflets de villes dans l’eau ou des personnes dans l’eau. La photographie côtière est également incluse dans ce genre.
  • La photographie de paysages urbains est réalisée dans une zone urbaine et bâtie de jour ou de nuit. Ils peuvent être capturés du haut d’un grand immeuble, les étages supérieurs des gratte-ciel ou d’un hélicoptère.
  • Le panorama est une prise de vue panoramique composée de plusieurs photos assemblées. On l’utilise généralement pour les vastes paysages. La plupart des appareils photo et des dispositifs mobiles modernes disposent d’un réglage permettant de créer des photos panoramiques.
  • La photographie de cascade
  • La photographie de forêt

Si la photo de paysages vous intéresse voici 2 articles qui devraient vous plaire :

27-La photographie météorologique

Photographier les schémas, événements et manifestations météorologiques permet de voir la nature dans ce qu’elle a de pire et de meilleur.

Alors que les tempêtes sont généralement considérées comme désastreuses et dangereuses, elles peuvent être extrêmement belles lorsqu’elles sont capturées par un photographe de tempête compétent.

Même si la pluie est considérée comme un obstacle à la capture de photos étonnantes, certains photographes relèvent le défi de transformer cet aspect en un atout.

La photographie de pluie permet aux photographes de laisser libre cours à leur créativité dans l’un des environnements les plus difficiles et de présenter la beauté de ce phénomène naturel.

On pourrait intégrer dans ce genre divers sous-genre :

28-La photographie de nuit

La photographie de nuit désigne toutes les photographies prises de nuit.

Les trépieds, les déclencheurs à distances ou les minuteurs, les flash, la mise au point manuelle, les longues poses et les objectifs rapides peuvent tous être utiles pour réaliser des photos de nuit.

J’ai rédigé un article complet sur le sujet ici.

L’astrophotographie et le light-painting peuvent rentrer dans ce genre photographique.

Outre la capture du ciel nocturne, les autres sujets courants de la photographie de nuit sont les panoramas urbains, les scènes industrielles et les usines, les feux d’artifice, la vie nocturne ou les concerts, les routes, les grottes éclairées, les bâtiments abandonnés ou les étendues d’eau éclairées par le clair de lune, l’éclairage, la lave, les manèges des parcs d’attractions, les avions éclairés, la bioluminescence et d’autres sources de lumière…

29-La photographie sous-marine

La prise de photos sous l’eau, généralement en plongée sous-marine, en apnée, en natation, ou à partir d’un véhicule sous-marin ou d’un appareil photo automatique descendu de la surface, est connue sous le nom de photographie sous-marine.

Ce type de photographie produit des images de la vie marine, de l’environnement subaquatique (y compris les épaves, les caractéristiques géologiques telles que les systèmes de grottes et autres paysages sous-marins) et/ou de personnes pratiquant des activités sous-marines.

Plus récemment, l’imagerie sous-marine a également été utilisée pour documenter l’état des masses d’eau et de leurs écosystèmes en ce qui concerne les questions de changement climatique et de pollution.

L’équipement est un aspect important de ce genre, car les appareils photo ne sont généralement pas étanches par défaut. S’ils le sont, ils sont généralement limités à une profondeur particulière. Les GoPros ou les smartphones dans des pochettes en plastique sont parfois utilisés comme une porte d’entrée dans la photographie sous-marine avant d’investir dans un équipement plus avancé et un boîtier sous-marin approprié, souvent coûteux, pour un appareil particulier.

La prise de vue dans l’eau s’accompagne également d’ajustements de l’objectif, car l’eau diminue l’angle de vue d’un objectif de 25 à 30 %. La clarté de l’eau, la présence de vagues ou de bulles, les courants, les animaux marins dangereux et la proximité du fond marin sont autant de facteurs qui influencent les prises de vue.

L’heure de la journée et l’emplacement par rapport au soleil jouent également un rôle important dans la façon dont les photos sous-marines sont prises, tout comme les réglages de l’appareil photo utilisé.

Ce genre de photographie est donc plus difficile à maîtriser, simplement en raison des coûts supplémentaires liés à l’équipement et des préoccupations particulières en matière de sécurité de l’environnement de prise de vue.

30-La photographie conceptuelle

Credit: Comfreak

La photographie conceptuelle est un style plutôt difficile à définir, car il englobe tant de sujets et de styles différents. La seule chose qu’ils ont en commun, c’est qu’ils cherchent tous à communiquer un concept ou une idée.

Elle est souvent liée à la photographie d’art, les photographes partant d’une idée et essayant de trouver un moyen de l’illustrer visuellement, en utilisant souvent une post-production complexe.

31-La photographie créatives

Ça va être un genre composé de plein de sous-genres. C’est un peu le genre fourre-tout !

La photographie de glitch : le mot « glitch » peut être traduit par problème ou bug. C’est un genre qui nécessite l’introduction de défauts forcés pour créer une photo. Un glitch peut être provoqué en endommageant ou en manipulant l’appareil photo ou en modifiant manuellement les données contenues dans un fichier image.

La photographie à infrarouge : la lumière infrarouge est capturée par un appareil photo, un filtre ou révélé en post-traitement. La lumière, l’obscurité et les couleurs sont très différentes d’une photo standard. On peut la réaliser avec la photographie analogique ou numérique.

La photographie Kirilian : découverte par erreur, certains pensent que cette technique permet de photographier l’âme des objets photographiés. On réalise ces photos avec une plaque métallique et du courant. C’est très spécial !

La photographie de bombes fumigènes ou les fusées éclairantes : pas besoin d’épiloguer. Respectez bien les règles de sécurité !

La photographie avec des prismes : tenir un objet en verre devant l’objectif peut donner des résultats étonnants. La photo semble fracturée par le verre incliné. On peut aussi considérer la boule de cristal ou lensball comme un cas particulier des prisme. Cet objet est très apprécié en photo de paysage ou de portrait.

La photographie à expositions multiples : consiste en superposition de plusieurs photos pour en former une seule. Cette opération peut être réalisée avec certains appareils photo, mais elle est plus souvent réalisée avec des logiciels.

La photographie tilt-shift : c’est un genre qui consiste à miniaturiser des scènes en déplaçant le plan focal. Généralement urbaines. On peut les réaliser avec un objectif à bascule et décentrement ou en post-traitement.

La photographie en light painting : on réalise ces photos en utilisant des expositions longues pour enregistrer le tracé effectué avec une lumière (une torche, un bâton lumineux ou une bougie). On peut aussi faire light painting avec de la laine de fer, c’est légèrement dangereux pour les non-initiés ! On met le feu à un morceau de laine d’acier, puis à le faire tourner autour d’une ficelle pour créer des bandes de lumière. La photographie de feux d’artifice peut aussi être considéré comme du light painting.

La photographie Lomo : il s’agit d’un genre particulier de photographie dans lequel les phoos sont capturées à l’aide d’appareils excentriques fabriqués par une société autrichienne appelée Lomo. C’est une forme de photographie spontanée et candide réalisée avec des appareils photo techniquement médiocres.

La photographie à l’objectif fish-eye produit des photos déformées(surtout sur les bords) dû à une distorsion très prononcée. Ce sont des objectifs avec des distances focales comprises entre 8 et 16 mm. Le grand champ de vision permet de capturer une photo qui comprend de nombreux détails périphériques (parfois vos propres pieds).

La photographie avec un sténopé consiste à fabriquer un boîtier photo rudimentaire avec une minuscule ouverture. Celle-ci laisse momentanément entrer la lumière qui frappe un morceau de papier photographique. Le papier exposé capture une photo assez floue.

Credit: Kevin Laminto

32-La photographie automobile

Quand on évoque la photographie automobile on pense tout de suite à des photos de supercar ou de concept-car, mais la photographie automobile concerne souvent d’autres types de véhicules.

Même si le sujet ne montre pas d’expressions comme un modèle de portrait humain, capturer un véhicule demande beaucoup de travail (éclairage, composition, post-production, gestion des reflets, balance des blancs), à niveau professionnel cela exige de réelles compétences.

Si le sujet attise votre curiosité, j’ai réalisé un article complet sur comment photographier une voiture.

33-La photographie évènementielle

La photographie événementielle est un genre assez qui englobe pas mal de styles différents. Mais globalement : un photographe est engagé pour capturer un événements spécial.

L’objectif est de documenter l’expérience des invités, les activités et l’ambiance d’un rassemblement.. Vous aurez généralement besoin de grandes qualités relationnelles pour tirer le meilleur parti de vos sujets.

On pleut planifier ses photos, mais bien souvent la plupart d’entre elles sont prises au fur et à mesure du déroulement de l’événement.

Ces clichés peuvent être utilisés pour leur valeur personnelle et sentimentale, mais aussi pour promouvoir ou commercialiser un événement, une organisation ou une entreprise à des fins commerciales.

  • photos de famille
  • fiançailles
  • fêtes
  • anniversaire
  • mariage
  • festivals
  • événements
  • promotions d’entreprise
  • lancements de produit
  • carnaval
  • concerts : concerts de musique en lui-même ou plus largement les répétitions de groupes et même parfois coulisses. Son rôle est de documenter le concert, généralement pour le compte du groupe ou d’une publication relatant l’événement.
  • baptêmes
  • bals / danse : consiste à photographier des artistes sur scène. Il peut s’agir de ballet classique, de danse moderne ou de tout autre style. Les images peuvent inclure des photos de répétitions et de mises en scène qui seront utilisées pour la promotion et les portefeuilles des danseurs.
  • cérémonies de remise de prix
  • funérailles
  • conférences
  • sport automobile : est dérivée de la photographie sportive. Les photographes capturent tout ce qui a trait aux voitures et aux motos. Les fans sont très demandeurs de ce type de clichés, qu’il s’agisse de courses, de salons automobiles ou d’événements promotionnels.

34-La photographie sportive

C’est un genre très vaste qui couvre de nombreux types de sports. Les différents sports nécessitent des équipements, des objectifs, des réglages et des techniques différents.

Les sports individuels, tels que le golf, la boxe, le cyclisme ou l’athlétisme, peuvent privilégier une faible profondeur de champ pour mieux capturer les participants. Les sports d’équipe, comme le football, le hockey, le soccer, etc., nécessitent une plus grande profondeur de champ pour capturer correctement toute l’action et les différentes équipes participantes.

Mais bien souvent tout tourne autour du temps de pose. Il peut s’agir de sports d’action rapide, comme les courses automobiles et les spectacles aériens. Ils peuvent aussi être plus détendus, comme la photographie de yoga.

Ce type de photographie est souvent considéré comme une branche du photojournalisme, notamment en ce qui concerne les sports professionnels. Les photographes sportifs travaillent souvent pour des journaux ou des magazines sportifs, mais peuvent également créer des images à des fins publicitaires. On pourrait aussi faire rentrer ce genre dans la photographie évènementielle (c’est pour ça que je l’ai mis juste en-dessous).

La photographie sportive amateur appartient généralement à la niche de la photographie vernaculaire, dans laquelle l’accent est mis sur la capture de la vie quotidienne des gens ordinaires.

J’ai rédigé un article très détaillé sur la photographie sportive ici.

35-La photographie documentaire

La photographie documentaire est le processus qui consiste à capturer et à détailler des événements, des activités et des lieux. Les photos capturées seront utilisées à des fins historiques afin d’être préservées pour les générations futures.

Ces types de prises de vue ont tendance à se rapporter à l’histoire et aux événements historiques. Les images se concentrent sur la vie quotidienne.

Certains la considère comme faisant partie du photojournalisme professionnel. La différence entre les deux est que la photographie documentaire tend à faire la chronique d’un événement, d’un sujet, d’un environnement ou d’un thème sur une longue période, en ajoutant un contexte à une histoire particulière. Le photojournalisme s’occupe généralement d’un style de photographie à plus court terme, plus proche des « dernières nouvelles ».

Parfois prise en noir et blanc , la photographie documentaire peut également être réalisée par des photographes amateurs ou artistiques.

La photographie de conservation et la photographie de rue peuvent également être considérées comme faisant partie de ce genre, mais peuvent aussi être considérées comme des catégories distinctes.

36-Le photojournalisme

Le genre trouve ses origines dans la photographie de guerre, dès le milieu du XIXe siècle. C’est l’une des plus anciennes formes de photographie et constitue un élément essentiel de l’univers des médias d’information. Les photos capturées dans ce style sont utilisées pour les publications d’actualité et les sites en ligne pour communiquer des nouvelles.

Sa popularité a commencé à décliner dans les années 1970, lorsque certaines publications de magazines photo ont cessé d’imprimer. Plus récemment, ces types de photos ont fait leur entrée dans les galeries d’art, aux côtés de la photographie d’art.

Le photojournalisme comprend la nature morte, la photographie candide, le documentaire et la photographie de guerre. Et les genres voyage, rue, portrait et architecture peuvent aussi se croiser avec le photojournalisme.

Bien qu’il soit étroitement lié à d’autres types de photographie il est unique en ce qu’il doit répondre à des normes éthiques strictes. Le travail doit être honnête, impartial, et doit raconter une histoire visuelle en rencontrant des termes journalistiques.

Les photojournalistes sont des reporters qui transportent du matériel photographique et prennent des décisions en une fraction de seconde quant aux images à capturer pour représenter un sujet d’actualité au fur et à mesure de son déroulement. Souvent, cela signifie qu’ils se trouvent dans des conditions extrêmes en ce qui concerne leur sécurité personnelle.

La photographie documentaire sociale, considérée comme une forme de photojournalisme et un sous-ensemble de la photographie documentaire, enregistre les événements dans le monde à travers une perspective sociale ou environnementale. Parfois aussi appelé « photographie concernée », ce type de photographie met en lumière des questions sociales, notamment en capturant la vie de communautés appauvries ou vulnérables.

37-La photographie de guerre

Certaines des premières photographies de guerre remontent à la guerre de Crimée de 1853 à 1856, capturées par Roger Fenton. Ces premiers clichés ont enregistré des images de la guerre, comme des fortifications ou des soldats et des terres avant et après les batailles.

Les photographies de guerre plus modernes prises au XXe siècle comprenaient des chroniques de la Première et de la Seconde Guerre mondiale et étaient généralement prises par des soldats, ainsi que par des photojournalistes.

Les photos de guerre sont généralement utilisées à des fins éditoriales pour sensibiliser le public aux zones engagées dans les combats.

Mais avec les progrès de la technologie, la production d’images en masse a conduit à une sursaturation de scènes souvent terribles, les spectateurs devenant insensibles à la valeur et à la signification historique de ce type de photographie.

Ce genre est un dérivé du photojournalisme et documentaire, mais dans ce cas, il s’agit d’un photographe qui se retrouve au milieu de zones de guerre. Il fournit des images emblématiques, parfois difficiles à regarder, des conflits armés et leurs effets sur les lieux et les personnes.

Les journalistes et les photographes de guerre bénéficient d’une protection spéciale par le biais de conventions internationales afin d’éviter les blessures mortelles sur le terrain. Mais il reste un genre risqué : vous documentez des crises réelles qui se déroulent autour de vous. Il y a eu plusieurs cas de photographes de guerre capturés, blessés ou tués.

38-La photographie vernaculaire

Terme générique utilisé pour distinguer les photographies d’art de celles réalisées par des non-artistes à des fins très diverses, notamment commerciales, scientifiques, médico-légales, gouvernementales et personnelles. Les instantanés capturant la vie et les sujets quotidiens constituent une forme majeure de photographie vernaculaire.

39-La photographie femto

C’est un procédé scientifique utilisant une fréquence d’images exceptionnellement élevée qui figent le mouvement de la lumière.

L’appareil photo fonctionne à un trillion d’images par seconde et capture les photons en mouvement.

40-La photographie scientifique

Ce genre photographique est en constante évolution pour documenter les découvertes et les activités scientifiques. Il s’agit d’un champ d’études assez vaste qui peut aller des portraits aux images macro de cellules.

Ce n’est pas un domaine créatif en tant que tel. Les compétences techniques priment ici. La photographie essentiel de pouvoir documenter de nouvelles découvertes et des études à des fins d’examen et de préservation historique.

41-La photographie judiciaire / de scène de crime

Les photographes professionnels peuvent choisir de s’orienter vers le sous-genre de la photographie judiciaire. La photographie judiciaire, ou photographie de scène de crime, implique la documentation d’une scène de crime. Les organisations de police et de sécurité emploient ces photographes.

42-La photographie de pose à plat (flat lay)

Les photos « flat lay » puisent leur origine dans les photos « shot kit », des photos qui montrent du matériel étendu sur une surface, et pris du dessus. Exemple :

https://www.pexels.com/fr-fr/photo/articles-de-photographie-821750/

Mais le flat lay peut s’appliquer dans de multiples genres. C’est aussi l’un des styles les plus populaires pour la photographie de produits sur Instagram en 2022.

Un bon éclairage, des arrière-plans simple, des accessoires qui « s’emboîtent bien » sont autant d’éléments qui contribuent à la réussite d’une photo flat lay.

43-La photographie culinaire

La photographie alimentaire est une niche de la photographie de nature morte. C’est également une niche de la photographie commerciale ou éditoriale : les photos deviennent des publicités dans les magazines ou sur des blogs et peuvent également figurer sur des emballages et des menus ou dans des livres de cuisine.

La photo culinaire gagne en popularité grâce aux réseaux sociaux : les gens adorent photographier leurs repas avec leur téléphone.

Avec ce type de photos on se concentre sur un plat, ses ingrédients ou une scène de cuisine. Ces images sont utilisées par les restaurants pour la publicité et les menus, ainsi que par les publications sur l’alimentation.

La capture de nourriture à niveau professionnel implique généralement un photographe qui collabore avec un directeur artistique, un styliste culinaire et/ou un styliste d’accessoires pour obtenir la photo finale.

Souvent, les photos sont prises dans une perspective aérienne ou selon un angle de 45 degrés, mais la tendance actuelle est d’encourager les prises de vue rapprochées qui utilisent des effets tels que la mise au point sélective, les assiettes inclinées ou les gros plans extrêmes pour mettre en valeur un ingrédient ou un plat complet.

44-La photographie temporelle

Bon, ce n’est pas un genre officiel, mais j’ai trouvé plusieurs style de photo qui avaient ce thème en commun.

La photographie en pose longue

On utilise un temps de pose entre 1 et 30 secondes, voire plus en utilisant le mode bulb. À titre de comparaison une photo standard est prise entre 1/60 s et 1/250. On l’utilise souvent pour les photos de nuit et l’astrophotographie. Ou pour faire des effets créatifs (traînées d’étoile, panoramique etc). Vous pouvez trouver plein d’idée en pose longue ici.

La photographie à haute vitesse

Elle peut être est utilisée à des fins scientifiques (comme vu avec la technique femto), mais aussi pour le plaisir. On utilise un appareil photo spécial à haute vitesse avec des temps de pose très courts pour figer des sujets rapides comme des voitures ou de balles.

Photographie cinétique et mouvement intentionnel de la caméra photographie

Le mouvement intentionnel de l’appareil photo ou photographie cinétique est l’un des types de photographie les plus expérimentaux. Il consiste à déplacer l’appareil photo pendant que vous photographiez une scène, non pas pour capturer le mouvement, mais pour le créer.

Pour faire simple on va sélectionner un temps de pose long comme 1/15s et déplacer l’appareil photo et/ou à zoomer pendant l’exposition.

Bien que cela aille à l’encontre de toutes les règles de la photographie, le mouvement rapide et volontaire d’un appareil photo peut donner lieu à des photos amusantes.

La photographie de (flou) de mouvement

La photographie de mouvement est beaucoup plus contrôlée que la photographie cinétique mais suit un style similaire. Ici le photographe utilise intentionnellement le mouvement contrôlé d’un appareil photo ou d’un sujet.

En conséquence, l’image aura des lignes lisses et floues qui créent un sentiment de mouvement. Le panning peu en faire parti.

La photographie time-Lapse

C’est la création d’un film accéléré composé d’une série de photo prise à intervalle régulier. C’est donc à la croisé de la phot et de la vidéo. Le time-lapse capture généralement un orage, une ville qui s’assombrit, le soleil, des étoiles, la lune, la croissance d’une plante, la décomposition d’un aliment, l’évolution d’un grand projet comme un nouveau bâtiment, ou encore les gens et la circulation dans une ville. Il est important que la scène subisse un changement sinon ce n’est pas très intéressant.

Article complet sur le sujet ici.

45-La photographie miniature et de jouets

ll s’agit d’un type particulier de photographie de nature morte, utilisant des jouets d’enfants ou des figurines pour recréer des scènes de la vie réelle ou de films.

L’astuce consiste à créer une illusion d’échelle où les personnages et l’environnement semblent grandeur nature, ou au contraire de jouer sur une faible profondeur de champ pour obtenir un effet de « monde miniature ».

La photographie de jouets est souvent populaire sur les réseaux sociaux, surtout si les scènes sont drôles ou recréent des événements récents.

46-La photographie au téléphone portable

La « photographie mobile », ou photographie au smartphone, désigne toutes les photographies prises à l’aide de votre téléphone portable.

Tout type de photo peut être prise avec un téléphone portable : photo culinaire, portait, paysage, photos événementielle, photo documentaires….

La photographie mobile est un genre en plein essor. Il existe même un secteur en pleine expansion de photographes mobiles professionnels qui créent des œuvres artistiques et commerciales avec leur téléphone uniquement.

47-La photographie typologique

La photographie typologique n’est pas définie par un domaine particulier de sujets, mais plutôt par le processus et la présentation d’une série photographique. C’est l’étude des types ou la classification systématique des sujets en fonction de leurs caractéristiques communes.

Par conséquent, la photographie typologique vise à documenter des sujets qui sont similaires par leur nature ou leur thème, créant ainsi un ensemble visuel d’œuvres à comparer, à contraster et à apprécier comme un tout.

Hilla et Bernd Becher ont réalisé des études photographiques approfondies de bâtiments et de structures industriels. Le couple photographiait puis classait les qualités formelles de leurs sujets dans une grille bien ordonnée. Ils ont également adopté une approche cohérente pour photographier leurs sujets, s’appuyant sur une base d’uniformité pour articuler les similitudes et les différences de chaque sujet, seul ou en tant que partie d’un tout.

Aujourd’hui, une grande partie de la photographie typologique moderne s’articule autour de cette cohésion visuelle.

Conclusion

On arrive à la fin de ce très gros article sur plus de 47 genre photographiques.

Comme vous avez pu le constater, il est en réalité difficile de déterminer ce qu’est un genre photographique, et en plus de ça ils ont tendance à se croiser. En tout a donc des dizaines de styles photographiques présentés dans cet article.

Moi je vous laisse ici et je vous dis à bientôt sur les internets MONDIAUX !

J’ai aussi une chaîne YouTube ici.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez-vous à une formation vidéo GRATUITE de plus de 8 heures sur les bases de la photographie

La formation est organisée en 7 modules + 1 bonus, avec de nombreuses ressources, schémas et tableaux.

Module 1 : fonctionnalités & boutons

Module 2 : prise de vue

Module 3 : composition

Module 4 : matériel

Module 5 : post-traitement

Module 6 : impression

Module 7 : créativité

Bonus : conseils en paysage, conseils en portrait, le plan de 16 semaines, preset

>
%d blogueurs aiment cette page :